Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 15 sur 15

Rayonnement sous toutes les coutures



  1. #1
    Blender82

    Rayonnement sous toutes les coutures

    Bonjour,
    j'ai une foule de questions à propos des rayonnements et leur interaction avec la matière et je remercierai vivement ceux qui leur apporteront des réponses !
    je voulais savoir quand est-ce qu'il y a diffusion d'un rayonnement sur un atome ?
    c'est à dire quand est-ce qu'il y a une diffusion élastique ou inélastique ?
    où part l'électron lors d'une diffusion Compton ? revient-il ? (sinon on est dans le cas d'une ionisation)
    de plus quelle est la différence entre une ionisation et une diffusion Compton ? dans les deux il y a bien éjection d'un électron non ?
    Merci d'avance encore !

    Blender82

    -----


  2. Publicité
  3. #2
    mariposa

    Re : Rayonnement sous toutes les coutures

    Citation Envoyé par Blender82 Voir le message
    Bonjour,
    j'ai une foule de questions à propos des rayonnements et leur interaction avec la matière et je remercierai vivement ceux qui leur apporteront des réponses !
    je voulais savoir quand est-ce qu'il y a diffusion d'un rayonnement sur un atome ?
    c'est à dire quand est-ce qu'il y a une diffusion élastique ou inélastique ?
    Par la suite le photon entrant à une énergie h.w et l'atome a pour ses premiers niveaux des énergies E°, E1 , E2


    Quand un photon h.w arrive sur un atome il peut arriver plusieurs choses. Les exemples les plus simples:

    ------------------------------------------------------------------------------------------------

    1- Le photon est diffusé par l'atome d'une direction k vers une direction k'. C'est une diffusion élastique.

    l'atome est dans le même état avant et après.

    --------------------------------------------------------------------------------------------

    2- Le photon a une énergie h.w telle que cela correspond à la différence d'énergie (E1-E°).

    Dans ce cas le photon disparait et l'atome est passé de l'état fondamental E° à l'état excité E1.

    Cela correspond en mécanique classique à un choc mou.

    ---------------------------------------------------------------------------------------


    3- Le photon à une énergie supérieure h.w > E1. Dans ce cas un nouveau photon ressort avec l'énergie (h.w -E1) et

    l'atome se trouve dans l'état excité E1. C'est le prototype de la collision inélastique.

    -------------------------------------------------------------------------------------


    4- Le photon h.w a une énergie supérieure à l'énergie de ionisation Ei de l'atome. Le photon disparait. L'atome est ionisé et un électron est libéré

    avec une énergie cinétique (h.w - Ei)

    ----------------------------------------------------------------------------------

    5- le photon a une énergie hw égale à (E2-E°) et ressort 2 photons d'énergie hw1 = (E1- E°) et hw2 = (E2-E1).

    L'atome reste dans l'état fondamental. C'est l'exemple même d'un processus non linéaire.

    --------------------------------------------------------------------------------


    Dans tous les cas il y a conservation de 4 grandeurs:

    Energie E, impulsion P, moment cinétique L, charge électrique Q.

    A noter qu'en fait l'atome qui initialement était au repos acquiert nécessairement une impulsion (que l'on peut négliger en première approche)

    -----------------------------------------------------------------------


    où part l'électron lors d'une diffusion Compton ? revient-il ? (sinon on est dans le cas d'une ionisation)
    de plus quelle est la différence entre une ionisation et une diffusion Compton ? dans les deux il y a bien éjection d'un électron non ?
    Merci d'avance encore !
    Dans la diffusion Compton aucune particule (photon et électron) ne possède de structure interne. La diffusion est donc nécessairement élastique

    comme la collision entre 2 boules différentes

    Il n'est donc question ni d'ionisation, ni d'éjection d'un électron.

