Affichage des résultats 1 à 22 sur 22

Normal?



  1. #1
    ano00

    Normal?


    ------

    Bonjour
    J aurais voulu savoir s il etait normale que les jeunes soient attirés par les photos de femmes nues et qu ils les regardes.
    Merci

    -----

  2. Publicité
  3. #2
    Widget

    Re : Normal?

    qui ne l'a jamais fait? à mon avis la définition de normal ce qui est conforme à la majorité donc oui c'est le cas.
    à moins d'être prêtre je ne vois pas où est le problème.

  4. #3
    Aigoual

    Re : Normal?

    Citation Envoyé par ano00 Voir le message
    J’aurais voulu savoir s’il était normal que les jeunes soient attirés par les photos de femmes nues et qu ils les regardent.
    Y’a pas que les jeunes…
    … c’est beau, une femme.

    T’inquiète pas, va...

    Aigoual.

  5. #4
    Widget

    Re : Normal?

    n'empêche c'était pas mal comme première intervention ano00. est ce qu'on peut savoir dans quel contexte tu te poses cette question? tu fais parti des "jeunes" ou bien tu es une maman qui vient de trouver de telles photos dans la chambre de son fiston?

  6. #5
    ananda

    Re : Normal?

    Citation Envoyé par ano00 Voir le message
    Bonjour
    J aurais voulu savoir s il etait normale que les jeunes soient attirés par les photos de femmes nues et qu ils les regardes.
    Merci
    S'ils ne font que les regarder....

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    Widget

    Re : Normal?

    c'est de la faute de l'éducation nationale. il y a de moins en moins de cours d'anatomie alors les jeunes assoiffés de savoir sont résignés à étudier l'anatomie féminine à partir de photos. les pauvres!

  9. Publicité
  10. #7
    Aigoual

    Re : Normal?

    Citation Envoyé par Widget Voir le message
    C'est de la faute de l'éducation nationale. Il y a de moins en moins de cours d'anatomie alors les jeunes assoiffés de savoir sont résignés à étudier l'anatomie féminine à partir de photos. Les pauvres !
    Déconne pas…
    Il y a une vraie inquiétude, dans la question d’Anno.

    Tiens, puisque tu es si malin, répond à cette question :
    Pourquoi le corps de la femme nue fascine-t-il à ce point l’œil de l’homme, alors que le corps masculin n’a rien de franchement attirant, même pour la femme ?

    Pourquoi y a t’il autant de magazines de femmes nues et quasiment aucun d’hommes nus ?
    Pourquoi cette absence de symétrie dans le désir ?

    A toi…

    Aigoual.

  11. #8
    papyrus91

    Re : Normal?

    Salut
    Si il est normale de regarder de pareils photos sans scupules pourquoi les magasines sont intredit aux moins de 18 ans?
    qu est ce que cela veut dire?

  12. #9
    Aigoual

    Re : Normal?

    Citation Envoyé par papyrus91 Voir le message
    S’il est normal de regarder de pareilles photos sans scrupules pourquoi les magasines sont interdit aux moins de 18 ans ?
    Qu’est ce que cela veut dire ?
    Normal (ou anormal) ne veut pas dire innocent…

    Ce qui est normal, c’est d’être attiré par ce qui est beau pour soi.
    Mais ce qui est beau peut aussi être dangereux.
    Comme la flamme est autant belle que dangereuse pour le papillon.

    Ce qui est anormal, c’est d’allumer volontairement la flamme dans l’intention de brûler le papillon.
    Mais ce n’est pas que le papillon soit attiré par la flamme.
    Ca, c’est normal…

    Aigoual.

  13. #10
    Widget

    Re : Normal?

    Citation Envoyé par Aigoual Voir le message
    Déconne pas…
    Il y a une vraie inquiétude, dans la question d’Anno.

    Tiens, puisque tu es si malin, répond à cette question :
    Pourquoi le corps de la femme nue fascine-t-il à ce point l’œil de l’homme, alors que le corps masculin n’a rien de franchement attirant, même pour la femme ?

    Pourquoi y a t’il autant de magazines de femmes nues et quasiment aucun d’hommes nus ?
    Pourquoi cette absence de symétrie dans le désir ?

