Bonjour, cliquez-ici pour vous inscrire et participer au forum.
  • Login:



Page 1 sur 4 12 3 DernièreDernière
Affichage des résultats 1 à 15 sur 56

débat: pourquoi le LSA est-il légal ?

  1. acx01b

    Date d'inscription
    avril 2004
    Localisation
    paris
    Messages
    2 125

    débat: pourquoi le LSA est-il légal ?

    merci aux modérateurs pour avoir suppprimé mes post que je m'étais fait chier à rédiger dans le forum chimie !!

    je rectifies, je viens de recevoir un mp de la modération, le sujet a été déplacé dans le forum débat.

    en gros voici le sujet du débat:

    le lsa ou amide de l'acide lysergique est une molécule qui a des effets similaires à ceux du lsd.

    plusieurs plantes en contiennent de quantités importantes dans leurs graines, notament la ####### (je ne donnerais pas le nom commercial pour le moment)

    sa consommation est légale partout en europe.

    que pensez vous de cet état de fait ?

    devrait-on ajouter cette molécule à la liste des stupéfiants ?

    Effacement du nom, celui-ci permettant trop aisément d'identifier les graines en question.
    Pour la modération,
    Damon

    -----

    Dernière modification par Damon ; 28/04/2004 à 16h33.
     


    • Publicité



  2. Damon

    Date d'inscription
    janvier 2003
    Localisation
    0.0.0.0
    Âge
    51
    Messages
    2 830

    Re : débat: pourquoi le LSA est-il légal ?

    Salut

    Premier témoignage trouvé :

    on a mangé ~5 graines, un trip normal pour commencer, bien qu'ils disent qu'il faut commencer avec 2-3.
    Mais en tout cas on a pas été deçus !
    Le temps qu'on arrive a l'endroit dit, les effets commençaient a se faire sentir, je fus pris de nausées et deux minutes apres j'allais vomir tout mon dejeuner dans les buissons ( il est recommandé de ne rien manger).
    Je me sentais vraiment mal et les phrases habituelles commençaient a trotter dans ma tete :
    "pourquoi t'as fais ça", "vivement que ça s'arrete .... "
    J'ai volontairement altéré la forme de ce message, de même que je l'ai tronqué, puisqu'il constitue une incitation à la consommation.

    A bon entendeur salut !

    Damon
    Qui en connait un rayon sur le sujet.
    Un EeePc ça change la vie !
     

  3. acx01b

    Date d'inscription
    avril 2004
    Localisation
    paris
    Messages
    2 125

    Re : débat: pourquoi le LSA est-il légal ?

    c'est une mélucule parfaitement légale.
    pourquoi cela pose - t -il problème de donner le nom de la plante ?


    je ne me permettrais pas d'inciter directement à la consommation, mais juste de reporter mes expériences avec un parti pri en tant que consommateur occasionnel.

    je donnes donc un élément supplémentaire:
    le report que tu as trouvé damon, est celui de quelqu'un qui a consommé les graines directement, sans les extraires.

    car les graines contiennent une substance qui fait vomir, #####
    la pulpe de ces graines est vraiment puissante: vomissements pendant au moins 5 heures, et nausées mendant 48heures.

    ####

    MESSAGE DE LA MODERATION
    Il vous a deja ete signifie que nous ne souhaitions pas ce genre de "recette" sur le forum. Il s'agit d'une question de responsabilite vis a vis de nos lecteurs.
    Merci a l'avenir d'éviter ce genre de poste.
    Yoyo
    Responsable des forums.
    Dernière modification par Yoyo ; 30/04/2004 à 21h09.
     

  4. kinette

    Date d'inscription
    janvier 2003
    Localisation
    Centrale!
    Messages
    16 270

    Re : débat: pourquoi le LSA est-il légal ?

    Bonjour,
    Je ne suis pas tellement persuadée de la légalité de telles substances...
    Ce n'est pas parce qu'une substance stupéfiante n'a pas été répertoriée dans la liste des drogues qu'elles est autorisée.
    D'ailleurs pour avoir le droit de vendre un produit destiné à la consommation par exemple les règles sont très strictes.
    Les champignons hallucinogènes sont interdits à la vente et consommation... or il en existe un grand nombre d'espèces... comment expliques-tu alors qu'il y ait eu des prises et des interpellations???

    K.ode civil
    Nomina si nescis, perit et cognito rerum.
     

