Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 25 sur 25

Quelles hypothèse sur la vitesse de la lumière + mouvement ?



  1. #1
    weesternz

    Quelles hypothèse sur la vitesse de la lumière + mouvement ?

    Bonjour,

    Je ne connais rien aux équations, mon truc c'est simplement la logique.
    deux questions cons m'est venue sous ma douche après avoir vu pour la énième fois un sujet sur la vitesse de la lumière.

    Il est dit que la vitesse de déplacement maximum est la vitesse de la lumière.
    Si je reprend (de souvenir) l'un des exemple d'Einstein, je me place sur une particule de lumière et je me déplace à la même vitesse qu'elle.

    Si je déplace mon bras vers l'avant, que ce passe-t-il ?
    - Mon bras va plus vite que la vitesse de la lumière et tout le reste conserve sa vitesse... semble donc impossible.
    - Mon bras conserve la vitesse de la lumière et le reste de mon corps ralentit ainsi que la particule de lumière sur laquelle je suis avant de revenir à la vitesse de la lumière une fois mon bras tendu.
    - Idem mais la particule de lumière conserve sa vitesse. Dans ce cas qu'est-ce qui dissocie ce qui ralenti de ce qui ne ralenti pas ?
    - Rien ne se passe je ne peux pas théoriquement avancer mon bras. La vitesse fait que tout mouvement supplémentaire est impossible.
    - autre ?


    Question 2 :

    Si je suis dans un vaisseau spatial, à la vitesse de la lumière.
    Le vaisseau est très grand.
    La vitesse de déplacement à intérieur de ce vaisseau est-elle neutre par rapport à celui du vaisseau lui même ?
    Donc on devrait pouvoir se déplacer à la vitesse de la lumière dans un vaisseau qui lui même se déplace à la vitesse de la lumière ?
    A moins que la vitesse de déplacement dans le vaisseau influe sur la vitesse de déplacement du vaisseau.
    Car si le vaisseau se déplace à la vitesse de la lumière, tout déplacement dans la même direction à l'intérieur du vaisseau augmenterai la vitesse de déplacement dans l'espace.


    Voila, simple question de logique pour moi.
    D'équation, sans doute, pour vous.


    Bonne journée

    -----


  2. Publicité
  3. #2
    Amanuensis

    Re : Quelles hypothèse sur la vitesse de la lumière + mouvement ?

    Bonjour et bienvenu sur le forum,

    Citation Envoyé par weesternz Voir le message
    je me place sur une particule de lumière et je me déplace à la même vitesse qu'elle.
    On ne peut pas répondre à vos questions en se basant sur les théories physiques courantes, parce que l'hypothèse qu'un observateur (comme un humain ou un vaisseau spatiale) puisse avoir une vitesse relative à la Terre (par exemple) égale à la vitesse limite (c, la vitesse de la lumière) est contradictoire avec la théorie. Autrement dit la théorie interdit un tel observateur.

    En pratique, quelle que soit l'énergie finie disponible on ne peut qu'approcher la vitesse de la lumière, pour un objet de masse non nulle.

    Cordialement,
    Dernière modification par Amanuensis ; 26/11/2012 à 17h36.
    Pour toute question, il y a une réponse simple, évidente, et fausse.

  4. #3
    weesternz

    Re : Quelles hypothèse sur la vitesse de la lumière + mouvement ?

    Merci
    Si je comprend bien.
    L'unique théorie ne se base que sur espace + temps + énergie
    Il n'en existe pas (pour le moment) pour des cas plus complexe.

    Mes questions sont donc des questions actuelles et sans réponses, quel que soit la manière dont elles sont posée.

    Bonne journée

  5. #4
    anto600

    Re : Quelles hypothèse sur la vitesse de la lumière + mouvement ?

    déjà oublie ton observateur qui va a la vitesse de la lumière mais si il est a une vitesse proche et qu'il avnce son bras son bras n'auras pas assez d'énergie pour avancer pas concéquand tu ne poura pas dépasser le vitesse de la lumiere

  6. #5
    Amanuensis

    Re : Quelles hypothèse sur la vitesse de la lumière + mouvement ?

