Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 12 sur 12

recuisson vs trempe du verre



  1. #1
    Magog

    recuisson vs trempe du verre


    ------

    J'effectue quelques recherches sur le verre actuellement et je n'ai pas réussi à comprendre l'avantage d'une simple recuisson du verre par rapport à une trempe ,dans la mesure où pour une trempe :
    la résistance mécanique augmente considérablement ,
    la résistance thermique augmente considérablement.

    En un mot, quells sont les inconvénients potentiels d'une trempe? Y a-t-il un maître verrier dans l'assistance ?

    -----
    L'esprit limite sa perception des choses à ce qu'il peut concevoir et il appelle cela la Réalité

  2. Publicité
  3. #2
    Coincoin

    Re : recuisson vs trempe du verre

    Salut,
    Je ne suis vraiment pas spécialiste, mais il me semble que lorsque tu fais une trempe, tu captures de nombreuses contraintes internes, que la recuisson permet d'éliminer.
    Encore une victoire de Canard !

  4. #3
    Magog

    Re : recuisson vs trempe du verre

    Effectivement. Mais ce sont justement ces contraintes internes qui rendent le verre trempé plus résistant mécaniquement et thermiquement. Dans tout ce que j'ai pu lire, la recuisson supprime les containtes internes et "rend le verre moins cassant". C'est-à-dire ? Si la résistance mécanique en flexion augmente pour un verre trempé, je ne comprends pas pourquoi le verre recuit est moin cassant...
    L'esprit limite sa perception des choses à ce qu'il peut concevoir et il appelle cela la Réalité

  5. #4
    Magog

    Re : recuisson vs trempe du verre

    Après réflexion, il me semble qu'il n'est plus possible de modeler un verre après qu'il a subi une trempe, les fameuses contraintes internes ne le permettant pas. Seuls les verres plats subissent donc une trempe.
    L'esprit limite sa perception des choses à ce qu'il peut concevoir et il appelle cela la Réalité

  6. A voir en vidéo sur Futura
  7. #5
    Baygon_Jaune

    Re : recuisson vs trempe du verre

    Attention, un matériau peut avoir une résistance mécanique élevée et être fragile.
    La résistance mécanique élevée fait référence à la contrainte nécessaire pour arriver à la rupture ; le fait d'être fragile correspond à une faible énergie nécessaire pour arriver à cette rupture, ce qui coïncide (à Rm égal) avec une faible déformation maximale acceptable.
    « L'ennemi est bête : il croit que c'est nous l'ennemi alors que c'est lui ! » Desproges

  8. #6
    philippe_hanchir

    Re : recuisson vs trempe du verre

    On distingue 4 types de recuisson.
    La recuisson proprement dite est systématique et effectuée pendant la fabrication du verre, dans un "float" c'est le rôle de la "galerie" qui permet de maîtriser les tensions du verre et ce faisant de le rendre utilisable.

    Le durcissement est une forme de trempe légère, les faces de la feuille de verre sont d'avantage comprimée. On utilise le durcissement pour les applications architecturales. A partir du durcissement il n'est plus possible de couper, de façonner les bords ou de trouer le verre, il faut effectuer ces opérations avant.

    La trempe consiste comme le durcissement à amener une feuille de verre à la température d'amollissement mais cette fois on le refroidit beaucoup plus vite (jets d'air). Très résistant aux contraintes (mais assez peu au poinçonnement), ce verre se fragmente en tout petits morceaux lorsqu'il casse. C'est pour cette raison qu'il est aussi appelé verre de sécurité.

    La trempe automobile est une trempe encore plus forte que la trempe "normale".

    En trempant le verre on le fait s'onduler et c'est pourquoi on préfère le durcir lorsqu'on doit l'utiliser en façade car esthétiquement les ondulation ne sont pas très acceptables (en réflexion). C'est aussi pour cette raison (et pour lutter contre le vol) que les constructeurs automobiles commencent à préférer les vitrages feuilletés en lieu et place des trempés.

