Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 3 sur 3

Microsismicité




  1. #1
    Yves2

    Microsismicité

    Bonjour,
    Je vous cite, car je ne peux pas répondre dans la discussion concernée :

    O. Bellier a écrit :
    Un séisme résulte toujours de relâchements de contraintes, qui se sont accumulées au cours du temps dans le stade intersismique (entre deux séismes), mais il existe des failles qui "bougent" en continu en réponse à la tectonique des plaques, c'est failles très rares dites "asismiques" relâchent les contraintes "en contunu", glissent des manière continu en libérant l'énérgie "en continu" sous forme de tout petits séismes (microsismicité)...
    Pourtant, lorsqu'on regarde une carte de la sismicité, il ne me semble pas que la microsismicité instrumentale soit rare.
    A-t-on une idée de la quantité d'énergie mise en oeuvre par ce processus de "creep" comparativement aux énergies dégagées sur les failles "sismiques" ?
    Cordialement,

    Y.

    -----


  2. #2
    O. Bellier

    Re : Microsismicité

    Bonsoir,
    Pour suis-je habilité à vous répondre? Je répond quand même... Non, je ne sais pas mais je me renseigne.
    Cordialement,
    O. Bellier

  3. #3
    O. Bellier

    Re : Microsismicité

    Bonjour

    Je n'ai pas trouvé d'élément de réponse en % d'énérgie, pour la micrisismicité... Mais on peut calculer simplement qu' un séisme de magnitude 9 est 800 millions à 1 Milliard de fois plus énérgétique qu'un séisme de magnitude 3... C'est infiniement plus que le nombre de séisme annuel dans le monde.
    Pour les failles qui "creep", il y en a très peu dans le monde.
    Cordialement,
    Olivier Bellier