Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 8 sur 8

Supervolcans



  1. #1
    invite87654345678
    Invité

    Supervolcans


    ------

    Bonjour

    Le tremblement de terre de Sumatra du 26 décembre 2004, a provoqué le tsunami dévastateur que l'on connait. Hormis son extrême violence, il a particulièrement attiré l'attention car il a fracturé la zone de subduction des plaques indienne et andamane. Or c'est sur ce point de jonction des deux plaques tectoniques que se situent quelques volcans parmi les plus dévastateurs de la planète, dont celui de Toba.

    C'est à l'occasion de cette terrible catastrophe que la plupart d'entre nous avons découvert qu'il existait des supervolcans, dont celui de Yellowstone.

    Cela m'amène à me poser quelques questions que je me permet de vous soumettre.

    Quelles seraient les conséquences d'une éruption majeure de ce type ?
    Peut-on craindre un "hiver volcanique" à cause de l'expulsion des cendres et des scories dans l'atmosphère ? Et dans l'affirmative, combien de temps durerait-il ?
    Peut-on prévoir le réveil d'un supervolcan et peut-on s'en prémunir ?
    A-t-on pu mesurer les cycles d'activité majeure de par le monde au travers des études géologiques et/ou glaciaires ?

    Merci par avance
    Cordialement

    -----

  2. Publicité
  3. #2
    J.M Bardintzeff

    Re : Supervolcans

    Bonjour Kaolin,
    Cette catastrophe nous a effectivement fait prendre conscience de l’importance de certains risques naturels. Rappelons qu’un raz-de-marée, provoqué par le Krakatoa lui aussi en Indonésie, avait déjà fait 36 000 victimes en 1883. 123 ans c’est très court à l’échelle géologique.

    Si on dénombre une quarantaine d’éruptions volcaniques chaque année sur les continents, la plupart heureusement ne font pas de victimes. On déplore 2 ou 3 éruptions très meurtrières par siècle (montagne Pelée 1902, Nevado del Ruiz, 1985). Celles-ci libèrent entre 1 et 10 km3 de magmas sous forme de cendres, ponces, bombes, etc.). Des éruptions encore plus cataclysmale libèrent 100 km3 mais ne se produisent que tous les millénaires (Santorin XVI-XVIIe siècle avant J.-C., Tambora 1815).

    A une échelle encore plus grande (1000 km3) on parle de super-éruption en relation avec un supervolcan (l’éruption de Toba dans l’île de Sumatra en Indonésie produisit 2800 km3, il y a 75 000 ans). Ces éruptions restent exceptionnelles et n’ont pour l’instant jamais concerné nos civilisations.

    De même, à Yellowstone aux USA, trois niveaux de dépôts volcaniques sont repérés, datés respectivement de 2,1 millions d’années (2500 km3), 1,3 millions d’années (280 km3) et 630000 ans (1000 km3). Il reste maintenant une gigantesque caldeira de 85 x 45 km, profonde de quelques centaines de mètres où se côtoient 300 geysers et 10000 sources thermales. Une telle éruption pourrait se reproduire… dans 1 ans ou dans plus de 100 000 ans. La destruction serait totale sur un rayon de l’ordre de 100 km. L’ensemble des Etats-Unis seraient sous la cendre (1 à 15 cm). L’atmosphère chargée de cendres et d’aérosols arrêterait une partie des rayons solaires. La température mondiale pourrait chuter de 5 à 15 degrés (au moins dans l’hémisphère nord) et ceci s’amortirait en une dizaine d’années. Certains ports du nord de l’Europe pourraient être pris dans les glaces (on parle d’hiver volcanique).

    Yellowstone est bien sûr très surveillé. Tout réveil sera prévu mais l’intensité de l’éruption (éruption classique ou super-éruption ?) sera difficile à estimer. Pour l’instant il est illusoire de vouloir lutter contre un super-volcan.
    __________________
    Mieux vaut jamais que tard (en volcanologie)
    Dernière modification par agnes ; 03/10/2006 à 07h37.

