Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 13 sur 13

Dimensions spatiales et Hautes Energies



  1. #1
    Shur

    Dimensions spatiales et Hautes Energies

    Bonsoir.

    Je voulai savoir ce qu'aurait comme répercussions la découverte de dimensions spatiales (au cern) que prédit la théorie des cordes?

    Comment ça se fait qu'on puisse avoir une deuxième dimension temporelle?( ça semble assez paradoxal)..

    Et dernière question, on dit: rien ne se perd, rien ne crée tout se transforme mais qu'en est-il du Trou Noir?

    Voila, je remercie les gens qui prendront soin de répondre à mes questions si soigneusement confectionnés

    -----


  2. Publicité
  3. #2
    tempsreel1

    Re : Dimensions spatiales et Hautes Energies

    bsr

    les 2 premieres questions ne sont pas de ma compétence

    la derniere en revanche + ou - : en effet le cri de guerre de lavoisier était valable autrefois mais maintenant avec l'équivalence masse - énergis il n'est plus très valable si le rien fait évidemment reference à la masse
    Néanmoins l'énergie , elle , ne peut ni disparaitre ni apparaitre donc ni ne se perd ni ne se crée ; elle se transforme

    @+

  4. #3
    Deedee81

    Re : Dimensions spatiales et Hautes Energies

    Salut,

    Citation Envoyé par Shur Voir le message
    Je voulai savoir ce qu'aurait comme répercussions la découverte de dimensions spatiales (au cern) que prédit la théorie des cordes?
    Probablement faible. Des effets mesurables ne sont prédits que pour certains modèles très particuliers.

    Citation Envoyé par Shur Voir le message
    Comment ça se fait qu'on puisse avoir une deuxième dimension temporelle?( ça semble assez paradoxal)..
    Attention, la théorie des cordes a de nombreuses dimensions spatiales mais UNE dimension temporelle. Deux dimensions temporelles cela conduit facilement à des paradoxes.

    Ceci dit, il y a peut-être là aussi des cas particuliers où c'est consistant. Je ne suis pas assez expert dans les développements issus des cordes pour être affirmatif.

    Citation Envoyé par Shur Voir le message
    Et dernière question, on dit: rien ne se perd, rien ne crée tout se transforme mais qu'en est-il du Trou Noir?
    La matière tombant dans un trou noir ne disparait pas. Elle plonge juste vers le centre. Cétou.

    Et comme tempsréel l'a dit, ce qui compte c'est surtout la conservation locale de l'énergie (on a aussi d'autres lois de conservation comme la masse propre, la charges électrique, le moment angulaire, etc.). Par contre on a une difficulté avec la conservation de l'information (issus de la thermodynamique) : les TN semblent l'effacer. Il y a un document dans futura sur ce sujet.
    Tout est relatif, et cela seul est absolu. (Auguste Comte)

  5. #4
    Shur

    Re : Dimensions spatiales et Hautes Energies

    Je vous remercie pour vos réponses , mais quelque chose me chiffonne toujours.

    Les dimensions s'il en découvrait davantage, y'aurai forcément un changement, es-que c'est lié aux univers multiples?

    Et enfin, la supersymétrie est-elle liée à l'anti-matière?

    Merci encore

  6. #5
    tempsreel1

    Re : Dimensions spatiales et Hautes Energies

    je crois que la supersymétrie est liée à la matière noire plutôt qu'à l'antimatière

    en revanche la découverte de dimensions spatiales supplémentaires bouleverserait notre entendement !
    Et puis comment notre cerveau l'analyserait ?
    comment y pénétrer ? etc .
    Ce serait fou

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    Deedee81

    Re : Dimensions spatiales et Hautes Energies

    Hello,

    Je répond à tempsréel mais les explications sont surtout pour Shur.

    Citation Envoyé par tempsreel1 Voir le message
    je crois que la supersymétrie est liée à la matière noire plutôt qu'à l'antimatière
    A la base la supersymétrie est liée au problème de hiérarchie (intensité des interactions et unification à très haute énergie). C'est aussi avec P(4) et les symétries discrètes, la seule symétrie "non interne" qui soit possible (je ne connais pas la démonstration, je cite d'un article que j'ai lu sur la supersymétrie).

    Mais le superpartenaire le plus léger étant obligatoirement stable (il y a une loi de conservation découlant de la supersymétrie, même brisée), il pourrait (s'il existe) éventuellement être une part de la matière noire.

    Citation Envoyé par tempsreel1 Voir le message
    comment y pénétrer ?
    Ca, ça dépend du type de dimension supplémentaire.

    A noter que les dimensions supplémentaires ce n'est PAS les mondes multiples (de Linde ou d'Everett). C'est juste des directions supplémentaires (en plus de gauche droite, avant arrière, haut bas).

    Mais on peut découper (au moins par la pensée ) un espace multi-dimensionnels en "tranches" à 3 dimensions, l'une d'elle étant notre monde tel qu'on le voit et les autres des mondes "parallèles". Un peu comme les pièces d'une seule grande maison.