  4. #3
    Blender82

    Re : Rayonnement sous toutes les coutures

    Merci beaucoup encore ;
    je ne savais pas qu'il était possible dans le cas d'une diffusion inélastique que le photon cède une partie de son énergie ou du moins je ne l'avais pas compris !
    Cependant quelle est la probabilité d'avoir une diffusion élastique ? Il faut que l'énergie du photon soit plutôt faible alors.
    Et dans le cas d'une transparence à un rayonnement ? Pourquoi certains matériaux seraient transparents à un type de rayonnement ?
    Lorsqu'une feuille noire est laissée au soleil ; elle "chauffe" serait-ce dû à ça ?
    3- Le photon à une énergie supérieure h.w > E1. Dans ce cas un nouveau photon ressort avec l'énergie (h.w -E1) et l'atome se trouve dans l'état excité E1. C'est le prototype de la collision inélastique.
    ou à ça :
    5- le photon a une énergie hw égale à (E2-E°) et ressort 2 photons d'énergie hw1 = (E1- E°) et hw2 = (E2-E1). L'atome reste dans l'état fondamental. C'est l'exemple même d'un processus non linéaire.
    Ou c'est encore autre chose ? Comme les atomes sont excités et ils "vibrent" ce qui est représentatif de la chaleur ?
    Merci encore !

    Blender82

  5. #4
    coussin

    Re : Rayonnement sous toutes les coutures

    Citation Envoyé par Blender82 Voir le message
    je ne savais pas qu'il était possible dans le cas d'une diffusion inélastique que le photon cède une partie de son énergie ou du moins je ne l'avais pas compris !
    Nan, c'est pas possible. Je suis en désaccord avec le point 3 du message de mariposa. Si h.w>E1, il ne se passe rien : le photon est trop désaccordé par rapport à une transition possible.

  6. #5
    mariposa

    Re : Rayonnement sous toutes les coutures

    Citation Envoyé par coussin Voir le message
    Nan, c'est pas possible. Je suis en désaccord avec le point 3 du message de mariposa. Si h.w>E1, il ne se passe rien : le photon est trop désaccordé par rapport à une transition possible.
    Bonjour,


    Bien sur que si, ce processus existe.


    Il s'agit d'un processus de diffusion inélastique non résonant.

    Si par contre en plus on avait eu en plus hw = E2 on aurait eu une processus de diffusion inélastique résonnant

    Pour s'en convaincre il suffit de faire un calcul de perturbation au deuxième ordre.

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    coussin

    Re : Rayonnement sous toutes les coutures

    Pis c'est pratique comme truc : plus besoin de processus non linéaires compliqués pour changer la fréquence d'un photon. Suffit d'éclairer franchement hors résonance pour récupérer des photons à l'énergie qu'on veut.

  9. Publicité
  10. #7
    mariposa

    Re : Rayonnement sous toutes les coutures

    Citation Envoyé par coussin Voir le message
    Pis c'est pratique comme truc : plus besoin de processus non linéaires compliqués pour changer la fréquence d'un photon. Suffit d'éclairer franchement hors résonance pour récupérer des photons à l'énergie qu'on veut.
    Exactement, a la différence prêt que la section efficace de diffusion à la résonance est beaucoup plus élevée que hors résonance.

    En effet à la résonance la section efficace de diffusion diverge à cause de la forme du dénominateur.

    Le point 1 et le point 3 sont 2 processus non résonnants. Le premier s'appelle diffusion Rayleigh. On pourrait appeler l'autre diffusion Rayleigh inélastique.

  11. #8
    coussin

    Re : Rayonnement sous toutes les coutures

    Citation Envoyé par mariposa Voir le message
    On pourrait appeler l'autre diffusion Rayleigh inélastique.
    On appelle ça la diffusion Raman, je me doute que tu parles de ça.
    Mais c'est pas possible avec un atome : l'énergie cédée ou acquise dans le diffusion Raman est d'origine vibrationnelle (niveau vibrationnels d'une molécule ou des phonons pour un solide).