  5. acx01b

    Date d'inscription
    avril 2004
    Localisation
    paris
    Messages
    2 125

    Re : débat: pourquoi le LSA est-il légal ?

    hein???

    la psylocibine est illégale

    pas les champignons!!!!

    les psylocibes ne sont illégaux qu'a partir du moment où ils contiennent de la psylocibine.

    exemple:
    posséder des psylocibes en culture dans un terrarium, ils ne contiennent pas assez de psylocibine pour être consommés: tu peux être condamné pour production de substances illégales.

    si tu possèdes de psylocibes séchés ou simplement morts, qui ne contiennent pas assez de psylocibine pour être consommés, ou extraits, tu ne risques aucune condamnation d'aucune sorte.

    par contre: le lsa n'est pas illégal, et les plantes qui en contiennent non plus.

    point, rien à dire de plus.

    si tu ne me crois pas: que dire ? la législation est pourtant trés claire à ce sujet...

    le texte commence par: ne sont illégales que les substances sitées ci-dessous.....

    et leurs isomères, leurs sels....

    quand tu dis destinés à la consommation: je n'ai pas parlé des droits pour ce qui est de vendre du lsa pure.
    effectivement pour ça je ne sais pas.
    je pense que oui c'est autorisé, d'autant que plusieurs sites le font et envoient en france à partir de hollande, mais...
    Dernière modification par acx01b ; 02/05/2004 à 18h07.
     


    • Publicité



  6. kinette

    Date d'inscription
    janvier 2003
    Localisation
    Centrale!
    Messages
    16 270

    Re : débat: pourquoi le LSA est-il légal ?

    Bonjour,
    hein???
    la psylocibine est illégale
    pas les champignons!!!!
    Déjà tu pourrais t'exprimer d'une façon un peu moins méprisante par rapport à tes interlocuteurs, ça serait pas mal.
    D'ailleurs tu dis une belle connerie, lis la suite, tu verras... mais bon tu te crois bien sûr tellement bien renseigné et expérimenté...

    Ensuite tu as un problème avec le terme "légal" à mon avis...

    http://www.drogues.gouv.fr/fr/profes.../faq_index.htm
    Il existe plus de 170 plantes et substances stupéfiantes qui figurent sur une liste établie par un arrêté du Ministre de la santé. La décision de classer une plante ou une substance sur cette liste est prise en tenant compte de son danger potentiel pour la santé humaine et du risque d’abus que sa consommation suscite.

    Remarques : Il existe également un classement international des stupéfiants établi par les Nations Unies sur avis de l'Organisation Mondiale de la Santé. La liste française des stupéfiants inclut toutes les plantes et substances classées par l'Organisation Mondiale de la Santé.
    Références : art. L.5132-7 du code de la santé publique ; arrêté du 22 février 1990, Journal Officiel, 7 juin, p. 6678.
    Existe-t-il une différence entre la légalisation et la dépénalisation ?
    OUI. Les deux termes n’ont pas le même sens. La légalisation signifie que l’usage de drogue est autorisé et que sa production et sa commercialisation sont également permises. La dépénalisation, en revanche, supprime les sanctions pénales (amende et emprisonnement) associées au comportement d’usage sans nécessairement supprimer l’interdit et prévoit éventuellement d’autres formes de sanctions (amendes administratives par exemple)
    Les Champignons hallucinogènes sont-ils des stupéfiants ?

    OUI. En droit international, la Convention de Vienne 1971 sur les substances psychotropes classe comme telles la psilocine et la psilocybine contenues dans certains champignons. Le droit français est beaucoup plus strict puisque tous les champignons hallucinogènes sont classés comme stupéfiants, quel que soit leur genre (notamment les Stropharia, Conocybe et Psilocybe).

    Références : Convention de Vienne sur les psychotropes de 1971 ratifiée par la loi n°74-1009 du 2 décembre 1974 (Journal Officiel, 3 décembre, p. 12043), et publiée par le décret n°77-41 du 11 avril 1977 (Journal Officiel du 19 avril, p. 452) ; annexe IV de l'arrêté du 22 février 1990, Journal Officiel, 7 juin, p. 6678.
    De même explications sur le site Erowid:
    France N N ? N N Les champignons sont considérés comme des plantes vénéneuses. Acquisition, possession, usage, production, transport et cession sont expréssément interdits.

    si tu possèdes de psylocibes séchés ou simplement morts, qui ne contiennent pas assez de psylocibine pour être consommés, ou extraits, tu ne risques aucune condamnation d'aucune sorte.
    Ah ouais... c'est quand même zarbi que sur un site du gouvernement soit marqué l'inverse...

    les psylocibes ne sont illégaux qu'a partir du moment où ils contiennent de la psylocibine.
    Tu serais un descendant de ce bon Lapalisse?

    par contre: le lsa n'est pas illégal, et les plantes qui en contiennent non plus.
    point, rien à dire de plus.
    Au contraire beaucoup de choses à dire...
    Pour toi "légal" ça veut dire quoi?
    Tu crois vraiment que c'est autorisé par exemple de vendre un produit "destiné à la consommation" contenant ça?
    La belladone n'est pas interdite... si je fais des boissons à la belladone ou que je la vend pour faire des tisanes, tu crois qu'on va me dire OK pas de problème?
    En ce qui concerne les drogues répertoriées il faut aussi que la législation arrive à suivre.

