Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 12 sur 12

Les étoiles filantes



  1. #1
    Leila 44

    Wink Les étoiles filantes


    ------

    Bonsoir je viens de m'inscrire sur votre forum de science parceque je suis émerveillée par l'univers et l'espace .et j'ai une question qui me tient à cœur et que je veux vérifier . alors est-ce qu'il ya parmis vous qui an un télescope et qui surveille les étoiles filantes chaque soir . merci

    -----

  2. Publicité
  3. #2
    eudea-panjclinne

    Re : Les étoiles filantes

    Un télescope ne sert à rien pour les étoiles filantes, d'une part, il est difficile de savoir précisément d'où elles apparaissent et d'autre part, elles vont trop vite pour qu'un télescope (d'amateur) puisse les suivre. Le mieux pour les observer est d'attendre que la presse spécialisée (Ciel & Espace, etc) et/ou les médias (forums d'amateur, radios, etc) les annoncent et ensuite utiliser simplement ses yeux dans un endroit peu éclairé et peu pollué (comme la campagne).
    Quoiqu'il en soit, on peut regarder le ciel la nuit, dans de bonnes conditions, et il n'est pas rare d'en apercevoir quelques unes...

  4. #3
    Leila 44

    Re : Les étoiles filantes

    Bonsoir merci pour votre réponse . comme je ne connais rien dans ce domaine votre réponse m'éclaire ..je pensais qu'avoir un télescope pouvait nous montrer plus facilement la densité des étoiles filantes qui passe près de la terre chaque nuit .et comme ça j'aurai la réponse que je cherche car il y'a une seule nuit dans toute l'année où le ciel ne vois passer aucune étoile filante et cette nuit et très importante .en tout cas merci pour votre réponse .

  5. #4
    JPL

    Re : Les étoiles filantes

    Les étoiles filantes sont des grains de poussière venus de l’espace, rien de plus.
    Rien ne sert de penser, il faut réfléchir avant - Pierre Dac

  6. #5
    zebular

    Re : Les étoiles filantes

    Citation Envoyé par Leila 44 Voir le message
    Bonsoir merci pour votre réponse . comme je ne connais rien dans ce domaine votre réponse m'éclaire ..je pensais qu'avoir un télescope pouvait nous montrer plus facilement la densité des étoiles filantes qui passe près de la terre chaque nuit .et comme ça j'aurai la réponse que je cherche car il y'a une seule nuit dans toute l'année où le ciel ne vois passer aucune étoile filante et cette nuit et très importante .en tout cas merci pour votre réponse .
    les étoiles filantes(grains de poussiére) n'attendent pas la nuit pour exister,elles croisent la terre à tout moment du jour et de la nuit
    Et il n'y a pas de nuit particuliére dans l'année sans étoiles filante,peu nombreuses ou peu visible mais tout les jours,il y en a.
    en revanche il a des nuits trés fournis et prévisible en consultant les éphémerides comme l'indique EUDEA-PANJCLINNE
    etonnamment,le telescope est moins utile qu'un poste radio grandes ondes pour les detecter

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    Leila 44

    Re : Les étoiles filantes

    Je vous remercie infiniment vous me guider utilement . bonne soirée

  9. Publicité
  10. #7
    saint.112

    Re : Les étoiles filantes

    Il faut préciser qu’une Étoile filante est un objet venu de l’espace et qui, en entrant dans l’atmosphère, s’échauffe et se consume jusqu’à disparaitre. C’est pour ça qu’elles apparaissent d’un coup (elles étaient sombres auparavant) et qu’elles disparaissent de même (elles se sont totalement vaporisées). Elles font juste une trainée plus ou moins longue et assez lumineuse. C’est totalement imprévisible. Leur vitesse à l’arrivée est de plus de 10 km/s, voire beaucoup plus, car, quelle que soit leur vitesse initiale par rapport à la terre, en approchant elles subissent l’attraction gravitationnelle de celle-ci et accélèrent encore.
    Nico
    Travailler dur n'a jamais tué personne, mais je préfère ne pas prendre de risques.

  11. #8
    aarriiss

    Re : Les étoiles filantes

    salut a tous j'ai pue apercevoir il y'a deux semaines une étoile filante qui ne s'arrêtait pas elle quittais le sud este pour allé au nord ouest et ce n'ai pas la premier fois je voudrais savoirs quel étoile c'est je suis sur que se n'ai pas un avion

  12. #9
    mach3

    Re : Les étoiles filantes

    Quand c'est un avion en général ça clignote. Quand c'est une étoile filante ou un bolide en général ça ne traverse pas le ciel. Il s'agit probablement d'un satellite ou de l'ISS. Il faut aller regarder sur site heavensabove pour voir si quelque chose correspond.

    m@ch3
    Never feed the troll after midnight!