    Citation Envoyé par weesternz Voir le message
    Mes questions sont donc des questions actuelles et sans réponses, quel que soit la manière dont elles sont posée.
    On peut le voir comme cela.

    Mais on peut aussi considérer que les théories de la relativité sont très solidement corroborées, et donc qu'il devient de plus en plus improbable que des aspects aussi basiques que la cinématique relativiste soient contredits.

    En d'autres termes, ces questions ne sont pas considérées comme "actuelles" pour la recherche en physique. Elles ne le deviendraient qu'après une réfutation majeure des théories de la relativité.
    Dernière modification par Amanuensis ; 26/11/2012 à 18h20.
    Pour toute question, il y a une réponse simple, évidente, et fausse.

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    Etrange

    Re : Quelles hypothèse sur la vitesse de la lumière + mouvement ?

    Salut,

    Citation Envoyé par anto600 Voir le message
    déjà oublie ton observateur qui va a la vitesse de la lumière mais si il est a une vitesse proche et qu'il avnce son bras son bras n'auras pas assez d'énergie pour avancer pas concéquand tu ne poura pas dépasser le vitesse de la lumiere
    Non, se déplacer à presque c par rapport à la Terre ne t'empêchera pas plus de tendre ton bras que de voyager dans un train. Tous les référentiels inertiels sont équivalents. Si ce que tu dis était vrai alors il serait possible de mesurer des vitesses absolues.

  9. Publicité
  10. #7
    curieuxdenature

    Re : Quelles hypothèse sur la vitesse de la lumière + mouvement ?

    Citation Envoyé par weesternz Voir le message
    Mes questions sont donc des questions actuelles et sans réponses, quel que soit la manière dont elles sont posée.
    Bonjour weesternz

    il te faut savoir que la physique ne se borne pas à des questions de logique qui se solutionnent uniquement par la réflexion, si c'était le cas, à quoi servirait-il de faire de la recherche ?
    Le fait est qu'à des vitesses proches de celle de la lumière on bute sur des limites qu'on n'a découvert que par l'expérience, donc à ce stade, exit la logique...
    Tu auras le même type de problème si tu essayes de comprendre la mécanique quantique, aux limites envisagées ce que tu appelles logique devient folie.
    C'est un autre monde à étudier, et apprendre n'est pas synonyme de deviner...
    Bon courage.
    L'electronique, c'est fantastique.

  11. #8
    anto600

    Re : Quelles hypothèse sur la vitesse de la lumière + mouvement ?

    Citation Envoyé par Etrange Voir le message
    Salut,



    Non, se déplacer à presque c par rapport à la Terre ne t'empêchera pas plus de tendre ton bras que de voyager dans un train. Tous les référentiels inertiels sont équivalents. Si ce que tu dis était vrai alors il serait possible de mesurer des vitesses absolues.
    oui tu as raison j'ai oublié de penser a l'addition des vitesses

  12. #9
    invite6754323456711
    Invité

    Re : Quelles hypothèse sur la vitesse de la lumière + mouvement ?

    Citation Envoyé par curieuxdenature Voir le message
    Tu auras le même type de problème si tu essayes de comprendre la mécanique quantique, aux limites envisagées ce que tu appelles logique devient folie.
    Sans schéma conceptuel, ni mode de raisonnent quel pourrait être le discours de la physique ? Il existe un grand nombre de logique qui ne reposent pas que sur notre vécu quotidien.

    Patrick



    Patrick

  13. #10
    weesternz

    Re : Quelles hypothèse sur la vitesse de la lumière + mouvement ?

    La mécanique quantique répond tout de même a une logique. Celle-ci ne nous est simplement pas intuitive. Même la téléportation d'un électron répond à une logique. C'est pour cela qu'elle nous paraît ainsi, floue, folle ou abérante selon le terme de chacun. Enfin, si je ne me trompe pas dans ma manière de m'exprimer.

    Ma question portait sur l'addition des vitesse. La plus claire est celle de la vitesse du bras qui s'avance cumulée à une vitesse initiale c.
    Si bouger son bras à une vitesse x ne dérange en rien, comment explique-t-on c+x si la limite est c ? Si c+x = c alors le bras n'avance pas.

