Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 7 sur 7

Bronchodilatateur dans le sport, dopage ? danger ?



  1. #1
    vilveq

    Bronchodilatateur dans le sport, dopage ? danger ?


    ------

    Bonjour,

    J'ai été à une compétition sportive pour enfant ce week-end. J'ai été surpris de voir un enfant que je connais et qui n'est pas asthmatique utilisé un bronchodilatateur.
    Un des parents me disaient qu'avec ça, l'enfant allait courir comme une gazelle.
    J'ai trouvé ça un peu choquant de donner, ce qui semble être des médicaments, à des enfants dans le but d'augmenter les capacités sportives.
    Ma question est :
    - Est-ce que les capacités respiratoires peuvent elle être augmentées chez un enfant non asthmatique qui prendrait ce genre de produit ?
    - Cela est-il considéré comme du dopage ?
    - Y a t'il un danger pour la santé de l'enfant, et si oui, lequel ?

    Merci

    -----

  2. Publicité
  3. #2
    mh34

    Re : Bronchodilatateur dans le sport, dopage ? danger ?

    C’est considéré comme du dopage si ce n'est pas associé à une déclaration d'usage ( sauf le serevent je crois).
    https://www.afld.fr/
    Les parents qui font ça méritent une paire de claques. ( et encore je suis gentille)
    Dernière modification par mh34 ; 19/01/2016 à 16h45.

  4. #3
    vilveq

    Re : Bronchodilatateur dans le sport, dopage ? danger ?

    Merci de votre réponse,
    je trouve aussi que la paires de claques serait d'usage car, d'un point de vue éthique, c’est scandaleux (enfant de 10 ans .. mais où va le monde).
    D'un point de vue médical, y a t'il un risque pour la santé de l'enfant ?

  5. #4
    mh34

    Re : Bronchodilatateur dans le sport, dopage ? danger ?

    Citation Envoyé par vilveq Voir le message
    D'un point de vue médical, y a t'il un risque pour la santé de l'enfant ?
    La liste est longue, en passant par les effets indésirables cardio-vasculaires ( tachycardie très fréquemment observée, palpitations) crampes musculaires, psychiatriques ( troubles du comportement), métaboliques, ( hypokaliémie), broonchospasme paradoxal, etc...

  6. #5
    myoper

    Re : Bronchodilatateur dans le sport, dopage ? danger ?

    Citation Envoyé par vilveq Voir le message
    D'un point de vue médical, y a t'il un risque pour la santé de l'enfant ?
    La question est ouverte.
    Assez récemment, une étude se demandait la prévalence de l'asthme chez les sportifs (adultes) à partir d'un certain niveau à cause des symptômes plus fréquemment retrouvés et des produits utilisés dans certaines compétitions ou activités. Le fait est que la frontière reste floue entre asthme d'effort et effort trop poussé ou intense.
    Les produits à action rapide (bronchodilatateurs) utilisés dans l'asthme peuvent avoir des conséquences cardiaques imprévisibles dans ces situations.





    Edit: le pervepmyopimorphe. n'a pas vu le messages précédent ; abus de produits dopants, comme d'habitude !
    Dernière modification par myoper ; 19/01/2016 à 18h15.
    Myoratorphale.

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    Tifoc

    Re : Bronchodilatateur dans le sport, dopage ? danger ?

    Bonjour,
    Je ne suis pas médecin et le témoignage qui suit n'a pas valeur de preuve sur l'efficacité d'un tel produit sur une personne qui n'en a vraiment pas besoin, mais il peut vous éclairer un peu...
    Je fais de l'asthme, léger et principalement "d'effort" (la composante psychologique est donc importante, même s'il faut un facteur externe déclenchant). Il y a quelques années, j'allais régulièrement à mon travail en VTT, donc sur un parcours toujours identique. Je mettais alors 55 min pour faire 20 km.
    Un jour un peu gris, j'ai fait une crise au bout de 5' m'obligeant à prendre une bouffée de ventoline et m'arrêter quelques minutes. Au final, j'ai mis le même temps (arrêt compris); j'ai donc eu un doute... La fois suivante, beau temps sec, pas de risque de crise, j'ai pris une bouffée avant de partir. J'ai mis 42 min ! Soit un gain de presque 25% ! J'ai refait l'expérience à plusieurs reprises (pratique les jours où j'étais en retard ) avec toujours le même gain. Il ne s'agissait pas de compétition (ça change quand même la donne) mais néanmoins d'un effort physique/cardiaque réel (j'avais 40 ans...).
    Vous comprendrez donc que j'aurais bien tendance à penser que la réponse à votre question est : oui, il y a bénéfice sur quelqu'un qui n'en a pas besoin. Mais à confirmer par un spécialiste.
    Et concernant la maman dont vous parlez, suis d'accord aussi pour la paire de baffe ! (pov' gosse)
    Cordialement,

  9. Publicité
  10. #7
    myoper

    Re : Bronchodilatateur dans le sport, dopage ? danger ?

    Citation Envoyé par Tifoc Voir le message
    Vous comprendrez donc que j'aurais bien tendance à penser que la réponse à votre question est : oui, il y a bénéfice sur quelqu'un qui n'en a pas besoin. Mais à confirmer par un spécialiste.
    Oui, il est connu comme dopant.
    Pour résumer, le sportif qui améliore ses performances peut considérer qu'il en a besoin (pas la fédération).
    D'autre part, un certain nombre d'adaptations et de réactions physiologiques normales au cours de l'effort s'apparentent à l'asthme (et à d'autres pathologies) et utiliser le traitement correspondant permet de limiter les baisses de rendement de ces adaptations et donc d'augmenter les performances (au risque des effets secondaires et de défaillances de l'organisme qui est souvent privé de mécanismes compensatoires à cet effort).
    Exemple assez souvent décrit, le fait de "cracher ses poumons", c'est à dire cracher une bave spumeuse, parfois rosâtre lors d'un exercice qui a amené au bout du bout du souffle, correspond à un mécanisme d’œdème pulmonaire.

    Question: à partir de quelle limitation à l'effort doit on considérer qu'il y a pathologie (et traiter à l'effort) ?

    Actuellement et pour simplifier, est facilement traité celui qui se plaint d'une limitation qu'il perçoit comme anormale et est considérée de même par le thérapeute. Cette perception varie énormément d'un individu à l'autre en fonction de tout un tas de facteurs (le fait est quand même que cette plainte est limitée tant que le sujet pense que cette limitation vient d'un entrainement insuffisant).
    Myoratorphale.

Discussions similaires

  1. Stage assistant-ingénieur sport automobile et poursuite dans le sport auto
    Par soup46 dans le forum Orientation après le BAC
    Réponses: 3
    Dernier message: 25/02/2015, 15h05
  2. TPE 1ère S Dopage dans le sport
    Par morgane-n dans le forum TPE / TIPE et autres travaux
    Réponses: 1
    Dernier message: 13/12/2014, 15h44
  3. [TPE] Dopage dans le tennis
    Par schibetta dans le forum TPE / TIPE et autres travaux
    Réponses: 0
    Dernier message: 30/12/2009, 15h37
  4. Actu - Reprise du sport pour la rentrée : attention danger !
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 0
    Dernier message: 07/09/2008, 13h15
  5. TPE dopage dans le sport
    Par OcCin dans le forum TPE / TIPE et autres travaux
    Réponses: 1
    Dernier message: 11/11/2006, 12h00