Discussion fermée
Affichage des résultats 1 à 19 sur 19

Bathyscaphe



  1. #1
    EspritTordu

    Bathyscaphe


    ------

    Bonjour,

    Dans un documentaire animalier, la voix-off disait que les bathyscaphe ne pouvait rester immergé plus de quelques heures. Pourquoi le temps de plongée est-il si réduit ? Le matériaux de la sphère habitée se fatigueraient-ils ?

    Merci d'avance de me répondre.

    -----

  2. #2
    f6bes

    Re : Bathyscaphe

    Bsr Esprit tordu...
    Je suppose que le matériau n'a rien à voir, mais peut etre
    les réserves respirables et autonomie d'énergie sont limitées
    et faut prévoir une autonomie pour un pépin éventuel.
    Cordialement

  3. #3
    simbis

    Re : Bathyscaphe

    d'accord avec la réponse. Les matériaux ne fatiguent qu'après un grand nombre de cycles, et la resistance à l'écrasement est largement calculée . par contre l'autonomie en air et en energie est réduite et il faut beaucoup de temps pour descendre et remonter...

  4. #4
    EspritTordu

    Re : Bathyscaphe

    Serait-ce possible de relier l'engin immergé avec un simple tuyau d'air pour le relier à la surface?

  5. A voir en vidéo sur Futura
  6. #5
    f6bes

    Re : Bathyscaphe

    Bsr Esprit ........
    Ca dépend de ............. la profondeur !!!
    Faudrait que ce tuyau résiste à la pression à -1000 ou nettement plus bas.Il faudrait qu'il soit SOUPLE (faudrait bien le stocker qq part sur le navire de surfaçe).
    Beaucoup de contrainte !!!!
    C'est plus façile d'emmenner sa réserve d'air avec le
    Bathyscaphe !!!
    Bonne soirée

  7. #6
    EspritTordu

    Re : Bathyscaphe

    Bsr Esprit ........
    Ca dépend de ............. la profondeur !!!
    jourdh

    Oui c'est juste, alors plutôt un système de recyclage d'air embarqué, non?

    Je cherche à comprendre pourquoi les bathyscaphes sont si peu utilisés aujourd'hui alors que les recherches océanographiques deviennent si prometteuses en haute profondeur ?

  8. #7
    Démostène

    Re : Bathyscaphe

    Salut,
    Les bathyscaphes, c'est de la hight tec, ça coute toute la boite de bonbons, et la moindre défaillance, c'est la mort assurée pour les occupants, à comparer avec le matériel d'exploration spatiale mais en plus solide !
    @+
    " Devant l'homme, la forêt, derrière, le désert" Chat-tôt-brillant.

  9. #8
    EspritTordu

    Re : Bathyscaphe

    C'est juste, ma voix-off faisait le même rapprochement entre l'astronautique des débuts et les bathyscaphes.
    Néanmoins quels risques supplémentaire le bathyscaphe apporte-t-il que le spatial n'a pas ?
    Me direz-vous c'est peut-être une question géopolitico-militaire, non?

    Car les robots sont limités en profondeur, alors que le bathyscaphe peut consituter un observatoire immergé passif permettant sur une longue période de se fondre avec l'environnement des abysses facilitant par là l'observation animale et tout se qu'on peut apprendre de ces animaux et les dernières années, les fonds océaniques déconsidérés jusqu'à là, ont surpris beaucoup et ce dans tous les domaines, biologies, géologies, techniques....

  10. #9
    vanos

    Re : Bathyscaphe

    Citation Envoyé par EspritTordu
    Car les robots sont limités en profondeur
    Salut,
    Ça c'est toi qui le dis, car ce n'est pas vrai.
    Citation Envoyé par Démostène
    Les bathyscaphes, c'est de la hight tec, ça coute toute la boite de bonbons, et la moindre défaillance, c'est la mort assurée pour les occupants, à comparer avec le matériel d'exploration spatiale mais en plus solide !
    Un module spatial habité pas solide, tu rêves ! Il se trouve un milieu tout aussi hostile sinon plus, mais d'un autre genre et la moindre défaillance est tout aussi mortelle. Un module spatial est très solide, je te le garanti. Il n'y a que le poids qui diffère, pas la solidité.
    Ciao.
    Connais toi toi-même (Devise de Socrate inspiré par Thalès)

  11. #10
    EspritTordu

    Re : Bathyscaphe

    Salut,
    Ça c'est toi qui le dis, car ce n'est pas vrai.

