Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 9 sur 9

Maladies: le rôle de l'alimentation



  1. #1
    Naturo

    Talking Maladies: le rôle de l'alimentation

    Bonjour
    Voici des siècles que l'on trouve dans des écrits que le rôle de l'alimentation joue un facteur très important dans les maladies.

    Depuis la naissance de la Naturopathie aux Etats-Unis vers la fin du 19ème siècle ce rôle est rappeler à chaque fois. Dans la naturopathie orthodoxe mise sur pied par Marchesseau dans les année 1920-1930, le résultat de cette alimentation non spécifique et non biologique à l'être humain est appelé :" L'ENCRASSEMENT HUMORALE" source première de nos maladies.

    Donc ce que dit monsieur Poinsignon, rien de nouveau sous le soleil. Est-ce-que monsieur Poinsignon connait les thèses de la Naturopathie, surtout de la Naturopathie Orthodoxe?

    -----


  2. Publicité
  3. #2
    Edelweiss68

    Re : Maladies: le rôle de l'alimentation

    Bonjour,

    Que serait-une alimentation spécifique ? Ciblée en fonction de quoi ?
    H u m a n i t y

  4. #3
    myoper

    Re : Maladies: le rôle de l'alimentation

    Bonsoir,

    Et qu'est-ce qu'un "encrassement humoral" ?

  5. #4
    Naturo

    Re : Maladies: le rôle de l'alimentation

    Edelweiss68

    Que serait-une alimentation spécifique ? Ciblée en fonction de quoi ?
    Bonjour Edelweiss68
    Excusez le retard de ma réponse.
    Pour connaitre ce qu'est l'alimentation spécifique de l'être humain, comparez, le système digestif entre le carnivore (tigre, chat...), l'herbivore ( vache...), le granivore (oiseaux, poules...), le frugivore (grands singes: gorille, orang outan..) et celui de l'être humain.
    En naturopathie l'omnivorisme est une invention que l'on nous inculque dans notre éducation sociale et scolaire. Elle présente une autre investigation. Chaque espèce a une tendance principale: l'univorisme avec un bivorisme secondaire et parfois un trivorisme.
    A vous de faire votre recherche, d'en déduire l'alimentation spécifique de l'être humain et de voir si vous êtes en accord avec les investigations de la naturopathie ou celles qui nous sont enseignées.

    ##############################
    Désolée, pas de publicité même indirecte.
    Dernière modification par mh34 ; 26/03/2011 à 08h15. Motif: correction des balises de citation

  6. #5
    Naturo

    Re : Maladies: le rôle de l'alimentation

    Bonjour myoper

    En naturopathie l'on parle d'"encrassement humorale", lorsque le sang, la lymphe, les sérums extra et intra cellulaire composant ce "système humoral" se trouve envahi par les déchets engendré par une alimentation inadéquate à notre système digestif;
    par un bloquage de notre système neuro-végétatif (système nerveux autonome arasympathique et sympathique) dû à un fonctionnement trop actif de notre cerveau pensant ( les deux hémisphère cérébraux que l'on nomme télencéphale ). Ce fonctionnement pertube ainsi le bon équilibre entre le sympathique et le parasympathique amenant un déséquilibre végétatif. Ceci s'ajoutant à une mauvaise alimentation. Mais même avec une alimentation appropriée à l'espèce humaine si l'on ne sait pas comme l'on dit en naturopathie "libérer le diencéphale de l'emprise du cerveau penssant "l'encrassement humoral" va s'installer.

    Mais en général l'un ne va pa s'en l'autre et se qu'en naturopathie nous appelons "une mauvaise hygiène de vie".

    En espérant avoir répondu à votre question.

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    benjy_star

    Re : Maladies: le rôle de l'alimentation

    Merci à toi d'avoir brillamment confirmé ce que je pensais jusque là de la naturopathie !

    Et pense aussi à répondre à TOUTES les questions qu'on te pose !

  9. Publicité
  10. #7
    myoper

    Re : Maladies: le rôle de l'alimentation

    Citation Envoyé par Naturo Voir le message
    Pour connaitre ce qu'est l'alimentation spécifique de l'être humain, comparez, le système digestif entre le carnivore (tigre, chat...), l'herbivore ( vache...), le granivore (oiseaux, poules...), le frugivore (grands singes: gorille, orang outan..) et celui de l'être humain.
    En naturopathie l'omnivorisme est une invention que l'on nous inculque dans notre éducation sociale et scolaire.
    "L'omnivorisme" n'est pas plus inventée que le régime frugivore (certains singes et pas tous), carnivore ou autre.

    Le régime omnivore est constaté chez les ours, le babouin, le chimpanzé, le gibon, le singe rhésus, le macaque, l'orang-outan, le ouistiti, l'homme, le rat et presque tous les rongeurs, cochon, sanglier, etc ...
    La liste de ces espèces n'étant précisément pas "univoriste", "bivoriste" ou "trivoriste" est longue.

    D'ailleurs, ayant plus de variétés d'aliments à disposition, ils présentent plus de chances de survie.

