Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 21 sur 21

Mesure optique qui pose problème



  1. #1
    Tourneur 7

    Mesure optique qui pose problème


    ------

    Tout d'abord ,Bonjour à tout le monde !
    olé ...


    Avant toutes chose ,merci d'avance a tout ceux qui pourrons m'apporter des réponses !




    Cela fait un bout de temps que je travaille sur la fibre optique ,sans forcement encore bien maîtriser le domaine de la mesure ,ce qui je trouve est un peu frustrant .
    J'entreprend donc de me re-plancher dans les cours et me heurte à un problème particulier .


    En effet ,je dispose d'un couple d'appareil de mesure de photométrie de chez VIAVI, un OLS34 pour la source ,et OLP34 ,pour le photomètre .

    J'ai réalisé ,un petit cordon Multimode de 62.5/125 d'une trentaine de centimètre, avec deux connecteurs optique de 2.5 mm.

    Théoriquement ma perte devrais être plutôt faible ,d'autant que visuellement au microscope la surface n'a aucune rayures est ce avec un microscope 400x ,mais je souhaite
    connaître la perte de mon petit cordon.


    Mon cordon est connecté entre la source et le photomètre.


    Ma source émet un signal d'une longueur d'onde de 850 nm et d'une puissance de -20 dBm ( soit 10 µW)


    Mon photomètre réglé aussi sur la même longueur d'onde ,lis quand a lui 12.31 µW ! (ou -19.07 dBm)


    Si ma valeur aurait été plus faible ,j'aurait pensé à un connecteur sale ,voire une atténuation normale ,due à la chaîne d’atténuation connecteur + fibre .


    Mais là je reçois une valeur supérieure, comment est ce possible ?


    Puis en lisant les caractéristiques des deux appareils ,je découvre que pour:

    L'OLS34 (la source ) ,"type de fibre MM50/125"
    L'OLP34 (le photomètre) ,"test de fibre optique de 9 à 50 µm"

    Alors voilà parle t'on de fibres Multimodes prévus pour être mesuré avec ses appareils ?
    Dans ce cas là mon résultat reçus serait il le résultat d'une incompatibilité entre mes appareils et ma fibre utilisée ?



    Merci d'avance de toute réponses




    OLP34.PNGOLS34.PNG

    -----

  2. Publicité
  3. #2
    goaoute

    Re : Mesure optique qui pose problème

    Puissance sortie: -20 dBm ( soit 10 µW)
    Puissance lue: 12.31 µW ! (ou -19.07 dBm)
    Y a deux problèmes.
    A-tu étalonnée la lecture (branchement direct: Lue <= émis) ?

  4. #3
    jiherve

    Re : Mesure optique qui pose problème

    bonjour,
    ce n'est possible qu'en utilisant une FO donc retour à la case départ.!
    JR
    l'électronique c'est pas du vaudou!

  5. #4
    goaoute

    Re : Mesure optique qui pose problème

    Faire des mesures avec diverses FO et voir ce qui se passe (coeff linéaire?)
    Vérifier l'appareil de mesure.
    Dernière modification par goaoute ; 17/09/2020 à 14h32.

  6. A voir en vidéo sur Futura
  7. #5
    Tourneur 7

    Re : Mesure optique qui pose problème

    Bonjour ,

    Et encore merci de votre aide ,

    Tout d'abord ,les appareils sont étalonnés, tous les ans (recommandés tous les 3 ans par le constructeur ).

    Le seul réglage de zéro possible est celui du photomètre pour une mesure directe des pertes relatives en dB ,
    dans la seule condition d'utiliser deux jarretières connectées l'une a l'autre, et y insérer le cordon à mesurer entre .

    Mais mon problème porte sur un relevé de mesure absolu ,qui me permet justement de pouvoir réaliser des jarretières, pour le terrain .

    Il me faudrait effectivement une fibre MM50/125 et une MM62.5/125 ,et comparer les deux résultats ,mais je n'ai que des fibre MM62.5/125 en m'a possession .