    La seule réponse valable entendu est la première : on n'en sait rien pour le moment.
    Certes aucun test effectif n'existe sur ce type d'exemple, j'en suis conscient. J’espérais juste une explication par équations (traduire en français commun).

    Bonne journée

  14. #11
    Deedee81

    Re : Quelles hypothèse sur la vitesse de la lumière + mouvement ?

    Salut,

    Pour un objet se déplaçant à vitesse c, le temps propre est nul. Il n'y a donc pas de sens de parler de mouvement du bras (pour ça, il faudrait au moins que dans son "référentiel" le temps s'écoule un minimum). Donc, en effet, le bras n'avance pas. Tout se tiens. C'est .....logique (les guillemets c'est parce que la définition de référentiel habituelle ne s'applique pas pour la vitesse 'c').

    weensternz, même si tu es totalement allergique aux maths, je te conseille quand même de commencer par le début (de la relativité) : expériences historiques, postulats, expériences de pensées permettant de construire les différentes relations, etc.... Alors, tout coule de source. Il y a des tonnes de bouquins existant sur le thème (j'avais adoré le livre "E=mc², une formule changea le monde", mais il ne va peut-être pas assez dans le détail pour ce que tu recherches). La logique que tu aimes tant, c'est aussi faire les choses dans l'ordre.

    Et je tiens aussi à préciser que la physique, avant toute chose, ce n'est pas les maths ni la logique (évidemment, difficile de se passer de la logique ) mais l'expérience, les vraies (pas les expériences de pensées), la paillasse, le laboratoire. Toute théorie, sans exception, commence par des expériences (données initiales à partir desquelles on pose les hypothèses) et fini par des expériences (validations). Il ne faut pas s'effrayer des maths (bien qu'il soit impossible de s'en passer puisqu'entre ces deux extrémités, il n'y a que ça, des maths !)
    Tout est relatif, et cela seul est absolu. (Auguste Comte)

  15. #12
    invite6754323456711
    Invité

    Re : Quelles hypothèse sur la vitesse de la lumière + mouvement ?

    Citation Envoyé par Deedee81 Voir le message
    Toute théorie, sans exception, commence par des expériences (données initiales à partir desquelles on pose les hypothèses) et fini par des expériences (validations). Il ne faut pas s'effrayer des maths (bien qu'il soit impossible de s'en passer puisqu'entre ces deux extrémités, il n'y a que ça, des maths !)
    Cela me semble un peu plus subtil non ?
    Pour que des données « posent problème », il faut avoir en tête une théorie, aussi approximative soit-elle non ? Sinon on observe que du bruit.

    Patrick

  16. Publicité
  17. #13
    Deedee81

    Re : Quelles hypothèse sur la vitesse de la lumière + mouvement ?

    Citation Envoyé par ù100fil Voir le message
    Cela me semble un peu plus subtil non ?
    La méthode scientifique c'est plusieurs page, donc, oui, une description en quelques lignes est forcément grossière

    Citation Envoyé par ù100fil Voir le message
    Pour que des données « posent problème », il faut avoir en tête une théorie, aussi approximative soit-elle non ? Sinon on observe que du bruit.
    En effet, les théories précédentes misent en défaut par ces nouvelles données. C'est l'origine de toute théorie (à quelques exceptions près, par exemple la RG est avant tout née du besoin de marier RR et gravitation newtonienne, mais d'un point de vue "épistémo" on peut voir ça comme un prolongement du développement de la RR. On pourrait aussi citer la mécanique quantique relativiste ou les actuelles théories grandes "unifiées" ou de gravitation quantique).

    Et toute expérience s'interprète dans un certain cadre théorique (c'est pas mal expliqué dans l'article Physique de Wikipedia je trouve).
    Tout est relatif, et cela seul est absolu. (Auguste Comte)

  18. #14
    weesternz

    Re : Quelles hypothèse sur la vitesse de la lumière + mouvement ?

    Voila ce qu'il me manquait : le temps propre est nul
    Le temps et la vitesse sont lié.
    J'ai eu un peu de mal à l'intégré alors que je l'aie entendu plusieurs fois.

    Ca va un peu mieux.