    si tu ne me crois pas: que dire ? la législation est pourtant trés claire à ce sujet...
    le texte commence par: ne sont illégales que les substances sitées ci-dessous.....
    et leurs isomères, leurs sels....
    Et alors???
    L'ortolan est une espèce d'oiseau qui n'est pas protégée... ça ne veut pas dire qu'on peut la chasser...
    De plus il y a aussi un texte sur les précurseurs et produits permettant de faire les drogues interdites... je ne suis pas sûre que le LSA ne puisse pas être considéré par cet article...

    quand tu dis destinés à la consommation: je n'ai pas parlé des droits pour ce qui est de vendre du lsa pure.
    effectivement pour ça je ne sais pas.
    je pense que oui c'est autorisé, d'autant que plusieurs sites le font et envoient en france à partir de hollande, mais
    Mouais les sites qui vendent des plantes plus ou moins psychoactives sont toutes à la limite de la légalité... j'adore les précision souvent visibles sur ces sites: ils décrivent tous les effets de la plante mais précisent bien que les plantes vendues ne le sont pas pour la consommation... si c'est pas de l'hypocrisie ça!!!

    En tout cas, je te classe dans la catégorie des "petits rigolos" qui se croient plus intelligents que tout le monde, et imaginent que du haut de leur grande expérience et leur grand savoir ils maîtrisent les risques.
    Le plus grave est que tu te permettes de prôner le comportement que tu as.

    Un peu de lecture:
    http://www.senat.fr/rap/r02-321-1/r02-321-1.html

    Et ça, ça te fera peut-être un peu relativiser la soit-disant "absence de risque" que tu imagines dans ton comportement.
    http://www.anit.asso.fr/index.html

    Autres sites à consulter.
    http://www.ladocumentationfrancaise.fr/
    http://www.legifrance.gouv.fr/

    http://www.drogues.gouv.fr/fr/profes.../faq_index.htm
    Chaque individu est-il libre de faire ce qu'il veut pourvu qu'il ne nuise pas aux autres ?
    OUI. Ce principe figure dans la Déclaration des droits de l’homme et du citoyen de 1789 - qui fait partie de la Constitution - et il a été réaffirmé par le Comité Consultatif National d’Éthique. Néanmoins, on admet que certains comportements qui ne nuisent pas directement à autrui soient sanctionnés pénalement (port obligatoire du casque en moto ou de la ceinture de sécurité en voiture) en invoquant notamment le coût de ces comportements pour la collectivité (notamment la sécurité sociale). La Convention européenne de sauvegarde des droits de l’homme admet d’ailleurs l’internement des toxicomanes et des alcooliques.

    Références : art. 4 et 5 de la Déclaration des droits de l’homme et du citoyen ; Comité consultatif national d’éthique pour les sciences de la vie et de la santé, rapport n°43 sur la toxicomanie, 23 nov. 1994, Éthique et Recherche biomédicale, rapports 1993-1994, La Documentation Française, Paris, 1996 ; art. 5, 1 e) de la Convention européenne de sauvegarde des droits de l’homme et des libertés fondamentales.
    Donc si ça te chante de te dértruire les neurones et de perdre ton temps à planer au lieu de faire des choses intéressantes, parce que tu n'as rien de mieux à faire dans ta vie, tu peux.
    Par contre l'incitation à la consommation de produits stupéfiants est interdite...

    Qu'on se le dise...
    K.ava
    Nomina si nescis, perit et cognito rerum.
     

  7. acx01b

    Date d'inscription
    avril 2004
    Localisation
    paris
    Messages
    2 125

    Re : débat: pourquoi le LSA est-il légal ?

    oui oui

    c'est trés interessant la diabolisation des drogues.



    je maintiens donc que la possession de champignons séchés ne contenant pas assez de psylocibine pour être consommés n'est pas légalisée, mais dépénalisée.....

    je maintiens que je me suis renseigné auprés de tout ce que je pouvais: et que le lsa n'est ni un précurseur controllé ni un stupéfiant.

    je maintiens que je n'ai trouvé aucun texte stipulant clairement que le lsa pure et les extraits de graines sont interdits à la vente.

    je maintiens que les graines des plantes qui contiennent du lsa sont légales à la vente.

    je maintiens que les risques associés à une consommation ocasionnelle d'hallucinogènes, surtout pour une personne sociabilisée, ayant un emploi, ne présente que trés peu de risques, surtout pour une personne qui a déja eu des expériences non négatives avec des substances hallucinogènes.

