Discussion fermée
Affichage des résultats 1 à 24 sur 24

lubrification des engrenages



  1. #1
    win4sun

    lubrification des engrenages


    ------

    salut
    j'ai un multiplicateur constitué de deux blocs :
    - le premier bloc est constitué de deux roues dentés hélicoidales la premiere de 60 dents et la deuxieme de 20 dents et le module est m = 3, la vitesse de rotation de l'arbre 1 celle d'entrée est 267 tr/min et le diametre est 50 mm, le diametre d2 = 30 mm.
    - le deuxieme bloc est composé de deux roues dentés hélicoidales de module m = 3, la premiere roue de 48 dents et la deuxieme de 18 dents.
    le premier diametre est celui de la deuxieme arbre du premier bloc = 30 mm, le deuxieme diametre est celui de la sortie est 25 mm.
    la vitesse de sortie est de 1850 tr/min.

    comment se fais le choix du mode et le type de lubrification et de quoi ca depend; y a t il des formules ou une methode a suivre ou des abaques.
    j'attend votre aide
    j'ai besoin de ca urgent
    meeeeeeeeeeeeeeerci bq

    -----

  2. Publicité
  3. #2
    Zozo_MP

    Re : lubrification des engrenages

    Bonjour

    est-ce le multiplicateur est construit par vous ou acheté chez un fournisseur?

    Cordialement

  4. #3
    win4sun

    Re : lubrification des engrenages

    salut
    oui le multiplicateur a été concu par moi meme.
    il me manque le type de lubrifiant que je dois l'utiliser.
    merci

  5. #4
    el_bodeguero

    Re : lubrification des engrenages

    bonjour,
    à 1850 tr/ ca offre quand meme des avantages. A mon avis, suivant la conception, laisser tremper le bas du pignon qui tourne vite dans l'huile. Le module étant petit et la vitesse grande,il y a un risque pour que les contacts ne soient pas lubrifiés. Qu'a cela ne tienne, profitez de la projection d'huile pour la récupérer. Sur le haut du carter, mettez un tole inclinée qui va récupérer l'huile qui est projetée. Quelques trous et durites dans le fond de ce réceptacle vont amener l'huile aux zones de contacts.
    Le plan ou photo de votre multiplicateur serait bienvenu. Pour ce qui est de la visco de l'huile, je vous communiquerais dans la semaine le type d'huile que j'utilise dans mes réducteurs.

  6. A voir en vidéo sur Futura
  7. #5
    win4sun

    Re : lubrification des engrenages

    ok merci je t'attendrais pour le type de lubrifiant et je te donnerais le plan du multiplicateur

  8. #6
    chatelot16

    Re : lubrification des engrenages

    pour l'engrenage a basse vitesse pas de probleme , barbotage dans l'huile

    pour celui a grande vitesse je pense que le simple barbotage brassera trop d'huile et risque de faire une perte de puissance inutile : il vaut mieux mettre une rigole bien placé pour faire retomber un peu d'huile de l'engrenage lent sur l'engrenage rapide

    choix de l'huile : c'est aussi le choix de la dimension des engrenage : avec de l'huile 80w90ep on peut mettre des engrenage plus petit avec une pression de contact elevé

    avec de l'huile 15w40 (huile moteur ) il faut une pression de contact plus faible , donc des engrenage plus gros , mais en general moins cher car besoin de resistance moins forte : je trouve que des grand engrenage peu chargé avec une huile fluide donnent un meilleur rendement que des petit dans de l'huile epaisse

  9. Publicité
  10. #7
    win4sun

    Re : lubrification des engrenages

    Merci les amis
    Voici ci joint une vue sur le multiplicateur.
    En effet voici les dimensions des roues dentées.
    1er bloc :
    1 ere roue hélicoidale: module =3, nombre de dents = 60, angle d'hélice = 30°
    1 ere roue hélicoidale: module =3, nombre de dents = 20, angle d'hélice = 30°