  4. #3
    invite87654345678
    Invité

    Re : Supervolcans

    Bonsoir Monsieur Bardintzeff

    Merci pour vos réponses.
    Toujours à propos des supervolcans, en août 2006, Futura Sciences s'était fait l'écho d'une information selon laquelle un supervolcan menaçait à proximité de Naples,
    http://www.futura-sciences.com/news-...llent_9509.php

    et que les scientifiques avaient décelé un soulèvement significatif du sol sur le site dit "Campo Flegrei".

    Le Vésuve entre-t-il dans la classification de supervolcan ?
    A moins qu'on ne le considère comme faisant partie d'un ensemble regroupant également l'Etna, le Stromboli et le dernier né de la famille italienne (sous-marin lui), Empedocle ?
    http://www.futura-sciences.com/news-...outie_9202.php

    Quelle est vraiment la définition d'un supervolcan ?
    Un supervolcan est-il forcément situé sur un point chaud ? (c'est le cas de Yellowstone si je ne m'abuse)

    Merci et cordialement

  5. #4
    J.M Bardintzeff

    Re : Supervolcans

    Cher Kaolin,

    Effectivement la ville de Naples et ses environs (soit jusqu’à 4 millions d’habitants) sont sous la menace des volcans : le Vésuve bien sûr et les Champs phlégréens (Campi phlegrei) non loin. Les Champs phlégréens sont en fait une grande caldeira de 12 x 14 km. Dans celle-ci, se sont édifiés des petits cônes volcaniques avec leurs cratères et la « Solfatare » montre encore une activité hydrothermale. Cet ensemble a été le siège d’éruptions importantes il y a 36 000 ans et 14 000 ans. A Pouzzoles (Pozzuoli) le sol subit de lents mouvements verticaux (enfoncements et soulèvements alternativement) de plusieurs mètres, à l’échelle de quelques siècles.

    Le terme de supervolcan, très populaire, est un peu ambigu. Il est préférable de parler de super-éruptions, qui libèrent plusieurs centaines voire milliers de km3 de magma (soit le degré 8, maximum, sur l’échelle de l’Indice d’Explosivité Volcanique). Certains volcans (Yellowstone, Toba) ont fait dans le passé de telles super-éruptions mais également beaucoup d’autres éruptions heureusement plus modestes : ils ne se comportent donc pas toujours en « supervolcan ». Le Vésuve a fait de nombreuses éruptions, dramatiques (Pompéi 79 ap. J .-C.) ou modérées comme la dernière en 1944). Pourra-t-il un jour faire une super-éruption ? Ceci n’est pas exclu dans les 100 000 ans à venir.

    Les super-éruptions se sont produites dans différents contextes géodynamiques : point chaud (ou plutôt « ligne chaude ») à Yellowstone, subduction à Toba en Indonésie.
    __________________
    Si vous fermez la porte à toutes les erreurs, la vérité restera dehors
    Dernière modification par agnes ; 05/10/2006 à 07h35.

  6. #5
    invite87654345678
    Invité

    Re : Supervolcans

    Bonsoir Monsieur Bardintzeff

    Et à nouveau merci pour vos éclaircissements.

    La dorsale atlantique abrite encore quelques volcans actifs en Islande, aux Açores et aux Canaries où un phénomène volcanique pourrait produire une catastrophe majeure.
    Une nouvelle fois, Futura Sciences nous apprend, par un communiqué émanant de l'Ifremer, que le volcan Cumbre Vieja à La Palma présente des risques d'effondrement. Le glissement de terrain qui s'en suivrait provoquerait un tsunami dévastateur qui atteindrait les côtes africaines, européennes et américaines avec une ampleur peu commune.

    http://www.futura-sciences.com/news-...aries_5243.php

    Le risque que le flanc du volcan s'effondre est faible mais on ne pensait pas non plus que le Mont Saint Helens provoquerait autant de dégâts lorsque son flanc s'est effondré. Un bête tremblement de terre a provoqué l'explosion.

