Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 11 sur 11

8 salopards TARANTINO



  1. #1
    invite84127968

    8 salopards TARANTINO


    ------

    Bonjour,

    J'ai regardé ce film cette semaine à la télévsion sur la chaîne ARTE.

    Au delà de la violence visuelle et factuelle , j'ai perçu une violence enfantine liée aux jeux et règles de l'enfance. Je cherche des analyses de ce film sous ce point de vue, par exemples : les jeux de cache-cache, chat perché pour les jeux, la culpabilité et condamnation du mensonge dans l'enfance en général.
    Plus en avant dans l'analyse des décryptages comportementaux des adultes dans ce film en liaison avec ceux des enfants dans les études.
    Je n'ai rien trouvé sur la démarche de cet auteur cinématographique dans ce sens.
    Si d'autres ont perçus ces liens merci de développer les scènes concernées. Si besoin, je peux fournir les analyses situationnelles que j'ai relevé.
    (Rèf. approchante en littérature: Sa majesté des mouches / William Golding)


    Cordialement.

    -----

  2. Publicité
  3. #2
    ansset
    Animateur Mathématiques

    Re : 8 salopards TARANTINO

    tu découvres Tarantino ?
    à mon avis, faut pas trop chercher des ressorts psycho compliqués.
    ce qui ne l’empêche pas d'être "décalé" . Et c'est ça qui en fait un super réalisateur.
    y'a quelque chose qui cloche là dedans, j'y retourne immédiatement !

  4. #3
    invite84127968

    Re : 8 salopards TARANTINO

    Il produit quelque chose de l'ordre du chef d’œuvre, mais je veux connaître son fil conducteur et surtout tenter de savoir si c'est un secret de fabrication ou une conséquence culturelle.. si ce "secret" est bien celui que j'ai perçu cela me permettrai d'aller plus loin dans certaines réflexions.
    Pour l'instant je cherche une convergence dans l'optique que je décris, rien de plus, je creuserai après.

  5. #4
    albanxiii
    Modérateur

    Re : 8 salopards TARANTINO

    Bonjour,

    Si vous n'avez vu que ce film de Quentin Tarantino, je vous conseille d'en visionner d'autres. Vous retrouverez la même ambiance et les mêmes effets visuels (le sang qui gicle quand une personne se prend une balle d'arme à feu, par exemple).
    Dernièrement, j'ai bien aimé Inglorious Bastards et Django Unchained.
    Not only is it not right, it's not even wrong!

  6. A voir en vidéo sur Futura
  7. #5
    invite84127968

    Re : 8 salopards TARANTINO

    Bonjour,

    J'avais vu il y a longtemps Pulp-fiction, mais j'avoue ne pas être amateur de ces scènes violentes. Ce qui m'a interpellé dans les "8 salopards", c'est les mécanismes de déclenchement de la violence, la construction des échanges verbaux autour de règles quasi puériles, échanges dont l’issue et le statu quo ou l'autorisation de la violence.
    Par exemple la mort du général sudiste. Celle du mexicain.
    Je distingue deux types "d'enfants" au sens comportements, les "petits", enfants sages primo occupant de la maison et les grands qui seront auteurs des violences.
    Dans la troupe remplaçant la première population de la maison il reste un "petit", celui qui est tiré au sort pour jeter les colts confisqués revenir quasi congelé et ressortir à nouveau (suite à tirage au sort) le corps du général: ce personnage ne commet pas d'acte de violence et meurt empoisonné.

  8. #6
    ansset
    Animateur Mathématiques

    Re : 8 salopards TARANTINO

    bjr, je répond un peu , même si je ne suis pas sûr que ce soit un sujet ad-hoc pour ces forums.
    j''ai beaucoup travaillé pour le cinéma, et ce n'est pas pour rien qu'il est nommé le 7ème art.
    Il n'y a pas de "recette".
    quand à Tarantino, il y a certes des "constantes".
    -Il aime détourner les genres, comme les westerns ou les polars.
    -beaucoup sont liés à la thématique de la vengeance.
    -pour autant, personne n'est "blanc ou noir" dans ses films, il a l'art de contruire des personnages tj un peu ambigus.
    -il nous reserve à chaque fois des surprises scénaristiques, mais ça, c'est juste sont talent..
    je dois oublier plusieurs caractéristiques.

    bref, on dirait que tu souhaite mettre des démarches artistiques et créatives en "équations" ....
    y'a quelque chose qui cloche là dedans, j'y retourne immédiatement !

  9. Publicité
  10. #7
    invite84127968

    Re : 8 salopards TARANTINO

    Bonjour,

    tu as parlé de constante et dans ce film, c'est ce que je pense identifier à travers des jeux, des parties qui se déroulent, chaque scène de violence est la conclusion de la partie.
    La décision de gain ou de perte de la partie est un arbitrage à la manière d'enfants mais comme tu le dis beaucoup de choses s'imbriquent et mon approche est forcement incomplète, s'agissant d'un art.

    La scène de l'assassinat du Mexicain: le major dénonce la sincérité du Mexicain, il indique qu'il connait les propriétaires de l'auberge et que ceux ci n'auraient jamais confié leur bien à un Mexicain: conclusion de la scène le Mexicain a menti, il a triché donc perdu.. le major se donne le droit de le tuer. Analogie un enfant reconnait le jouet d'un de ses camarades dans les mains d'un autre, il sait que son camarade ne veut pas le prêter..

