Évolution de l'astrophysique stellaire
Affichage des résultats 1 à 2 sur 2

Évolution de l'astrophysique stellaire



  1. #1
    Coincoin

    Évolution de l'astrophysique stellaire


    ------

    Bonjour,

    Quels sont les grands défis de l'astrophysique stellaire actuelle ? Les efforts se portent-ils plutôt sur les astres extrêmes (étoiles supermassives, supernovæ, ...) ou bien sur le fonctionnement précis des étoiles moyennes (sismologie, ...) ?

    Comment a évolué l'astrophysique stellaire au cours des dernières décennies et quels sont les prochains changements attendus ?

    Merci

    -----
    Encore une victoire de Canard !

  2. #2
    inviteed3e05d1

    Re : Évolution de l'astrophysique stellaire

    Bonjour,

    A mon avis, l'astrophysique stellaire est entrée dans une nouvelle ère avec l'apport des moyens d'observations spatiaux des dernières années, voire un peu plus si on remonte à la fin des années 1980. A cette époque, le satellite Hipparcos a été lancé et il a fourni les parallaxes (et donc les distances) des étoiles avec une haute précision. C'est une information importante pour estimer par exemple la luminosité des étoiles.
    Mais plus récemment, fin 2006, et en Mars 2009 ont eu lieu les lancements des missions COROT et Kepler. Un des objectifs scientifiques de ces missions est la sismologie des étoiles. Grâce à cette technique sismique, on peut attendre de grand progrès en physique stellaire car il devient possible de contraindre finement les modèles d'évolution stellaire. Ceux-ci peuvent être confrontés aux observations de luminosité (si la distance de l'étoile est connue) et de tempéraure, mais à cela peut s'ajouter des contraintes sismiques (fréquence des oscillations) beaucoup plus fines pour mieux déterminer par exemple la masse d'une étoile. Mais justement, ces modèles dépendent de paramètres décrivant notre connaissance actuelle de la physique stellaire. Par exemple les paramètres décrivant la convection (longueur de mélange) ou la diffusion microscopique des éléments. Et plusieurs combinaisons de paramètres peuvent amener au même résultat en matière de fréquence d'oscillation. Le travail n'est donc pas simple, mais il est très prometteur. Il servira à mieux comprendre l'influence de la rotation par exemple, à mieux décrire la convection qui assure une partie du transport de l'énergie produite au coeur de l'étoile vers l'extérieur.
    Une grande question que la sismologie pourra peut être aider à résoudre est l'origine du champ magnétique des étoiles, sûrement généré à l'intérieur de l'étoile mais par des mécanismes encore mal modélisés.
    Plus concrètement, COROT a déjà permis d'observer, par exemple, des oscillations sismiques dans des centaines de géantes rouges, phénomène observé auparavant dans seulement quelques étoiles avant COROT. Il va donc être possible de tester les modèles actuels décrivant cette phase en évolution rapide des étoiles en fin de vie. Un résultat prometteur de COROT parmi d'autres.

    FB

Discussions similaires

  1. Introduction à l'Astrophysique
    Par Rammstein43 dans le forum Lectures scientifiques
    Réponses: 0
    Dernier message: 24/06/2008, 11h17
  2. L'astronomie et l'astrophysique
    Par invite251eefb5 dans le forum Archives
    Réponses: 3
    Dernier message: 18/11/2007, 10h42
  3. Métier de l'astrophysique.
    Par invite090afe0d dans le forum Orientation après le BAC
    Réponses: 4
    Dernier message: 08/07/2005, 13h31
  4. Modèle d'étoile & évolution stellaire
    Par Sephi dans le forum Physique
    Réponses: 7
    Dernier message: 14/02/2005, 17h35
  5. Evolution stellaire
    Par invite9b7da66e dans le forum Archives
    Réponses: 16
    Dernier message: 14/01/2005, 17h39