    Reste juste que, si je ne me trompe pas, nous ne connaissons pas le comportement de la vitesse, du temps et de l'espace pour un élément complexe à vitesse c qui tenterait un mouvement supplémentaire à celui-ci qu'il subit. Mais si la vitesse ralenti le temps au point d'avoir un temps zéro, tout mouvement semble effectivement impossible car il aurait besoin d'un temps pour se produire.

    Il me semble que je me trompe moins non ?

    Mon problème a moi, c'est aussi le temps. Difficile pour moi de lire, surtout vu ma vitesse de lecture et le fait que je comprend moi ce que je lis que ce que j'écoute, ou ce que je vois. Je regarde donc plusieurs video sur le même thème espérant qu'elle soient le plus concise et précises possible. La gestuelle, la prononciation, les exemples imagées, tout cela augmente grandement les possibilité de communication. Sur une vidéo bien expliqué, je comprend nettement plus vite. La vitesse est important pour moi car je travail aussi sur des choses qui me demande énormément de temps. Voilà pour l'explication de mon comportement.

    Bonne journée

  19. #15
    Deedee81

    Re : Quelles hypothèse sur la vitesse de la lumière + mouvement ?

    Citation Envoyé par weesternz Voir le message
    Il me semble que je me trompe moins non ?
    Oui

    Citation Envoyé par weesternz Voir le message
    Voilà pour l'explication de mon comportement.
    Encore une victime de la dilatation du temps

    Non, je plaisante, je sais ce que c'est. Mon métier n'est pas dans la physique. Je ne peux donc pas toujours m'y consacrer autant que je voudrais.
    Tout est relatif, et cela seul est absolu. (Auguste Comte)

  20. #16
    Zefram Cochrane

    Re : Quelles hypothèse sur la vitesse de la lumière + mouvement ?

    Bonjour,
    Les maths, c'est de la logique.
    Le fait est qu'en relativité, il n'y a pas de référentiel privilégié (du moins dans le cadre de ta réfléxion qui est celui de la relativité restreinte c'est à dire pour donner une image dans le vide intergalactique loins de toute source de champ de gavitation)

    La subtilité en relativité est de bien définir ce que les différents intervenants (observateurs) voient.

    Donc un vaisseau spatial ne peut atteindre la vitesse de la lumière car pour cela il devrait dépenser une énergie infinie, mais il peut théoriquement (très théoriquement ) s'en approcher aussi près qu'on veut.

    on va supposer que trois copains décident de faire une expérience :
    Le premier est a bord d'une station spatiale qui est supposé fixe, c'est l'observateur fixe.
    Les deux autres sont dans un vaisseau qui s'éloigne de la station à une grande vitesse.
    le second copain qu'on va appeler l'astronaute fait picoler le troisième l'observateur mobile et l'allonge dans une torpille qu'il tire à une vitesse proche de celle de la lumière.

    Voici ce que voient les trois copains :
    pour l'astronaute : la station s'éloigne de lui par l'arrière à une vitesse importante et la torpille s'éloigne de lui par l'avant à une vitesse proche de celle de la lumière -> pour lui la torpille s'éloigne de la station à une vitesse supérieure à celle de la lumière.

    pour l'observateur fixe : le vaisseau s'éloigne de lui à une vitesse importante et la torpille s'éloigne de lui à une vitesse proche de celle de la lumière mais moins importante en valeur que la vitesse d'éloignement de la torpille du vaisseau.

    pour l'observateur mobile : le vaisseau s'éloigne de lui à une vitesse proche de celle de la lumière et la station s'éloigne de lui à une vitesse encore plus proche de celle de la lumière.

    Cordialement,
    Zefram
    On the influence of gravitation on the propagation of light.

  21. #17
    Deedee81

    Re : Quelles hypothèse sur la vitesse de la lumière + mouvement ?

    Citation Envoyé par Zefram Cochrane Voir le message
    Les maths, c'est de la logique.
    Dans le contexte de ce qui a été dit plus haut, c'est très pertinent.

    Mais, je tiens à préciser, pour éviter tout malentendu, que les maths ce n'est pas que de la logique. C'est aussi des structures (ensembles, structures algébriques, groupes,...) et les relations entre ces structures ou les éléments des structures.
    Tout est relatif, et cela seul est absolu. (Auguste Comte)

  22. #18
    weesternz

    Re : Quelles hypothèse sur la vitesse de la lumière + mouvement ?

