Discussion fermée
Affichage des résultats 1 à 15 sur 15

choix d'un fin de course



  1. #1
    ABN84

    choix d'un fin de course


    ------

    bonjour,
    sur une tourelle je dois avoir une information sur la position angulaire au 1.8° degres pres. pour ça j'utilise un codeur incremental. je dois aussi initialiser le sero, d'ou la necessité d'un fin de course.
    le probleme est que les contacts mecaniques du genre le declachement n'est pas precis. auriez vous des idées sur d'autres fin de courses qui pourraient convenir à mon utilisation?
    merci

    PS: je suis concient du peu d'infos fournies, alors n'hesiez pas à me poser des questions.

    -----
    "Engineering is the art of making what you want from what you get"

  2. Publicité
  3. #2
    richard 31
    Modérateur

    Re : choix d'un fin de course

    salut,
    un I.L.S ça te conviendrait pas???
    cordialement
    richard 31

    la nature nous a doté du meilleur outil "LE CERVEAU" (+ le net)

  4. #3
    ABN84

    Re : choix d'un fin de course

    pourrais tu m'en dire plus stp?
    merci
    "Engineering is the art of making what you want from what you get"

  5. #4
    f6bes

    Re : choix d'un fin de course

    Bjr eisntein,
    Un faisceau (led + phototransistor) coupé (obstruction) par un "objet" en fin de course.


    ILS=Interrupteur à Lame Souple (c'est un aimant qui actionne l'ILS)
    http://pagesperso-orange.fr/doumai/I...e%20souple.htm
    A+

  6. A voir en vidéo sur Futura
  7. #5
    richard 31
    Modérateur

    Re : choix d'un fin de course

    re, F6BES, t'en donnes la description,
    cordialement
    richard 31

    la nature nous a doté du meilleur outil "LE CERVEAU" (+ le net)

  8. #6
    Zozo_MP

    Re : choix d'un fin de course

    Bonjour à tous

    Dans le même ordre d'idée il y a :

    Le capteur de position à effet hall
    les capteurs de déplacement angulaire magnétorésistifs.

    Et aussi beaucoup utilisés, dans le machine CN, les palpeurs à contacts ou les capteurs de scanning qui servent aussi à mesurer des points discrets comme le feraient les capteurs à déclenchement par contact.

    Le gros avantage des palpeurs à contacts c'est que l'on peut avoir un point zéro parfait et surtout répétitif.

    Evidemment il y a de gros écart de prix et de mise en oeuvre selon la solution retenue.

    Enfin pour terminé en pneumatique il ya les montages en fluidique simple qui détectent et déclenchent sur l'épaisseur d'un cheveu et ce de manière répétitive avec la même précision (très utile en milieu feu ou détonnant).

    Cordialement

  9. Publicité
  10. #7
    michel dhieux

    Re : choix d'un fin de course

    bonsoir ;
    il y a également les DPI (détecteurs proximité inductif ) capacitif,
    voir ci-dessous ou l on montre également le ILS ( Interrupteur Lame Souple )

    http://www.ac-nantes.fr:8080/peda/di...e-inductif.htm
    également
    http://www.sick.fr/fr/produits/0/pro...ensors/fr.html
    croit-on découvrir des choses qu' on ne fait que redécouvrir.

  11. #8
    polo974

    Re : choix d'un fin de course

    Citation Envoyé par einstein Voir le message
    bonjour,
    sur une tourelle je dois avoir une information sur la position angulaire au 1.8° degres pres.
    1.8° sur quel rayon, car sur la terre, par exemple, c'est grand à l'équateur (200km environ), mais nul aux pôles... donc quel rayon???
    A 100mm de rayon (ce qui doit être possible pour une tourelle), 1.8°, c'est tout de même 3.1415926535897932384626433832 795mm environ...
    Donc possibilité de calage à +/-1.5mm, c'est déjà large.

    Suivant le milieu, éviter l'optique, car la poussière bouche tout, surtout les capteurs optiques...
    Si ça chauffe, éviter l'électronique (hall ou autres magnétique actif, optique, ...).

