Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 6 sur 6

Hypocentre



  1. #1
    Ener29

    Hypocentre

    Bonjour à tous,

    Après avoir chercher en vain sur le Net, je me tourne vers vous. Ma question est la suivante:

    Si le foyer d'un séisme est appelé l'hypocentre et sa projection au niveau du sol l'épicentre,

    comment est appelé le foyer dans le cas d'une explosion atmosphérique comme par exemple Hiroshima ( environ 600 mètres d'altitude ) ?

    Doit-on l'appeler hypercentre ou hypocentre comme je l'ai lu?. Sa projection au sol l'épicentre ?

    Merci d'avance.

    Bien à vous

    -----


  2. Publicité
  3. #2
    LPFR

    Re : Hypocentre

    Bonjour.
    Logiquement, le foyer d'un séisme n'est pas l'hypocentre mais le "centre" tout court.
    "Hypocentre" veut dire "sous le centre". Ce qui n'est pas le cas pour le centre su séisme.
    Dans le cas d'un phénomène aérien, le lieu du phénomène est le centre, le l'endroit sous le centre, à la surface de la terre est, cette fois l'hypocentre.
    Avant d'inventer des dénominations inutiles, il faut réfléchir un peu.
    Au revoir.

  4. #3
    Ener29

    Re : Hypocentre

    Bonjour LPFR,


    voici la définition de Wikipédia concernant l'hypocentre.

    Lors d’un séisme, on désigne par hypocentre (ou foyer) le point de départ de la rupture sismique sur la faille. La projection de l’hypocentre sur la surface terrestre s'appelle l’épicentre.

    Le foyer ( l'intensité maximum ) d'un séisme est nommé hypocentre ( hypo = sous ) car se trouvant sous le sol.

    Pour une essai atmosphérique le foyer se situe environ à 600 mètres au-dessus du sol. La finesse de l'événement réside dans le fait que l'intensité maximum des effets de l'explosion se situe au sol. C'est d'ailleurs la raison majeure pour laquelle les essais étaient sous ballon dans les années 66-74 pour la France, alors que le traité de Moscou du 5 Août 1963, interdisait les essais d'armes nucléaires, à l'exception de ceux souterrains.

    Dans le cas d'un séisme le foyer et l'intensité maxi se confondent et se trouvent sous le soi donc hypocentre ( centre sous le sol)

    Dans le cas d'un essai nucléaire, le foyer est à 600 mètres et l'intensité maximum est au sol.

    Rien n'est clair votre Honneur!!

    Bien à vous

  5. #4
    LPFR

    Re : Hypocentre

    Bonjour.
    Oui. C'est une bêtise de dénomination commune à l'anglais et au français (qui l'a probablement copié de l'anglais).
    C'est en parfaite contradiction avec le cas où le foyer se situe dans l'atmosphère.
    Mais une fois gravée dans le marbre, on ne peut rien changer.

    D'autre part votre phrase:
    Citation Envoyé par Ener29 Voir le message
    ...La finesse de l'événement réside dans le fait que l'intensité maximum des effets de l'explosion se situe au sol. C'est d'ailleurs [U]la raison majeure pour laquelle les essais étaient sous ballon ...
    est fausse.
    Le maximum de dégâts est situe toujours sous le foyer (à l'hypocentre) pour n'importe quelle hauteur d'explosion. Si on fait les explosions en hauteur est qu'on maximise la surface pour laquelle les dégâts atteignent le niveau minimum de destruction désiré. C'est 300 m pour Hiroshima, et beaucoup plus haut pour une explosion thermonucléaire. Même si au niveau de l'hypocentre la force de l'explosion est plus faible quand la hauteur de la bombe est plus grande.
    Au revoir.

  6. #5
    Ener29

    Re : Hypocentre

    Re,

    D'après ce que vous avancez la hauteur est la variable d'ajustement, non pas de l'intensité de la destruction , mais de la maximisation de la surface pour un niveau de destruction souhaité.
    Ce que je n'ai jamais lu, mais qui me paraît d'une grande pertinence!!

    en 68 il y eu 5 explosions:
    - 7/07/68 Tir CAPELLA 115 kt altitude 463 m
    - 15/07/68 Tir CASTOR 450 kt altitude 650 m
    - 3/08/68 Tir Pollux 150 kt altitude 490 m
    - 24/08/68 CANOPUS ( Fangataufa ) 2,6 Mt altitude 520 m
    - 8/09/68 PROCYON 1,28 Mt altitude 700 m

    Les tirs Canopus et Procyon ont été les 2 seuls tirs mégatonniques réalisés par la France sur les 210 essais effectués.

    Question: si Canopus a été le 1er essai thermonucléaire, je n'ai jamais pu connaître le type de bombe utilisée en ce qui concerne le tir Procyon ( A ou B ou autre )

    Auriez -vous des infos à ce sujet.

    D'avance je vous en remercie

    Bien à vous

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    LPFR

    Re : Hypocentre

    Re.
    Désolé, mais je ne m'intéresse pas à ce type de choses.
    Il faut quand-même remarquer que les hauteurs des tests n'ont pas à être les mêmes que les hauteurs en cas de guerre.
    Car leur rôle est de mesurer les paramètres de l'explosion. Quitte à calculer par la suite la "meilleure" hauteur.
    Donc, les seul deux tirs qui se firent en "vraie", furent les deux connus. Mais dans ce cas les dommages concernaient des maisons en papier à l'heure où les braseros du petit déjeuner étaient allumés (c'est ce qui détermina l'heure) pour créer l'incendie (fire storm) que l'on connait. La hauteur optimale ne sera pas la même pour une ville en béton ou pour des silos d'ICBM.
    A+

  9. Publicité

Sur le même thème :