Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 2 sur 2

Effet shunt et effet espaces mort



  1. #1
    Miss moon

    Effet shunt et effet espaces mort


    ------

    J'ai besoin d'une explication détaillée des causes de l'hypoxémie et l'hypercapnie
    Selon ce que j'ai compris :
    L'hypoxémie a 3 mécanismes principaux
    1- perturbation du rapport ventilation/ perfusion:
    Effet shunt : la ventilation est diminuée en cas d'inflammation je donne exemple : BPCO
    Shunt vrai : lorsque la ventillation est nulle donc ne se corrige pas par une oxygénothérapie
    Exemple :lorsque qu'il y a une communication entre deux cavités cardiaques : un foramen oval perméabl
    Ou shunt vrai fonctionnel lorsque il y a un comblement alvéolaire (pneumonie) ou obstruction bronchique ou une atelectasie

    2- hypoventilation alvéolaire : je n'ai pas compris ce mécanisme
    3- incapacité de la membrane d'assurer les échanges : exemple fibrose pulmonaire (membrane épaissie)
    Et pour les mécanisme l'hypercapnie je n'ai aucune idée

    Si vous pouvez m'aidez je vous serais très reconnaissante

    -----

  2. #2
    Dadabobo

    Re : Effet shunt et effet espaces mort

    Salut !

    Reprenons depuis le début.

    L'hypoxémie est définie comme une PaO2 < norme inférieure selon la formule suivante : PaO2 = (109-0.4*age)±4 mmHg.

    La PaO2 dépend de deux choses : la PAO2 (soit la pression partielle en O2 dans les alvéoles) et la DAaO2 (soit le gradient alvéole-artériel en O2). On a donc : PaO2 = PAO2 – DAaO2.

    En sachant que PAO2 = [(PB – 47) x FiO2] – (PaCO2 /0.8), on observe que la PAO2 (qui réfère à la fameuse ventilation alvéolaire) dépend de 3 éléments :
    - La pression barométrique (PB), qui diminue en altitude par exemple.
    - La FiO2 (soit la fraction inspirée en O2), qui diminue lorsque l'on inhale des fumées par exemple.
    - la PaCO2 (la pression partielle en CO2 artériel), qui augmente lors d'une diminution de la ventilation minute par exemple (hypoventilation alvéolaire).

    Le DAaO2 est lui aussi altéré par 3 mécanismes dépendant eux du rapport ventilation/perfusion :
    - Effet espace mort : les alvéoles sont ventilées mais non perfusées (p.ex: BPCO, asthme,...)
    - Effet shunt : les alvéoles sont perfusées mais mal ventilées (p. ex: OAP, pneumonie,...)
    - Effet shunt vrai : les alvéoles sont perfusées mais ne sont plus du tout ventilées (p.ex: SDRA, corps étranger,...)

    L'hypoventilation alvéolaire est définie comme une diminution de la ventilation des alvéoles, principalement due à une diminution de la ventilation minute (VM = Fréq. resp.*Vtidal)
    Dadabobo

Discussions similaires

  1. Chimie organique --> effet inductif/effet mésomère
    Par Hemera17 dans le forum Chimie
    Réponses: 1
    Dernier message: 18/01/2012, 22h59
  2. Réponses: 5
    Dernier message: 09/10/2011, 13h03
  3. Réponses: 4
    Dernier message: 28/11/2010, 14h50
  4. Effet feuille de lotus vs effet patte de gecko?
    Par Gilles BILLARD dans le forum Physique
    Réponses: 2
    Dernier message: 07/10/2009, 11h10
  5. Réponses: 4
    Dernier message: 17/01/2006, 07h31