Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 7 sur 7

Effet Coanda



  1. #1
    Plasma

    Effet Coanda


    ------

    Bonjour à tous,

    J'ai entendu parler d'un effet physique supposément relativement simple, mais je ne le comprend pas très bien. C'est l'effet Coanda, découvert en 1905 par l'ingénieur français René Lorin, et en 1910 par le roumain Henrie Marie Coanda.

    J'aimerais qu'on me l'explique davantage.

    Merci

    Plasma

    -----

  2. Publicité
  3. #2
    mariposa

    Re : Effet Coanda

    Citation Envoyé par Plasma
    Bonjour à tous,

    J'ai entendu parler d'un effet physique supposément relativement simple, mais je ne le comprend pas très bien. C'est l'effet Coanda, découvert en 1905 par l'ingénieur français René Lorin, et en 1910 par le roumain Henrie Marie Coanda.

    J'aimerais qu'on me l'explique davantage.

    Merci

    Plasma
    J' ai lu quelques articles, voici comment je comprends l'effet COANDA.

    1- Dans la loi de Bernouilli on relie la pression locale a la vitesse tangentielle comme résultant de la conservation de l'énergie.

    Pour interpreter ceci il suffit de remarquer que si on diminue la vitesse d'une molécule perpendiculaire a la paroi (representative de la pression) on augmente la vitesse parallèle a la paroi et ce a énergie constante.

    2- Que se passe-t-il dans le cas d'une courbure?

    Supposons que apres un parcours en lignes droites des filets d'air dans les conditions précédentes intervient une courbure vers le bas.
    dans ce cas par inertie la tendance des filets serait de continuer tout droit et donc de créer un vide, cad un gradient de pression dirigée vers le bas. Ce gradient va combler le vide en envoyant du gaz vers l'aile et par réaction l'aile va monter de sorte a conserver l'impulsion totale; ainsi la courbure va créer une force associée a la courbure.

    Remarque: Ce n'est pas un effet supplémentaire a Bernoulli.

    On pourrait écrire d'une manière schématique:

    Effet Bernouilli = bernouilli ligne droite + bernoulli ligne courbe(coanda).

    Bernoulli ligne droite resulte de l'accélération du gaz en ligne droite.
    Bernoulli ligne courbe résulte de la réaction a l'accélération par la "force centrifuge".

    Remarque 1:

    l'effet COANDA c'est donc une composante BERNOULLI, mais ce n'est pas a mon avis un effet alternatif a BERNOULLI comme certains le laisserait penser.

    remarque 2:

    L'effet COANDA est souvent présentée comme un mécanisme d'adhésion d'un fluide aux parois ce qui pourrait faire penser a un mécanisme de viscosité, mais ce n'est pas le cas, BERNOULLI et donc COANDA concerne des considérations en fluides parfaits (sans viscosités).

    Remarque 3:

    Cela n'a rien a voir avec les problèmes de couches limites (qui existent tout le temps pres de la paroi). En fait on démontre qu'une couche limite transmet la pression mais corrige le profil de vitesse pres de la paroi.( la vitesse longitudinale doit être nulle a la paroi).

  4. #3
    Plasma

    Re : Effet Coanda

    Salut Mariposa,

    Je n'ai encore jamais fait de physique ou de grandes mathématiques (elles le sont pour moi du moins), mais cela m'intéresse. Je ne comprend donc pas tout à fait ce que tu as écris, mais je t'en remercie.

    Plasma

  5. #4
    Futura

    Re : Effet Coanda

    Voilà une def spéciale pour toi "Effet Coanda" que je viens de remettre en ligne.

  6. A voir en vidéo sur Futura
  7. #5
    Plasma

    Re : Effet Coanda

    Salut et merci Futura,

    je comprend mieux l'effet Coanda à present. Bien sûr, il y a des aspects vagues, mais j'ai compris l'idée. Encore merci.

    Plasma

  8. #6
    mariposa

    Re : Effet Coanda

    Citation Envoyé par Futura
    Voilà une def spéciale pour toi "Effet Coanda" que je viens de remettre en ligne.
    merci Futura pour la définition de l'effet Coanda. Toutefois il n'y a pas dans ce dossier d'explications du (des) phénomène(s). Par ailleurs j'ai échangé des messages privés avec Zoup1 qui m'a fait remarqué que derrière l'efet Coanda les gens avaient tendance a mettre beaucoup d'effets différents.

    Le cas de la théière:

    Dans ce cas j'ai l'impression qu il s'agit tout simplement d' un problème d'adhésion. En effet un liquide adhère en général a un solide car on a une energie de liaison négative (un état lié que l'on peut se representer comme un puit de potentiel transversal a la surface).

    Maintenant, on peut arracher le liquide de la surface en effectuant un travail tranverse a la surface et égal a la profondeur du puit de potentiel (même idée que l'energie cinétique de libération d'un objet, ou d'une molécule a arracher de l'influence de la terre). Donc tant que ce travail n'est pas fourni le liquide suit le profil du solide (par exemple la théière).

    Comment faire pour que le liquide ne suive plus le profil?

    Supposons que le profil s'arrondisse rapidement. Dans ce cas l'inertie du liquide fait qu'il a tendance a aller tout droit cad a s'écarter de la paroi. Si on se place dans un repère lié au solide tout se passe comme si une force écartait le liquide du solide: c'est exactement ce qui s'appelle une force centrifuge.

    Ainsi lorque le travail de la force centrifuge (orthogonale a la surface) dépasse l'énergie de liaison du liquide,le liquide "décroche".

    On en déduit que pour qu'un liquide suive un profil il doit avoir une grande énergie superficielle + une densité faible + des rayons de courbure ne dépassant pas une valeur critique. Pour pinailler on pourrait rajouter une certaine viscosité pour transformer la vitesse transerve en chaleur (mais attention ca chauffe, ce qui en retour peut poser d'autres problèmes).

    Retour sur l'effet Coanda.

    Qu'il y a-t-il de commun entre l'explication ci-dessus et celui de mon post précédent?

    Ce qu'il y a de commun est le comportement d'un fluide au voisinage d'une paroi (cette paroi peut être par extension, dans certains cas, liquide ou gazeuse) lorsque se présente une courbure. Dans les 2 cas apparait une force centrifuge dans le repère courant sur le solide.

    Pour un gaz en fluide parfait le phénomène est contenu dans l'équation d'Euler et indirectement dans BERNOULLI.

    pour un liquide visqueux l'élement important a tenir compte est la tension superficielle.


    On pourrait donc dire que l'effet COANDA c'est une problématique de couplage entre 2 fluides en présence de courbure. Suivant ce que l'on veut faire ce peut-être positif ou négatif comme expliqué dans le dossier de Futura récemment mis en ligne.

  9. Publicité
  10. #7
    blackloffy

    Re : Effet Coanda

    Bonjour tout le monde,

    En somme, une explication consisterais à confondre effet coanda et force de van der Waals...

Discussions similaires

  1. Effet du L.S.D
    Par Hp34 dans le forum Biologie
    Réponses: 5
    Dernier message: 16/01/2009, 07h03
  2. Effet Compton VS Effet Photoélectrique
    Par isozv dans le forum Physique
    Réponses: 15
    Dernier message: 29/11/2007, 18h33
  3. de cause a effet
    Par doralexploratrice dans le forum Physique
    Réponses: 42
    Dernier message: 28/08/2007, 18h02
  4. Réponses: 4
    Dernier message: 17/01/2006, 07h31
  5. L'effet retard de l'effet de serre...
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 1
    Dernier message: 02/07/2005, 19h47