Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 2 sur 2

Définition du Sievert



  1. #1
    Samouytski

    Définition du Sievert


    ------

    Bonsoir à tous,

    j'ai mon oral de TPE pour cette semaine et je me suis fait un petit feuillet avec mes notes pour apprendre ce que je dois dire .

    Pouvez-vous, pour la définition du Sievert , me corriger ?

    Voilà le passage :

    Une autre unité de mesure, le Sievert (noté Sv) prends en compte deux autres facteurs :

    - Le type de rayonnement (alpha, bêta, gamma) : En multipliant la dose en Gray par un facteur noté Q relatif à l'efficacité biologique d'un rayonnement (exemples : Photons Q = 1 ; Particules alpha Q = 20 . Ainsi, les particules alpha auront plus d'incidence sur un élément biologique qu'un photon pour une même dose absorbée ) . On obtient la dose équivalente H .

    La dose efficace. Les notions précédentes ne permettent pas de comparer les risques à long terme dus à des expositions localisées : tous les organes et tissus ont une une sensibilité différente au rayonnements. ∑ des doses équivalentes reçues par les régions du corps exposés aux rayonnements multiplié par un facteur N (la sensibilité des tissus) ; Les doses efficaces peuvent êtres additionnées pour exprimer un risque global suite à des expostions successives aux rayonnements.


    Merci !
    Sam.

    -----

  2. #2
    gatsu

    Re : Définition du Sievert

    Citation Envoyé par Samouytski Voir le message
    Bonsoir à tous,

    j'ai mon oral de TPE pour cette semaine et je me suis fait un petit feuillet avec mes notes pour apprendre ce que je dois dire .

    Pouvez-vous, pour la définition du Sievert , me corriger ?

    Voilà le passage :

    Une autre unité de mesure, le Sievert (noté Sv) prends en compte deux autres facteurs :

    - Le type de rayonnement (alpha, bêta, gamma) : En multipliant la dose en Gray par un facteur noté Q relatif à l'efficacité biologique d'un rayonnement (exemples : Photons Q = 1 ; Particules alpha Q = 20 . Ainsi, les particules alpha auront plus d'incidence sur un élément biologique qu'un photon pour une même dose absorbée ) . On obtient la dose équivalente H .

    La dose efficace. Les notions précédentes ne permettent pas de comparer les risques à long terme dus à des expositions localisées : tous les organes et tissus ont une une sensibilité différente au rayonnements. ∑ des doses équivalentes reçues par les régions du corps exposés aux rayonnements multiplié par un facteur N (la sensibilité des tissus) ; Les doses efficaces peuvent êtres additionnées pour exprimer un risque global suite à des expostions successives aux rayonnements.


    Merci !
    Sam.
    Salut,

    Ca me parait correct. Un petit bémol selon moi c'est qu'il me semble que le facteur de qualité pour l'équivalent de dose relié à chaque type de particule tient lui aussi compte de plusieurs type d'effets dont les effets à long termes.
    "Au fond..la musique si on la prend note par note c'est assez nul". Geluck

Sur le même thème :

Discussions similaires

  1. definition
    Par olicool3 dans le forum Chimie
    Réponses: 1
    Dernier message: 06/11/2008, 21h00
  2. Mesure en Sievert
    Par martoni dans le forum Physique
    Réponses: 4
    Dernier message: 24/06/2008, 23h18
  3. [Immunologie] Définition !!!
    Par jtmpas dans le forum Biologie
    Réponses: 3
    Dernier message: 10/04/2008, 21h56
  4. [définition] Votre définition de l'espèce ?
    Par alli dans le forum Biologie
    Réponses: 34
    Dernier message: 01/09/2005, 09h44
  5. definition
    Par quetzal dans le forum [Vie Artificielle] Et si les robots devenaient vivants ?
    Réponses: 6
    Dernier message: 06/10/2004, 09h47