    2eme bloc :
    1 ere roue hélicoidale: module =2.5, nombre de dents = 42, angle d'hélice = 30°
    1 ere roue hélicoidale: module =2.5, nombre de dents = 18, angle d'hélice = 30°
    Vitesse d'entrée = 270 tr/min
    Vitesse de sortie = 2000 tr/min
    Pouvez vous me donner le type de lubrifiant ou exactement le nom de l'huile a utiliser
    Merci beaucoup
    Images attachées Images attachées

  11. #8
    JPL
    Responsable des forums

    Re : lubrification des engrenages

    Ce schéma doit être fourni au format gif ou jpg.
    Merci.
    Rien ne sert de penser, il faut réfléchir avant - Pierre Dac

  12. #9
    pont2

    Re : lubrification des engrenages

    Bonjour,

    Je vais voir ça quand les images apparaîtront, mais j'espère qu'au niveau des paliers tu as mis des roulements à contact oblique car tu vas avoir de grandes réactions axiales. J'espère que tu les as compensées au niveau de l'arbre intermédiaire, et il serait intéressant d'avoir la puissance transmise. Il y a déjà quelque chose de pas logique, c'est le même module pour les deux trains or les efforts ne sont pas les mêmes. Tu peux compenser un peu par la largeur mais pas tout.
    . . Et on dirait que tu t'es inspiré des engrenages à denture droite pour tes minima de dents, en hélicoïdal on peut descendre bien plus bas sans interférence. Quel angle de poussée as-tu adopté? C'est pour une éolienne? Tu peux faire cela avec un seul train, car tu as un rapport de 7 qui est parfait pour une éolienne, un seul train hélicoïdal suffit. Cela te simplifiera beaucoup, et te coûtera bien moins cher, à la fois de taillage et d'alésage du boïtier, et ça fera moins de bruit. Il vaut mieux que tu mettes l'arbre lent en bas, c'est plus robuste, la lubrification sera bonne, de l'huile de boîte de vitesses d'auto va parfaitement bien, tu as ça dans une station service. Il te faut prévoir un niveau environ au 1/3 de la roue, ainsi qu'une vidange, et le remplissage peut éventuellement se faire par le niveau. Mais la solution du remplissage plus haut que le niveau permet de mettre un voyant de niveau où on peut contrôler à l'oeil sans jauge. Donne le diamètre de l'éolienne, si c'en est une.
    pont

  13. #10
    chatelot16

    Re : lubrification des engrenages

    bien sur qu'on peut mettre des nombre de dent plus faible , mais ca ne vaut rien : plus le nombre de dent est faible plus le point de contact s'ecarte du cercle primitif et plus il y a du frotement donc perte de rendement

    c'est avec des tres grand nombre de dent que les point de contact restent le plus proche des cercle primitif , que le rendement est le meilleur , et que la lubrification devient une question sans importance

    on peut penser que l'engrenage rapide a un effort plus faible a transmettre donc doit avoir un module plus faible : mais il tourne plus vite et s'usera plus : donc lui laisser un gros module lui donnera plus de duré de vie

  14. #11
    verdifre

    Re : lubrification des engrenages

    bonjour,
    une petite remarque quand au nombre de dents, pour homogénéiser les usures tu as interet à prendre des nombres de dents premiers entre eux sur un même train
    fred
    On ne vient pas de nulle part et il serait souhaitable qu'on n'aille pas n'importe où !

  15. #12
    chatelot16

    Re : lubrification des engrenages

    tres bonne remarque , avec 60 et 20 si une dent a un defaut elle tombera toujours sur les meme dent de l'autre roue et le defaut s'agravera

    avec un nombre premier ca fait une espece de rectification naturelle

  16. Publicité
  17. #13
    pont2

    Re : lubrification des engrenages

    Citation Envoyé par chatelot16 Voir le message
    bien sur qu'on peut mettre des nombre de dent plus faible , mais ca ne vaut rien : plus le nombre de dent est faible plus le point de contact s'ecarte du cercle primitif et plus il y a du frotement donc perte de rendement

    c'est avec des tres grand nombre de dent que les point de contact restent le plus proche des cercle primitif , que le rendement est le meilleur , et que la lubrification devient une question sans importance

    on peut penser que l'engrenage rapide a un effort plus faible a transmettre donc doit avoir un module plus faible : mais il tourne plus vite et s'usera plus : donc lui laisser un gros module lui donnera plus de duré de vie
    Bonjour Chatelot,