    Donc si ça te chante de te dértruire les neurones et de perdre ton temps à planer au lieu de faire des choses intéressantes, parce que tu n'as rien de mieux à faire dans ta vie, tu peux.
    Par contre l'incitation à la consommation de produits stupéfiants est interdite...
    me détruire les neurones ??? quelle preuve as tu que mes neurones ont été détruits à un moment ? ne dis pas des choses sans preuves s'il te plait. perdre mon temps à planer: waou alors la tu ne fais que prouver que tu ne sais faire que diaboliser, et le plaisir de se détendre aprés le bouleau, et le week-end, tu en fais quoi ? par contre l'incitation... ai-je fait de l'incitation pour des produits stupéfiants ?? non car c'est interdit par la loi, je ne le fais pas.

    DIABOLISATION DIABOLISATION DIABOLISATION c'est ce qu'est ton discours, et ça ne vole pas haut!!!
     

  8. acx01b

    Date d'inscription
    avril 2004
    Localisation
    paris
    Messages
    2 125

    Re : débat: pourquoi le LSA est-il légal ?

    il a été prouvé scientifiquement et médicalement que certaines drogues causent des dommages directement sur les neurones (amphétamines, cocaïne, anesthésiants, alcool, médicaments psychotropes, etc..)

    il a été prouvé que le cannabis cause des dommages REVERSIBLES (au bout de 2mois à 2ans aprés l'arrêt de la consommation, selon les sources)

    il a été prouvé que les hallucinogènes peuvent causer des dommages psychologiques irréversibles sur certaines personnes (notion absolument pas vague pour un sous, quelle quantité ces personnes avaient-elles prises ? étaient-elles atteintes de troubles psychologiques avant la prise ? avaient-elles de l'expérience avec les hallucinogènes moins puissants ? ont-elles pris la drogue consciament, on les a-t-on obligées, ou étaient-elles sous l'effet d'une autre drogue au moment où elles ont décidées de prendre un hallucinogène ??)

    plein de détails qui rentrent en compte je crois.....

    pour ce qui est des opiacés: les dommages sont surtout psychologiques, et surtout en cas d'injections répétées, le sevrage prend généralement plusieurs années voir plusieurs dizaines d'années... sans parler des risques d'overdoses: qui seraient faibles si dans chaque stéribox (seringues vendues à la pharmacie) il y avait un petit flacon de naloxone (l'antidote des opiacés).

    d'ailleurs je crois qu'un toxicomane grave aux opiacés devrait toujours avoir sur lui un flacon de naloxone. ça tombe sous le sens.
     

  9. kinette

    Date d'inscription
    janvier 2003
    Localisation
    Centrale!
    Messages
    16 270

    Re : débat: pourquoi le LSA est-il légal ?

    je maintiens donc que la possession de champignons séchés ne contenant pas assez de psylocibine pour être consommés n'est pas légalisée, mais dépénalisée.....
    Ben c'est différent justement! Tu as parlé de drogues "légales" non???

    je maintiens que je me suis renseigné auprés de tout ce que je pouvais: et que le lsa n'est ni un précurseur controllé ni un stupéfiant.
    La colle se vent bien en magasins aussi... où veux-tu en venir???
    C'est pas parce que ça n'a pas encore été répertorié que c'est légal et bien.

    je maintiens que je n'ai trouvé aucun texte stipulant clairement que le lsa pure et les extraits de graines sont interdits à la vente.
    Pour vendre un produit destiné à la consommation, il faut une autorisation... (cf. la bouffe... et heureusement). Je doute que des produits destinés à la consommation aient été autorisés...

    je maintiens que les risques associés à une consommation ocasionnelle d'hallucinogènes, surtout pour une personne sociabilisée, ayant un emploi, ne présente que trés peu de risques, surtout pour une personne qui a déja eu des expériences non négatives avec des substances hallucinogènes.
    Tu es une personne irresponsable de tenir de tels propos. As-tu un tant soit peu consulté les sites dont j'ai donné l'adresse? Tout dépend énormément des produits, de leur fréquence d'utilisation, et des personnes.
    Si certaines drogues ont été évitées par les consommateurs "habituels", ça n'est pas pour rien. Pour le LSD on observe des cycles de consommation, qui apparaissent généralement dans des petits groupes de personnes généralement ados. La retombée de la consommation est due à l'apparition de problèmes...
    Quand à l'expérience, tu me fais marrer... elles sont où tes stats?
    D'après les études que j'ai lues (et je commence à en avoir marre de rechercher de l'info pour corriger tes conneries) pour les hallucinogènes, les problèmes augmentent justement avec le nombre de prises et leur importance... donc vas-y continue tes expériences, mais ne vas pas pleurer s'il t'arrive quelque chose.