    Existe-t-il des volcans sous-marins encore actifs dans cette zone ? Et si oui, pourraient-ils provoquer un raz de marée en cas d'éruption en créant un effondrement sous-marin comme cela a dû être le cas il y a 170 000 ans en Nouvelle Zélande ?

    http://www.cnrs.fr/Cnrspresse/n391/html/n391a04.htm

    Quels sont les moyens actuels permettant de déceler avec certitude une éruption à venir ?

    Bien cordialement

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    J.M Bardintzeff

    Re : Supervolcans

    Cher Kaolin,

    Le tsunami qui a dévasté l’Indonésie et l’océan Indien le 26 décembre 2004 a fait prendre conscience à tous de ce type de risque majeur.

    La chaîne de télévision M6 avait programmé une soirée « bilan » un an après, le 29 novembre 2005,. J’ai été invité avec le Dr. Thierry Baubet au débat animé par Mac Lesggy, qui a posé la question « Tsunami en France : sommes-nous menacés ? »

    Les îles volcaniques (Islande, Açores, Canaries, etc.) peuvent être le siège d’instabilités à l’origine de tsunamis. Une étude a porté plus particulièrement sur le volcan Cumbre Vieja (Ward et Day, 2001) sur l’île de la Palma, la plus pentue du monde, dans l’archipel des Canaries. La dernière éruption de 1949 a ouvert une fissure de 2 km de long près du sommet, fragilisant tout le flanc ouest de l’édifice gorgé d’eau. Un formidable effondrement de 500 km3 provoquerait des vagues gigantesques (650 m de haut au départ !) traversant l’Atlantique et mesurant 10 – 25 m de hauteur sur les côtes américaines. Les vagues atteindraient aussi l’Espagne et l’Angleterre (5 – 7 m). Pour un effondrement de 150 km3, elles mesureraient 3 – 8 m en Amérique.

    La France ne serait donc pas épargnée. En outre, des séismes et des volcans en Méditerranée pourraient eux aussi provoquer des tsunamis. Tous les océans du monde sont également concernés sachant que les tsunamis peuvent résulter de séismes, d’éruptions ou de glissements de terrains côtiers ou sous-marins. Des systèmes d’alerte se mettent en place.

  9. Publicité
  10. #7
    Futura

    Re : Supervolcans

    Photos complémentaires de Mr Bardintzeff

    «Morning Glory Pool», source thermale à Yellowstone: les couleurs sont dues aux algues et aux bactéries vivant dans ces eaux chaudes (copyright J.M. Bardintzeff).
    A Pouzzoles, le «temple» romain de Serapis (daté de l’an 2 av. J.-C.), dont les piliers sont rongés par l’eau de mer et les coquillages, témoigne des mouvements de grande ampleur de la zone des «Champs phlégréens», liés au gonflement d’un réservoir magmatique profond (copyright J.M. Bardintzeff).
    Images attachées Images attachées
    Just do it !

  11. #8
    invite87654345678
    Invité

    Re : Supervolcans

    Cher Monsieur Bardintzeff

    J'ai été très heureux de pouvoir échanger avec vous, et vous remercie pour le temps que vous m'avez accordé, et consacré aux autres habitués des forums de Futura Sciences par la même occasion.

    Si d'autres questions devaient me venir entre temps, je me permettrais de vous solliciter à nouveau

    Bien cordialement

    kaolin

    n.b.
    Merci au Staff de Futura Sciences pour cette initiative et pour son implication dans ce projet "Fête de la Science"
    Mettre la science à la portée de tous et proposer une telle interactivité est suffisamment rare pour le faire remarquer

Sur le même thème :

Discussions similaires

  1. Se prémunir contre les supervolcans ?
    Par jpottiez dans le forum Géologie et Catastrophes naturelles
    Réponses: 105
    Dernier message: 16/11/2007, 16h32
  2. T'CHAT Supervolcans et risques volcaniques : la Terre en colère ?
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 0
    Dernier message: 09/10/2006, 15h34