    Et oui, ils ont un système digestif justement particulièrement différent de certains autres animaux, en particulier ruminants.

    http://www.cosmovisions.com/mammifer...ildigestif.htm
    http://www.bestioles.ca/animaux/omnivores.html

    On en déduit que l'homme ayant toujours été omnivore et que les sélections ayant forcément pris ce critère en compte, il est omnivore et sa meilleure alimentation est omnivore.

  11. #8
    Hazel

    Re : Maladies: le rôle de l'alimentation

    Amusant de constater la récupération par les naturopathes de la théories des humeurs ( théorie développée par Hippocrate en... 400 et des poussières avant J-C, et avant les découvertes de la médecine moderne ) qui avait le vent en poupe en moyen âge et expliquait le traitement par saignée de la plupart des " maux " du quotidien.

    Le tout étant habilement mélangé a des connaissance anatomiques de la médecine moderne concernant le système nerveux ( même si on comprend difficilement ce que ça vient faire là ) car il est vrai ça fait plus savant.

    Ce bref exposé de Naturo nous fait une démonstration magistrale de ce que peut être une pseudo-science. Des pseudo-explications, avec des pseudo-théories basées sur pas grand chose si ce n'est de la récupération historique et anatomique à droite à gauche, pour au final expliquer tous les maux du monde comme un " tout ", ou encore comme cité au dessus, la " source première de nos maladies ".

    Et bien au final, je suis moi-même pseudo-convaincu... je préfère toujours aller voir un médecin pour ce qui est de ma santé, peut-être à tort.

  12. #9
    myoper

    Re : Maladies: le rôle de l'alimentation

    Citation Envoyé par Naturo Voir le message
    En naturopathie l'on parle d'"encrassement humorale", lorsque le sang, la lymphe, les sérums extra et intra cellulaire composant ce "système humoral" se trouve envahi par les déchets engendré par une alimentation inadéquate à notre système digestif;
    par un bloquage de notre système neuro-végétatif (système nerveux autonome arasympathique et sympathique) dû à un fonctionnement trop actif de notre cerveau pensant ( les deux hémisphère cérébraux que l'on nomme télencéphale ). Ce fonctionnement pertube ainsi le bon équilibre entre le sympathique et le parasympathique amenant un déséquilibre végétatif. Ceci s'ajoutant à une mauvaise alimentation. Mais même avec une alimentation appropriée à l'espèce humaine si l'on ne sait pas comme l'on dit en naturopathie "libérer le diencéphale de l'emprise du cerveau penssant "l'encrassement humoral" va s'installer.
    Ah oui, toutes ces choses jamais constatées.

    Ça, c'est précisément une invention que tente de nous inculquer la naturopathie.

    (Au passage, quitte a utiliser des mots savants, le télencéphale est tout simplement le cerveau et pas simplement les deux hémisphères et, en simplifiant, on utilise plutôt le terme de cortex (fonction supérieures) par opposition au système autonome végétatif qui outre le système nerveux orthosympathique et le système nerveux parasympathique comporte le système nerveux entérique ; http://www.anatomie-humaine.com/IMG/..._anat._SNV.gif).

    ... par un bloquage de notre système neuro-végétatif (système nerveux autonome arasympathique et sympathique)
    Quand ce système est bloqué, on est mort ou on est en train de mourir rapidement et ça se voit.
    ... dû à un fonctionnement trop actif de notre cerveau pensant
    Disons que pour la plupart des gens, penser, même trop n'est pas un problème mais on remarque que c'en est un pour la naturopathie.

    La phrase complète signifie que les gens auraient simplement le pouvoir de se tuer par la pensée. Outre que ce n'est pas vrai, cela signifierait simplement une grande maitrise de soi. La naturopathie prônerait donc le contraire ?

    ... si l'on ne sait pas comme l'on dit en naturopathie "libérer le diencéphale de l'emprise du cerveau penssant "l'encrassement humoral" va s'installer.
    On dit apparemment beaucoup de conneries en naturopathie :

    Justement, le cerveau pensant n'a pas d'emprise consciente sur le diencéphale et n'a justement strictement aucun rapport avec un "encrassement humoral" jamais constaté.

    Pas besoin de la naturopathie pour réinterpréter la biologie ou les neuro-sciences à sa sauce et dire que quand on mange "n'importe quoi" et n'importe comment" on se porte moins bien.
    C'est ce qu'on appelle aligner des mots.


    Diencéphale : http://fr.wikipedia.org/wiki/Noyau_sous-thalamique, http://fr.wikipedia.org/wiki/Thalamus#Fonction, http://fr.wikipedia.org/wiki/Hypotha...Chez_l.27homme, http://fr.wikipedia.org/wiki/%C3%89pithalamus
    SNV : http://www.anatomie-humaine.com/Syst...vegetatif.html

Sur le même thème :

Discussions similaires

  1. Dossier - Maladies : le rôle de l'alimentation
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 19
    Dernier message: 07/03/2011, 15h57
  2. probleme de l'alimentation
    Par liou75 dans le forum Matériel - Hardware
    Réponses: 1
    Dernier message: 17/03/2007, 23h28
  3. Réponses: 3
    Dernier message: 15/11/2006, 12h57
  4. circuit integret de l'alimentation
    Par meziano dans le forum Dépannage
    Réponses: 0
    Dernier message: 12/10/2005, 17h29