    Il existe encore une autre forme de trempe, dite chimique, pendant laquelle les ions sodium en surface sont remplacés par des ions potassium plus volumineux. C'est une trempe particulière souvent utilisée dans les applications ferroviaire et pour les épaisseur de moins de 3,5 mm. Elle est fort méconnue mais produit des pièces très résistantes aux impacts et aux contraintes.
    Philippe Hanchir
    Chimiste - verrier
    MacUser depuis 1984
    Astronome amateur

  9. Publicité
  10. #7
    philippe_hanchir

    Re : recuisson vs trempe du verre

    Citation Envoyé par Magog Voir le message
    Après réflexion, il me semble qu'il n'est plus possible de modeler un verre après qu'il a subi une trempe, les fameuses contraintes internes ne le permettant pas. Seuls les verres plats subissent donc une trempe.
    En fait, quand c'est nécessaire, on profite du bombage, qui amène le verre à sa température d'amollissement, pour le tremper en le refroidissant rapidement.
    Un verre trempé peut être détrempé simplement en étant à nouveau porté à température d'amolissement puis lentement refroidi.
    Philippe Hanchir
    Chimiste - verrier
    MacUser depuis 1984
    Astronome amateur

  11. #8
    issad

    Re : recuisson vs trempe du verre

    salut ! bin moi j'ai une question si quelqu'un peut y répondre sa m'arrangerai bcp !!
    Ma question porte sur la trempe du verre plat... comment calculer la durée de la trempe ? expl 10mm sachant que la température de ramollissement est a proximité de 680°C !!!................merci d'avance

  12. #9
    slim2704

    Re : recuisson vs trempe du verre

    bonjour
    j ai un four de bombage de verre plat , j ai besoin du courbe qui défini la relation entre température et le temps permettant le bombage du verre

  13. #10
    f6bes

    Re : recuisson vs trempe du verre

    Bonjour slim2704,
    a mon avis manque la NATURE du verre, son épaisseur..etc..

    Nota: faut éviter de "déterrer" des discussions de...7 ans d'age
    Faut ouvrir sa propre discussion.
    A+

  14. #11
    LPFR

    Re : recuisson vs trempe du verre

    Bonjour F6bes.
    Dans ce cas particulier, en déterrant cette discussion, Philippe_hanchir, qui connait le sujet, recevra un courrier. Alors qu'il ne verra pas une nouvelle discussion car son dernier message date de 2008.
    Les chances sont faibles pour qu'il réponde. Mais elles sont plus grandes qu'avec une nouvelle discussion.

    Sur la question de Slim2704 (bienvenu au forum), je pense que ce type de courbe correspond au "savoir faire" des industriels et qu'ils n'ont aucune envie de la divulguer.
    Au revoir.

  15. #12
    chatelot16

    Re : recuisson vs trempe du verre

    bonjour , je tombe ici par les hasard de gogol et je vais déterrer encore plus car la reponse n'a pas été donné au debut de ce sujet

    un truc en verre soufflé non recuit contient des tension interne nuisible qui le rend cassant : donc un recuit améliore la solidité en supprimant les tension interne nuisible

    la trempe produit volontairement des tension interne , mais tension interne utile ! traction au millieu et compression en surface : et comme c'est forcement la surface qui prend les choc ça rend le verre spectaculairement plus solide , autant au choc mécanique que thermique
    Les arbres sont mes capteurs solaires préférés

  16. Publicité

Discussions similaires

  1. recherche technologie bac de trempe
    Par Bontant dans le forum Physique
    Réponses: 1
    Dernier message: 18/12/2006, 16h09
  2. Réponses: 2
    Dernier message: 17/04/2006, 21h05
  3. Trempe de pièces en acier de 120 Tonnes
    Par InfoN dans le forum Physique
    Réponses: 1
    Dernier message: 05/09/2005, 16h52
  4. Collage verre-verre avec PDMS
    Par Evil.Saien dans le forum Physique
    Réponses: 2
    Dernier message: 04/10/2004, 08h32