  12. #9
    mariposa

    Re : Rayonnement sous toutes les coutures

    Citation Envoyé par coussin Voir le message
    On appelle ça la diffusion Raman, je me doute que tu parles de ça.
    Mais c'est pas possible avec un atome : l'énergie cédée ou acquise dans le diffusion Raman est d'origine vibrationnelle (niveau vibrationnels d'une molécule ou des phonons pour un solide).
    C'est exactement çà.


    Ce processus appliqué aux molécules dans l'infra-rouge s'appelle diffusion Raman et permet de déterminer les modes de vibro-rotation.

  13. #10
    Blender82

    Re : Rayonnement sous toutes les coutures

    Et en gros ça donne quoi tout ça ?

  14. #11
    mariposa

    Re : Rayonnement sous toutes les coutures

    Citation Envoyé par Blender82 Voir le message
    Et en gros ça donne quoi tout ça ?
    Je ne comprends pas le sens de ta question!!!

  15. #12
    Blender82

    Re : Rayonnement sous toutes les coutures

    On appelle ça la diffusion Raman, je me doute que tu parles de ça.
    Mais c'est pas possible avec un atome : l'énergie cédée ou acquise dans le diffusion Raman est d'origine vibrationnelle (niveau vibrationnels d'une molécule ou des phonons pour un solide).
    Si j'ai bien compris l'article de Wikipédia, un rayonnement peut gagner en énergie ou en perdre si l'atome absorbe ou émet un phonon qui n'est pas une particule en soit mais qui caractérise une agitation d'un ou d'un paquet d'atomes.
    En fait il y a des possibilités assez variées de production ou d'absorption d'un rayonnement. Franchement ça me déçoit encore plus de la physique au lycée
    Dernière modification par Blender82 ; 11/12/2011 à 17h39.

  16. Publicité
  17. #13
    mariposa

    Re : Rayonnement sous toutes les coutures

    Citation Envoyé par Blender82 Voir le message
    Si j'ai bien compris l'article de Wikipédia, un rayonnement peut gagner en énergie ou en perdre si l'atome absorbe ou émet un phonon qui n'est pas une particule en soit mais qui caractérise une agitation d'un ou d'un paquet d'atomes.
    En fait il y a des possibilités assez variées de production ou d'absorption d'un rayonnement. Franchement ça me déçoit encore plus de la physique au lycée
    Oui en gros c'est çà.

  18. #14
    Blender82

    Re : Rayonnement sous toutes les coutures

    Cependant il me semble avoir vu le rapport énergie temps de Heisenberg, si j'en cois l'équation
    deltaE x deltaT > k
    et donc plus l'atome reste longtemps en état excité et plus l'énergie du photon augmente non ?

  19. #15
    coussin

    Re : Rayonnement sous toutes les coutures

    Citation Envoyé par Blender82 Voir le message
    et donc plus l'atome reste longtemps en état excité et plus l'énergie du photon augmente non ?
    (J'aime bien le « et donc » )
    Bah nan. Suffit pas de citer des équations, faut savoir ce qu'elles signifient.
    Ça veut pas du tout dire ça cette relation d'incertitude énergie/temps

Sur le même thème :

Discussions similaires

  1. Les dimensions sous toutes ses coutures..
    Par choenix dans le forum Physique
    Réponses: 0
    Dernier message: 11/11/2008, 16h51
  2. la trifide sous toutes ses coutures
    Par astroJB dans le forum Matériel astronomique et photos d'amateurs
    Réponses: 13
    Dernier message: 22/08/2008, 18h59
  3. Eau sous toutes ses formes sur d'autre planètes?
    Par arya159 dans le forum Planètes et Exobiologie
    Réponses: 7
    Dernier message: 07/05/2008, 16h23
  4. Rassembler les corrigés de physique de toutes les filières et tous les concours
    Par bullo dans le forum Renseignements sur les concours et examens
    Réponses: 1
    Dernier message: 05/04/2008, 22h34
  5. Actu - WMap livre les mesures les plus précises du rayonnement fossile
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 5
    Dernier message: 10/03/2008, 13h30