    C'est quand même fou, on vit dans un monde où s'il arrive quelques accidents allergiques à un médicament, on hurle à la mort pour le faire très vite retirer du marché, mais par contre on prend des risques bien plus importants (pour soi et même pour les autres: conduite rapide, tabac, drogue...) mais on affirme qu'on maîtrise le risque et que le danger n'existe pas.

    me détruire les neurones ??? quelle preuve as tu que mes neurones ont été détruits à un moment ? ne dis pas des choses sans preuves s'il te plait. perdre mon temps à planer: waou alors la tu ne fais que prouver que tu ne sais faire que diaboliser, et le plaisir de se détendre aprés le bouleau, et le week-end, tu en fais quoi ? par contre l'incitation... ai-je fait de l'incitation pour des produits stupéfiants ?? non car c'est interdit par la loi, je ne le fais pas.
    DIABOLISATION DIABOLISATION DIABOLISATION c'est ce qu'est ton discours, et ça ne vole pas haut!!!
    Je me demande quel âge tu as pour réagir ainsi.
    Je ne diabolise pas les drogues. Je te parles de risques que tu t'évertues à nier, ce qui est à mon sens un comportement irresponsable.
    Les personnes qui font de la plongée ne te diront jamais "il n'y a aucun risque, c'est super, on maîtrise tout parfaitement". Ils savent très bien qu'il y a des événements imprévus, des problèmes de matériel, des problèmes de santé qu'ils ne connaissaient pas qui peuvent entraîner des accidents.
    Et ils ne poussent personne à prendre le risque de pratiquer ce sport, surtout s'ils ne savent pas si la personne a les conditions physiques, mais aussi mentales pour pratiquer (chose que la personne elle-même n'est pas nécessairement capable d'évaluer correctement).
    Je n'ai pas du tout l'impression que tu aies ce comportement, qu'on peut qualifier de responsable. C'est ce comportement que j'attaque.

    il a été prouvé scientifiquement et médicalement que certaines drogues causent des dommages directement sur les neurones (amphétamines, cocaïne, anesthésiants, alcool, médicaments psychotropes, etc..)
    Effectivement...

    il a été prouvé que le cannabis cause des dommages REVERSIBLES (au bout de 2mois à 2ans aprés l'arrêt de la consommation, selon les sources)
    Apparemment tu dois être médeçin pour affirmer des choses de façon si péremptoire... enfin je doute même qu'un médecin soit si affirmatif.
    Personnellement je ne m'aventurerai pas affirmer ni que c'est totalement révesible, ni que ça ne l'est pas.
    D'où une certaine prudence.

    il a été prouvé que les hallucinogènes peuvent causer des dommages psychologiques irréversibles sur certaines personnes (notion absolument pas vague pour un sous, quelle quantité ces personnes avaient-elles prises ? étaient-elles atteintes de troubles psychologiques avant la prise ? avaient-elles de l'expérience avec les hallucinogènes moins puissants ? ont-elles pris la drogue consciament, on les a-t-on obligées, ou étaient-elles sous l'effet d'une autre drogue au moment où elles ont décidées de prendre un hallucinogène ??)
    plein de détails qui rentrent en compte je crois.....
    Et toi tu conclues directement que dans tes propres conditions il n'y a absolument pas de risques et tu encourages toutes les personnes qui se pensent dans ton cas à faire de même... bravo... superbe démarche scientifique...
    Je te conseille de faire des études de biologie, et tu comprendras peut-être que tes idées sont un peu trop "carrées". Si un produit déclenche des problèmes graves chez certaines personnes, problèmes non rencontrés dans un échantillon témoin a priori indentique ou problèmes rencontrés avec une fréquence moindre, tu en conclues quoi?
    Comments peux-tu savoir a priori si tu fais partie des personnes a risque ou non, si comme tu l'affirmes il n'y a que les personnes "à risque" qui peuvent avoir des problèmes?
    Oui certainement plein de détails entrent en ligne de compte, et justement certainement trop pour dire "non ça ne m'arrivera pas et toute personne qui fait comme moi n'aura pas de problème".


    pour ce qui est des opiacés: les dommages sont surtout psychologiques, et surtout en cas d'injections répétées, le sevrage prend généralement plusieurs années voir plusieurs dizaines d'années... sans parler des risques d'overdoses: qui seraient faibles si dans chaque stéribox (seringues vendues à la pharmacie) il y avait un petit flacon de naloxone (l'antidote des opiacés).d'ailleurs je crois qu'un toxicomane grave aux opiacés devrait toujours avoir sur lui un flacon de naloxone. ça tombe sous le sens.
    Qu'appelles-tu "dommage psychologique"???
    A ton avis, ça ne ferait donc pas intervenir la "chimie du cerveau"?

    Penses-tu qu'on puisse jouer avec des récepteurs neuronaux de façon répétée sans que ça ne change quelque chose?
    Comment expliques-tu que le LSD demande des doses de plus en plus importantes pour avoir un effet lors de prises répétées?

