Résonance magnétique nucléaire
Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 2 sur 2

Résonance magnétique nucléaire



  1. #1
    invite408bbab3

    Résonance magnétique nucléaire


    ------

    Bonjour,

    j'ai l'impression qu'il y'a une condradiction ds mon cours

    D'un côté, on dit que le processus lésionnel augmente le pourcentage d'eau libre ds les tissus. Donc les temps de relaxations longitudinal et transversal augmentent.D'un autre, on dit que le temps de relaxation transversale est prépondérant ds les liquides. OK.
    Mais là ou ça cloche : le temps de relaxation longitudinale est défini comme beaucoup moins important ds les solides que les liquides .
    Ou est l'erreur ?
    Merci.

    -----

  2. #2
    CoucouHibou

    Re : Résonance magnétique nucléaire

    Bonjour,

    Cette dernière phrase est généralement vraie, mais pas toujours. Je pourrais te parler de certains solides (très particuliers, certes), ou le T1 est de l'ordre de la minute... Mais en IRM tu as peu de chances de les rencontrer (oui, je suppose que tu parles d'IRM car tu parles de tissus).

    Ensuite, je ne suis pas bien sûr de comprendre quelle contraddiction tu vois...

    Je crois que ce qui te dérange vient de ta conception de ce qu'est un tissu non lésé. D'après ce que je lis, tu as l'air de considérer un tissu non lésé comme un solide, or c'est totalement faux. À part pour les tissus osseux, la matière est essentiellement à l'état liquide (voire : la matière est essentiellement de l'eau). Les cellules sont formées d'une membrane (pas liquide, mais pas vraiment solide non plus : matière molle), entourant une (petite) poche d'eau. Il se trouve que, dans un milieu aussi restreint que celui d'une cellule, les molécules d'eau vont avoir tendance à se cogner dans plein de murs, de mitochondries et j'en passe et à relaxer plus vite (T2 surtout, mais T1 aussi). Lorsque le tissus est lésé, l'eau est libéré, elle a donc plus d'espace, elle rencontre moins d'inhomogénéités et donc elle relaxe moins vite (en principe).

    En pratique, il est très difficile, voire impossible, de faire de l'IRM sur des solides. Michael Garwood a développé récemment des méthodes d'IRM permettant de faire de l'IRM de l'eau résiduelle dans les dents (et ainsi de voire des caries avec plus de sensibilité que la radiographie), mais c'est encore une fois très particulier (et c'est toujours de l'eau liquide qui est imagée).

    Bon courage, cordialement,

    Hibou

Discussions similaires

  1. Réponses: 14
    Dernier message: 12/04/2010, 14h52
  2. Résonance magnétique nucléaire
    Par invite370d5f37 dans le forum Physique
    Réponses: 1
    Dernier message: 11/04/2009, 14h30
  3. Résonance magnétique nucléaire
    Par invite17409586 dans le forum Physique
    Réponses: 2
    Dernier message: 02/03/2009, 14h37
  4. SOS! Résonance Magnétique Nucleaire!!?
    Par invitec713b770 dans le forum Chimie
    Réponses: 2
    Dernier message: 30/01/2009, 00h27
  5. La résonance magnétique nucléaire
    Par invite4c4bccd3 dans le forum Chimie
    Réponses: 13
    Dernier message: 28/12/2008, 00h47