  8. #6
    Vincent PETIT
    Animateur Électronique

    Re : Mesure optique qui pose problème

    Salut,
    Est ce que tu peux faire un essai avec une plus grande longueur, bien plus grande que 30cm.
    Je pense à des réflexions sur les connecteurs (aller/retour/aller) qui s'ajoutent à la source et sur une si petite longueur elles ne restent significatives (pas d'atténuation.) Sur une grande longueur, ces petites réflexions s'atténuent et il n'en plus grand chose dans les allers/retours.


    Ma femme est chef de Projets dans la fibre et c'est vrai que j'ai déjà vu ce genre de gain sur les courbes qu'elle regarde dans le logiciel "Fast Reporter" alors qu'en toute théorie la courbe ne peut faire que descendre avec des pertes aux soudures. Elle ne saura pas m'en dire plus car à ces postes là, on n'est plus vraiment technicien. Pour moi tes appareils ne sont pas en cause étant donné qu'elle constate aussi ce problème.
    Là où il n'y a pas de solution, il n'y a pas de problème.

  9. Publicité
  10. #7
    Tourneur 7

    Re : Mesure optique qui pose problème

    Bonjour Vincent ,

    Encore merci de cette participation !

    J'ai avent tout cela effectué des test sur une bobine amorce Multimode de 62.5/125 de 1000 m

    Et ai relevé effectivement une puissance optique de 4.457 µW ou -23.51 dBm (ce qui est bien c'est que l'appareil fait la conversion directement ).
    Ce qui est bien plus logique effectivement .

    Alors là ,tu m’intéresses !

    J'essaie de mesurer ces petites longueurs pour réaliser des jarretières, d'interconnections pour chantiers et accès équipements ,pour ensuite faire des mesure .

    Les longueurs ne dépasseront jamais 1 m .

    Qu'est ce que ces réflexions ? Comment je peux les interpréter ? Comment arriver à obtenir des valeurs correctes avec d'aussi petites longueurs ?
    Dois je considérer que mes jarretières sont en bon état ou on un problème ?

    Merci de ton aide

  11. #8
    Vincent PETIT
    Animateur Électronique

    Re : Mesure optique qui pose problème

    Re,
    Je te réponds dans quelques jours, le temps que ma femme me forme rapidement à la fibre

    Elle utilise, enfin ses équipes plutôt, utilisent de la reflectometrie dans la construction du réseau (elle est constructeur chez Axians) et pas de la photometrie. Tu fais du raccordement ?

    Je réponds à ta question "Qu'est ce que les réflexion" bientôt, c'est de l'optique géométrique classique, mais pour les autres je vais attendre que ma femme me donne plus d'info.

    A+
    Là où il n'y a pas de solution, il n'y a pas de problème.

  12. #9
    Tourneur 7

    Re : Mesure optique qui pose problème

    Bonjour,

    J'étais en train de me poser la question si ce n'était pas cette fameuse zone morte ,connue justement en réflectométrie ,d'ou la nécessité d'insérer une bobine amorce au départ du test .

    C'est surtout concernant la photométrie qui m’intéresse ,la réflectomètrie je pense que je ne serait jamais emmené a l'employer ,mais je pense que les lois optique sont les même.

    Disons que vis à vis du client ,il est plutôt normal ,de certifier la bonne fonction de son travail ,j'ai réalisé de la connectique sans réellement maîtriser les opération de mesures ,ce que j'essaie de rattraper maintenant .

  13. #10
    goaoute

    Re : Mesure optique qui pose problème

    Citation Envoyé par Tourneur 7 Voir le message
    Bonjour,
    'ai réalisé de la connectique sans réellement maîtriser les opération de mesures ,ce que j'essaie de rattraper maintenant .
    Si les têtes de branchement sont rectifiées dans les règles de l'art, tu n'a pas à te poser plus de question que si tu raccordais deux tuyaux. Te viendrait-il à l'idée de mesurer le débit.

  14. #11
    Tourneur 7

    Re : Mesure optique qui pose problème

    "Si les têtes de branchement sont rectifiées dans les règles de l'art, tu n'a pas à te poser plus de question que si tu raccordais deux tuyaux. Te viendrait-il à l'idée de mesurer le débit."

    Rectifiées dans les règles de l'art ,tu veux dire bien polies donc .