    S'il s'agit d'une dimension très courbée et très petite (en longueur). Alors y pénéter, on le fait tout le temps, sans s'en rendre compte.

    S'il s'agit de "grandes" dimensions mais que les interactions (sauf la gravité) sont confinées à l'espace ordinaire, alors c'est plus difficile à explorer (notons que ce pourrait être aussi une explication de la faiblesse de la gravité et de la matière noire : celle-ci étant des masses dans une partie de l'univers non accessible à nos sens. L'analyse de la matière noire serait alors une telle exploration de ce "monde parallèle mystérieux").

    Troisième possibilité (idiote, mais c'est pour ajouter une touche de bonne humeur) : ce sont de grandes dimensions, on peut s'y déplacer sans difficulté, mais personne n'a jamais pensé à regarder dans cette direction
    Tout est relatif, et cela seul est absolu. (Auguste Comte)

  9. Publicité
  10. #7
    doul11

    Re : Dimensions spatiales et Hautes Energies

    bonjour,

    quelle est l'origine de ces dimensions supplémentaires ? je veut dire est-ce qu'elle sont émergentes ou on doit les ajouter pour que la théorie fonctionne ?
    La logique est une méthode systématique d’arriver en confiance à la mauvaise conclusion.

  11. #8
    tempsreel1

    Re : Dimensions spatiales et Hautes Energies

    Citation Envoyé par Deedee81 Voir le message
    C'est juste des directions supplémentaires (en plus de gauche droite, avant arrière, haut bas).
    l'adverbe "juste" ici est détonnant ! ton cerveau arrive à concevoir des directions supplémentaires à la longueur, largeur , profondeur !!
    Les imaginer oui mais les imager pour concretiser ce qu'elles seraient , moi j'y arrive pas

    S'il s'agit d'une dimension très courbée et très petite (en longueur). Alors y pénétrer, on le fait tout le temps, sans s'en rendre compte.
    oui , peut etre mais peut etre pas ; c'est pas évident car on pourrait y pénétrer pour longtemps même si elles sont petites et alors perdre une partie de nous même dans notre monde actuel

    S'il s'agit de "grandes" dimensions mais que les interactions (sauf la gravité) sont confinées à l'espace ordinaire, alors c'est plus difficile à explorer (notons que ce pourrait être aussi une explication de la faiblesse de la gravité et de la matière noire : celle-ci étant des masses dans une partie de l'univers non accessible à nos sens. L'analyse de la matière noire serait alors une telle exploration de ce "monde parallèle mystérieux").
    c'est les mondes // de deedee81 et pas ceux d'everett basés sur les probabilités quantiques

    Troisième possibilité (idiote, mais c'est pour ajouter une touche de bonne humeur) : ce sont de grandes dimensions, on peut s'y déplacer sans difficulté, mais personne n'a jamais pensé à regarder dans cette direction
    c'est néanmoins la plus probable car l'accès y serait très difficile pour le moment
    Dernière modification par tempsreel1 ; 21/04/2010 à 11h53.

  12. #9
    stefjm

    Re : Dimensions spatiales et Hautes Energies

    Citation Envoyé par Deedee81 Voir le message
    Et comme tempsréel l'a dit, ce qui compte c'est surtout la conservation locale de l'énergie (on a aussi d'autres lois de conservation comme la masse propre, la charges électrique, le moment angulaire, etc.). Par contre on a une difficulté avec la conservation de l'information (issus de la thermodynamique) : les TN semblent l'effacer. Il y a un document dans futura sur ce sujet.
    Je croyais qu'Hawking avait perdu son pari avec Susskind en 2004.

    http://fr.wikipedia.org/wiki/Stephen...s_un_trou_noir

    Il y a eu un nouveau retournement de situation depuis?

    Citation Envoyé par wikipedia
    La perte d'information dans un trou noir [modifier]

    Article détaillé : Théorème de calvitie.
    Si un trou noir est capable de rayonner, ce n'est pas pour autant que cette radiation contient une information sur le trou noir. La particule émise peut être quelconque tant que sa longueur d'onde est supérieure au quart de la circonférence du trou noir (celle de l'horizon des évènements). En fait, en absorbant tout jusqu'à la lumière, le trou noir devient une censure cosmique comme le disait Penrose, ne libérant aucune information sur ses propriétés. Du moins Hawking le pense-t-il à l'époque. Mais ceci n'étant qu'une solution théorique tirée de ses calculs, il fait le pari avec Kip Thorne contre John Preskill que les trous noirs constituent la phase terminale de l'univers et emprisonnent à jamais tout ce qui passe à leur proximité sans libérer la moindre information. Le 21 juillet 2004, il admet avoir perdu son pari et admet, avec Leonard Susskind, que l'information apparemment captive pourrait rester concentrée sur l'horizon d'un trou noir, donc sur une surface, par analogie avec un hologramme qui concentre une information sur une image à trois dimensions, également sur une surface.[17]
    Moi ignare et moi pas comprendre langage avec «hasard», «réalité» et «existe».