    A toi…

    Aigoual.
    puisqu'on parle de normalité, je vais parler de ce qui selon moi représente la majorité.
    pourquoi les hommes aiment-ils les magazines X et pas les femmes? et bien parce que les hommes, pour être excités, n'ont pas forcément besoin que la situation dans laquelle ils sont le soit. l'excitation d'un homme est plus simple, plus primitive à mon avis. et c'est pareil chez les animaux. le mal doit montrer à la femelle qu'il est le meilleur, l'exciter en quelque sorte, pour avoir ses faveur. la parade peut durer des jours. mais lorsque la femelle se décide, il n'est pas question qu'il laisse passer sa chance. il doit pouvoir la féconder immédiatement. sont excitation doit etre immédiate (pas de migraine)
    ce que je pense c'est que pour les hommes c'est un peu pareil. l'évolution a fait qu'il leur en faut moins pour etre excités. et donc des photos de filles nues peuvent faire l'affaire.
    c'est comme ça que je le vois. c'est peut etre un peu brutal comme vision. qu'est-ce que t'en penses Aigoual?

  14. #11
    kinette

    Re : Normal?

    Bonjour,

    Je pense qu'il y a énormément d'idée reçues sur cette "différence"... certainement une grosse part culturelle, et peut-être un fond de vérité biologique?

    Prétendre que seuls les hommes sont intéressés par des images est aller un peu vite...
    Parler de "plus primitif"/"moins primitif" est aussi certainement aller un peu vite.

    L'apprentissage a aussi un rôle non négligeable dans la sexualité humaine... je ne suis pas certaine qu'un papou ou un indien d'Amazonie trouve un intérêt à contempler les pages d'un "Play Boy" et les attitudes et tenues des créatures qui y sont pourraient bien lui sembler ridicules, voire repoussantes.

    Dans l'autre sens, si on considérait "normal" que l'initiation des jeunes filles passe par la contemplation de photos d'hommes "affriolants", ça ne m'étonnerait pas qu'on ait une situation symétrique... les femmes prennent d'ailleurs déjà plaisir à mater une belle paire de fesses masculines ...

    K
    Nomina si nescis, perit et cognito rerum.

  15. #12
    Widget

    Re : Normal?

    il est certain que l'apprentissage et l'environnement culturel a son rôle mais il ne fait pas tout. je suis convaincu que les hommes et les femmes n'ont pas le même mode d'excitation en règle générale, dans la vie de tous les jours et ce quelque soit l'environnement.

  16. Publicité
  17. #13
    ananda

    Re : Normal?

    Citation Envoyé par kinette Voir le message
    les femmes prennent d'ailleurs déjà plaisir à mater une belle paire de fesses masculines ...

    K
    Je n'osais pas le dire, mais maintenant c'est dit ! (cf. le succès du calendrier les Dieux du Stade )

    Blague à part (soyons sérieux voyons ), je dirais que, malgré la part de conditionnement socio-economico-culturo-[ajouter un adjectif] des hommes et des femmes et de son implication sur leur sexualité, il est clair qu'il y a une différence fondamentale ("innée") de fonctionnement, de perception et d'expression du désir entre les sexes. Je sais, mon avis manque d'arguments et de références scientifiques....mais il suffit de taper quelques mots-clefs sur Pubmed pour se rendre compte qu'il y a des processus cognitifs qui sont "sex-related"...Et pis de toute façon : le taux de testostérone est toujours plus élevé chez les hommes que chez les femmes ; or il est connu que cette hormone détermine à la fois le physique, mais aussi participe à un comportement "agressif", de conquête sexuelle...

    De plus, cette notion de "symétrie dans le désir" entre les hommes et les femmes me turlupine...elle pourrait évoquer l'idée qu'il y a forcément une égalité (constatée ou potentielle) de comportement...Encore une fois, il faut accepter les différences...et accepter l'idée que les hommes et les femmes ne sont pas, littéralement parlant, égaux.

    Ananda

  18. #14
    Résilient

    Re : Normal?

    Salut, déjà je suis bien content que Kinette ait remis les choses a leur place, il n'y a pas que les hommes qui aiment regarder ce qui est beau

    Si un ado de 11 ou 12 ans commence a se sentir attiré par le sexe opposé, où voulez vous qu'il trouve une représentation de ce sexe dénudé a part dans un magazine?

    A mes yeux ces magasines sont une soupape, et puisqu'on parle de normalité , croyez qu'il soit normal de ne pas consulter ces photos lorsque l'on devient pubère? Personnellement j'en doute.
    "Il n'est jamais trop tard pour devenir ce que nous aurions pu être". G.Eliot

  19. #15
    ItaKira

    Re : Normal?

