Affichage des résultats 1 à 4 sur 4

Définition du Vivant ?



  1. #1
    Konrad

    Définition du Vivant ?


    ------

    Bonjour,

    Je suis étudiant en physique donc nullement spécialiste du sujet, cependant il y a un moment que je me pose des questions sur la définition du Vivant. La possibilité qu'a l'Homme de créer des machines de plus en plus évolutives et capables de s'adapter à leur environnement renforce ce problème, alors je pose la question : y a-t-il une définition rationnelle, franche et nette qui distingue le vivant du reste ? Un robot qui serait capable de trouver dans son environnement de quoi s'auto-alimenter (en énergie, en matières premières et autres), d'interagir avec son environnement, et de se reproduire, serait-il un "être vivant" ?

    Deuxième question qui me turlupine, ethique celle-ci : l'Homme peut déjà remplacer des membres atrophiés par des prothèses. Imaginons que l'on arrive à pousser ce stade jusqu'à l'extrême, en créant des corps entièrement synthétiques, en ne laissant à l'individu que son cerveau. Serait-il encore à considérer comme un être humain ? Où serait la différence entre un tel individu, et le cas inverse, à savoir une intelligence artificielle très proche de la conscience humaine, dans un corps réellement humain ?...


    J'ai conscience que ce sont là deux questions difficiles, je les pose car je voudrais savoir si la recherche n'avance pas sur un terrain glissant, capable de remettre en cause sa propre existence, sans avoir pris le soin d'en définir les limites auparavant. Quoi qu'il en soit, je vous remercie d'avance pour vos réponses.


    Cordialement,

    Konrad

    -----
    "Un clavier AZERTY en vaut deux."

  2. #2
    A.Guillot

    Re : Définition du Vivant ?

    Bonjour,

    Première question: Il y a effectivement une définition rationnelle, mais ce genre de définition n'est pas objective, elle est opérationnelle (commode pour ce qu'on veut en faire...). Les caractéristiques fondamentales qui définissent le vivant et qui ont l'air de fédérer un bon nombre de chercheurs sont l'autoconservation (récupérer des éléments du milieu et les transformer en produits nécessaires à la survie) , l'autorégulation (contrôler la fabrication de ces produits) et l'autoreproduction (produire un système ayant ces 3 caractéristiques). Tout système qui ne possèderait pas ces 3 fonctions autonomes ne serait pas vivant, comme un virus qui (si je ne me trompe pas) n'a pas d'autoconservation. Quand un système artificiel les possèdera toutes les 3, alors oui, sur la base de cette définition, on pourra dire qu'il est vivant. Pour l'instant on en est loin, et la vie - du moins sur Terre - reste l'apanage des organismes à base de carbone.

    Très intéressante, votre deuxième question... A partir de quel moment un humain reste un humain? S'il ne lui reste que son cerveau, reste-t-il un humain? Ca renvoie encore à une autre définition: celle de l'Homme, qui est d'ailleurs formidablement posée dans le livre de Vercors Les Animaux dénaturés (ou Zoo, l'assassin philanthrope).
    En étant prosaïque, on pourrait encore renvoyer à la question précédente. Si un humain hybride de ce type garde les 3 caractéristiques fondamentales du vivant tout en ayant encore quelques cellules qui possèdent le jeu des 46 chromosomes caractéristiques de notre sous-espèce Homo sapiens sapiens (donc il pourrait encore se reproduire avec un autre humain), alors il reste l'un de nos congénères! De même pour celui qui aurait une intelligence artificielle, dont on peut parier qu'elle pourrait être assez semblable à la nôtre, étant donné que son équipement sensorimoteur serait le même...