    Justement je sais évaluer l'état de surface poli de mon contact sur deux dimension ,mais en revanche il m'est quasiment impossible de savoir si sa géométrie à été modifiée suite à un polissage trop fort ,ou à un lubrification trop pauvre ou trop riche ,un grain utilisé trop tôt ou trop tard .

    Pour moi, le seul moyen de contrôle optimal de la géométrie d'un contact parfaitement poli c'est l'interférométrie ,et là je n'est ni la formation, ni le matériel ...

    Donc déjà dans la chaîne de fabrication ,il y a une inconnue dans mon l'équation ,qui peut avoir ses conséquence ...

  15. #12
    goaoute

    Re : Mesure optique qui pose problème

    Citation Envoyé par Tourneur 7 Voir le message
    Rectifiées dans les règles de l'art ,tu veux dire bien polies donc .
    Et sans parallaxe (matériel similaire à celui des tailleurs diamantaires)

  16. Publicité
  17. #13
    Tourneur 7

    Re : Mesure optique qui pose problème

    "Et sans parallaxe (matériel similaire à celui des tailleurs diamantaires)"

    Désolé ,là je ne te suis plus du tout ,avec ton histoire de parallaxe ,as tu une idée à me proposer par apport à mes relevés ?

    Merci .

  18. #14
    goaoute

    Re : Mesure optique qui pose problème

    Citation Envoyé par Tourneur 7 Voir le message
    "Et sans parallaxe (matériel similaire à celui des tailleurs diamantaires)"
    Désolé ,là je ne te suis plus du tout ,avec ton histoire de parallaxe ,as tu une idée à me proposer par apport à mes relevés ?
    Merci .
    La parallaxe c'est quand on rectifie selon des angles autres que 90°
    Hors hypothèse d'amplification par réflexion (géométrie), les résultats sont aberrants, et donc...

  19. #15
    annjy

    Re : Mesure optique qui pose problème

    Bjr,

    ce qui m'interpelle, c'est qu'on mesure une fibre 62.5/125 avec un appareil prévu pour de 50/125.

    ça doit quand même apporter des erreurs. (nota : je n'ai utilisé que des 9/125 monomodes dans ma vie précédente)
    Faut demander à Madame Petit.

    cdlt,
    JY

    cdlt
    A+

  20. #16
    Tourneur 7

    Re : Mesure optique qui pose problème

    Bonsoir

    Ben justement, c’est aussi ce que je voudrais lever comme information. J’ai mis une copie des caractéristiques techniques des deux appareils. J’ai émis le problème auprès du fabricant, qui apparement ne traite qu’avec des acheteurs.

    Je viens d’effectuer un test, avec une fibre amorce + câble à tester, et vais essayer d’en tirer une valeur finale.

    Ce qui m’es important c’est de savoir ,si mes équipements de test sont compatibles ou pas. Cas négatif je devrais en informer les grandes instances...

    Merci tout de même pour ton aide annj.

    Bonne soirée

  21. #17
    Vincent PETIT
    Animateur Électronique

    Re : Mesure optique qui pose problème

    Salut,
    Je passe le clavier à ma femme

    Bonsoir,

    Pour ma part je travaille sur le déploiement FTTH, je fais aussi du transport ( du NRO (noeud de raccordement optique jusqu'au PM ( Point de mutualisation, en gros les armoires des villages)) et je fais de la distribution ( du PM (Point de mutualisation jusqu'au PBO ( point de branchement optique, les boîtiers dans les rues où sont raccordés les câbles abonnés ).

    Je n'utilise pas tes appareils mais un réflectomètre ODTR

    Voici la définition du réflectomètre que j'ai trouvé sur viavi
    Qu’est-ce qu’un réflectomètre optique (OTDR) ?
    Un réflectomètre optique (OTDR) est un instrument de test utilisé pour caractériser, dépanner et entretenir les réseaux de télécommunication en fibre optique. Un réflectomètre optique injecte des impulsions lumineuses provenant d’un laser à travers une fibre optique et analyse la lumière réfléchie. On considère ces mesures comme étant unidirectionnelles car la lumière est insérée à une extrémité du lien de fibre optique.