    Bonjour;

    C'est aussi un apprentissage de la vie Autant pour les hommes que pour les femmes !!

  20. #16
    Aigoual

    Re : Normal?

    Citation Envoyé par Widget Voir le message
    Qu'est-ce que t'en penses Aigoual ?
    Hé bien j’en pense qu’il y a une différence fondamentale entre l’homme et l’animal à ce niveau.
    C’est l’image.

    Dans le monde animal, le mâle est attiré par la femelle réelle, pas par son image.

    Sous des apparences naïves, Anno pose d’ailleurs for bien la question dans son fil.
    Il ne parle pas de la femme réelle, mais de la femme nue, mise en image.
    Et c’est ça qui lui pose problème, de manière tout à fait judicieuse.

    Pourquoi l’image est-elle plus intense que la réalité ?
    Pire même, comment se fait-il que le spectacle de la femme-image soit si puissant, alors que dans le même temps, le contact de la femme-réalité peut se révéler si difficile, voire même carrément inhibiteur ?

    Anno à parfaitement raison : Préférer l’image à la réalité pose problème…

    Question :
    Que recouvre l’image ?
    Que nous promet-elle que nous refuse la réalité ?

    Aigoual.

  21. #17
    Widget

    Re : Normal?

    Citation Envoyé par Aigoual Voir le message
    Hé bien j’en pense qu’il y a une différence fondamentale entre l’homme et l’animal à ce niveau.
    C’est l’image.

    Dans le monde animal, le mâle est attiré par la femelle réelle, pas par son image.

    Sous des apparences naïves, Anno pose d’ailleurs for bien la question dans son fil.
    Il ne parle pas de la femme réelle, mais de la femme nue, mise en image.
    Et c’est ça qui lui pose problème, de manière tout à fait judicieuse.

    Pourquoi l’image est-elle plus intense que la réalité ?
    Pire même, comment se fait-il que le spectacle de la femme-image soit si puissant, alors que dans le même temps, le contact de la femme-réalité peut se révéler si difficile, voire même carrément inhibiteur ?

    Anno à parfaitement raison : Préférer l’image à la réalité pose problème…

    Question :
    Que recouvre l’image ?
    Que nous promet-elle que nous refuse la réalité ?

    Aigoual.
    sauf que si tu donnes le choix à un homme ou un ado entre la fille nue et la photo de la fille nue il choisira la fille.
    faut pas chercher midi à 14h pour comprendre que les photos sont un ersatz de femme.
    si les femmes sublimes étaient à la portée de tout le monde les magazines de charmes n'existeraient peut etre pas.
    je vais faire une comparaison très machiste et je m'en excuse mais je crois qu'une illustration est utile pour comprendre le principe. pourquoi les hommes qui roulent en 4L lisent ils des magazines sur les ferrari? est ce que c'est parce qu'ils seraient inhibés à leurs volants et qu'ils préfèrent les voir en photo? non je ne pense pas. ils regardent ce qui leur semble beau et qu'ils désirent. je ne pense pas qu'il faille chercher des explications psychologiques complexe pour expliquer ce comportement.
    autre illustration. si un homme croise dans la rue la femme qu'il contemple dans ses magazines, que fait il? est-ce qu'il détourne le regard? je ne pense pas.
    je pense qu'on regarde une image à défaut de pouvoir contempler la femme réelle. je ne pense pas que l'on préfère une image à la réalité. enfin c'est mon point de vue.

  22. #18
    Résilient

    Re : Normal?

    Je suis tout a fait d'accord avec Widget,

    Si on est ado l'image représente une réalité qu'on a pas encore atteinte, par contre , oui , si on est adulte , les femmes magnifiques des magasines sont quelque chose qu'on rêve d'avoir mais que l'on a pas forcement(des fois on l'a quand même ).

    Mais je ne vois comment on pourrais preferer l'image a la réalité, dans une perspective où on est "normal" bien sur, mieux vaut etre avec une fille ou un homme "commun", que de rever sur une image aussi parfaite soit elle...

    PS: de plus, la véritable beauté est imparfaite
    "Il n'est jamais trop tard pour devenir ce que nous aurions pu être". G.Eliot

  23. Publicité
  24. #19
    Aigoual

    Re : Normal?