    Arrête un peu de te croire le plus fort et celui qui en sait le plus, on pourra certainement mieux discuter après.

    K.
    Nomina si nescis, perit et cognito rerum.
     

  10. acx01b

    Date d'inscription
    avril 2004
    Localisation
    paris
    Messages
    2 125

    Re : débat: pourquoi le LSA est-il légal ?

    il y a une différence entre diaboliser un produit (dire que beaucoup de gens ont eu des problèmes à cause d'une drogue, et qu donc il est tout simplement con d'en prendre, voir attitude suicidaire) et dire que ce produit est potentiellement dangereu, surtout chez les personnes à risque, et qu'en cas de consommation il faut prendre le plus de précautions possibles.....

    personnellement je ne crois pas que la consommation OCCASIONNELLE (donc pas de tolérance, pas beosin d'augmenter les doses puisque tu n'en prends que une fois tous les 3mois) soit NECESSAIREMENT SYNONIME DE DEGRADATION MENTALE, DE TROUBLES PSYCHOLOGIQUES....

    je n'encourages pas à consommer, j'encourages juste les gens qui avaient trés envie d'essayer (découvrir la culture shamanique...) de ne pas se priver à cause de discours diabolisateurs comme celui que tu tiens.

    par ailleurs: évidement que consommer toutes les semaines est une attitude con/ ou suicidaire.

    d'une manière générale, et je ne crois pas trop m'avancer: une consommation non régulière de drogue (consommation occasionnelle), ET REFLECHIE (sur-information sur les produits, notions de bases de psychatrie) n'est pas un comportement spécialement à risque, à partir du moment où ce n'est pas des opiacés, des stimulants, des anesthésiques.

    point final

    je n'ai pas d'idées arrétées sur le cannabis: c'est une drogue douce en cas de consommation occasionelle, mais personne n'est à l'abris de tomber dans une petite dépendance d'abord, une grosse dépendance ensuite, et c'est alors une drogue dure.

    (croire que je suis le plus fort, que j'en sais le plus.... quel âge as tu kinette ?)
    Dernière modification par acx01b ; 03/05/2004 à 19h08.
     

  11. charlie

    Date d'inscription
    août 2003
    Localisation
    Nantes
    Âge
    40
    Messages
    4 378

    Re : débat: pourquoi le LSA est-il légal ?

    Bonjour,

    personnellement je ne crois pas que la consommation OCCASIONNELLE (donc pas de tolérance, pas beosin d'augmenter les doses puisque tu n'en prends que une fois tous les 3mois) soit NECESSAIREMENT SYNONIME DE DEGRADATION MENTALE, DE TROUBLES PSYCHOLOGIQUES....
    donc occasionnel c'est une fois tous les 3 mois...je note...Si tu prends un produit tous les 3 mois mais que tu DOIS le prendre tous les 3 mois, perso je considère que tu es déjà sur la mauvaise pente...

    je n'encourages pas à consommer,
    Ah bon???

    j'encourages juste les gens qui avaient trés envie d'essayer (découvrir la culture shamanique...) de ne pas se priver à cause de discours diabolisateurs comme celui que tu tiens.
    Ah la fameuse diabolisation... et le vieux truc du "découvrir la culture" chamanique ou autre. Va passer 6 mois en sibérie et on en reparlera!

    par ailleurs: évidement que consommer toutes les semaines est une attitude con/ ou suicidaire.
    Ah ben oui alors...c'est vraiment meiux tout les 3 mois

    d'une manière générale, et je ne crois pas trop m'avancer: une consommation non régulière de drogue (consommation occasionnelle), ET REFLECHIE (sur-information sur les produits, notions de bases de psychatrie) n'est pas un comportement spécialement à risque, à partir du moment où ce n'est pas des opiacés, des stimulants, des anesthésiques.
    Je considère personnellement qu'on ne peut pas avoir une consommation régulière ET réfléchie, c'est l'un ou l'autre...Il yy a toujours un moment où tu te met à consommer sans y penser.

    quel âge as tu kinette ?)
    quel rapport? Elle a sûrement l'age suffisant pour te boter le derrière et je suis poli...

    C
    Dernière modification par charlie ; 03/05/2004 à 20h00.
    Soon, oh soon the light, ours to shape for all time, ours the right; the sun will lead us.
     

  12. coco

    Date d'inscription
    juin 2003
    Localisation
    Toulouse
    Messages
    2 187

    Re : débat: pourquoi le LSA est-il légal ?

    Bonsoir,
    Je tiens à rappeler que ce sujet est grave...
    ...et chacun doit peser les informations données... et avoir conscience de ses responsabilités...
    Merci d'en tenir compte, coco.
     

