Affichage des résultats 1 à 10 sur 10

Question possible oral tpe police scientifique



  1. #1
    sendy76

    Question possible oral tpe police scientifique


    ------

    Coucou tout l'monde ! J'aurai une petite question concernant les TPE, je suis en 1ère S, mon groupe et moi avons choisi comme sujet la police scientifique, nous avons décidés de nous arréter aux recherches sur la balistique, la biologie moléculaire, et la biométrie (empreinte digitale). Nous passons bientôt notre oral et j'aurais aimé savoir si vous aviez des idées de questions que pourraient nous poser les correcteur à ce sujet !
    Notre problématique étant : En quoi la biologie moléculaire, la biométrie et la balistique permettent-elles d'aider à la résolution des enquêtes de la police scientifique ?
    J'éspere avoir des réponses,
    Merci beaucoup !

    -----

  2. Publicité
  3. #2
    PomX

    Re : Question possible oral tpe police scientifique

    Par exemple, en balistique :
    1/ Peut-on déterminer la distance d’un tir balistique et savoir si celui-ci a été effectué à bout touchant, portant ou à distance ?
    Comment est la plaie : collerettes, zone de tatouage, néo cavité (chambre de mine)…
    2/ A partir de quelle distance change-t-on d’appellation ?
    - Tir à bout touchant : contact
    - Tir à bout portant : moins de 20 cm
    - Tir à distance : plus de 20cm
    3/ Quels sont les trois types d’armes (pas catégories) ?
    - Balles à haute vélocité (armes de guerre type FAMAS, M16…)
    - Balles « classiques » (Beretta Parabellum, colt 45…)
    - Plombs (fusils de chasse, …)

  4. #3
    PomX

    Re : Question possible oral tpe police scientifique

    En biométrie :
    1/ A partir de combien de minuties, obtient-on la preuve qu’il s’agit bien d’une personne et pas d’une autre ?
    2/ Est-ce la même législation dans les autres pays ?
    3/ Quelle est la probabilité (chiffrée) de trouver deux empreintes digitales similaires ?
    4/ Quelle est la durée de « vie » d’une empreinte digitale dans un milieu normal (non agressif) ?

  5. #4
    sendy76

    Re : Question possible oral tpe police scientifique

    merci beaucoup ! Concernant les questions sur la biométrie je connais les réponses, mais j'avou que la balistique est un peu flou pour moi... je n'arrive pas à répondre à la 1ere question, donc si vous avez une explication, en quoi on sait qu'il s'agit d'un bout touchant (quelle type de plaie...), d'un bout portant ou à distance...je suis preneuse !
    et encore merci !

  6. A voir en vidéo sur Futura
  7. #5
    PomX

    Re : Question possible oral tpe police scientifique

    Bonjour,

    Voici un cours que j'avais trouvé sur internet... Ca devrait vous aider !
    Bon courage !
    Cordialement