    Citation Envoyé par ananda Voir le message
    cette notion de "symétrie dans le désir" entre les hommes et les femmes me turlupine... Elle pourrait évoquer l'idée qu'il y a forcément une égalité (constatée ou potentielle) de comportement... Encore une fois, il faut accepter les différences... Et accepter l'idée que les hommes et les femmes ne sont pas, littéralement parlant, égaux
    C’est exact.
    Il n’y a pas de symétrie dans le désir, parce que celui-ci est identique.
    Il ne peut donc pas être symétrique à lui-même…

    Si le désir est identique, il est clair qu’…
    Citation Envoyé par Résilient Voir le message
    … il n'y a pas que les hommes qui aiment regarder ce qui est beau.
    Les femmes aussi sont sensibles à l’image, selon le même désir.

    Ce qui en revanche est différent, ce sont les implications du désir.
    Et là non plus, il n’a pas symétrie.

    Pour le comprendre, il n’est pas nécessaire de faire appel à de complexes concepts psychologiques, physiologiques, neurobiologiques, voire même à des conditionnements culturels autant compliqués que difficilement démontrables ou reproductibles.

    Il suffit simplement de vérifier que les risques du désir ne sont pas exactement les mêmes pour une femme seule au milieu d’un groupe d’homme, que pour un homme seul dans un groupe de femme.

    Pour exemple, toutes les femmes savent très bien ce que signifie prendre le train ou le métro tard le soir, alors que ce problème n’existe pas pour l’homme, même si le wagon est bondé de femmes.

    Il y a clairement dissymétrie, non du désir lui-même, mais des risques du désir.
    Et si les risques du désir sont différents, il est assez logique que les images du désir le soient également…

    Pour poursuivre, il faudrait vérifier, comme je le proposais à Widget, ce que recouvrent ces différentes images.
    Ce qui nous permettrait par la suite d’en trouver la résolution et de constater qu’effectivement, le désir est bien unique pour les deux sexes.

    Et dans la foulée, de compléter la réponse attendue par Anno.

    Aigoual.

  25. #20
    kinette

    Re : Normal?

    Bonjour,
    La normalité est une chose assez relative...

    En ce qui concerne la "différence", je me rappelle avoir vu une étude qui montrait que le visionnage de vidéo "à caractère sexuel" activait exactement les mêmes zones du cerveau chez les hommes et les femmes, et on observait chez les hommes juste une intensité un peu supérieure dans une zone donnée...

    Autre chose:
    croyez qu'il soit normal de ne pas consulter ces photos lorsque l'on devient pubère? Personnellement j'en doute.
    Je pense qu'il y a une différence entre
    - la curiosité, la recherche d'information et évidemment de plaisir et une excitation naturelle si on voit des images de sexe
    - et l'attrait compulsif pour des représentations "hard" où l'image de la femme n'a pas grand chose à voir avec celle de la réalité et la présente juste comme un objet à posséder

    Bref, il me semble normal, oui, qu'à l'adolescence un jeune s'intéresse au sexe (et au sexe opposé), tente de découvrir ce qu'il peut sur la chose... ensuite, je pense qu'on ne peut pas décréter qu'un jeune qui ne s'intéresse pas plus que ça au porno, voire qui rejette cette forme de représentation, est anormal. Ca ne signifiera pas qu'il est "insensible" à des images sexuelles, ou "sexuellement coincé". Je pense qu'il faut laisser à chacun sa liberté d'exprimer sa sexualité comme il le souhaite: avant il y avait une pression sociale qui culpabilisait les jeunes par rapport au sexe... ça serait dommage de tomber dans l'excès inverse (que des jeunes se culpabilisent et s'inquiètent car ils ne sont pas fans de ce qu'on présente actuellement comme idéal sexuel...).

    En ce qui concerne la remarque sur les hormones: je ne pense pas qu'en abaissant le taux de testostérone ou en l'augmentant chez un individu adulte on observe une différence flagrante de comportement, comme ça peut être le cas chez l'animal. Cf. le peu d'efficacité de la "castration chimique".

    La discussion sur l'inné et l'acquis chez l'homme est je pense une discussion sans fin, car il est généralement impossible de déterminer la part de chacun.
    Quand on voit combien le comportement des parents diffère dès le départ selon le sexe de l'enfant...