    Merci Zefram, je vais le lire plusieurs fois pour que ca rentre bien. Avec ton exemple imagé et le reste des infos je devrai parvenir à ancrer ça dans ma tête.

    Coté logique... tout est question de logique, même si celle-ci nous semble hors de la notre. Les math tout autant que sa structure est logique Tout est logique, tout est mathématique, tout est lié. C'est le contenu, sa diversité, ses interactions qui sont difficiles à cerner. Pour l'homme la logique est une histoire de perception, heureusement il peut s'adapter

    Mon 2eme post portera justement sur un sujet ou notre esprit a due s'adapter, les électrons
    Et à ce sujet, c'est quoi le nom de l’expérience avec les tunnels, l’expérience qui a permis de montrer qu'un électron se comportait en quelque sorte comme un champ de probabilité ? C'est à dire ni comme une particule, ni comme une onde. Terme mal choisit je pense, désolé c'est le seul qui m'est venu.

    Bonne journée

  23. Publicité
  24. #19
    vaincent

    Re : Quelles hypothèse sur la vitesse de la lumière + mouvement ?

    Bonjour,

    Citation Envoyé par weesternz Voir le message
    Mon problème a moi, c'est aussi le temps. Difficile pour moi de lire, surtout vu ma vitesse de lecture et le fait que je comprend moi ce que je lis que ce que j'écoute, ou ce que je vois. Je regarde donc plusieurs video sur le même thème espérant qu'elle soient le plus concise et précises possible. La gestuelle, la prononciation, les exemples imagées, tout cela augmente grandement les possibilité de communication. Sur une vidéo bien expliqué, je comprend nettement plus vite. La vitesse est important pour moi car je travail aussi sur des choses qui me demande énormément de temps. Voilà pour l'explication de mon comportement.
    moi je, moi je, moi je...

    Ce qui confirme l'énorme égo qui transparait dans cette phrase(tout à fait fausse par ailleurs):
    Mes questions sont donc des questions actuelles et sans réponses, quel que soit la manière dont elles sont posée.
    C'est marrant à quel point il arrive souvent que ceux qui ne maitrise pas les équations ont un égo surdimensionné. C'est surement pour compenser.

  25. #20
    weesternz

    Re : Quelles hypothèse sur la vitesse de la lumière + mouvement ?

    En parlant du loup, t'en es un gros semble-t-il ...
    Encore un qui vient pourrir une discutions agréable...

    Je répond tout de même :

    Je ne faisait que poser des question pour mieux comprendre.

    J'annonce que je ne connais pas grand chose, que je manque de connaissance, que je ne comprend pas les grosses équations. Je pose des questions. J’émets des conclusions sur ce que j'ai compris afin que l'on mes dise oui c'est bon ou non c'est faux (ce qu'un livre ne peux pas faire).

    En ce sens je ne vois pas un ego démesuré...

  26. #21
    Zefram Cochrane

    Re : Quelles hypothèse sur la vitesse de la lumière + mouvement ?

    Citation Envoyé par Deedee81 Voir le message
    Dans le contexte de ce qui a été dit plus haut, c'est très pertinent.

    Mais, je tiens à préciser, pour éviter tout malentendu, que les maths ce n'est pas que de la logique. C'est aussi des structures (ensembles, structures algébriques, groupes,...) et les relations entre ces structures ou les éléments des structures.
    Bonjour,
    et inversement, la logique n'est pas que des maths, enfin peut être.
    Mon petit Laïus plus haut n'est qu'une descritpion littéraire de la formule des composition des vitesses.