  13. acx01b

    Date d'inscription
    avril 2004
    Localisation
    paris
    Messages
    2 125

    Re : débat: pourquoi le LSA est-il légal ?

    charlie: tu te doutes bien qu'en écrivant "tous les 3 mois" je me suis posé la question de pourquoi 3 et pas 3.5...

    on s'en fout, c'est le concept qui est interessant la !

    concept de consommation occasionnelle, pour garder une distance ET UNE LIBERTé face au produit...
    je dirais qu'en cas de consommation répétée à moins d'un mois d'intervale, pour un hallucinogène, on ne peut plus parler du tout de consommation occasionnelle.

    tu dis:
    je considères qu'on ne peut pas avoir une consommation régulière et réfléchie
    ai-je dit le contraire ?
    j'ai dit consommation occasionnelle et réfléchie, ce qui n'est pas tout à fait pareil !?
    aprés si tu considères que 3-4 fois par an c'est une consommation régulière, je crois que ça ne serre à rien de discuter...

    Arrête un peu de te croire le plus fort et celui qui en sait le plus, on pourra certainement mieux discuter après
    il y a -t-il un modérateur qui pourrait supprimer cette ligne (et les 2-3 autres du même genre)? je ne les trouve pas trés utile dans le débat

    merci d'avance
    Dernière modification par acx01b ; 03/05/2004 à 20h37.
     

  14. Damon

    Date d'inscription
    janvier 2003
    Localisation
    0.0.0.0
    Âge
    51
    Messages
    2 830

    Angry Re : débat: pourquoi le LSA est-il légal ?

    Citation Envoyé par acx01b
    il y a -t-il un modérateur qui pourrait supprimer cette ligne (et les 2-3 autres du même genre)? je ne les trouve pas trés utile dans le débat
    merci d'avance
    4 modérateurs sont intervenus sur ce fil et par respect pour la liberté d'expression n'ont pas supprimé les inepties que tu prônes mais au contraire ont passé du temps, assumant ainsi leurs responsabilités et se privant d'un temps qu'ils auraient pu consacrer à des choses plus intéressantes,ils ont passé du termps à rectifier tes dires, non étayés, non démontrés...
    Plusieurs de ceux-ci ayant suffisemment de connaissance en anatomie et sur les différents aspects de la chimie organique que pour écraser tes dires, mais souhaitant rester sur un plan abordable pour tous ne sont pas tombés dans le piège d'un discours purement biochimique.

    Aussi je pense que tu es très mal placé pour demander quoi que ce soit.

    Pour la modération,
    Damon
    Un EeePc ça change la vie !
     

  15. kinette

    Date d'inscription
    janvier 2003
    Localisation
    Centrale!
    Messages
    16 270

    Re : débat: pourquoi le LSA est-il légal ?

    il y a une différence entre diaboliser un produit (dire que beaucoup de gens ont eu des problèmes à cause d'une drogue, et qu donc il est tout simplement con d'en prendre, voir attitude suicidaire) et dire que ce produit est potentiellement dangereu, surtout chez les personnes à risque, et qu'en cas de consommation il faut prendre le plus de précautions possibles.....
    C'est marrant, ce genre de discours, avec le mot diaboliser qui revient à tout bout de champ me rappelle d'autres discours encore plus intolérants que le tien
    Je maintiens qu'il y a eu beaucoup de problèmes à cause de certaines drogues que toi tu considères comme anodines. Ces problèmes sont suffisamment graves et fréquents pour inciter toute personnes attirée par ces produits à la prudence. Chacun fait ce qu'il veut mais qu'il le fasse au moins en connaissance de cause.
    Je n'ai pas dit que c'était suicidaire. Mais c'est dommage de prendre des risques inutiles, risques qu'on évalue mal, sur le témoignages de quelques personnes (qui malheureusement dans ce domaine se font souvent un peu mousser).
    Ca n'est pas de la diabolisation mais une juste réponse à tes propres allégations qui ne sont basées que sur une "expérience" dont personne ne peut réellement juger la profondeur en lisant tes propos, et qui ont plutôt tendance à nier les risques.
    La notion de "personne à risque" est une notion difficile à gérer. Comment savoir soit-même si on est une "personne à risque"??? je ne pense pas que tu aies étudié la psycho car sinon tu saurais combien l'auto-évaluation est quelque chose de subjectif, qui peut amener à pas mal d'erreurs.
    Ce n'est certainement pas pour rien que dans les cultures chamanique, la personne qui contrôle l'administration des drogues n'est pas celle qui la prend.