    Tu n'es pas logique avec toi-même! Tu es je l'espère bien d'accord que les cercles primitifs sont tangents donc si d'après toi, sur la roue le "point de contact" ne s'écarte pas du cercle primitif, forcément c'est la même chose pour le pignon qui engrène avec !
    Et aussi, dans la même veine, tu dis que c'est quand il y a un grand nombre de dents que le rendement est le meilleur, et la réalité c'est que si on a un grand nombre de dents sur la roue c'est parce qu'on a besoin d'un rapport élevé, donc il y a un petit pignon !
    Sinon, pour avoir un grand nombre de dents, il suffirait de réduire le module, donc la force transmissible, ce qu'on ne fait jamais.


    . . Il ne faut pas te fâcher, c'est délicat de lancer des affirmations comme ça, et le taillage des engrenages est un domaine complexe. Rien que les "corrections de denture", à l'intérieur du taillage, est déjà un vaste domaine.
    . .Par exemple, tu parles de frottement entre les dents d'un couple hélicoïdal à axes //, et c'est vrai que pour les engrenages droits type démarreur de voiture, il y a frottement dans un sens à l'entrée du contact, roulement au milieu, puis frottement en sortie, c'est la raison pour laquelle on ne fait pas d'horloge avec des engrenages à développante de cercle*; mais dans le cas d'un engrenage hélicoïdal, il n'y a plus passage brutal d'une dent à l'autre, et on reste constamment en roulement, donc pas de frottement, ce qui permet de grands rapports avec un excellent rendement et j'avais une meule qui avait un rapport de 10 et qui fonctionnait merveilleusement, et si tu démontes une perceuse électrique actuelle, tu verras également des nombres de dents du pignon moteur, de l'ordre de 8, et éventuellement moins, et les fabricants cherchent le meilleur rendement.
    . . Il y a Henriot qui a écrit un bouquin très intéressant intitulé simplement "ENGRENAGES".
    pont

    Anecdote: un ébéniste réputé, lors d'une exposition de mobilier, m'avait expliqué qu'il connaissait le calcul des engrenages (droits) et qu'il allait fabriquer une horloge en bois pour l'église de son village, et je lui avais fait toutes mes réserves, lui disant que selon moi ça ne devrait pas marcher, mais sans lui dire pourquoi. L'année d'après, à la même expobois, je lui ai demandé le résultat, il m'a dit qu'il l'avait faite, très soigneusement, mais qu'elle n'a jamais voulu tourner. Je pense qu'il ne sait toujours pas pourquoi.

  18. #14
    pont2

    Re : lubrification des engrenages

    A Win4sun, bonjour,

    Par curiosité, au niveau de l'arbre intermédiaire de tes 2 engrenages, tu as mis les dents parallèles sur les 2 roues, ou bien en opposition comme dans les engrenages Citroën dits "à chevrons", pour équilibrer les forces axiales?
    pont

  19. #15
    verdifre

    Re : lubrification des engrenages

    bonjour,
    si l'industrie horlogère utilise des dentures ogivales c'est principalement pour simplifier les problèmes d'interference dus au faibles nombre de dents des pignons avec les quels ils travaillent.
    fred
    On ne vient pas de nulle part et il serait souhaitable qu'on n'aille pas n'importe où !

