Affichage des résultats 1 à 3 sur 3

1984 [orwell]



  1. #1
    cypher_2

    1984 [orwell]


    ------

    Bonjour tout le monde,

    je viens de finir le livre "1984" de George Orwell, déjà j'ai beacoup apprécié, les théories qu'il aborde poussent à se poser des questions. D'ailleur c'est ce qui me pousse à venir vous consulter, le principe de la "doublepensée" ( "doublethink" ) reste un peu vague dans mon esprit. Par exemple à la fin du roman O'Brien dit ne plus se souvenir de l'existence de la photographie comprométente pour le Parti, qu'il vient de détruire et Winston affirme que cela est de la double pensée ( pour moi c'est juste la mutabilité du passé non ? ). En fait la doublepensée c'est quoi au juste ? Avoir plusieurs visions contradictoires de faits réels qu'on interchangent en fonction des circonstances où nous place le Parti ?
    Si vous pouvez m'éclairer. Merci

    -----
    Dernière modification par cypher_2 ; 10/07/2007 à 15h13. Motif: syntaxe

  2. #2
    patdx

    Re : 1984 [orwell]

    Sur ce point, wikipedia est ton ami : voir l'article "doublepensée"

    extrait de "1984"
    En pleine conscience et avec une absolue bonne foi, émettre des mensonges soigneusement agencés. Retenir simultanément deux opinions qui s’annulent alors qu’on les sait contradictoires et croire à toutes deux. Employer la logique contre la logique. Répudier la morale alors qu’on se réclame d’elle.
    ... il convient de garder à l'esprit que la dystopie "1984" est une critique des totalitarisme et particulièrement du stalinisme. Ce qui est implicitement décrit par "la doublepensée" est une forme de pensée "dialectique" qui considère qu'une assertion factuelle ou normative peut être vraie ou fausse, juste ou injuste, selon les circonstances concrètes de son énonciation et application ...
    comme les circonstances socio-historiques changent (ainsi que les priorités tactiques), une vérité d'hier peut être contre-vérité aujourd'hui.

    Pour quitter le terrain de la philo politique (qui n'est quand même pas l'objet de ce forum), on peut rapprocher - comme le fait l'auteur de l'article de wikipedia - la doublepensée d'une notion utilisée en psychologie cognitive : celle de "dissonnance cognitive", qui désigne le vécu (désagréable) de celui qui d'une manière ou de l'autre se trouve en contradiction avec lui-même. Le concept est formulé par Leon Festinger au début des années 1950.

    Pour cette théorie, l'individu en présence de cognitions (« connaissances, opinions ou croyances sur l’environnement, sur soi-même ou sur son propre comportement » Festinger, 1957, p.9) incompatibles entre elles ressent un état de tension désagréable motivant sa réduction (i.e. l'état de dissonance cognitive). On parle de modes de réduction de la dissonance cognitive pour désigner les stratégies de restauration d'un équilibre cognitif.
    .

    Robert-Vincent Joule et Jean-Léon Beauvois ont réutilisé cette notion dans leurs études expérimentales sur la soumission consentie et la manipulation des personnes.

    Face à une situation de dissonnance cognitive, l'individu peut chercher à réduire la tension en adoptant diverses stratégies, par exemple, en rationnalisant, a postériori, ses comportements et attitudes. Ou bien en minimisant ce qui le gène, ou bien encore, en changeant d'attitude de manière à conformer son comportement aux acquis cognitifs nouveaux.

    Un exemple de stratégie manipulatoire utilisant la dissonnance cognitive est l'imposition de messages d'avertissement sur les paquets de cigarettes : ce qui conduit le fumeur à une dissonnance : chercher le plaisir (fumer) s'opposant à vouloir vivre en bonne santé (message "fumer tue"). Ce qui est recherché est la diminution du comportement "fumeur", mais en réalité, on peut assiter à des comportement de déni du message d'avertissement qui pourrait finalement oblitérer l'idée que le tabac est dangereux, ou bien, transformer la peur de la mort ou de la maladie en recherche délibérée du risque.

    la doublepensée (le vécu de la contradiction interne) peut aussi être rapproché de la notion de "double bind" - double contrainte (en psycho systémique - voir Paul Watzlawick). Situation d'un sujet soumis à des injonctions contradictoires ou à une injonction paradoxale : exemple l'ordre "soit spontané" (dans l'expression d'un sentiment par ex) : s'il y obéit, le sentiment requis n'est pas spontané, et s'il n'y obéit pas, il ne manifeste pas le sentiment requis... une telle situation peut conduire à des névroses ou à des états dépressifs.

    cordialement,

  3. #3
    Kaps

    Re : 1984 [orwell]

    Citation Envoyé par patdx Voir le message
    Un exemple de stratégie manipulatoire utilisant la dissonnance cognitive est l'imposition de messages d'avertissement sur les paquets de cigarettes
    [...]
    en réalité, on peut assiter à des comportement de déni du message d'avertissement qui pourrait finalement oblitérer l'idée que le tabac est dangereux, ou bien, transformer la peur de la mort ou de la maladie en recherche délibérée du risque.
    J'aime le parallele entre les deux paragraphes :

    Citation Envoyé par patdx Voir le message
    la doublepensée (le vécu de la contradiction interne) peut aussi être rapproché de la notion de double contrainte . Situation d'un sujet soumis à des injonctions contradictoires ou à une injonction paradoxale : exemple l'ordre "soit spontané"
    [...]
    une telle situation peut conduire à des névroses ou à des états dépressifs.
    Donc tu es en train de nous dire 'Attention peut nuire a la sante' a propos des doubles liens ??

    .. mmmm .. attention tu peux provoquer une recherche délibérée du risque chez le lecteur Futura-Sciences

Discussions similaires

  1. Intérêt de remplacer un double vitrage ancien (1984) par un nouveau ?
    Par Alystan dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 11
    Dernier message: 10/10/2007, 18h39
  2. Problème porte four cuisinière Scholtès modèle 1984
    Par VENETIE dans le forum Dépannage
    Réponses: 0
    Dernier message: 18/11/2006, 10h51
  3. 2003=1984 ?
    Par Damon dans le forum [ARCHIVE] Ethique
    Réponses: 44
    Dernier message: 20/08/2004, 22h21