Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 3 sur 3

Clone du ventilateur sans hélices apparentes Dyson "Air Multiplier", légal ?



  1. #1
    popof18

    Clone du ventilateur sans hélices apparentes Dyson "Air Multiplier", légal ?


    ------

    Bonjour,

    Je suis très curieux et je m’intéresse beaucoup aux nouvelles technologie ainsi qu'aux nouveaux produits hi-tech...aujourd'hui je m’aperçois que le ventilateur Dyson "Air multiplier" (un ventilateur révolutionnaire sans hélice apparentes) est très largement imité par la concurrence.
    Produit concurrent que l'on trouve en vente bien évidement en Asie mais aussi en France.

    Si parmi vous, un spécialiste de la protection intellectuel pouvait me faire un petit retour sur ce qui est vraiment protégé sur ce produit, cela serait vraiment génial ?

    Car finalement, que peux t-on réellement protéger sur ce produit, le profile du cadre reprend la forme et les grands principe d'une aile d'avion (ce n'est donc pas une réel innovation en soit), c'est juste une association astucieuse de technologies existantes ?

    Si demain, je veux créer un nouveau produit, utilisant le même principe que Dyson (profile en forme d'aile d'avion) mais avec un autre design, qu'est ce qui m'en empêche ?

    Si personne n'a d'idée, ou trouver toutes ces infos (si possible gratuitement)?

    Merci beaucoup,

    -----

  2. #2
    DeConinck

    Re : Clone du ventilateur sans hélices apparentes Dyson "Air Multiplier", légal ?

    Citation Envoyé par popof18 Voir le message

    Car finalement, que peux t-on réellement protéger sur ce produit, le profile du cadre reprend la forme et les grands principe d'une aile d'avion (ce n'est donc pas une réel innovation en soit), c'est juste une association astucieuse de technologies existantes ?

    Merci beaucoup,
    Vous pouvez tout à fait protéger un principe vieux comme le monde dans une utilisation nouvelle, et qui n'a jamais été réalisée.
    Le principe du la séparation cyclonique étagée des poussières est un principe très ancien (utilisé dans les cimenteries par exemple) et pourtant il est breveté pour son utilisation dans un aspirateur par la même marque. Et je dis bien le principe, vous pouvez changer le design totalement, vous restez sous le coup du brevet dans le principe de fonctionnement.
    Après chaque élément du produit fait appel à des brevets, mais pour leur conception...

    Bon courage pour démêler les sacs de ficelles que sont l'ensemble des brevets qui gravite autour de ce genre de produit.

    Seul un avocat spécialisé dans la propriété intellectuelle industrielle qui aura au préalable consulté le bureau des brevets est à même de répondre correctement à votre question. Et généralement, ca ne colle pas avec "gratuitement".
    Et quand vous voyez que même des géants comme Samsung et Apple qui ont des armées de juristes arrivent encore à se prendre les pieds dans le tapis...
    Mieux vaut 100 chevaux sous une selle, qu'un âne bâté assis dessus.

  3. #3
    Touche-à-tout

    Re : Clone du ventilateur sans hélices apparentes Dyson "Air Multiplier", légal ?

    Bonjour,

    Je ne suis pas juriste et n'ai pas consulté le brevet de Dyson mais j'ai un peu fréquenté l'INPI et le monde des inventeurs et en ai retenu certaines choses.
    Un principe n'est pas brevetable, seul l'objet matériel qui en fait usage peut l'être. Et encore, il s'agit le plus souvent d'objets complexes et dans le cas où plusieurs dispositions sont originales,, il faut plusieurs brevets pour tout couvrir. Pour reprendre l'exemple de l'aspirateur cyclonique, le principe est réutilisé, mais c'est sa disposition dans l'aspirateur, avec tout ce qui permet d'éliminer le sac à poussière, qui en fait un dispositif nouveau sur le marché des aspirateurs domestiques.

