Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 16 sur 16

Physique et examens médicaux



  1. #1
    alliiccee

    Question Physique et examens médicaux


    ------

    Bonjour! J'ai une question concernant un exercice de physique : il me semble qu'il manque des données pour répondre à la question posée : "30mA sont nécessaires pour réaliser une mammographie. Si le courant débité par le tube à rayons X est I = 100mA, quelle est la durée de l'examen?" Ce que je ne comprends pas, c'est qu'on ne nous dit pas pendant combien de temps le tube à rayon Y débite, alors comment pourrais-je calculer la durée nécessaire pour obtenir 30 mA ?
    Merci de votre aide.

    -----

  2. Publicité
  3. #2
    obi76
    Modérateur*

    Re : Physique et examens médicaux

    Effectivement, il manque plus d'une donnée. J'en vois 3 (voire 4).
    Le rendement, la tension d'entrée, celle de sortie et l'énergie demandée.

  4. #3
    alliiccee

    Re : Physique et examens médicaux

    d'accord, donc je ne suis pas complètement débile, ça me rassure! Je crois que la prof se paie un peu notre tête là...

  5. #4
    obi76
    Modérateur*

    Re : Physique et examens médicaux

    Citation Envoyé par alliiccee Voir le message
    d'accord, donc je ne suis pas complètement débile,
    Je n'ai jamais dis ça. C'est déjà une preuve du contraire que de poser la question.

    Citation Envoyé par alliiccee Voir le message
    ça me rassure! Je crois que la prof se paie un peu notre tête là...
    Soit elle l'a dit et t'as pas fait attention, soit effectivement elle a un problème...

  6. A voir en vidéo sur Futura
  7. #5
    LPFR

    Re : Physique et examens médicaux

    Bonjour.
    J'imagine que la réponse attendue est "30/100" fois le temps utilisé pour une radio à 30 mA.
    Au revoir.

  8. #6
    predigny

    Re : Physique et examens médicaux

    La réponse rigoureuse est pourtant évidente : La mammographie dure... un certain temps !
    Mais si on reste approximatif on peut dire qu'une mammographie à 30mA dure 3,3 fois plus de temps qu'à 100mA (à grosseur de sein constante)

  9. Publicité
  10. #7
    alliiccee

    Re : Physique et examens médicaux

    Mais si la mammographie nécessite seulement 30mA et que le tube en distribue 100 (mA), pourquoi cette mammographie ne devrait-elle pas durer 3 fois MOINS de temps qu'un examen à 100mA (puisqu'elle nécessite moins d'intensité)? J'ai honte de poser autant de questions pour un problème qui vous parait simple, mais je vous assure que ça me perturbe ...

  11. #8
    obi76
    Modérateur*

    Re : Physique et examens médicaux

    Ce qui te perturbe (et à juste titre) c'est que tu n'arrive pas à voir pourquoi 3 fois plus de courant implique un temps d'exposition 3 fois moins long. C'est effectivement peu intuitif puisqu'en général faux. En approximation on peut peut être (il faut mettre des gants, et à vrai dire c'est le seul moyen de résoudre cet "exercice") dire que c'est vrai.
    Paradoxalement, ce sont les débats stériles qui se reproduisent le plus.

  12. #9
    LPFR

    Re : Physique et examens médicaux

    Bonjour Obi.
    Je pense que la puissance émisse en rayons X est proportionnelle au courant (à tension constante). Et mieux qu'en première approximation. Chaque électron à statistiquement un rendement identique aux autres, qu'ils soient peu ou très nombreux.
    Et je pense que le temps de pose est inversement proportionnel au courant. Sauf si on travaille encore avec des plaques argentiques et que l'on tient compte de la non-linéarité des émulsions photographiques. Et même ainsi, je ne suis pas sûr que les poses en radiologie se situaient dans la zone non linéaire des plaques.
    Cordialement,

  13. #10
    obi76
    Modérateur*

    Re : Physique et examens médicaux

    Bonjour LPFR

    Justement quand j'ai dis ça je supposais la présence d'une non linéarité dans tout le système. Le taux d'absorption du corps n'est peut être même pas proportionnelle à la puissance reçue...
    Paradoxalement, ce sont les débats stériles qui se reproduisent le plus.

