Affichage des résultats 1 à 7 sur 7

Apprentissage de mots français selon le mode d'écriture



  1. #1
    caribou.volant

    Exclamation Apprentissage de mots français selon le mode d'écriture


    ------

    Bonjour,
    Pour notre mémoire portant sur la cognitive nous avons choisi comme sujet l'apprentissage du français.
    En fait nous avons intuitivement pensé au début que les personnes étrangéres qui apprennent le français seraient plus performants lors de l'apprentissage de concepts abtraits lorsqu'ils possédent un mode d'écriture idéogrammique, car nous pensions que ce mode avait la possibilité supplémentaire d'élaborer des images mentales de concepts abstraits lors de l'encodage, par rapport au mode alphabétique.
    Mais au vu des résultats,notre hypothèse est infirmée, et ce sont les participants qui ont un mode d'écriture ayant un alphabet latin comme le nôtre qui sont les plus performants lors de l'apprentissage de concepts abstraits.
    Pour exposer un peu l'expérience : nous avons utIliser une liste de 20 mots en français avec 10 concrets et 10 abstraits destinés à 2 groupes indépendants 'européens' et 'chinois' sur une population de 25 sujets pr chaque groupe, suivant nos conditions ( difficile de trouver 25 purement espagnols par exemple dans notre ville et difficile de trouver un niveau équivalent du français dans chacun des groupes mais le niveau reste équitable statistiquement, ce que nous expliquerons comme VS lors de l'explication des résultats).

    En fait, nous nous demandons quels facteurs cognitifs jouent dans ce phénomène, car à premiére vue, il nous a semblé que l'encodage de concepts abstraits seraient facilité par le mode écologique de l'écriture de la pop° chinoise. Comment expliquer que finalement, l'écriture idéogrammique ne permet pas d'obtenir une capacité d'imagerie mentale meilleure pour l'encodage de concepts abstraits alors que pourtant, les chinois peuvent se les representer plus naturellement que les européens ?
    Autre que sur les facteurs externes pour expliquer la différence de performance (comme par exemple la familiarisation de certains mots français/ européens), ils ne sont pas assez pertinents pour expliquer ce phénomène cognitif, nous cherchons donc des facteurs cognitifs. Par exemple, peut-être que la population chinoise doit pour apprendre les mots français, fournir une économie cognitive plus large car ils doivent avoir besoin de catégorie supplémentaire, ce qui nuit à la charge mnémonique ? Nous restons sur une vague de doute, nous n'avons aucun élement concret, et nous ne trouvons rien sur le sujet pour le moment.

    Voilà j'espére ne pas vous avoir embrouiller l'esprit avec tout cela. Si personne ne sait, voilà une piste d'étude !
    Karine

    -----

  2. Publicité
  3. 📣 Nouveau projet éditorial de Futura
    🔥🧠 Le Mag Futura est lancé, découvrez notre 1er magazine papier

    Une belle revue de plus de 200 pages et 4 dossiers scientifiques pour tout comprendre à la science qui fera le futur. Nous avons besoin de vous 🙏 pour nous aider à le lancer...

    👉 Je découvre le projet

    Quatre questions à explorer en 2022 :
    → Quels mystères nous cache encore la Lune 🌙 ?
    → Pourra-t-on bientôt tout guérir grâce aux gènes 👩‍⚕️?
    → Comment nourrir le monde sans le détruire 🌍 ?
    → L’intelligence artificielle peut-elle devenir vraiment intelligente 🤖 ?
  4. #2
    MaliciaR

    Re : Apprentissage de mots français selon le mode d'écriture

    Citation Envoyé par caribou.volant Voir le message
    Pour exposer un peu l'expérience : nous avons utIliser une liste de 20 mots en français avec 10 concrets et 10 abstraits destinés à 2 groupes indépendants 'européens' et 'chinois' sur une population de 25 sujets pr chaque groupe, suivant nos conditions ( difficile de trouver 25 purement espagnols par exemple dans notre ville et difficile de trouver un niveau équivalent du français dans chacun des groupes mais le niveau reste équitable statistiquement, ce que nous expliquerons comme VS lors de l'explication des résultats).
    Bonjour,
    c'est assez intéressant comme idée. Pourquoi avoir décidé d'étudier les idéogrammes comme mode d'écriture et non pas un autre?
    Peux-tu expliquer un peu mieux en quoi a consisté l'expérience?