    Je ne suis pas vraiment certain que la Relativité aie trouvé son origine dans l'epérience. il me semble que quand il a élaboré la RR il était sous le coup de l'article 6 de la charte de Futura.

    je pense qu'au regard des équations de Maxwell la théorie de l'Ether piquait les yeux, mais à la base la relativité est :
    Si la vitesse de la lumière est une vitesse limite qui ne peut être transgressée pour deux systèmes de références dotés d'un repère inertiel entre eux alors cela implique E= mc². Ce sont les japonais d'Hiroshima en 1905 qui aurait été contents d'apprendre que leur ville allait être frappée du feu nucléaire parce que la vitesse de la lumière est une vitesse limite que l'on ne peut dépasser.
    Je dirais même qu'Einstein a élaboré une théorie où la célérité des particules de masse nulle est commune et est une vitesse limite que l'on ne peut transgresser. Il a fait correspondre d'office cette célérité critique à la vitesse de la lumière; mais si, à l'instar des neutrinos les photons devaient avoir une masse proche de la nullité mais une masse tout de même, leur vitesse serait très proche de celle de la lumière mais inférieure à la célérité critique. Il se peut donc dans ce cas que, même si la célérité critique soit une limite physique, elle ne soit atteinte par aucune particule du modèle standart.


    Cordialement,
    Zefram
    On the influence of gravitation on the propagation of light.

  27. #22
    weesternz

    Re : Quelles hypothèse sur la vitesse de la lumière + mouvement ?

    J'ai tout bien compris, en pensée en tout cas, il me reste à mettre mes propres mots dessus pour fusionner avec cette logique.
    J'ai quand même besoin d'une précis au cas où je me trompe sur ton exemple avec l'observateur.
    Quand tu annonce que l'observateur fixe voit le vaisseau ou la torpille partir par l'avant ou l’arrière.
    Tu veux dire que l'observateur s'il était face a Titan, et que le vaisseau et la torpilles se déplacent vers titan.

    Le vaisseau s'éloigne de l'observateur dans la direction envers de titan ?
    A moins qu'il voit le vaisseau dans le sens inverse de ce qu'il est comme s'il allais à reculons mais toujours vers titan.

    Et s'il voit la torpille éloigné plus vite que a lumière c'est due a sa relation avec notre perception du temps ? Le fait que la vitesse ralentisse le temps ?

    Bonne journée

  28. #23
    weesternz

    Re : Quelles hypothèse sur la vitesse de la lumière + mouvement ?

    Si j'ai bien saisie.
    Et dans mon langage.


    Dans l'absolu :
    Vitesse = relation entre temps et espace. C'est au moins je suis a presque certain.
    Temps = C'est ce que consomme toute particule de manière native, qu'elle le veuille ou non. C'est la source de l'énergie semble-t-il car plus on puise d’énergie moins le temps a une valeur forte. Et qu'a la base, si elle n'est pas chargé en énergie, et qu'elle ne se déplace pas dans l'espace, elle consomme du temps. Le temps est donc sa base.
    Espace = bon là j'ai clairement des lacunes. Amas d'énergie disposées sur un plan à plusieurs dimensions ?
    Masse = énergie spatiale amassée par une particule.


    L'énergie maximale d'une particule sans masse peut être calculé par sa vitesse maximale c.
    Si cette dernière atteint c, son temps est nul.
    Plus elle prend de la vitesse plus elle délaisse du temps.
    De manière native le temps est privilégié.
    Ainsi une particule utilise toujours 100% de son énergie utilisable.
    Si elle a ni masse, ni vitesse sont énergie est inévitablement du temps.


    Si une particule détient une masse, une partie de cette énergie est liée à sa masse, car sa masse c'est de l'énergie.
    Ainsi elle atteint un temps nul avant d'atteindre une vitesse c, du à un manque temps, arrivé à un temps nul elle ne peut plus accélérer.
    Ainsi sa vitesse maximale ne peut pas être c.
    Sa vitesse maximale sera calculé en fonction de c auquel on déduit l'énergie utilisé pour sa masse.


    Il semble que le temps soit lui aussi régie par une énergie. Il semble même que le temps soit de l'énergie, voir même la source de celle-ci.
    L'énergie du temps, de la masse et l'espace semble puiser de l’énergie dans la même source.
    100% est le seuil d’énergie utilisable par une particule sans masse. 100% = c. Cependant, la particule elle même n'est pas énergie ?
    Cette dernière va se charger en l'énergie et créer sa masse, elle va se charger en énergie pour ou lors de son déplacement (cause ou conséquence ?).
    L’énergie restant est alors temporelle, toujours.
    Le % d’énergie reste toujours le même pour toutes les particules. Seule la manière de l’utiliser change.