    Le capteur mécanique, doit être évité dès lors que le Zéro doit pouvoir être franchi en dehors de l'initialisation de la machine (genre la tourelle au lieu de passer de 20° à 340° va de 20° à -20°...) et ce d'autant plus que ça défile vite devant le capteur.

    Un comparatif in english ILS/Hall (ILS qui se dit Reed en english)

    Par ailleurs, il faudra bien veiller à caler ce Zéro au milieu d'une plage d'1.8° du codeur incrémental, car sinon, il y a risque de perte de précision d'un pas. Hé, oui, le codeur absolu et le codeur incrémental sont liés...

  12. #9
    ABN84

    Re : choix d'un fin de course

    bonjour,
    merci pour toutes ces infos. je regarde tout ça et vous tiens au courant.
    autre petite question en passant: y a-t-il des codeurs incrementaux qui n'ont qu'une course de 180°?
    merci
    "Engineering is the art of making what you want from what you get"

  13. #10
    polo974

    Re : choix d'un fin de course

    Citation Envoyé par einstein Voir le message
    bonjour,
    ... y a-t-il des codeurs incrementaux qui n'ont qu'une course de 180°? ...
    Je dirais un codeur qui a perdu la moitié de ses dents (ou de son disque)...

    Le principe en gros c'est un peigne (de rayon pour un truc rotatif) et 2 capteurs décalés d'un demi pas du peigne.
    Il faut donc un rayon pour 4 pas soit dans ton cas 50 rayons (ou dents)
    ce qui donne:
    Code:
    dans un sens:
                 ___     ___
    capteur 1 __/   \___/   \___/
                   ___     ___
    capteur 2 \___/   \___/   \__
    
    et dans l'autre sens:
                 ___     ___
    capteur 1 __/   \___/   \___/
               ___     ___     __
    capteur 2 /   \___/   \___/
    donc on regarde l'état d'un capteur quand l'autre change d'état et on déduit le mouvement

    Et pour ce qui est du Zéro (position absolue):
    Code:
    Le changement d'état du codeur incrémental 
    lorsque le Zéro est actif permet d'avoir un repère absolu. 
              __       _____
    capteur 1   \_____/     \_
              _____       ____
    capteur 2      \_____/  
                     ___
    Zéro      ___////   \\\\__
    Il y a d'autres possibilités, celle ci permet un code zéro assez "flou" à condition de connaitre la différence entre les 2 capteurs, sinon, il faut le zéro le plus précis, centré sur un front d'un des capteurs.

  14. #11
    ABN84

    Re : choix d'un fin de course

    bonsoir,
    ce genre de capteur semble inetressent: http://fr.farnell.com/1205166/composants-d'automatismes-et-de-process/product.us0?sku=PROXISTOR-INO-002-VSF-LF
    question: est ce qu'un capteur inductif detecte la proximité quelque soit le materiau? y at-il des trucs à quoi il faut faire attentions (des contraintes à prendre en compte) si on choisit un capteur inductif?
    merci
    "Engineering is the art of making what you want from what you get"

  15. #12
    michel dhieux

    Re : choix d'un fin de course

    Citation Envoyé par einstein Voir le message
    PROXISTOR
    question: est ce qu'un capteur inductif detecte la proximité quelque soit le materiau?
    y at-il des trucs à quoi il faut faire attentions (des contraintes à prendre en compte) si on choisit un capteur inductif?
    merci
    bonjour
    pour ta première question :suivant les type de détecteurs ici;

    http://gcedidactic.free.fr/automatis...OR/symbtor.htm

    pour ta deuxième question ,avec un capteur inductif cylindrique de marque turck on a eu un problème ,le champ de détection était large,(cône très ouvert) la détection d'un objet métallique détecté latéralement est moins précise suivant la distance , par contre efficace et précis devant (axial)

    http://www.turckbanner.fr/654.htm

    pour proxistor on utilise souvent leur appareil de contrôle des capteurs (voir sur ton lien)
    ps; EN MOBILE, on utilise plus le PNP plutot que le NPN
    croit-on découvrir des choses qu' on ne fait que redécouvrir.