  13. #10
    Deedee81

    Re : Dimensions spatiales et Hautes Energies

    Salut,

    Citation Envoyé par doul11 Voir le message
    quelle est l'origine de ces dimensions supplémentaires ? je veut dire est-ce qu'elle sont émergentes ou on doit les ajouter pour que la théorie fonctionne ?
    En théorie des cordes ? On doit les ajouter pour qu'elle soit consistante. Ca concerne certaines anomalies qui apparaissent sans ça. Là, mtheory pourrait sans doute en dire plus que moi.

    Citation Envoyé par tempsreel1 Voir le message
    l'adverbe "juste" ici est détonnant ! ton cerveau arrive à concevoir des directions supplémentaires à la longueur, largeur , profondeur !!
    Les imaginer oui mais les imager pour concretiser ce qu'elles seraient , moi j'y arrive pas
    Tu as raison, le mot "juste" est sans doute exagéré. Mais je raisonne très bien dans l'abstrait. Ca ne me gêne pas "d'imaginer" qu'il y ait d'autres directions. Par contre, je ne suis pas plus capable de visualiser ça qu'un autre. Mon cerveau fait comme tout le monde : un espace à 4 dim, je le visualise par coupes et par projections. Ce qui ne marche que pour des cas simples (en particulier avec une métrique lorentzienne comme en relativité). Je "visualise" (dans ce sens) très bien un hypercube mais avec Schwartzchild, par exemple, j'ai beaucoup plus de mal (en fait je ne visualise ni mieux ni plus mal que les représentations graphiques habituelles de la métrique d'un TN).

    Citation Envoyé par tempsreel1 Voir le message
    oui , peut etre mais peut etre pas ; c'est pas évident car on pourrait y pénétrer pour longtemps même si elles sont petites et alors perdre une partie de nous même dans notre monde actuel
    Oui, pardon, je n'étais pas assez précis. Je parlais du cas où se déplacer dans ces directions est semblable aux directions "habituelles". Dans ce cas, même si une particule va dans cette direction, elle reste extrêmement proche de l'endroit d'origine et les interactions avec d'autres particules sont quasi inchangées. On ne constaterait pas facilement la présence de cette dimension.

    Pour visualiser ça, c'est facile (si si). Imaginons un ensemble d'atomes placés sur une ligne. On etudie leurs propriétés de conduction, etc... Puis, un type branche un hypersuperméga microscope et constate que ces atomes ne sont pas tout à fait allignés mais disposés (leur centre de gravité plutôt) le long d'un très très très mince ruban. Tellement mince qu'on ne s'en était pas rendu compte.

    C'est la même chose ici sauf que cette direction (la largeur du ruban) n'est pas une direction habituelle et elle est "bouclée" (une particule qui va tout droit dans cette direction revient à son point de départ. Comme dans l'histoire du tube très fin qui ressemble à un fil.

    Citation Envoyé par doul11 Voir le message
    c'est les mondes // de deedee81 et pas ceux d'everett basés sur les probabilités quantiques

    Ni ceux de Linde. Oui, je l'avais dit.

    Dans un numéro spécial de PLS, il me semble, qu'ils présentaient un tas de variantes de mondes parallèles. On y retrouvait ces trois là (dimensions, Linde, Everett). C'était assez sympa.

    Citation Envoyé par stefjm Voir le message
    Il y a eu un nouveau retournement de situation depuis?
    Non, pas spécialement, je citais juste ce point en passant
    Tout est relatif, et cela seul est absolu. (Auguste Comte)

  14. #11
    Shur

    Re : Dimensions spatiales et Hautes Energies

    Merci pour les réponses. Sinon, un autre truc me turlupine..

    Mais comment es-ce qu'il peut y avoir une seconde dimension temporelle? Pourquoi une seule ne suffirai pas?

    Le temps c'est le temps, une donnée pas plusieurs ?

  15. #12
    stefjm

    Re : Dimensions spatiales et Hautes Energies

    Citation Envoyé par Deedee81 Voir le message
    Non, pas spécialement, je citais juste ce point en passant
    Donc à ce jour, l'information ne se perd pas dans les trous noirs.
    Moi ignare et moi pas comprendre langage avec «hasard», «réalité» et «existe».

  16. Publicité
  17. #13
    tempsreel1

    Re : Dimensions spatiales et Hautes Energies

    mais si les trous noirs s'évaporent, ne la restituent t-ils point ?

Discussions similaires

  1. Unification de la physique et dimensions spatiales
    Par CDavid2005 dans le forum Archives
    Réponses: 21
    Dernier message: 24/05/2014, 18h28
  2. Les hautes energies de LHC
    Par physiqueper4 dans le forum Discussions scientifiques
    Réponses: 6
    Dernier message: 02/08/2009, 11h29
  3. Pourrait-il exister un univers à 2 dimensions spatiales?
    Par Jean-Michel Tengang dans le forum Physique
    Réponses: 26
    Dernier message: 17/07/2009, 01h58
  4. Fusion Cosmologie - Hautes Energies
    Par Galuel dans le forum Physique
    Réponses: 30
    Dernier message: 30/08/2008, 12h49