    PomX


    1/ Lésions par cartouches à balle
    • Orifice d'entrée
    Comprend :
    - un orifice central, légèrement plus petit, ou de même taille que le projectile,
    - une collerette érosive qui se parchemine sur le cadavre,
    - une ecchymose péri-orificielle
    Schéma1
    Le projectile sortant du canon :
    - est souillé de dépôts de poussières ou de graisse et
    - accompagné de poudre et de fumée.
    Ces éléments déterminent les caractères inconstants :
    - Si le projectile traverse une peau nue, il s'essuie sur les berges de l'orifice réalisant une collerette d'essuyage interne. Si des vêtements s'interposent, l'essuyage s'y fera et on ne retrouvera pas la collerette à la partie interne de l'orifice.
    - Par ailleurs, si le tir est court, s'imprimeront sur la peau (ou les vêtements) fumée et grains de poudre. On décrira alors : une zone d'estompage (fumée) et une zone de tatouage (poudre).
    - Si le tir est long, aucune de ces deux zones ne sera observée.
    La distance de tir ne peut être évaluée que lors d'un tir expérimental.
    Schéma2
    Variantes de l'orifice d'entrée
    L'orifice d'entrée peut varier quant à sa forme en fonction de la distance et de la direction du tir.
    - de la distance : Si le tir est effectué à bout touchant (canon touchant la peau) la pression des gaz provoque, au sein des tissus sous jacents dilacérés, une néo-cavité nommée chambre de mine.
    - de la direction : plus le tir est oblique, plus l'orifice est tangentiel à la peau et s'ovalise jusqu'à provoquer une plaie en "séton" véritable tunnellisation de la peau.
    Schéma3
    • Trajet
    Il est suivi :
    - chez le blessé, lors de l'intervention chirurgicale par l'exploration,
    - chez le cadavre, plan par plan lors de l'autopsie.
    Il s'accompagne d'une ecchymose d'accompagnement et d'autant d'orifices d'entrée et de sortie que d'organes traversés.
    Il n'est pas toujours rectiligne et dépend des obstacles que le projectile rencontre ainsi que de la mobilité des organes.
    Ainsi est-il rectiligne dans un organe plein (foie, rate, rein), et sinueux dans un organe mobile (poumon, coeur).
    • Sortie
    Elle est inconstante.
    Ne comporte :
    - ni collerette d'essuyage
    - ni tatouage
    - ni estompage.
    Elle est plus volontiers contuse, mais peut être à bords relativement nets,
    Elle correspond, en règle, à une plaie plus grande que celle de l'orifice d'entrée,
    Elle peut être aberrante en cas de rebondissement (dans la boîte crânienne) ou de migration (dans un gros vaisseau) du projectile.
    2/ Lésions par cartouches à plombs
    • Orifice d'entrée
    Unique ou multiples selon la distance du tir.
    A courte distance :
    - La charge de plombs "fait balle" et se comporte comme un projectile unique.
    - l'orifice d'entrée est arrondi, contus, délabré et de taille importante.
    A plus longue distance :
    - les plombs se dispersent selon une gerbe conique, d'autant plus élargie que le tir est lointain.
    - l'entrée se décompose en un orifice central entouré d'une couronne d'orifices secondaires (chaque plomb se comporte comme un projectile unique). Au maximum, l'orifice principal est absent et l'on observe que de multiples orifices de plombs.
    L'étude de la dispersion des plombs renseigne le balisticien sur la distance du tir.
    • Trajet
    En cas de charge unique, les lésions sont très importantes, et mettent souvent en jeu le pronostic vital.
    Le trajet "in corpore" est court et la masse de plombs est accompagnée de la "bourre" qui se comporte comme un second projectile.
    En cas de plombs dispersés, il sera suivi autant de trajets que de plombs.
    • Sortie
    La sortie d'une charge de plombs unique n'existe pas. La sortie d'un plomb aberrant est possible.
    Dernière modification par JPL ; 18/03/2009 à 13h18.

  8. #6
    PomX

    Re : Question possible oral tpe police scientifique

    Ah mince ! Mes pièces jointes ont un problème ! Je les reposte !

  9. Publicité
  10. #7
    PomX

    Re : Question possible oral tpe police scientifique

    C'est bon, cette fois ça devrait être OK !
    Images attachées Images attachées

  11. #8
    sendy76

    Re : Question possible oral tpe police scientifique

    Merciii beaucoup ! ça m'aide vraiment beaucoup, c'est très gentil !!!!

  12. #9
    PomX

    Re : Question possible oral tpe police scientifique

    De rien ! Avec plaisir !
    Bon courage !

  13. #10
    Mamora

    Re : Question possible oral tpe police scientifique

    Bonjours tout le monde , je fais moi aussi mon TPE sur la police scientifque et j'aurais aimé savoir si quelqu'un connéssait les techniques pour identifier l'adn dans la police scientifique .
    Si quelqu'un a la réponse se serait gentil de m'avancer dans ma recherche

Discussions similaires

  1. Oral pour un TPE sur la police scientifique
    Par Raphitouch dans le forum TPE / TIPE et autres travaux
    Réponses: 9
    Dernier message: 28/02/2012, 22h04
  2. tpe police scientifique
    Par sendy76 dans le forum TPE / TIPE et autres travaux
    Réponses: 2
    Dernier message: 28/09/2008, 16h58
  3. TPE Police scientifique
    Par jsj dans le forum TPE / TIPE et autres travaux
    Réponses: 0
    Dernier message: 05/10/2007, 15h43
  4. TPE police scientifique
    Par spok et goubieee dans le forum TPE / TIPE et autres travaux
    Réponses: 3
    Dernier message: 01/10/2007, 14h27