    Une particule sans masse et immobile dans l'espace utilise 100% de son temps et vieillit à vitesse maximale, impossible de vieillir plus vite.
    Une particule sans masse a vitesse maximal c utilise 100% de son energie dans la vitesse et donc % dans le temps, elle ne vieillira pas et ne pourra jamais aller plus vite.
    Une particule avec masse et immobile dans l'espace utilise un % d’énergie pour son temps relatif à sa masse et vieillit plus lentement.
    Une particule avec masse se déplaçant dans l'espace utilise un % d’énergie pour son temps relatif à sa masse et sa vitesse et vieillit encore plus lentement.
    Une particule avec masse se déplaçant à sa vitesse maximal, c'est à dire ... zut une équation ... utilisera 0% de temps car il ne reste pas d’énergie disponible, le seuil est atteint, la particule ne vieillira pas, mais ne sera pas non plus à vitesse maximale c.


    Je suis surpris d'une chose (c'est rare chez moi).
    La vitesse de la lumière sera toujours la vitesse maximale pour une particule sans masse quelque soit la particule.
    Et la vitesse maximal d'une particule avec masse sera toujours proportionnelle à sa masse. Idem pour le temps.
    Quelque soit les particules, c'est toujours la même dose d'énergie qui lui est disponible ?

    Donc :
    Le seul moyen d'aller plus vite que c ce serait d'accroitre le seuil d’énergie utilisable par une particule.

    nota bene :
    Il m e semble aussi que j'ai un manque d'info sur l'espace. Une particule à grande vitesse ou forte masse agit sur l'espace.
    C'est pour cela que jai posté le précédent message pour être certain e bien comprendre l'exemple de Zefram.

    Bonne journée
    Dernière modification par weesternz ; 30/11/2012 à 13h40.

  29. #24
    Chanur

    Re : Quelles hypothèse sur la vitesse de la lumière + mouvement ?

    Bonjour,

    Je ne sais pas très bien comment dire ça de façon diplomatique, mais votre long message est une succession de non-sens.


    Citation Envoyé par weesternz Voir le message
    Temps = C'est ce que consomme toute particule de manière native
    Que signifie "consommer du temps" ? Et "native" ?

    Citation Envoyé par weesternz Voir le message
    C'est la source de l'énergie semble-t-il car plus on puise d’énergie moins le temps a une valeur forte
    en quoi le temps serait-il la source de l'énergie ? que signifie "avoir une valeur forte" quand il s'agit du temps?

    Citation Envoyé par weesternz Voir le message
    si elle n'est pas chargé en énergie
    une particule ne peut pas être "chargé en énergie". D'ailleurs son énergie cinétique dépend du référentiel dans lequel on la mesure.

    Citation Envoyé par weesternz Voir le message
    Le temps est donc sa base.
    ?

    Citation Envoyé par weesternz Voir le message
    Amas d'énergie disposées sur un plan à plusieurs dimensions ?
    Oui, je crois que vous avez des lacunes ...

    Citation Envoyé par weesternz Voir le message
    Masse = énergie spatiale amassée par une particule.
    non, là encore ça ne veut rien dire. Une particule au repos (c'est à dire que l'instrument de mesure se déplace avec la particule) n'a pas d'énergie cinétique, et il ne lui reste que l'énergie de sa masse, E=mc² (je fais l'impasse sur les énergies potentielles).

    Citation Envoyé par weesternz Voir le message
    L'énergie maximale d'une particule sans masse peut être calculé par sa vitesse maximale c.
    Si cette dernière atteint c, son temps est nul.
    Plus elle prend de la vitesse plus elle délaisse du temps.
    De manière native le temps est privilégié.
    Ainsi une particule utilise toujours 100% de son énergie utilisable.
    Si elle a ni masse, ni vitesse sont énergie est inévitablement du temps.
    non. Une particule sans masse au repos se déplace à la vitesse c. Sinon, elle n'a aucune énergie et elle n'existe pas.