  20. #16
    el_bodeguero

    Re : lubrification des engrenages

    La dernière huile que j'ai acheté pour mes réducteurs est de l'huile mobilgear 635.
    Pour info, puissance de mes réducteurs 84 kw

  21. #17
    chatelot16

    Re : lubrification des engrenages

    Citation Envoyé par pont2 Voir le message
    Bonjour Chatelot,

    Tu n'es pas logique avec toi-même! Tu es je l'espère bien d'accord que les cercles primitifs sont tangents donc si d'après toi, sur la roue le "point de contact" ne s'écarte pas du cercle primitif, forcément c'est la même chose pour le pignon qui engrène avec !
    Et aussi, dans la même veine, tu dis que c'est quand il y a un grand nombre de dents que le rendement est le meilleur, et la réalité c'est que si on a un grand nombre de dents sur la roue c'est parce qu'on a besoin d'un rapport élevé, donc il y a un petit pignon !
    Sinon, pour avoir un grand nombre de dents, il suffirait de réduire le module, donc la force transmissible, ce qu'on ne fait jamais.


    . . Il ne faut pas te fâcher, c'est délicat de lancer des affirmations comme ça, et le taillage des engrenages est un domaine complexe. Rien que les "corrections de denture", à l'intérieur du taillage, est déjà un vaste domaine.
    . .Par exemple, tu parles de frottement entre les dents d'un couple hélicoïdal à axes //, et c'est vrai que pour les engrenages droits type démarreur de voiture, il y a frottement dans un sens à l'entrée du contact, roulement au milieu, puis frottement en sortie, c'est la raison pour laquelle on ne fait pas d'horloge avec des engrenages à développante de cercle*; mais dans le cas d'un engrenage hélicoïdal, il n'y a plus passage brutal d'une dent à l'autre, et on reste constamment en roulement, donc pas de frottement, ce qui permet de grands rapports avec un excellent rendement et j'avais une meule qui avait un rapport de 10 et qui fonctionnait merveilleusement, et si tu démontes une perceuse électrique actuelle, tu verras également des nombres de dents du pignon moteur, de l'ordre de 8, et éventuellement moins, et les fabricants cherchent le meilleur rendement.
    . . Il y a Henriot qui a écrit un bouquin très intéressant intitulé simplement "ENGRENAGES".
    pont

    Anecdote: un ébéniste réputé, lors d'une exposition de mobilier, m'avait expliqué qu'il connaissait le calcul des engrenages (droits) et qu'il allait fabriquer une horloge en bois pour l'église de son village, et je lui avais fait toutes mes réserves, lui disant que selon moi ça ne devrait pas marcher, mais sans lui dire pourquoi. L'année d'après, à la même expobois, je lui ai demandé le résultat, il m'a dit qu'il l'avait faite, très soigneusement, mais qu'elle n'a jamais voulu tourner. Je pense qu'il ne sait toujours pas pourquoi.

    je sais tres bien ce que sont les engrenage helicoidaux : ca n'anule le frottement que si on les transforme en engrenage ponctuel en leurs donant un profil en retrait sur la vrai developante pour que le contact ne se fasse que sur le cercle primitif : dans ce cas le rendement est parfait mais le couple maxi assez faible car on n'utilise pas toute la surface des dent

    les engrenage de forte puissance meme helicoidaux ont des point de contact qui se baladent exactement comme des engrenages droit : le rendement est meme degradé par le cosinus de l'angle

    quand je dis qu'il faut augmenter le nombre de dent pour augmenter le rendement , ce n'est pas en diminuant le module ce qui evidement diminuerait la puissance : c'est en augmentant les diametre : ce n'est possible que pour les machines fixe ou on a de la place

    il ne faut pas trop prendre modele sur les boites de vitesse de voiture ou l'on cherche absolument a reduire le poid et le volume

  22. #18
    pont2

    Re : lubrification des engrenages

    Bonjour

    Des dentures "ogivales" c'est pour les horloges d'églises?
    Je n'avais encore jamais entendu parler de ça.
    la cinématique vient là de faire un pas de géant, merci beaucoup.
    Et la roulette a quelle forme dans une denture "ogivale"?
    Je crois que la formule de Willys est enfoncée.
    Aucun candidat au bac ne me l'avait encore sortie à l'oral.

    pont

  23. Publicité
  24. #19
    verdifre

    Re : lubrification des engrenages

    bonjour, pont2
    Je n'avais encore jamais entendu parler de ça.
    comme de beaucoup d'autres choses, avant de lancer des effirmations gratuites on se renseigne
    http://www.horlogerie-suisse.com/for...=8003&start=0.
    ne vas pas trop trainer sur ces forums avec ce genre de discours tu passerai pour un incompetent
    fred
    On ne vient pas de nulle part et il serait souhaitable qu'on n'aille pas n'importe où !