    De plus, cette notion de "symétrie dans le désir" entre les hommes et les femmes me turlupine...elle pourrait évoquer l'idée qu'il y a forcément une égalité (constatée ou potentielle) de comportement...Encore une fois, il faut accepter les différences...et accepter l'idée que les hommes et les femmes ne sont pas, littéralement parlant, égaux.
    Au nom de l'acceptation des différences, on justifie très très souvent l'acceptation de clichés
    Et même pas mal d'études se prétendant scientifiques ont ce travers (les américains sont très fort, notamment le courant "evopsy").
    Et les livres comme "les hommes viennent de Mars, etc" ne sont pas là pour arranger les choses.
    La science ne doit pas fonctionner avec des a priori: quand on teste une différence, on part de l'hypothèse de base qu'il n'y en a pas, et on cherche si cette hypothèse résiste à l'analyse. Cette démarche ne signifie pas qu'on "veuille" qu'il n'y ait pas de différence, qu'on refuse la différence.
    Et il s'est avéré que beaucoup de choses qu'on pensait "de fait" n'ont pas résisté à l'analyse! (donc la démarche n'était peut-être pas si stupide).
    On a aussi trouvé des différences, mais là l'analyse se complique car l'analyse des causalités est toujours plus compliqué que l'analyse descriptive.

    K
    Nomina si nescis, perit et cognito rerum.

  26. #21
    kinette

    Re : Normal?

    Citation Envoyé par Aigoual Voir le message
    Pour le comprendre, il n’est pas nécessaire de faire appel à de complexes concepts psychologiques, physiologiques, neurobiologiques, voire même à des conditionnements culturels autant compliqués que difficilement démontrables ou reproductibles.
    Il suffit simplement de vérifier que les risques du désir ne sont pas exactement les mêmes pour une femme seule au milieu d’un groupe d’homme, que pour un homme seul dans un groupe de femme.
    Pour exemple, toutes les femmes savent très bien ce que signifie prendre le train ou le métro tard le soir, alors que ce problème n’existe pas pour l’homme, même si le wagon est bondé de femmes.
    Il y a clairement dissymétrie, non du désir lui-même, mais des risques du désir.
    Et si les risques du désir sont différents, il est assez logique que les images du désir le soient également…
    Pour poursuivre, il faudrait vérifier, comme je le proposais à Widget, ce que recouvrent ces différentes images
    Hello Aigoual,
    Je trouve ta réponse très intéressante car elle illustre très bien combien culture et nature interagissent: l'asymétrie culturelle que tu cites a une part de ses bases dans les différences physiques homme/femme (force, fait de porter les enfants, etc...). Il est très difficile du coup de déterminer si les conséquences qu'on voit (femmes plus prudentes, intéressées par le sexe mais pas dans n'importe quelle conditions, ne rêvant pas si facilement d'avoir un "homme-objet"...) sont le résultat d'une adaptation biologique "directe" (physiologique, etc...), ou d'une adaptation "psychologique" entièrement logique (qu'un homme ferait aussi s'il était exactement dans les mêmes conditions).

    On peut ainsi imaginer que le comportement d'un individu de petite taille dans une société diffèrera de celui d'une personne de grande taille, simplement à cause des conséquences de la taille elle-même sur les interactions sociale

    K
    Nomina si nescis, perit et cognito rerum.

  27. #22
    Aigoual

    Re : Normal?

    Bonjour Kinette,

    Je suis heureux que mon message ait retenu ton attention, car je te suppose, au plan scientifique, plus qualifiée que moi sur le sujet…

    Citation Envoyé par kinette Voir le message
    Il est très difficile du coup de déterminer si les conséquences qu'on voit (femmes plus prudentes, intéressées par le sexe mais pas dans n'importe quelle conditions, ne rêvant pas si facilement d'avoir un "homme-objet"...) sont le résultat d'une adaptation biologique "directe" (physiologique, etc...), ou d'une adaptation "psychologique" entièrement logique (qu'un homme ferait aussi s'il était exactement dans les mêmes conditions)
    Ce sont effectivement des questions qui ne sont pas aisées, parce que le désir n’est pas un matériau ordinaire. Il ne se laisse pas facilement isoler, à la manière dont on isole l’observateur de son objet d’analyse, comme l’exige impérativement toute méthode scientifique depuis Descartes.