    Citation Envoyé par weesternz Voir le message
    Si une particule détient une masse, une partie de cette énergie est liée à sa masse, car sa masse c'est de l'énergie.
    Ainsi elle atteint un temps nul avant d'atteindre une vitesse c, du à un manque temps, arrivé à un temps nul elle ne peut plus accélérer.
    Ainsi sa vitesse maximale ne peut pas être c.
    Sa vitesse maximale sera calculé en fonction de c auquel on déduit l'énergie utilisé pour sa masse.
    non. une particule massique peut se rapprocher autant qu'on veut de c, mais ne peut pas l'atteindre car il lui faudrait une énergie cinétique infinie. Il n'y a pas d'autre limite que c, et cette limite est inatteignable dès lors que la particule a une masse au repos non nulle.

    Citation Envoyé par weesternz Voir le message
    Il semble même que le temps soit de l'énergie, voir même la source de celle-ci.
    non, le temps c'est une des dimensions de l'espace temps, mesuré en secondes, à la rigueur en mètres si vous considérez c comme un coefficient de conversion des mètres en secondes ; l'énergie c'est une grandeur mesurée en Joules et qui prend des formes très variées (ici, je considère principalement l'énergie cinétique et l'énergie de masse). Ce sont deux entités différentes de la physique.

    Citation Envoyé par weesternz Voir le message
    Le % d’énergie reste toujours le même pour toutes les particules. Seule la manière de l’utiliser change.
    Le pourcentage d'énergie de quoi, par rapport à quoi ?

    Citation Envoyé par weesternz Voir le message
    Une particule sans masse et immobile dans l'espace utilise 100% de son temps et vieillit à vitesse maximale, impossible de vieillir plus vite.
    non. une particule sans masse et immobile dans l'espace, ça n'existe pas.


    Je peux continuer, mais la suite est du même tonneau ...


    Citation Envoyé par weesternz Voir le message
    Le seul moyen d'aller plus vite que c ce serait d'accroitre le seuil d’énergie utilisable par une particule.
    ? Même en tenant compte de l'amas d'absurdité qui précède je n'arrive pas à voir par quelle magie on en arrive à une particule allant plus vite que la lumière ...


    Citation Envoyé par weesternz Voir le message
    Bonne journée
    Bonne journée à vous aussi.
    Je suis désolé, mais il faut vraiment que vous commenciez par lire des choses sérieuses sur la physique.
    Dernière modification par Chanur ; 01/12/2012 à 10h58.
    Ce qui se conçoit bien s'énonce clairement ; et les mots pour le dire arrivent aisément.

  30. Publicité
  31. #25
    obi76

    Re : Quelles hypothèse sur la vitesse de la lumière + mouvement ?

    Bonjour,

    je vous rappelle la charte :

    6. Ayez une démarche scientifique. Ce forum n'est pas un lieu de discussion sur de soi-disant phénomènes paranormaux ou "sciences" parallèles. Toutes idées ou raisonnement (aussi géniaux soient ils) doivent reposer sur des faits scientifiquement établis et non sur de vagues suppositions personnelles, basées sur d'intimes convictions. Étant sur un forum scientifique, les discussions religieuses ou politiques ne sont pas tolérées. D'autre part la seule vocation de Futura-Sciences étant la vulgarisation scientifique de bon niveau ce n'est pas le lieu pour des questionnements ou remises en cause de théories admises dont seuls des spécialistes ont les compétences pour débattre, ni pour l'exposé de théories strictement personnelles. Une telle démarche aurait sa place uniquement dans un séminaire ou un congrès scientifique.
    Je vous suggère donc, comme vous l'a dit Chanur, de vous instruire et de lire un minimum sur le sujet avant de lancer des hypothèses aussi farfelues.

    Pour la modération,
    Paradoxalement, ce sont les débats stériles qui se reproduisent le plus.

Sur le même thème :

Discussions similaires

  1. Réponses: 3
    Dernier message: 13/10/2017, 11h46
  2. mouvement perpetuelle et vitesse de la lumiere
    Par goueffon dans le forum Physique
    Réponses: 13
    Dernier message: 13/11/2010, 11h26
  3. question sur la vitesse de la lumiere
    Par swoonboy dans le forum Physique
    Réponses: 13
    Dernier message: 10/02/2007, 20h28
  4. Question sur la vitesse de la lumière
    Par r0d dans le forum Physique
    Réponses: 9
    Dernier message: 06/06/2006, 20h42