Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 7 sur 7

moteur ionique, microware, ionisation



  1. #1
    prorider68

    moteur ionique, microware, ionisation

    Bonjour à tous,

    Je suis nouveau sur le forum et je m'excuse d'avance si mon poste n'est pas dans la bonne section.
    Petite question avant de commencer : Il ne faut pas se présenter sur ce forum ?
    J’ai vu que il déjà des postes sur les moteur ioniques, mais j’ai du mal à saisir la base donc j’ai besoin de votre aide.
    Je viens à vous avec une multitude de question, je suis un peu perdu dans tout ce que lis sur internet .

    Alors, d'après Wikipédia ;

    Un propulseur ionique se compose essentiellement de trois éléments :

    Une source d'ions, c'est-à-dire un dispositif d'ionisation permettant de séparer les ions des électrons. On cherche principalement à obtenir une production d'ions en grande quantité avec une charge uniforme grâce à différentes sources :
    Ionisation par contact;
    Arc électrique;
    Induction HF.

    Une partie accélératrice et focalisatrice : elle va accélérer et mettre en forme le faisceau d'ions produits.

    Un système de neutralisation : des cathodes creuses qui permettent de recombiner électrons et ions pour éviter qu'une charge d'espace n'apparaisse sur le propulseur et le système spatial auquel il est associé (satellite, sonde, etc.).
    - Comment faire une ionisation par exemple par arc électrique ou induction HF ? Quelle est la différence entre les deux méthodes.
    J’ai aussi lus quelque part qu’il est possible de d’ioniser des atomes d’hydrogène à l’aide de microware ? Cela est vrai ? Comme par exemple avec le magnétron d’un micro onde ordinaire ?

    Après on parle d’une partie accélératrice et focalisatrice, mais comment ?
    Je cherche mais je ne comprends pas le fonctionnement de ces « accélération d’ions »
    -Les accélérateurs circulaires ?
    - Les accélérateurs linéaires ?
    - Les cavités Radio-Fréquence ?
    - Les Synchrotrons ?
    Est-il possible de réaliser un accélérateur de ce type ?

    Après dernière étape un système de neutralisation ? OuLala , encore quelque chose qui m’échappe !
    Ok, il faut combiner les électrons et les ions (je sais lire je sais ^^ ) mais malgré mes recherches je suis encore perdu. J’ai lus qu’on parle d’un gaz de type XENON (ou d’autre mais je n’est pas les noms en tête) ? Ce gaz est-il utile a cette étape de neutralisation ?

    Je sais que je vous demande beaucoup, mais j’essai de m’instruire sur ce sujet qui m’intrigue beaucoup, et pourquoi pas ne pas essayer de réaliser quelque chose moi-même (juste pour le principe, donc pas de poussé necessaire)?

    En vous remerciant d’avance
    Robin.

    -----


  2. Publicité
  3. #2
    prorider68

    Re : moteur ionique, microware, ionisation

    Encore moi,
    Je m'excuse pour les admins du double poste, mais je ne trouve pas comment éditer mon premier message.
    C'est bon ma toute première question est résolu, j'avais mal regarder, il faut bien se présenter (ce que j'ai fais ! )

  4. #3
    prorider68

    Re : moteur ionique, microware, ionisation

    un petit up !

  5. #4
    f6bes

    Re : moteur ionique, microware, ionisation

    Bjr à toi,
    Demande (à un modé) de transférer ta demande en...physique.
    Tu risques d'avoir plus de chance avec...LFPR.
    Bonne journée
    "Ce fut la goutte d'eau de trop qui mit le feu aux poudres!"

  6. #5
    Cram 64

    Re : moteur ionique, microware, ionisation

    Bonjour,

    C'est fait, je déplace en "Physique".

    Cordialement,

    Cram 64.
    Le football, c'est comme les échecs...mais sans les dés. Lukas PODOLSKI, un expert, The Guardian.

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    LPFR

    Re : moteur ionique, microware, ionisation

    Bonjour.
    La première chose à savoir est que tous ces moteurs ne fonctionnent que dans le vide.
    Donc, dans une chambre vide, on laisse entrer un faisceau de gaz. Pour l'ioniser, le plus simple est de le bombarder avec des électrons crées par émission thermoïonique (un fil chaud) et accélérés sous une tension moyenne (quelques centaines de volts).
    Maintenant que vous avez des ions et des électrons, on peut accélérer les ions vers un accélérateur (linéaire) avec toutes les astuces pour que la plupart des ions accélérés ne finissent pas contre les parois de l'accélérateur mais arrivent à sortir. Ce n'est pas simple.
    Une fois que les ions laissent le vaisseau spatial, celui-ci devient de plus en plus négatif et attire les ions qu'il a expulsés. Pour éviter cela, il suffit d'émettre des électrons qui seront attirés par les ions positifs et qui maintiendront le vaisseau neutre.
    Donc, vous ne pouvez pas faire cela chez vous, ni même dans un laboratoire. Il vous faut une chambre à vide de très belles dimensions.

    Les accélérateurs d'ions sont des simples plaques entre lesquelles on met une très haute tension. Le problème est faire que les ions "passent à côté de la plaque" accélératrice sans lui rentrer dedans. Il faut faire des "optiques électrostatiques" comme celles utilisées dans les canons à électrons

    Il faut voir que ces moteurs ont un rendement énergétique pourri. Mais l'énergie "ne coute rien" près du soleil avec des panneaux solaires. Ce qui coute cher est la masse qui faut emporter comme combustible. Donc il est plus économique d'envoyer de peu de masse à très grande vitesse (ce qui est très mauvais énergétiquement) que d'envoyer beaucoup de masse à faible vitesse (ce qui est bon du point de vue énergétique).
    Au revoir.

  9. Publicité
  10. #7
    prorider68

    Re : moteur ionique, microware, ionisation

    merci pour toutes ces précisions
    je comprends mieux à présent le fonctionnement de ces moteurs ionique.
    Comme vous l'avez dit, impossible de faire ça chez moi, mais j'ai au moins appris quelques trucs. Ça restera un petit rêve quand meme

Sur le même thème :

Discussions similaires

  1. moteur ionique??
    Par quetzal dans le forum Astronautique
    Réponses: 60
    Dernier message: 27/11/2008, 15h48
  2. Moteur ionique
    Par _Goel_ dans le forum Astronautique
    Réponses: 0
    Dernier message: 21/11/2008, 09h36
  3. Moteur ionique
    Par jeanmi66 dans le forum Physique
    Réponses: 12
    Dernier message: 11/12/2007, 12h44
  4. Moteur ionique
    Par stan96 dans le forum TPE / TIPE et autres travaux
    Réponses: 1
    Dernier message: 19/05/2007, 12h01
  5. moteur ionique?
    Par nicedimension dans le forum Astronautique
    Réponses: 0
    Dernier message: 24/01/2005, 19h16