    On peut naturellement travailler par statistiques sur populations et observer que les hommes sont majoritairement comme ceci et que les femmes sont comme cela, mais cela ne nous renseignera en rien sur le désir, seulement sur la manière dont il s’exprime, ce qui est très différent.

    De là, la tentation est grande de passer de la corrélation au modèle et du modèle à la validation scientifique, alors qu’en fait, le modèle ne nous dira rien, ne décrivant que du vide dont on ne peut rien faire.

    C’est la raison pour laquelle (comme toi, d’ailleurs) je me méfie beaucoup de la phylogénétique à ce sujet, même (et surtout…) lorsqu’elle paraît incontestable.
    Tu sais, quelque chose qui nous dirait que l’homme a été chasseur pendant des millénaires, qu’il aurait donc aiguisé son désir par l’œil, tandis que la femme restée au foyer aurait développé son sens de la communauté et du bavardage…

    Autant de modèles qui tentent de nous expliquer que nos structures mentales sont héritées par l’espèce, bien davantage qu’acquise par la culture, nous déchargeant ainsi du fardeau de nos responsabilités collectives et individuelles.

    En effet, à ce compte, si l’homme est (phylo)génétiquement prédestiné à se comporter en prédateur, on se demande bien pourquoi le viol serait à ce point répréhensible et pourquoi la femme (phylo)génétiquement gibier se refuserait à y trouver son plaisir…

    Quelque part, selon cette vision, ce serait « la faute à la culture, » qui aurait anormalement perverti la « nature humaine. » Sauf que le philosophe nous rappelle que la nature humaine, ça n’existe pas.

    Le problème c’est que cette nature hypothétique ne trouve pas davantage de réponse dans la culture. Elle non plus ne sait pas statuer sur des rôles supposés prédéterminés des sexes dans les sociétés. C’est normal : prédéterminé sur quoi, puisque rien ne se trouve définitivement fixé dans l’espèce ?

    Pour s’en convaincre, il suffit de vérifier à travers le monde et les âges, à quel point ces fameux rôles peuvent varier à l’infini sans jamais se stabiliser définitivement, tolérant tour à tour l’homosexualité autant qu’elle peut la condamner, transformant les corps des femmes de l’outre pleine de graisse au rachitisme des modernes mannequins de mode, glorifiant la virilité martiale du militaire pour ensuite déifier une masculinité évanescente et phtisique (ou sidaïque) comme chez romantiques du temps de Goethe…

    Alors ? Comment s’en sortir ? Ne reste plus que le seul individu, seul en charge de son désir unique, face au désir de l’autre, lui aussi seul avec son seul désir…
    La responsabilité pleine et entière de ce désir repose intégralement sur l’individu seul, sans aucune possibilité de le déléguer ni à la société, ni à la culture, ni bien sûr, à l’espèce. Il n’y a pas d’échappatoire possible.

    Le désir ne s’objective pas, pas davantage qu’il ne s’hérite ni même qu’il ne s’enseigne.
    Il s’éprouve.

    Et le fait que l’on puisse observer qu’il s’éprouve statistiquement différemment selon les hommes et les femmes, en raison d’un corps et d’une force musculaire différente, ne signifie absolument pas que ce désir soit différent. C’est le même.

    Et c’est bien parce que c’est le même que l’homme et la femme, avec le temps, peuvent se retrouver et se reconnaitre l’un dans l’autre et l’un par l’autre. Faute quoi, chacun d’entre nous serait définitivement condamné à poursuivre des images déréalisées de l’autre, sans jamais se retrouver.

    Ce qui fait que la réalité se trouve dans la finalité du désir et non dans sa fuite...

    Aigoual.

Discussions similaires

  1. DD normal ou en RAID??
    Par julsman dans le forum Matériel - Hardware
    Réponses: 6
    Dernier message: 06/10/2007, 20h16
  2. Normal ?
    Par Nemesis 12 dans le forum Archives
    Réponses: 10
    Dernier message: 16/09/2007, 18h47
  3. Potentiel normal
    Par canard dans le forum Chimie
    Réponses: 1
    Dernier message: 04/01/2007, 23h21
  4. Est ce normal ????
    Par elessar7777 dans le forum Matériel astronomique et photos d'amateurs
    Réponses: 4
    Dernier message: 23/12/2005, 10h50
  5. est-ce normal?
    Par ninam dans le forum [ARCHIVE] Psychologie / Sociologie
    Réponses: 12
    Dernier message: 07/08/2004, 18h53