Discussion fermée
Affichage des résultats 1 à 7 sur 7

triode à cathode froide



  1. #1
    iriaax

    triode à cathode froide


    ------

    Bonjour,
    pourrait-on imaginer des triodes/tétrode/pentodes (tubes à vide d’amplification) à cathode froide, utilisant pour l’émission d’électrons une surface conductrice recouverte de nano-pointes ?

    -----

  2. Publicité
  3. #2
    claude27

    Re : triode à cathode froide

    Citation Envoyé par iriaax
    Bonjour,
    pourrait-on imaginer des triodes/tétrode/pentodes (tubes à vide d’amplification) à cathode froide, utilisant pour l’émission d’électrons une surface conductrice recouverte de nano-pointes ?
    Qui voudrait encore de " tubes à vide " et surtout pour quoi faire ????

  4. #3
    iriaax

    Re : triode à cathode froide

    Bonjour !
    Primo, vous n'avez pas l'air de connaître le sujet.
    Secondo, vous ne répondez pas à la question !

  5. #4
    jean_marc

    Re : triode à cathode froide

    "Qui voudrait encore de " tubes à vide " et surtout pour quoi faire ????"

    Des marques connues, telles "Luxman" et bien d'autres recommercialisent des amplificateurs à tubes, qui trouvent de nombreux acheteurs, y compris en France.

    Pour ce qui est de la question, je ne sais pas. Les montages à tubes ont évolués depuis les années 60 (SRPP, push-pull parrallèle), mais pas les tubes eux-mêmes...

    Bien amicalement.
    Jean-Marc.

  6. A voir en vidéo sur Futura
  7. Comparatifs

    Gagnez du temps et de l'argent grâce à nos comparatifs de produits TV & son. Parmi nos sujets :
  8. #5
    L'Hérétique

    Re : triode à cathode froide

    Citation Envoyé par iriaax
    Bonjour,
    pourrait-on imaginer des triodes/tétrode/pentodes (tubes à vide d’amplification) à cathode froide, utilisant pour l’émission d’électrons une surface conductrice recouverte de nano-pointes ?
    Salut,
    Pourquoi-pas? ça me semble une idée plausible, mais je ne sais pas si la linéarité des tubes serait conservée, et ça éviterai d'utiliser des composés radioactifs à l'intérieur ( krypton 85)
    A+

  9. #6
    lyonnais

    Re : triode à cathode froide

    Salut,

    Ben l'émission de champ à partir de nanotubes de carbone ou nanfils .... il doit y avoir une centaine d'article dessus rien que l'année dernière.
    Donc pour répondre à ta question on peut l'imaginer.
    A+

  10. Publicité
  11. #7
    Jeanpaul

    Re : triode à cathode froide

    Il a existé il n'y a pas très longtemps des krytrons, triodes où la cathode était constituée d'un isotope radioactif du nickel émetteur de particules béta (électrons), je crois (pas sûr). Ca servait à déclencher des décharges rapides.
    Mais la radioactivité a l'avantage de fournir l'énergie d'extraction des électrons, ce qui n'est pas le cas des cathodes froides.
    L'émissivité d'un métal varie très rapidement avec la température.

Discussions similaires

  1. Anode et cathode
    Par Liz dans le forum Chimie
    Réponses: 13
    Dernier message: 01/10/2017, 15h49
  2. Montage à cathode commune Thyristor
    Par JEAN6938 dans le forum Électronique
    Réponses: 11
    Dernier message: 23/09/2007, 17h28
  3. problème de cathode
    Par yahyah dans le forum Chimie
    Réponses: 7
    Dernier message: 18/05/2006, 22h34
  4. Cathode, anode
    Par LicenceXP dans le forum Chimie
    Réponses: 10
    Dernier message: 10/01/2006, 20h11
  5. Emetteur FM à triode
    Par Floris dans le forum Électronique
    Réponses: 2
    Dernier message: 21/08/2004, 14h30
Découvrez nos comparatifs produits sur l'informatique et les technologies.