    La notion de nouveauté est utilisée à dessein: la définition de la brevetabilité d'une invention implique le caractère nouveau, l'apport d'une réponse technique à un problème technique, applicable par l'industrie, et résultant d'une activité inventive. Nouveau, il s'uffit d'avoir fermé sa bouche avant de déposer son brevet. La réponse technique, ça veut dire qu'il faut démontrer méthodiquement la solution proposée. Mais l'activité inventive est une notion plus restictive qu'il n'y paraît. Mettre bout à bout des éléments connus ne suffit pas à faire une invention. L'activité inventive suppose que la trouvaille ne doit pas être évidente pour l'homme du métier. Ca limite considérablement les possibilités ! L'inpi reçoit les demandes de brevet, et en délivre une très grande partie, même si les critères ne sont pas réunis (tant que les gens payent...). En réalité, la brevetabilité n'est pas trop remise en cause en dehors des antériorités (brevets déjà déposés) et les brevets délivrés ne sont pas garantis contre une action en validité juridique. en d'autres termes, de nombreux brevets pourraient être contestés dans leur validité sur la base d'une activité inventive discutable.
    L'efficacité d'un brevet, par rapport à son coût, est donc toute relative.

    Par contre, la protection d'un objet peut également se faire sur sa forme, son aspect: c'est le dépôt de dessins et modèles. Contrairement au brevet, qui peut être contourné par un simple détail, la moindre ressemblance à un modèle déposé suffit à emporter la conviction de la copie ou contrefaçon. Il s'agit d'une arme redoutable et non limitée dans le temps contairement au brevet.

    Mais de tout cela, il faut tout de même tirer un enseignement, c'est que la protection ne sert pas uniquement à interdire aux autres de fabriquer. C'est aussi un outil de négociation qui permet de délivrer des licences d'exploitation, qu'elles soient rendues publiques ou non. Le titulaire d'un brevet peut parfaitement accorder une licence d'exploitation d'un brevet ou d'un modèle contre rémunération (pour autant que sa protection soit bien faite et inattaquable). On peut ainsi voir des produits connus déclinés en version "pas cher" dont une partie des revenus finit quand même chez le créateur original. Ce dernier s'assure ainsi des revenus sur le haut de gamme et sur le bon marché tout en empêchant la concurrence de s'installer car la place est prise (et ce n'est pas du dumping). La même démarche se poursuit avec les outillages de production, je prends pour exemple des moules d'injection de contenants en plastiques, proposés sur le marché de l'occasion après fin de série...

    Pour le ventilo révolutionnaire, on peut raisonnablement croire qu'il s'agit d'un arrangement de ce type. Les revenus générés par la filière secondaire sont significatifs car recherche et développement sont déjà faits et que les outillages sont souvent les originaux remis en service après réparation/modification ou remplacement pour usure. Le concept est exploité jusqu'au bout et ce n'est pas ridicule. Reste que les marques rechignent souvent à admettre que certains produits sont des "second choix" issus de leur production et préfèrent souvent passer par une autre filière pour écouler des matériels moins beaux, moins fiables...
    Si on prend l'exemple des sabots en plastique bien connus, soit la marque originale Crocs s'est mal protégée et n'a pas eu le choix de laisser la concurrence attaquer son marché, soit elle a négocié pour toucher un public plus large ( si on compare le prix des vrais et des "copies", on comprend que la marque ne puisse toucher toute la population et qu'il serait dommage de s'en priver). Sinon, c'est la fuite en avant, il faut toujours innover pour rester au top et ca demande de sacrés moyens.

    Je ne peux donc pas dire si les modèles "clonés" sont légaux ou non, seule la marque pourrait le dire. Peut-être qu'un service de relations publiques accepterait de communiquer sur la question mais ce n'est pas évident en dehors de la nécessité impérieuse de le faire...

    Désolé pour le post long.
    Cordialement,
    Nicolas.

Discussions similaires

  1. Réponses: 2
    Dernier message: 07/06/2011, 15h09
  2. Diviser ou Multiplier par "p"
    Par petitnul12 dans le forum Électronique
    Réponses: 7
    Dernier message: 04/01/2011, 11h48
  3. Ventilateur sans pale Dyson
    Par 2biquettes dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 3
    Dernier message: 29/05/2010, 12h26
  4. [Blanc] LL Brandt BB60 : LEDs " sans " et " 400 " clignotent !
    Par dunp dans le forum Dépannage
    Réponses: 42
    Dernier message: 26/04/2010, 15h09
  5. Réponses: 1
    Dernier message: 05/12/2009, 14h25
Découvrez nos comparatifs produits sur l'informatique et les technologies.