    En fait, nous nous demandons quels facteurs cognitifs jouent dans ce phénomène, car à premiére vue, il nous a semblé que l'encodage de concepts abstraits seraient facilité par le mode écologique de l'écriture de la pop° chinoise.
    Peut-être que ma question sera considérée comme bête mais c'est quoi le "mode écologique d'écriture de la population chinoise"?

    Comment expliquer que finalement, l'écriture idéogrammique ne permet pas d'obtenir une capacité d'imagerie mentale meilleure pour l'encodage de concepts abstraits alors que pourtant, les chinois peuvent se les representer plus naturellement que les européens ?
    Autre que sur les facteurs externes pour expliquer la différence de performance (comme par exemple la familiarisation de certains mots français/ européens), ils ne sont pas assez pertinents pour expliquer ce phénomène cognitif, nous cherchons donc des facteurs cognitifs. Par exemple, peut-être que la population chinoise doit pour apprendre les mots français, fournir une économie cognitive plus large car ils doivent avoir besoin de catégorie supplémentaire, ce qui nuit à la charge mnémonique ? Nous restons sur une vague de doute, nous n'avons aucun élement concret, et nous ne trouvons rien sur le sujet pour le moment.

    Voilà j'espére ne pas vous avoir embrouiller l'esprit avec tout cela. Si personne ne sait, voilà une piste d'étude !
    Karine
    Avez-vous essayé de travailler sur des populations utilisant l'alphabet cyrillique?
    Il n'y a pas d'idéogrammes, certes, mais même si certaines lettres se ressemblent, ni les deux manières d'écrire ni la syntaxe sont ressemblants...

    Je ne comprends pas très bien ce que vous mettez sous l'expression "différence de performance"...

    Cordialement,
    An expert is one who knows more and more about less and less.

  5. #3
    invite73192618

    Re : Apprentissage de mots français selon le mode d'écriture

    Belle présentation de votre expérience: simple et concise

    Citation Envoyé par caribou.volant Voir le message
    Comment expliquer que finalement, l'écriture idéogrammique ne permet pas d'obtenir une capacité d'imagerie mentale meilleure pour l'encodage de concepts abstraits alors que pourtant, les chinois peuvent se les representer plus naturellement que les européens ?
    Malheureusement j'ai l'impression que ça peut être beaucoup de chose. Par exemple les concepts véhiculés par la langue française sont possiblement plus proches des concepts manipulés par les européens que des concepts manipulés par les chinois, raison pour laquelle ces derniers seraient désavantagés. Serait-il possible de rappeler les sujets pour leur faire apprendre des idéogrammes japonais? Ca controlerait pour pas mal de choses

  6. #4
    bardamu

    Re : Apprentissage de mots français selon le mode d'écriture

    Citation Envoyé par caribou.volant Voir le message
    (...) nous avons utIliser une liste de 20 mots en français avec 10 concrets et 10 abstraits (...)
    Karine
    Bonjour,
    il serait possible d'avoir la liste des mots ?
    J'entendais dernièrement un spécialiste de la philosophie chinoise expliquer que celle-ci était finalement plus concrète que l'européenne.
    Par exemple, en chinois, le terme "absolument" serait traduit par "complètement" du fait que la notion d'absolu leur est assez étranger.
    Est-ce que l'image ne serait pas plus liée au concret (ce qu'on voit) qu'à l'abstrait ?
    Ethica, IV, 43 : Titillatio excessum habere potest et mala esse.
    Spinoza

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #5
    caribou.volant

    Re : Apprentissage de mots français selon le mode d'écriture

    Citation Envoyé par MaliciaR Voir le message
    Bonjour,
    c'est assez intéressant comme idée. Pourquoi avoir décidé d'étudier les idéogrammes comme mode d'écriture et non pas un autre?
    Peux-tu expliquer un peu mieux en quoi a consisté l'expérience?
    Pour plusieurs raisons : nous sommes tombés sur un article ( Keiko Usui 2003) qui nous a interessé : dissociation structurelle en ce qui concerne le Japonais qui utilise 2 systémes d'écritures l'un alphabétique et l'autre idéogrammique.
    L'xp consistait à présenter une liste de 20 mots, un mot toutes les 3 secondes, puis afin d'éviter toute répétition mentale, de proposer un exercice mobilisant la mémoire de travail ( compter en français de 20 à 0), puis d'examiner le niveau de français à l'aide d'un test de vocabulaire.

    Citation Envoyé par MaliciaR Voir le message
    Peut-être que ma question sera considérée comme bête mais c'est quoi le "mode écologique d'écriture de la population chinoise"?
    il s'agit de la langue maternelle.