    En utilisant des informations obtenues à partir de la lumière renvoyée ou dispersée jusqu’au point d’origine, l’OTDR fonctionne comme un système de radar optique et fournit à l’utilisateur des données détaillées sur la localisation et l’état général des épissures, connexions, défauts et toutes autres caractéristiques pouvant avoir un intérêt.

    La définition que je trouve du tien est :
    OMK-34P kit (source OLS-34 + photomètre OLP-34)
    Modele MU1011E3

    Le kit OMK-34P intègre une source laser et un puissance-mètre permettant de mesurer le niveau de puissance reçu et l’affaiblissement sur les liaisons fibre optique pour application LAN/entreprise.


    Pour moi la différence entre ton appareil et le mien est que le mien me donne la localisation précise et les pertes sur chaque épissure alors que le tien te donne la perte totale qu'il voit sur ta ligne.

    Je ne pourrais pas utiliser ton appareil car je dois contrôler chaque épissure

    L'appareil doit aussi être choisi en fonction de l'usage que l'on en fait.
    Par exemple chez moi mon client souhaite les longueurs d'onde de 1310 en distribution et 1310 1550 en transport.
    Donc je devrais prendre le modèle OLS-37

    Le modèle OLS-34 est dédié aux réseaux multimodes d’entreprise et d’accès LAN/WAN à des longueurs d’onde de 850/1 300 nm.
    Le modèle OLS-35 couvre toutes les applications des réseaux de télécommunication monomodes standard à des longueurs d’onde de 1 300/1 550 nm.
    Le modèle OLS-36 représente la solution à quatre longueurs d’ondes couvrant à la fois les longueurs d’onde monomodes et multimodes dans un seul et même produit.
    Le modèle OLS-37 est une source monomode à 3 longueurs d’onde pour les tests des réseaux FTTH/PON à 1 310/1 550 nm et 1 490 nm.
    Le modèle OLS-38 est une source monomode à 3 longueurs d’onde pour les tests des réseaux à 1 310/1 550 nm et 1 625 nm.

    Mon réflecto me donne aussi mes pertes totales,mes réflectances sur mes connecteurs, les pentes.... c'est pourquoi ton appareil à toi ne me donnerait pas toutes les valeurs que je dois à mon client.

    Par contre je n'utilise pas de jarretière pour effectuer mes mesures mais des bobines qui me permettent de m'éloigner de mes connecteurs pour les voir.

    Pour ma part j'utilise des jarretière pour utiliser un laser
    SC APC g657 A2

    sc apc : pas de sujet la dessus, c'est de la connectique
    g 657 correspond à la taille du coeur de fibre( par exemple si j'utilisais une une jarretière g652, je frauderais vis à vis de mon client car j'atténuerais mes connecteurs au niveau de mes tiroirs d'armoire )
    A2 pour moi elle correspond à OS2 , les mêmes qu'utilise Annjy.

    Citation Envoyé par annjy
    ça doit quand même apporter des erreurs. (nota : je n'ai utilisé que des 9/125 monomodes dans ma vie précédente)
    fibre.png

    Peux-tu nous expliquer dans quel domaine tu bosses ? Pourquoi tu veux faire des jarretière toi - même ? et comment tu fais ? tu as des connectiques à raccorder direct sur la fibre ?
    Dernière modification par Vincent PETIT ; 27/09/2020 à 22h00.
    Là où il n'y a pas de solution, il n'y a pas de problème.

  22. #18
    Vincent PETIT
    Animateur Électronique

    Re : Mesure optique qui pose problème

    C'est encore Mme Petit

    Je viens de relire un peu la conversation, et je vois que tu te poses des questions sur les mesures.

    Je vais par exemple te détailler un peu comment les techniciens font sur le terrain. Je ne suis pas experte ^^ je ne quitte pas trop mon bureau surtout quand il fait froid

    Mais en gros c'est un travail de recherche:

    Pour épissures, la soudeuse te dit si tu as une bulle, si c'est pas bon.... Si tu regardes bien ton écran tu n'as pas beaucoup de reprise à faire. sinon si tu es sur du 0.60 c'est que ta soudure n'est pas belle, si tu es sur du 1 dB c'est que tes fibres sont collées et non soudées.