    Me direz-vous pourquoi un bathyscaphe peut allez plus profond qu'un robot ?

    Je pense que les robots actuels sont limités par les dépendances à la surface, comme son alimentation mais aussi la gestion d'informations comme les vidéos ou simplement les informations de commandes de l'engin. Les robots se sont avant des câbles, non ?

  12. #11
    PA5CAL

    Re : Bathyscaphe

    Bonjour

    Citation Envoyé par vanos
    Un module spatial est très solide, je te le garanti. Il n'y a que le poids qui diffère, pas la solidité.
    Ciao.
    Je ne suis pas tout-à-fait d'accord.

    Soit, un module spatial se doit d'être solide, car il doit résister aux vibrations du lancement, à la pression atmosphérique intérieure, et à l'impact de petits projectiles célestes.

    Mais un Bathyscaphe doit résister à une pression extérieure énorme (100 atmosphères à 1000 m de profondeur) et aux déformations qui en résultent. Cela représente des contraintes bien supérieures.

    En comparaison, un module spatial donne l'impression d'être fabriqué en carton-pâte.

  13. #12
    vanos

    Re : Bathyscaphe

    Citation Envoyé par PA5CAL
    En comparaison, un module spatial donne l'impression d'être fabriqué en carton-pâte.
    Bonjour,
    Objection votre Honneur,
    Techniquement il est plus simple de résister à une pression extérieure qu'à une pression intérieure.
    Pour un bathyscaphe la forme idéale est la sphère qui est d'ailleurs la forme de l'habitacle pour les très grandes profondeurs, le reste de l'engin n'ayant pas de forme particulière sinon une forme plus ou moins hydrodynamique, car non soumis à une différence de pression. Les écoutilles et hublots ont une forme tronc-conique très évasée ce qui assure une très bonne étanchéité. Un très bon acier très épais apporte une bonne solution à ce genre de problème. Les premiers bathyscaphes du professeur Picard (Auguste) étaient construits comme cela.
    La comparaison avec le carton-pâte est mauvaise, je dirais plutôt char lourd/formule 1.
    Salut.
    Connais toi toi-même (Devise de Socrate inspiré par Thalès)

  14. #13
    PA5CAL

    Re : Bathyscaphe

    J'ai parlé de carton-pâte parce que j'ai déjà vu et touché les restes d'un module de rentrée soviétique. La coque, sphérique, était en matériau composite et ne faisait que 5 mm d'épaisseur. Un peu comme pour les carrosseries de voiture de rally, mais en un peu plus épais.


    Il faut bien sûr comparer ce qui est comparable. Dans l'eau on doit lutter contre la pression extérieure, alors que dans l'espace c'est contre la pression intérieure.

    Et il n'en reste pas moins que les pressions et les forces mises en jeu dans l'habitacle d'un Bathyscaphe à 1000 m de profondeur sont 100 fois supérieures à celles qu'on trouve dans un module spatial.

    D'où ma remarque sur la "solidité" comparée de l'un et de l'autre.

  15. #14
    Démostène

    Re : Bathyscaphe

    Citation Envoyé par vanos
    Bonjour,
    Objection votre Honneur,
    Techniquement il est plus simple de résister à une pression extérieure qu'à une pression intérieure.
    Salut,
    C'est surtout les différences de pression entre l'intèrieur et l'extérieur d'un module qui motivent sa solidité, sous l'eau ces contraintes deviennent vite énormes, sans communes mesures avec les contraintes spatiales.
    @+
    " Devant l'homme, la forêt, derrière, le désert" Chat-tôt-brillant.