  16. Publicité
  17. #13
    ABN84

    Re : choix d'un fin de course

    bonsoir,
    pour ta première question :suivant les type de détecteurs ici;
    il est inductif, donc d'apres ton lien detecte les metaux (ça me convient).
    pour proxistor on utilise souvent leur appareil de contrôle des capteurs (voir sur ton lien)
    pas compris le sens de la remarque.
    ps; EN MOBILE, on utilise plus le PNP plutot que le NPN
    pour quelle raison? et quelle difference ça fait?
    pour le capteur que j'ai cité je peux lire:
    # Tension, alimentation c.c. mini:5V dc
    # Tension, alimentation c.c. max.:30V dc
    [...]
    # Tension, fonctionnement nom.:24V dc
    je ne devrais pas avoir de mauvaises surprises si je l'utilise avec 5V, n'est pas?

    merci
    "Engineering is the art of making what you want from what you get"

  18. #14
    ABN84

    Re : choix d'un fin de course

    ps; EN MOBILE, on utilise plus le PNP plutot que le NPN
    pour quelle raison? et quelle difference ça fait?
    si je pose la question c'est que ce meme modele est proposé en NPN et en PNP
    "Engineering is the art of making what you want from what you get"

  19. #15
    michel dhieux

    Re : choix d'un fin de course

    Citation Envoyé par einstein Voir le message
    pas compris le sens de la remarque.
    bonsoir :
    si tu regarde ton lien message 11, tu a sur les 2 premières lignes , proxistor, tu clique dessus puis tu a test de mesure et tu "tombe" sur l appareil que j ai depuis 10 ans aussi bien en industriel , ou mobile , le MU 2-DC ....

    PNP et NPN ;
    donc une alim + une masse - et un signal + (positif, négatif, positif)
    et pour NPN un - un + un signal - ... j abrège.
    le signal plus a un avantage, et un inconvénient, j essaye d expliquer:
    le S+: si il y a le signal qui touche par accident une masse il y a court circuit, fusible etc...mais ce n est pas des plus graves , (voir la suite)
    mais si le S -: touche la masse il y a risque d un contact sans contact réel, donc si tu a une machine qui a un système séquentiel,( une action puis au signal une autre) ,si le DPI fait n importe quoi il y a risque de collision....
    le S+ a un inconvénient, qui faut vraiment tenir compte, si les DPI sont nombreux sur la machine, et si ceux-ci sont montés sur un comptage de pièces ou une détection de vitesse en continu( il m est arrivé il y a plusieurs années d avoir une machine folle.) en fait les nombreux DPI dont les câbles circulent cote a cote ,avec d autres câbles, il y a production de courant, puisque le champ magnétique sur le pourtour du câble coupé et restitué suivant la haute fréquence = production de courant qui se retrouve sur les câbles voisins et perturbation du système et action sans commande voulue.
    mais il y a des parades :
    pour le comptage il suffit d alimenter les DPI seulement quand on a besoin de connaître la vitesse, ou autres; ou câbler avec des câbles blindés.
    a propos de câbles blindés , ceux-ci sont obligatoire quand on utilisent une commande proportionnelle electrique, car la faible intensité ou tension risque les perturbations et un résultat different .
    croit-on découvrir des choses qu' on ne fait que redécouvrir.

Discussions similaires

  1. Réponses: 1
    Dernier message: 16/02/2008, 21h59
  2. choix d'Un projet de fin d'étude en microélectronique
    Par doll.baby27 dans le forum Électronique
    Réponses: 1
    Dernier message: 04/02/2008, 14h58
  3. Choix de valeur de potentiomètre pour réglage fin
    Par alban77 dans le forum Électronique
    Réponses: 9
    Dernier message: 20/09/2007, 11h23
  4. Fin d'un trou noir
    Par Newta dans le forum Archives
    Réponses: 15
    Dernier message: 16/11/2006, 06h43
Découvrez nos comparatifs produits sur l'informatique et les technologies.