Discussion fermée
Affichage des résultats 1 à 2 sur 2

Théorie personnelle.



  1. #1
    Mike.adoo

    Théorie personnelle.


    ------

    Le moteur anti-gravitationnel

    Cette idée m'est venue en observant deux phénomènes ;
    - Je me suis servi d'une pièce d'un vieux réveil mécanique : Il s'agit d'un axe avec une roue dentée extraite d'un engrenage . Je l'ai utilisée comme une toupie . En mouvement , l'axe reste droit , en équilibre , stable . Quand la vitesse de rotation diminue , on constate des oscillations dont l'amplitude croît quand la vitesse décroît . Il s'ensuit un déséquilibre franc et l'arrêt de la toupie .
    Question : Pourquoi la toupie est-elle stable à grande vitesse ?
    On pourrait répondre qu'il s'agit d'un effet gyroscopique ... ce qui ne fait que déplacer la question : Pourquoi un gyroscope est il stable à grande vitesse ?

    - J'ai pris ensuite une roue de bicyclette en la tenant par le moyeu . A l'arrêt , on peut la faire pencher à droite ou à gauche sans problème . Faisons tourner la roue ... Il est alors impossible de la faire pencher !
    Question : Pourquoi ?

    J'ai l'intuition qu'il s'agit du même phénomène .

    J'ai enfin observé un moteur à hélice . En principe , l'hélice entraine l'avion en se vissant dans l'air ambiant ... Je prétends que s'il en était ainsi , un avion quadrimoteur ne pourrait décoller et ferait tout au plus office de quadri-ventilateur . D'ailleurs , après avoir consulté des documents techniques , j'ai pu me rendre compte que le phénomène de la propulsion par l'hélice échappe quelque peu aux calculs et que les concepteurs de moteurs à hélices se servent de tables expérimentales .
    En fait , voici mon explication .
    Nous allons admettre dans un premier temps que la pale de l'hélice , en se "vissant" produit une force que l'on peut représenter par une flèche vectorielle perpendiculaire au plan de rotation .
    Disons qu'à un moment T correspond un vecteur V . La force représentée par ce vecteur est insuffisante pour provoquer une traction .
    En tournant , ce vecteur parcourt un arc de cercle proportionnel au temps et à la vitesse de rotation .
    La force matérialisée par ce vecteur décroit selon un phénomène de rémanence .
    Si la vitesse de rotation est suffisante , la force générée par l'hélice est assez importante pour provoquer un déplacement d'un appareil car les forces instantanées et rémanentes s'ajoutent .

    Reprenons le cas de la toupie ; au repos , elle va tomber si on la lâche . Tout se passe comme si une force due à la gravitation ( que l'on peut représenter par un vecteur ) la tirait vers le bas .
    Si la vitesse angulaire de la toupie est suffisante , le point A se retrouvera rapidement en A' et les vecteurs s'annuleront . La toupie sera en équilibre et tournera librement .
    Cela m'a donné une idée ...
    Le rôle de l'hélice , comme je le disais plus haut , est de générer une force ( représentée par un vecteur ) propre à déplacer un appareil .
    Le but n'est pas de brasser de l'air mais de générer un vecteur . Tout système capable de générer un tel vecteur est " a priori " acceptable . J'ai donc imaginé de remplacer une hélice par un disque métallique ferreux soumis à un flux magnétique .

    Un disque est emprisonné dans un carter fixe ( stator ) . Ce disque est mû par un moteur M fixé au stator . Un ( ou plusieurs ) électro-aimant ( E.A ) est fixé au stator , juste au dessus du disque .

    moteur.jpg

    A l'arrêt , si l'électro-aimant fonctionne , il sera attiré par le disque et le disque sera attiré par l'électro-aimant . Ces deux forces , représentées par les vecteurs A et B , s'annulent .( sans disparaître pour autant )

    moteur 2.jpg

    Si le disque est en rotation , le vecteur B ( qui correspond à une déformation du disque métallique,) poursuit sa course tout en diminuant . ( l'activité du vecteur est fonction de la rémanence du disque )

    moteur 4.jpg


    Normalement , si le nombre d'électro-aimants est suffisant et si la vitesse angulaire du disque est assez grande , le disque devrait acquérir une force ascensionnelle efficace .

    Si le système fonctionne , je souhaiterais qu'on lui associe le nom de Toulouse qui est ma ville natale .

    -----

  2. #2
    LPFR

    Re : Théorie personnelle.

    Bonjour et bienvenu a forum.
    Pour ce qui est de la toupie ou des vélos, effectivement, il s'agit de l'effet gyroscope.


    Par contre, dans ce forum, les théories personnelles ne sont pas autorisées.
    En conséquence je ferme la discussion.
    Pour la modération

Sur le même thème :

Discussions similaires

  1. Formation d'un trou noir? Théorie personnelle
    Par peyeR dans le forum Archives
    Réponses: 6
    Dernier message: 11/02/2011, 20h04