  13. #10
    Eric38fr

    Re : Les étoiles filantes

    Mais si c'est possible, avec un bon télescope, de voir de vraies étoiles filer… un bon du genre VLT ou HST. Et en pointant Sgr A*, et en zoomant un max, puis en enregistrant… disons une décade, ça donne ça (déjà un vieux film… Je serais preneur d'une version plus récente, si ça a été refait).

    Euh ! pas des filantes comme ça ? Pourtant, elles sont chouettes, celles-là, non ?
    (derniers sachets de souriards dispos à l'entracte…)

  14. #11
    Eric38fr

    Re : Les étoiles filantes

    Citation Envoyé par JPL Voir le message
    rien de plus
    : fichtre ! quel dédain. Ces grains, quasi tous inframillimétriques, sont très majoritairement soit d'origine cométaire, soit chondrites, et d'une matière pratiquement inchangée depuis 4,5+ Ga, sinon un bronzage au vent solaire et des cloques à coups de RCG… Ça mérite du respect, non ?

    Quant à l'infime minorité d'origine techno-anthropique, selon πR.D., je le dis, c'est pas pour cafter, mais i' font rien qu'à mugir dans nos cieux.
    (Lots de smileys adressables sur demande)

  15. #12
    Eric38fr

    Re : Les étoiles filantes

    Un peu (plus) de sérieux, et quelques renseignements complémentaires…

    Ces grains inframillimétriques arrivent au "contact" de l'atmosphère, vers 100 à 140 km d'altitude (légalement, c'est encore l'espace), avec effectivement des vitesses relatives pouvant aller jusqu'à 40-50 km/s à ces altitudes. Le gaz atmosphérique, comprimé puis détendu en une échelle de durée de quelques nano- à micro-secondes, s'échauffe jusqu'à devenir un "plasma" (T° ≈ #10 kK : gaz d'ions et d'électrons, qui en se recombinant tout aussitôt émettent de la lumière qui rend le phénomène…*« météorique » = visible et atmosphérique), donc un plasma atmosphérique, lequel en rayonnant porte la surface du micro-aérolithe au-delà de la température de fusion, voire de volatilisation, de son matériau. Pour un grain microscopique, sa durée de survie n'excède pas la fraction de seconde, avant que d'être totalement volatilisé comme dit par mes prédécesseurs. Le mécanisme est grosso-modo le même pour un bolide disons décimétrique à métrique, mais lui peut avoir la chance de "déposer" quelque peu de sa matière dans les couches denses de l'atmosphère, typiquement à moins de 20 km d'altitude ; et là, jackpot, la vitesse a tellement diminué que c'en est fini de se faire un cocon de plasma : les restes, qu'on "estime" à moins de 1% (ordre de grandeur, fort fonction de, et surtout de, la taille initiale !), tombent en "chute libre" (équilibre en chute gravitaire et traînée de freinage atmosphérique), avant d'arriver "au sol", 4 fois sur 5 en faisant "plouf !" : perdu , sinon "boum !", et si les cueilleurs FRIPONs ne la découvrent pas rapidement (m'enfin, juste possible sur ce tout-petit bout de terre hexagonal…), les chasseurs de météorites, patentés ou pas, auront leurs chances, ou bien ce sera la terre, et par elle, la Terre, qui s'enrichiront.

    NB: j'ai passé sous silence pour ces gros objets - futures météorites, le choc mécanique qui souvent les fragmente vers 30 à 50 km d'altitude : ceci ne concerne pas les grains qui font les étoiles filantes.

    Dernier point : depuis une 30aine d'années, on s'est aperçu que certains grains micro-météoritiques, probablement parce qu'ils arrivaient plus lentement, ou avec un angle de capture/aérofreinage idoine, ne se volatilisaient pas, ou pas entièrement. Voire certains fondaient juste un tout petit peu… C'est toute une nouvelle météoritologie, à l'échelle micro, qui est en train de se développer. Pour le plaisir des yeux, cf. cette page d'une chercheuse d'ISTerre, à Grenoble, spécialiste du sujet.

  16. Publicité

Sur le même thème :

Discussions similaires

  1. visualiser des étoiles filantes
    Par blues.rambler1 dans le forum Archives
    Réponses: 1
    Dernier message: 20/10/2016, 16h54
  2. Étoiles filantes
    Par da23real dans le forum Archives
    Réponses: 1
    Dernier message: 12/04/2016, 12h29
  3. Pluie d'étoiles filantes
    Par Spouitch dans le forum Archives
    Réponses: 2
    Dernier message: 28/11/2011, 21h40
  4. etoiles filantes
    Par mass dans le forum Matériel astronomique et photos d'amateurs
    Réponses: 6
    Dernier message: 14/11/2007, 18h04
  5. pluie d'étoiles filantes
    Par petitnuagebleu dans le forum Matériel astronomique et photos d'amateurs
    Réponses: 12
    Dernier message: 24/02/2007, 18h16