    Je comprends votre appréhension vis-à-vis de telles perspectives, mais songez aussi au fait que depuis que notre espèce existe, il y a eu des milliards d'humains avec des "équipements" différents, que ce soit naturels (amputation, paralysie, etc.) ou artificiels (outils, voiture, scaphandre, prothèses, etc.), tous les cerveaux correspondants se sont adaptés à ces circonstances, et il ne vous viendrait pas à l'esprit, j'en suis sûre, de vous demander qui ou qui n'est pas de l'espèce Homo sapiens. Ce que je veux dire c'est que nous évoluons constamment en nous transformant et nous adaptant et c'est tant mieux, car c'est sans doute pour cela qu'on a encore une petite chance de durer sur cette Terre...


    PS aux futurs "questionneurs": désolée, mais je n'aurai peut-être pas toujours le temps de vous répondre autrement que par des textes un peu lapidaires!!

  3. #3
    Konrad

    Re : Définition du Vivant ?

    Bonsoir,

    Merci pour votre réponse. Je vois que toutes ces définitions restent en fin de compte très subjectives, et posent encore beaucoup de problème. D'après ce que vous me fournissez, un robot capable de "s'alimenter" et de fabriquer des répliques (même pas forcément exactes) de lui-même serait un être vivant, tandis qu'unvirus n'en est pas un. Il serait même plus vivant qu'un être humain dont le corps tout entier aurait dû être prothésé et qui ne pourrait plus se reproduire...

    Tout ceci m'inquiète car moralement j'ai du mal à accepter ce genre de point de vue. Je n'ai aucun mal à considérer les virus comme des êtres vivants, puisqu'ils sont apparus naturellement au cours de l'évolution, et sont capables d'utiliser leur environnement (même si cet "environnement" est un être vivant) pour se reproduire. Ils dépendent d'autres êtres vivants, mais si on y réfléchit c'est le cas de beaucoup d'animaux également... Comme vous le dites, chacun s'adapte pour survivre.

    En revanche j'ai beaucoup plus de mal à accepter que quelque chose de fabriqué soit considéré comme vivant. Leur intelligence, leurs capacité seraient celles que l'Homme leur a données au bout de multiples erreurs et essais, et non le fruit de l'évolution naturelle qui s'applique à tous les êtres vivants, c'est en cela que je répugne à les considérer comme vivants.


    Cordialement,

    Konrad
    "Un clavier AZERTY en vaut deux."

  4. #4
    A.Guillot

    Re : Définition du Vivant ?

    Bonjour,

    Je ne cherche pas du tout à vous convaincre, mais regardez de nouveau ma réponse à un autre internaute à propos de la définition d'une définition... Vous avez le droit de donner une définition "morale" de la vie, d'autres ont aussi le droit d'en donner une "fonctionnelle", d'autres "culturelle", etc. Le critère est que si personne ne vous comprend quand vous désignez Aibo en disant "cet être vivant" (et c'est le cas aujourd'hui), là il vaut mieux en changer tout de suite!

    PS: quant aux virus, il y en a qui les définissent comme "vivants", d'autres comme "non vivants", d'autres encore comme "au bord du vivant", ce qui procède de la réponse de normand (pt'être bien qu'oui, pt'être bien qu'non!).

Discussions similaires

  1. Le vivant répond-il aux mêmes lois de la physique que le non-vivant?
    Par Jean-Michel Tengang dans le forum Epistémologie et Logique (archives)
    Réponses: 18
    Dernier message: 16/11/2009, 18h22
  2. Vivant vs non-vivant
    Par gechan dans le forum Biologie
    Réponses: 13
    Dernier message: 28/11/2007, 01h02
  3. [Definition] Microbe vivant?
    Par Shtroumpfette dans le forum Biologie
    Réponses: 12
    Dernier message: 02/07/2007, 15h24
  4. [définition] Votre définition de l'espèce ?
    Par alli dans le forum Biologie
    Réponses: 34
    Dernier message: 01/09/2005, 08h44
  5. le vivant
    Par quetzal dans le forum Biologie
    Réponses: 2
    Dernier message: 24/03/2004, 18h47