  25. #20
    JPL
    Responsable des forums

    Re : lubrification des engrenages

    Citation Envoyé par pont2 Voir le message
    Aucun candidat au bac ne me l'avait encore sortie à l'oral.
    Je ne sais pas trop pourquoi, mais j'ai tendance à plaindre tes candidats
    Rien ne sert de penser, il faut réfléchir avant - Pierre Dac

  26. #21
    Zozo_MP

    Re : lubrification des engrenages

    Bonjour

    [HS On]
    Cela rappelle cette anecdote de la jeune fille à la sortie de l'oral sur les engrenages paradoxaux et qui questionnée par sa mère dit
    Je ne sais pas si c'était bien mais l'examinateur était très croyant car il disait tout le temps : mon dieu, mon dieu, mon dieu

    Source Papykiwi : mise au goût du jour avec le mot engrenage en sus
    [HS /Off]

    Cordialement

  27. #22
    verdifre

    Re : lubrification des engrenages

    bonsoir,
    pour enfoncer un peu plus le clou, un extrait des ecrits de willis sur la forme des dents d'engrenages ou il debat longuement sur les divers types de dentures et la facon de les tracer
    http://digital.library.cornell.edu/k...df/043_004.pdf
    bien sur willis ne connaissais pas le terme francophone d'ogivale mais je crois que vous la reconaitrez sans peine .
    Je crois que la formule de Willys est enfoncée.
    bien que ce soit un monsieur respectable, je suis bien rassuré de ne pas l'avoir enfoncé
    fred
    On ne vient pas de nulle part et il serait souhaitable qu'on n'aille pas n'importe où !

  28. #23
    chatelot16

    Re : lubrification des engrenages

    les denture d'horlogerie ne sont pas des developante de cercle

    on defini le profil en developante en fesant rouler la cremaillere a dent trapezoidale

    on peut aussi dessiner completement arbitrairement le profil du pignon et definir le profil conjugué de la roue , c'est comme cela que l'on a fait les engrenage d'horlogerie depuis longtemps

    bien sur ces profil quelquonque n'ont pas l'avantage caracteristique de la developante : si on change legerement l'entraxe l'engrenage n'est plus homocinétique : ca vibre et fait du bruit

    avec des engrenages en developante si on augmente l'entraxe , l'engrenage reste homocinetique et silencieux , tant que l'augmentation d'entraxe ne laisse pas echaper une dent avant que la suivante ne soit en contact

  29. #24
    verdifre

    Re : lubrification des engrenages

    bonsoir
    tu trouveras la, à la page 35,36 quelques info sur les engrenages utilisés en horlogerie
    http://lcsm.epfl.ch/webdav/site/lcsm...mecaniques.pdf
    fred
    On ne vient pas de nulle part et il serait souhaitable qu'on n'aille pas n'importe où !

  30. Publicité

Discussions similaires

  1. quelle lubrification moteur stirling
    Par overst72 dans le forum Technologies
    Réponses: 28
    Dernier message: 30/08/2009, 19h06
  2. Lubrification
    Par win4sun dans le forum Technologies
    Réponses: 0
    Dernier message: 18/05/2009, 22h03
  3. fabrication des engrenages coniques
    Par ABN84 dans le forum Technologies
    Réponses: 12
    Dernier message: 20/11/2008, 23h57
  4. Lubrification vaginale
    Par fleur de lotus dans le forum Contraception, gynécologie, grossesse et sexualité
    Réponses: 4
    Dernier message: 22/08/2008, 12h55
  5. Frottements et lubrification...
    Par etienne3000 dans le forum TPE / TIPE et autres travaux
    Réponses: 6
    Dernier message: 24/09/2007, 06h53
Découvrez nos comparatifs produits sur l'informatique et les technologies.