Affichage des résultats 1 à 3 sur 3

9x8 = 6x8 ? a = e ? an = en ?



  1. #1
    _Goel_

    Question 9x8 = 6x8 ? a = e ? an = en ?


    ------

    Bonjour,

    Je sais pas si je poste au bon endroit, mais bon...

    Je viens de voir le 6 minutes sur M6, où un élève devait trouver le résultat de cette opération : "9x8". Ça fait belle lurette que je ne fait plus ce genre d'opération, mais j'ai décider de dire à voix haute le résultat qui me venait à l'esprit, en me forçant à ne pas réfléchir sur la valeur du résultat ni à faire aucun calcul. Naturellement, un nombre m'est venu à l'esprit : 48.

    Grosso-modo :"9x8=48"

    Et là, l'enfant à la télé répond "48". Je réfléchis alors, et je me dit que c'est faible, 48. en effet, nous avons tous les deux commis la même erreur (ça fait 72 !).

    Je trouve assez surprenant (manifestement, l'enfant n'a pas réfléchi non plus) que 48 nous soit apparu à tous les deux.

    Question : Y a-t-il un processus cognitif permettant de dire que 9x8 = 48 ?

    ex de réponse que j'attends : le 9 et le 6 sont en fait le même symbole (rotation à 180°) et on a bien 6x8 = 48. Dans la mémoire, le cerveau a du mal à assimiler le 9 et le 6 comme 2 entités différentes.

    Question subsidiaire : sur mon clavier, je tape très souvent un "a" à la place d'un "e". A quoi est-ce dû ? ax : "elors qual affet ce vous feit ?". D'ailleurs j'ai mis beaucoup de temps en primaire à retenir l'orthographe de enfant et de différent (impossible pendant environ 2 ans de l'écrire naturellement sans faute, ou sans penser 5 min à écrire toutes les combinaisons de an et en. Mon explication a toujours été "anfent = enfant", phonétiquement. il n'y a de plus, aucune justification grammaticale (participe présent ou autre chose), donc "impossible" de mémoriser cette différence d'écriture.

    Merci de m'éclairer, si vous pouvez, sur ces curiosités,

    Cdt,
    Goel.

    -----
    Le succès c'est d'être capable d'aller d'échec en échec sans perdre son enthousiasme

  2. 📣 Nouveau projet éditorial de Futura
    🔥🧠 Le Mag Futura est lancé, découvrez notre 1er magazine papier

    Une belle revue de plus de 200 pages et 4 dossiers scientifiques pour tout comprendre à la science qui fera le futur. Nous avons besoin de vous 🙏 pour nous aider à le lancer...

    👉 Je découvre le projet

    Quatre questions à explorer en 2022 :
    → Quels mystères nous cache encore la Lune 🌙 ?
    → Pourra-t-on bientôt tout guérir grâce aux gènes 👩‍⚕️?
    → Comment nourrir le monde sans le détruire 🌍 ?
    → L’intelligence artificielle peut-elle devenir vraiment intelligente 🤖 ?
  3. #2
    invite765732342432
    Invité

    Re : 9x8 = 6x8 ? a = e ? an = en ?

    Citation Envoyé par _Goel_ Voir le message
    Et là, l'enfant à la télé répond "48". Je réfléchis alors, et je me dit que c'est faible, 48. en effet, nous avons tous les deux commis la même erreur (ça fait 72 !).

    Je trouve assez surprenant (manifestement, l'enfant n'a pas réfléchi non plus) que 48 nous soit apparu à tous les deux.

    Question : Y a-t-il un processus cognitif permettant de dire que 9x8 = 48 ?
    Peut-être une piste: à l'école, on apprend 6x8=48 et 8x9=72 (et pas 9x8)
    Donc 9x8 ne fait pas partie des apprentissages réflexes (ou beaucoup moins que 8x9 et 6x8)
    De plus, "six fois huit" et "neuf fois huit" se prononcent tous les deux très vite (contrairement à tous les autres "xxxx fois huit").
    Le cerveau pourrait juste répondre par réflexe 48 avant d'avoir compris le sens réel de la phrase (un peu comme la lecture de mots dans le désordre)

    Enfin, ce n'est qu'une idée comme ça

  4. #3
    _Goel_

    Re : 9x8 = 6x8 ? a = e ? an = en ?

    Merci, j'aivais aussi cette idée en tête.

    disons de 1 à 6, on maîtrise les tables par réflexe absolu (très peu d'erreur)
    et grosso modo, le cerveau pioche en premier dans ces phrases rélfexes, tant que la réflexion n'est pas engagée. On pourrait dire que le cerveau à tendance à "choisir" la phrase la plus proche dans l'intonation.
    Le succès c'est d'être capable d'aller d'échec en échec sans perdre son enthousiasme