  16. #15
    simbis

    Re : Bathyscaphe

    la résistance à la pression interieure est certainement la partie la plus facile à réaliser dans une engin spatial, parce faire un reservoir qui resiste à 1 bar de pression intérieure c'est pas trop compliqué (mais trouver le bon compromis légereté, resistance mécanique, resistance thermique, problème de sublimation etc...c'est coton).
    Par contre réaliser une enveloppe étanche à 1000 bars , avec un hublot et une porte qui peut s'ouvrir... ça c'est de la grosse mécanique mais c'est assez pointu.
    et puis un jet de fuite à 1000 bars ça vous découpe un bonhomme.....il n'a même pas le temps d'être noyé.

  17. #16
    vanos

    Re : Bathyscaphe

    Citation Envoyé par Démostène
    Salut,
    C'est surtout les différences de pression entre l'intèrieur et l'extérieur d'un module qui motivent sa solidité, sous l'eau ces contraintes deviennent vite énormes, sans communes mesures avec les contraintes spatiales.
    @+
    Bonsoir,
    Non, non c'est faux , archi-faux, les contraintes vis-à-vis du vide sont beaucoup plus complexes, tu n'as as la moindre notion des techniques spatiales, tu t'obstines à comparer un char lourd avec une Formule 1 en croyant que c'est comparable, ça n'a en effet aucune commune mesure. Il y a un monde, que dis-je un univers, entre les deux situations.
    Ciao
    Connais toi toi-même (Devise de Socrate inspiré par Thalès)

  18. #17
    Démostène

    Re : Bathyscaphe

    Citation Envoyé par vanos
    Bonsoir,
    Non, non c'est faux , archi-faux, les contraintes vis-à-vis du vide sont beaucoup plus complexes, tu n'as as la moindre notion des techniques spatiales, tu t'obstines à comparer un char lourd avec une Formule 1 en croyant que c'est comparable, ça n'a en effet aucune commune mesure. Il y a un monde, que dis-je un univers, entre les deux situations.
    Ciao
    Salut,
    Record de plongée vers -11.000 mètres , soit une pression de 1100 atmosphères , je doute qu'un vaiseau spatial puisse subir celà, dans un sens ou dans l'autre. !!
    @+
    " Devant l'homme, la forêt, derrière, le désert" Chat-tôt-brillant.

  19. #18
    simbis

    Re : Bathyscaphe

    Citation Envoyé par vanos
    Bonsoir,
    Non, non c'est faux , archi-faux, les contraintes vis-à-vis du vide sont beaucoup plus complexes, tu n'as as la moindre notion des techniques spatiales, tu t'obstines à comparer un char lourd avec une Formule 1 en croyant que c'est comparable, ça n'a en effet aucune commune mesure. Il y a un monde, que dis-je un univers, entre les deux situations.
    Ciao
    pour avoir étudié et réalisé un grand nombre d'enceintes travaillant sous de pressions diverses du vide jusqu'a plusieurs centaines de bars je peux vous dire que le problème de résistance à la pression d'un objet spatial est très simple....je me répète, ce qui l'est beaucoup moins c'est tous les autres problèmes liés aux autres conditions de service....

  20. #19
    monnoliv

    Re : Bathyscaphe

    Tout à fait d'accord, le différentiel entre 1 bar et 0 bar ce n'est toujours que 1 bar. Dans l'espace, un pneu de vélo pourrait convenir (s'il n'y avait pas d'autres contraintes ).
    ...,les contraintes vis-à-vis du vide sont beaucoup plus complexes,...
    Y a rien de complexe: comme contraintes supplémentaires il y a les températures changeantes, les micro-particules et les radiations (et encore, il faut monter haut).
    Ne soldez pas grand mère, elle brosse encore.

Discussions similaires

  1. Bathyscaphe
    Par Neowings dans le forum Discussions scientifiques
    Réponses: 15
    Dernier message: 11/07/2007, 10h08
  2. Drapeau sur bathyscaphe
    Par Félix dans le forum Science ludique : la science en s'amusant
    Réponses: 2
    Dernier message: 17/08/2004, 18h08
Découvrez nos comparatifs produits sur l'informatique et les technologies.