  14. #11
    LPFR

    Re : Physique et examens médicaux

    Re. Obi.
    Tout de même, pour le corps c'est linéaire. Comme pour un objet inanimé. Je ne vois pas d'où pourrait venir la non linéairité.
    Cordialement,

  15. #12
    obi76
    Modérateur*

    Re : Physique et examens médicaux

    D'une saturation ?
    Paradoxalement, ce sont les débats stériles qui se reproduisent le plus.

  16. Publicité
  17. #13
    alliiccee

    Re : Physique et examens médicaux

    Vous m'impressionnez! lol Donc pour en revenir à cette satanée mammographie : si le temps de pose est inversement proportionnel au courant, cela veut bien dire qu'une mammographie qui nécessite 30 mA nécessite à peu près 3 X moins de temps qu'un examen qui nécessite 100mA ?

  18. #14
    obi76
    Modérateur*

    Re : Physique et examens médicaux

    Citation Envoyé par alliiccee Voir le message
    Vous m'impressionnez! lol Donc pour en revenir à cette satanée mammographie : si le temps de pose est inversement proportionnel au courant, cela veut bien dire qu'une mammographie qui nécessite 30 mA nécessite à peu près 3 X moins de temps qu'un examen qui nécessite 100mA ?
    Pour répondre à ta question : dans ton exercice oui.
    On est en plein discussion pour savoir si c'est réellement le cas mais je ne pense pas que ton prof te demande ce genre de détails
    Paradoxalement, ce sont les débats stériles qui se reproduisent le plus.

  19. #15
    alliiccee

    Re : Physique et examens médicaux

    D'accord! La connaissant, ça m'étonnerait qu'elle soit allée chercher compliqué ... Merci en tous cas

  20. #16
    KLOUG

    Re : Physique et examens médicaux

    Bonsoir

    Une petite formule pour les générateurs X industriels
    Le débit de dose, à une distance d de la cible, est une fonction de la forme :

    Ḋ = k. Z.I.V2 / f(d)
    avec :

    Ḋ : débit de dose absorbée en Gy.h-1,
    k : coefficient dépendant de la technologie de l’appareil et des modalités d’utilisation, et des unités utilisées dans la formule,
    Z : numéro atomique de la cible,
    I : courant électronique généré par le filament entre la cathode et la cible, en mA,
    V : Haute tension entre les cathode et la cible, exprimée en kV,


    Dans le domaine médical (excusez-moi j'ai un trou de mémoire) je ne sais pas si on applique complètement cette formule.
    Et en mammographie le problème devient complexe car en général ce sont les X les moins énergétiques de tout le panorama médical qui sont utilisés.

    On arrive à des énergies d'environ 15 keV. la glande mammaire ne nécessite pas de forte énergie en X pour être traversée.
    Par contre il y a toujours un petit point entre tension et ampérage car dans la formule ci-dessus on voit qu'il y a multiplication des facteurs.

    Or le but c'est d'avoir un cliché lisible en donnant le moins de dose possible en général aux patientes (les mammographies chez les hommes peuvent arriver).

    Bon tout ça pour rejoindre l'analyse d'Obi

    Bonne soirée
    KLOUG
    Suivre la voie et les voix de la Volte

Discussions similaires

  1. TPE:traitements médicaux innovants
    Par Sarah57250 dans le forum TPE / TIPE et autres travaux
    Réponses: 4
    Dernier message: 11/10/2013, 14h51
  2. Termes médicaux
    Par ABN84 dans le forum Santé et médecine générale
    Réponses: 4
    Dernier message: 08/10/2008, 19h40
  3. Quels sont les Differents métiers medicaux?
    Par Fatih dans le forum Orientation après le BAC
    Réponses: 6
    Dernier message: 13/10/2007, 14h05
  4. appareils medicaux
    Par miketyson42 dans le forum Physique
    Réponses: 5
    Dernier message: 26/12/2006, 19h20