    Même situation avec le général ou la partie est un jeu de "résistance", le général s’énerve prends son arme, (il triche donc), donc le major se donne le droit de faire de même.. le général est tué. Je ude ni oui ni non?

    Plus les règles sont transgressée plus les jeux sont courts.. Chaque scène me fait penser à des réactions puériles, ou les règles du jeu se réinventent implicitement au travers de règles sociales.
    La fin est elle même dans ce sens ou finalement, la prisonnière (qui a au final gagner sa partie en se libérant) est pendue par les deux 'gentils" ; qui incarnent à ce moment des mauvais joueurs dans toute leur mauvaise foi.. (à noter quand même le bras du chasseur de prime, lever vers le haut en signe de victoire? visible au pieds de la pendue).

    Si on prends d'autres scènes: la fuite du commis qui se cache après le massacre des habitants de l'auberge: Partie de cache-cache, d'un grand avec un petit.. trop facile, la violence que s'autorise le tueur est alors à hauteur de sa victoire facile. La dénonciation de l’exécution de son frère par Daisy Domergue: elle rappel qu'il n'a pas triché dans la partie qu'il jouait avec le shériff et le major..

    Bref, c'est pour cela que je cherche une analyse dans ce sens pour ce film, la richesse et la complexité des règles sociales décrites avec en tache de fond une violence exprimée létale pour ceux qui en sont victimes. Dans l'approche je souhaite savoir si TARANTINO veut montrer que les règles sociales, plus ou moins comprises, acceptées et peu respectées par les membres de cette micro société correspondent à la société américaine et ainsi faire apparaître le caractère dangereux de la libre possession d'armes à feu?

    D'un point de vue culturel, voir si les interactions sociales du film sont universelles ou liées à la culture US.

    Dans l'esprit un autre film développait peut-être un peu le même type de démonstration: Ridicule, ou cette fois c'était le langage qui était l'arme.

    J'ai cherché sur le net mais je n'ai rien trouvé et je me dit que peut-être il y a des sites avec une approche par la psychologie sociale de certains films ?

  11. #8
    ansset
    Animateur Mathématiques

    Re : 8 salopards TARANTINO

    Citation Envoyé par Liet Kynes Voir le message
    Bref, c'est pour cela que je cherche une analyse dans ce sens pour ce film, la richesse et la complexité des règles sociales décrites avec en tache de fond une violence exprimée létale pour ceux qui en sont victimes.
    D'un point de vue culturel, voir si les interactions sociales du film sont universelles ou liées à la culture US.
    il me semble que tu connais mal les ressorts des cinéastes !
    y'a quelque chose qui cloche là dedans, j'y retourne immédiatement !

  12. #9
    ansset
    Animateur Mathématiques

    Re : 8 salopards TARANTINO

    tout n'est pas logique et mathématique , et spécialement dans les disciplines artistiques, et c'est tant mieux comme ça.
    en plus les artistes détestent qu'on leur "décortique" leur trucs de manière intellectuelle.
    les arts n'ont pas à répondre de la science, et c'est tant mieux comme ça.
    y'a quelque chose qui cloche là dedans, j'y retourne immédiatement !

  13. #10
    invite84127968

    Re : 8 salopards TARANTINO

    Citation Envoyé par ansset Voir le message
    tout n'est pas logique et mathématique , et spécialement dans les disciplines artistiques, et c'est tant mieux comme ça.
    en plus les artistes détestent qu'on leur "décortique" leur trucs de manière intellectuelle.
    les arts n'ont pas à répondre de la science, et c'est tant mieux comme ça.
    Je ne peux que constater que cette production artistique à un effet sur moi et me pousse dans une réflexion.

    Que les arts soient indépendants de la science est quelque chose que je partage, tu penses que l'approche scientifique serait réductrice pour l’œuvre considérée du coup?
    = l’œuvre ne serait jamais achevée puisqu’elle est portée par la vie de son auteur: https://www.franceculture.fr/peintur...trois-tableaux ?

    Bref ce sujet ne peut-être développé dans un cadre scientifique.. j'ai pas besoin de chercher plus loin.

  14. #11
    invite84127968

    Re : 8 salopards TARANTINO

    @ ansset (intervention HS ): merci de tes remarques, je viens de repenser à la scène du bras visible au pied de Daisy lors de sa pendaison et à la scène ou elle tire se bras en l'air en signe de présentation lors de son arrivée dans l'auberge, j'en tire une vison globale du film, un tableau impressionniste fait d'une palette de couleurs choisies par l'auteur mais pas forcement assorties, ni arrangées dans une logique référente à quelque chose de formellement défini.
    L'art s'exprimerait au delà des règles qui le rendent possible.. c'est assez étrange car cela me fait penser à la nature du langage et pose le problème des bases de la formalisation en science.
    J'ai presque l'impression que si on utilise les mêmes mots et les mêmes règles de construction dans nos phrases , il soit tout de même possible que celle ci soit perçues de façon différentes pour chacun(e)s d'entre nous sans que cette perception soit pour autant fausse.
    (Fin de HS.)