    Citation Envoyé par MaliciaR Voir le message
    Avez-vous essayé de travailler sur des populations utilisant l'alphabet cyrillique? Non. Cela aurait été sympa, mais beaucoup de contraintes notamment de temps.
    Il n'y a pas d'idéogrammes, certes, mais même si certaines lettres se ressemblent, ni les deux manières d'écrire ni la syntaxe sont ressemblants...


    Citation Envoyé par MaliciaR Voir le message
    Je ne comprends pas très bien ce que vous mettez sous l'expression "différence de performance"...
    Les performances ne sont pas égales : les performances des européens sont significativement supérieurs à celles des chinois, contrairement à nos attentes.

    Dernière modification par Jiav ; 22/11/2007 à 03h36. Motif: balises

  9. #6
    caribou.volant

    Re : Apprentissage de mots français selon le mode d'écriture

    Citation Envoyé par bardamu Voir le message
    Bonjour,
    il serait possible d'avoir la liste des mots ?
    J'entendais dernièrement un spécialiste de la philosophie chinoise expliquer que celle-ci était finalement plus concrète que l'européenne.
    Par exemple, en chinois, le terme "absolument" serait traduit par "complètement" du fait que la notion d'absolu leur est assez étranger.
    Est-ce que l'image ne serait pas plus liée au concret (ce qu'on voit) qu'à l'abstrait ?
    Bonjour,
    Oui voici les mots :
    Table, cheval, voiture, livre, , doigt, arbre, soleil, chien, nez, maison,

    pensée, idée, matin, travail, minute, plaisir, parole, activité, amour, politique

    C'est interessant l'idée de notion concrete/ abstraite : nous avons trouvé des informations sur ce fait. Le mandarin exprime par les idéogrammes des idées abstraites de façon concrétes. A savoir pourquoi .. merci de m'éclairer

  10. Publicité
  11. #7
    bardamu

    Re : Apprentissage de mots français selon le mode d'écriture

    Citation Envoyé par caribou.volant Voir le message
    (...)
    C'est interessant l'idée de notion concrete/ abstraite : nous avons trouvé des informations sur ce fait. Le mandarin exprime par les idéogrammes des idées abstraites de façon concrétes. A savoir pourquoi .. merci de m'éclairer
    Bonjour,
    dans les théories de la connaissance, il est fréquent qu'on renvoie l'image au sensoriel, à l'empirique, à l'expérience concrète.
    Par exemple, Wittgenstein considère que le non-sens ne peut apparaître dans l'image parce que celle-ci a forcément une cohérence du simple fait qu'elle apparaît d'emblée comme construite. A contrario, dans un enchaînement verbal, discursif, des abstractions absurdes peuvent apparaître ("le rouge est bleu" n'a pas de signification), et il faut faire un effort intellectuel pour produire des règles de syntaxe et une sémantique permettant de parler "correctement".

    D'après ce site, l'idéogramme de "moment" associe une porte et une lune ou un soleil. Le sens apparaît intuitivement et pas par une sorte de calcul logique ou syntaxique du type "moment = segment de temps, temps = vécu lié à la mémoire" etc.
    A mon sens, de tels usages de ces langages sont plus proches de nos poétiques où le sens peut apparaître même dans une construction "absurde" (un soleil dans une porte ?).
    Ceci étant, je ne sais pas comment on pense en chinois. Outre les idéogrammes, il doit sans doute y avoir aussi une construction syntaxique qui organise les idéogrammes entre-eux. Je ne saurais dire si l'habitude d'un langage usant d'idéogrammes est un handicap à l'abstraction.
    Ethica, IV, 43 : Titillatio excessum habere potest et mala esse.
    Spinoza

Discussions similaires

  1. mode d'emploi en francais
    Par pvuill dans le forum Matériel - Hardware
    Réponses: 1
    Dernier message: 26/11/2007, 17h18
  2. cherche mode d'emploi en français de l'EQ6 PRO GOTO
    Par marsetvenus dans le forum Matériel astronomique et photos d'amateurs
    Réponses: 2
    Dernier message: 02/11/2007, 02h38
  3. recherche mode d'emploi en français
    Par tino93 dans le forum Logiciel - Software - Open Source
    Réponses: 1
    Dernier message: 10/02/2007, 15h13
  4. Bloquer des pages selon des mots clefs
    Par vampyer972 dans le forum Logiciel - Software - Open Source
    Réponses: 0
    Dernier message: 14/11/2006, 01h47
  5. La fin des mots de passe ... selon Billou !!!
    Par konkombre dans le forum Actualités
    Réponses: 2
    Dernier message: 27/02/2004, 00h04