Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 5 sur 5

Ferromagnetisme



  1. #1
    mentape

    Ferromagnetisme


    ------

    Dans le cas du fer pur (les deux dernières orbitales sont 3D6 et 4S2,
    De quelle sous-couche proviennent les électrons qui devraient se trouver sur l’orbitale 3Dz^2 (2 électrons qui pourraient provenir de la sous-couche 4S2) et sur l’orbitale 3Dx^2-y^2 (deux électrons de l’orbitale 3D et les 2 autres...?... ) ?

    Merci beaucoup

    -----

  2. Publicité
  3. #2
    Resartus

    Re : Ferromagnetisme

    Bonjour,
    Dans un atome isolé, les 5 orbitales d sont équivalentes et le remplissage standard est la séparation des électrons (règle de hund) ,avec une orbitale à 2 electrons.
    Dans un métal, il ne me semble pas que le modèle simplifié de champ cristallin dans lequel on se contente de modifier à la marge les orbitales atomiques du fer (alignement des orbitales dz² ou dx²-y²) suffise pour expliquer le ferromagnétisme. Il faut sans doute passer à une description en bandes type physique du solide, complétee par les interactions d'échange spin/spin.

    J'ai trouvé ceci qui décrit un peu ce qui se passe.

    http://www.g2elab.grenoble-inp.fr/re...G2ELAB_R-MADEA
    http://www.g2elab.grenoble-inp.fr/ma...G2ELAB_R-MADEA
    Dernière modification par Resartus ; 27/04/2016 à 15h06.
    Why, sometimes I've believed as many as six impossible things before breakfast

  4. #3
    mentape

    Re : Ferromagnetisme

    Je vous remercie pour votre réponse,
    ma question serait plutôt quels sont les électrons des sous-couches orbitales qui permettent le structure bcc du fer?

  5. #4
    Resartus

    Re : Ferromagnetisme

    On ne peut pas retrouver les coordinences élevées des réseaux CC, CFC ou HC à partir d'un simple modèle d'hybridation atomique : il n'y a pas assez d'orbitales. Il faut passer à des théories plus complexes (structure de bandes)

    Il est vrai que la structure CC peut se retrouver à partir d'une structure d'orbitales atomiques tétraedriques, par éclatement de chaque lobe en deux, compte tenu de l'interaction avec les autres atomes. La structure tétraédrique en question est de type sd3 (ce n'est pas possible avec sp3) et cela ne marche que quand un certain critère sur la taille de la maille est satisfait. Mais ce type d'analyse est plutôt à titre historique. Je ne sais si on l'enseigne encore (essayez peut-être Marucco, mais sans garantie, et c'est quand même d'un niveau technique très élevé)

    A tout hasard,, voici la référence de l'article original de Hume Rothery (mais qui est payant)
    http://rspa.royalsocietypublishing.o...t/240/1221/145
    Why, sometimes I've believed as many as six impossible things before breakfast

  6. #5
    Resartus

    Re : Ferromagnetisme

    Suite : le livre le plus récent que j'ai pu trouver est de 1992 :
    https://books.google.fr/books?id=SHz...%20BCC&f=false
    Why, sometimes I've believed as many as six impossible things before breakfast

  7. A voir en vidéo sur Futura

Sur le même sujet


Discussions similaires

  1. ferromagnétisme
    Par gab1 dans le forum Physique
    Réponses: 2
    Dernier message: 25/09/2010, 14h32
  2. ferromagnétisme
    Par lindajin dans le forum Physique
    Réponses: 4
    Dernier message: 11/10/2009, 20h52
  3. Ferromagnétisme
    Par Toni dans le forum Physique
    Réponses: 1
    Dernier message: 17/02/2007, 21h50
  4. Ferromagnétisme
    Par Witten dans le forum Physique
    Réponses: 0
    Dernier message: 24/05/2006, 22h21
  5. Ferromagnétisme
    Par juef dans le forum Chimie
    Réponses: 8
    Dernier message: 20/02/2004, 05h17