    La partie la moins drôle c'est sur les tiroirs et les reprises sur les réflectances quelques pistes de reprises : ton connecteur est sale ? tu peux aussi avoir à changer le corps de traverse, changer ton pigtail. C'est du test pour trouver le truc qui merdouille. Ce n'est qu'avec l'expérience que les reprises sont faites rapidement. C'est un peu comme un plombier qui cherche une fuite.
    C'est comme cela que l'on regarde aussi l'état des connecteurs de nos bobines, en les passant au réflecto.

    Pour la coupe de ta fibre c'est la cliveuse qui fait le boulot et tu verras directement sur ta soudeuse si les cœurs de fibres s'alignent correctement, c'est qu'elle fait de belle coupe.


    pour voir ton connecteur de jarretière tu peux éventuellement mettre ton appareil -> bobine -> corps de traverse -> ta jarretière mais ton appareil ne pourrais pas voir chaque élément en détail, quelqu'un pourrait éventuellement te prêter un réflecto ? Et même avec un réflecto si ta jarretière ne fais qu'un métre...... le réflecto va la confondre avec la bobine...... Je ne sais pas comment elles sont vérifiées en usine. Pourquoi tu veux absolument les faire toi-même?
    Là où il n'y a pas de solution, il n'y a pas de problème.

  23. Publicité
  24. #19
    annjy

    Re : Mesure optique qui pose problème

    Citation Envoyé par Vincent PETIT Voir le message
    ............. C'est un peu comme un plombier qui cherche une fuite.
    ..........
    Bonsoir Madame,

    ben oui... le plombier, si il a des raccords 12/17 et qu'il met du 15/21, il y aura des fuites.....
    donc si on teste du 62.5/125 avec un appareil prévu pour du 50/125...... ça pisse de partout (et on ne sait pas où)

    les bons ouvriers utilisent les bons outils....

    cdlt,
    JY
    A+

  25. #20
    Tourneur 7

    Re : Mesure optique qui pose problème

    Bonsoir ,

    Comprend pas trop sur le coup ,y a dû y a avoir un bug, j'ai répondu mais le post n'est pas passé ...
    Je viens de m'en rendre compte ...

    "Peux-tu nous expliquer dans quel domaine tu bosses ? Pourquoi tu veux faire des jarretière toi - même ? et comment tu fais ? tu as des connectiques à raccorder direct sur la fibre ?"

    Bon je vais reprendre la réponse que j'ai précédemment laissées dans les limbes d'internet.

    Bonsoir Madame,

    > Peux-tu nous expliquer dans quel domaine tu bosses ?

    Je travaille dans le domaine aéronautique ...


    > Pourquoi tu veux faire des jarretière toi - même ?

    Pour m'adapter au environnement relativement différent les uns au autres ,et réaliser des jarretières comme des cordons d'interconnexions ,un peu comme les cordons de test d'un multimètre.
    L'accès au connecteurs étant relativement compliqué sans jarretières ,si l'on souhaites réaliser un contrôle rapide.


    >et comment tu fais ?
    Je ne sais pas comment s'appelle se process ,mais je clive ma fibre ,je la colle ,puis je la polie jusqu'à l'obtention de la finition parfaite, à l'aide d'un microscope 400 x.
    Je n'ai jamais soudé ,mais je sais que ce process est possible dans certain cas .

    >tu as des connectiques à raccorder direct sur la fibre ?"
    Oui ,ce sont des contacts prévus pour environnement sévères ,mais le mise en oeuvre est identique à une connectique basique de télécommunication, sauf pour les temps de chauffe .


    "les bons ouvriers utilisent les bons outils...."

    A condition d'avoir les caractéristique de l'outil, et de s'impliquer personnellement pour les chercher .
    Jamais je n'aurais accéder au informations des appareil sans une recherche personnelle sur internet ,rien sur l'appareil ne dis pour quel type de fibre il sont compatible.

    Un peu comme un testeur de continuité qui sonne à 700 ohms ,il faut chercher l'informations ou la découvrir avec un matériel particulier soi même (boite de décade) ...

