Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 5 sur 5

Désintégration atomique



  1. #1
    invite73192618

    Désintégration atomique


    ------

    Rebonjour,

    Je lisais la première partie de votre dossier, et à la lecture d'un passage
    La mécanique quantique autorise une autre échappatoire, l’effet tunnel. Il est possible à une particule de franchir une barrière d’énergie entre deux états, mais la probabilité de la franchir diminue exponentiellement avec la hauteur et l’épaisseur de la barrière.
    je me demandais si l'inverse était possible: qu'une particule franchisse une barrière d'énergie vers un état d'énergie plus grande que l'état de départ, et y reste un temps non négligeable à cause de cette barrière (l'inverse de la désintégration donc). J'imagine que si c'était possible, au total l'effet serait effacé par la redescente plus probable, mais que ça aurait quand même des conséquences mesurables sur la probabilité de désintégration. Est-ce juste?

    -----

  2. Publicité
  3. #2
    A. Bouquet

    Re : Désintégration atomique

    J'ai sans doute été ambigu: l'énergie est conservée dans l'effet tunnel, l'alpha possède une certaine énergie potentielle dans le noyau radioactif avant son émission, mais pas assez pour franchir la barrière. Il a encore la même à la sortie et la convertit en énergie cinétique. L'effet tunnel inverse est donc possible si l'énergie de la particule avant la barrière est au moins égale à celle qu'elle aura "au repos" après la traversée. D'ailleurs il s'exerce régulièrement dans toutes les réactions nucléaires (sauf à très haute énergie, où celle-ci est justement au-dessus de la barrière).

    Pour que l'effet tunnel "inverse" affecte la probabilité de désintégration, il faudrait que la particule émise revienne vers le noyau émetteur.

    Cordialement

  4. #3
    invite73192618

    Re : Désintégration atomique

    Ok d'accord l'énergie est conservée.... mais est-il imaginable d'avoir un effet tunnel d'un état d'énergie inférieur vers un état d'énergie supérieur, la différence étant compensée par une émission de particules d'énergie négative? (sous entendu, sauf si je mêle les pinceaux, de particules fantômes (qui a dit que les physiciens n'ont pas d'imagination ))

  5. #4
    A. Bouquet

    Re : Désintégration atomique

    Citation Envoyé par Jiav Voir le message
    Ok d'accord l'énergie est conservée.... mais est-il imaginable d'avoir un effet tunnel d'un état d'énergie inférieur vers un état d'énergie supérieur, la différence étant compensée par une émission de particules d'énergie négative? (sous entendu, sauf si je mêle les pinceaux, de particules fantômes (qui a dit que les physiciens n'ont pas d'imagination ))
    L'énergie "fantôme" a une pression négative, mais l'énergie est positive car elle est censée expliquer l'accélération de l'expansion.

    Émettre une particule d'énergie négative équivaut à absorber une particule d'énergie positive, ce qui revient à dire que l'on provoque la transition par une collision. C'est d'ailleurs ce que l'on fait en pratique.

    Cordialement

  6. A voir en vidéo sur Futura
  7. #5
    invite73192618

    Re : Désintégration atomique

    Ok merci pour la déconfusion

Discussions similaires

  1. Désintégration
    Par Zinemon dans le forum Chimie
    Réponses: 6
    Dernier message: 29/10/2006, 16h20
  2. Vitesse de désintégration atomique relative ?
    Par denee dans le forum Physique
    Réponses: 1
    Dernier message: 21/02/2006, 16h57
  3. désintégration
    Par os2 dans le forum Mathématiques du supérieur
    Réponses: 5
    Dernier message: 01/06/2005, 02h35
  4. désintégration
    Par shlezer dans le forum Physique
    Réponses: 28
    Dernier message: 18/07/2004, 21h48
  5. Désintégration
    Par Paul_UTT dans le forum Physique
    Réponses: 1
    Dernier message: 26/11/2003, 09h19