  26. #21
    Vincent PETIT
    Animateur Électronique

    Re : Mesure optique qui pose problème

    Salut les amis,
    Je reprends le clavier, c'est donc Vincent qui écrit et non plus Fanny

    Je tiens quand même à préciser que c'est moi qui commande dans mon couple, hein ! Nan parce que dès que vous penseriez que.... hein, bon, bref... (dès que j'ai fini je cours finir la vaisselle)


    Deux suggestions sur le problèmes de gain.
    L'optique géométrique, dans le schéma ci dessous, nous montre les rayons incidents, réfléchis et réfractés. En A, on voit le rayon incident issu de ton OLS34 qui une fois arrivé contre la surface du connecteur se sépare en 2. Il y a le rayon réfléchi qui est perdu car la surface du connecteur n'est pas parfaite et il y a une petite réfraction liée à la différence de milieu (c'est une petite déviation). Le rayon réfracté est celui qui se retrouve guidé dans la fibre et qui ressort à l'autre bout au point B.

    rect1947.png

    Quelques remarques ; selon moi si la soudure entre la fibre et le connecteur est mal faite ou sale, il peut y avoir soit un rayon réfléchi trop fort donc un le rayon guidé est affaibli, soit il peut y avoir une trop grande réfraction et le rayon guidé se retrouve tellement dévié qu'il s'affaibli dans le fibre (multiples rebonds donc chemin optique plus long et donc affaiblissement arrivé au point B)

    Sur le schéma j'ai noté des rayons 1, 2 et 3, qui sont des rayons réfléchis. Comme vu avant quand le rayon principal arrive au point B pour ressortir vers le photomètre, il subit aussi un réflexion (rayon réfléchi) qui repart dans l'autre sens (1) et cela fait un aller/retour (2) et (3). Si le rayon en (3) est en phase avec le rayon principal alors ils vont s'additionner en ressortant, créant ainsi du gain.

    Si on prend une longue fibre, les rebonds 1, 2 et 3 sont atténués avec la distance parcourue et ils deviennent insignifiants. La mesure est donc bonne ! Sur une courte distance, les rebonds peuvent être non négligeables.

    Les électroniciens connaissent ce phénomène en radio par exemple, le taux d'onde stationnaire, c'est à cause du signal réfléchi. On peut aussi casser un émetteur radio en l'allumant sans l'antenne. Le signal (rayon incident) part vers l'antenne non connectée (grosse réflexion) et revient vers l'émetteur qui peut casser si tout arrive en phase puisqu'il verra 2x la puissance émise.


    *****************************


    Concernant les zones mortes des réflectomètres, je crois comprendre ce qui se passe. Ils reposent sur un système de détection cohérente, sorte de mélange entre l'impulsion émise et celle reçue par la réflexion. Mais si la réflexion est trop rapide à revenir, un connecteur trop proche du réflecto par exemple, il y a un problème car l'appareil pense avoir envoyé une impulsion de plus forte puissance (mélange de l'impulsion envoyée et de l'impulsion de réflectance revenue trop vite pour l'appareil). La zone morte est donc une limitation du réflecto, plus l'impulsion sera courte et plus la zone morte sera petite.

    Voilà mon interprétation du gain que tu observes sur ton photomètre avec une petite jarretière.
    A+
    Là où il n'y a pas de solution, il n'y a pas de problème.

Discussions similaires

  1. Si je pose un accéléromètre sur la table, que mesure-t-il ?
    Par Kwaz1973 dans le forum Discussions scientifiques
    Réponses: 437
    Dernier message: 24/04/2017, 06h35
  2. Exercice d'optique qui me pose problème
    Par Cabezita dans le forum Physique
    Réponses: 5
    Dernier message: 15/09/2008, 23h49
  3. incertitudes de mesure en optique
    Par Stef77290 dans le forum Physique
    Réponses: 2
    Dernier message: 29/05/2008, 18h48
  4. mesure de la DO (densité optique)
    Par manel_d29 dans le forum Biologie
    Réponses: 2
    Dernier message: 03/03/2007, 08h41
Découvrez nos comparatifs produits sur l'informatique et les technologies.