    personnellement je ne crois pas que la consommation OCCASIONNELLE (donc pas de tolérance, pas beosin d'augmenter les doses puisque tu n'en prends que une fois tous les 3mois) soit NECESSAIREMENT SYNONIME DE DEGRADATION MENTALE, DE TROUBLES PSYCHOLOGIQUES....
    Je n'ai pas dit "nécessairement". C'est toi qui déforme mon langage.
    Mais il y a des risques, de même que tu as des risques pour de nombreux médicaments, et ces risques sont souvent mal évalués faute de suivi.
    Pour pas mal d'hallucinogènes, on ne sait même pas vraiment ce qui se passe au niveau du cerveau.
    Tu parles de consommation tous les trois mois... peut-être est-ce déjà beaucoup pour certains produits, comment savoir?

    je n'encourages pas à consommer, j'encourages juste les gens qui avaient trés envie d'essayer (découvrir la culture shamanique...) de ne pas se priver à cause de discours diabolisateurs comme celui que tu tiens.
    Tu me fais rire avec ta "culture shamanique"... qu'en connais-tu vraiment?
    As-tu discuté avec des ethnologues? Rencontré de vrais shaman, pas le shaman de pacotille qui fait son commerce avec le touriste?
    Si ta "culture shamanique" est basée sur la lecture des bouquins de Castañeda... apprends-en un peu plus sur l'auteur avant de tout prendre pour argent comptant.
    Quelqu'un qui a "très envie d'essayer", ça me semble déjà un peu inquiétant justement par rapport aux "personnes à risque" dont tu parles tant... Moi je leur dirais plutôt de réfléchir avant sur les raisons de leur intérêt pour ce domaine. Si c'est une envie de fuir la réalité, ou le fait de la trouver ennuyeuse, ou l'envie invétérée de faire des expériences dans tous les sens, il y a peut-être un problème à la base.
    Finalement j'ai l'impression que peu de personnes vraiment bien dans leur peau sont tant que ça attirées par ce domaine, et que beaucoup de personnes qui ont essayé, pour essayer, par pure curiosité, ne poussent pas plus loin que ça l'expérience (loin du "tous les 3mois" que tu décris... j'ai un ami qui a essayé l'opium, pour savoir, mais il a essayé une fois, a trouvé ça très agréable mais connaissant le danger n'y a pas retouché).
    Tu continues à tenir un discours à mon sens peu responsable.

    par ailleurs: évidement que consommer toutes les semaines est une attitude con/ ou suicidaire.
    Ben oui mais ça existe, et certaines personnes qui commencent "pour essayer" peuvent se laisser piéger.
    Ca ne sert à rien de culpabiliser les gens. Par contre l'information est à mon avis très importante.

    d'une manière générale, et je ne crois pas trop m'avancer: une consommation non régulière de drogue (consommation occasionnelle), ET REFLECHIE (sur-information sur les produits, notions de bases de psychatrie) n'est pas un comportement spécialement à risque, à partir du moment où ce n'est pas des opiacés, des stimulants, des anesthésiques.
    L'information n'empêche pas le risque, de même que les "notions de base psychiatrie" (dont j'aimerais bien connaître la profondeur ). La gestion du risque est quelque chose de compliqué, surtout avec des substances mal connues, et on peut certes limiter des risques, mais il y en aura toujours.
    De plus je trouve que tu mets bien facilement de côté certains produits, pour minimiser les risques associés à d'autres produits.
    Je te ferai remarquer que tu utilises souvent le terme "hallucinogène" de façon générique... or ça recouvre de très nombreuses substances dont certains sont vraiment très dangereuses.

    point final
    J'adore ta façon de discuter, et d'avoir des certitudes...
    D'aillerus sur un autre fil, c'est assez drôle que tu aies étalé des connaissances que tu croyais avoir sur certains médicaments...
    Une des premières choses à apprendre lorsqu'on apprend est la modestie, et à relativiser ce qu'on sait.
    Mais toi, dès qu'on te reprend un peu, parce que tu dis a certes un fond de vérité mais n'est pas exact, tu prends la mouche.

    je n'ai pas d'idées arrétées sur le cannabis: c'est une drogue douce en cas de consommation occasionelle, mais personne n'est à l'abris de tomber dans une petite dépendance d'abord, une grosse dépendance ensuite, et c'est alors une drogue dure.
    Là je n'ai pas non plus d'idées arrêtées... apparemment la dépendance est surtout psychologique, et on peut rencontrer la même pour de nombreuses drogues... dont les hallucinogènes (ceci dit en passant, le cannabis est souvent classé parmi les hallucinogènes).

    (croire que je suis le plus fort, que j'en sais le plus.... quel âge as tu kinette ?)
    Mon âge importe peu... mais au vu de tes propres réponses, je pense qu'en maturité je te bats

    K.
    Nomina si nescis, perit et cognito rerum.
     


    • Publicité







Sur le même thème :





 
Page 1 sur 4 12 3 DernièreDernière

Discussions similaires

  1. p2p live: est-ce légal
    Par Keorl dans le forum Internet - Réseau - Sécurité générale
    Réponses: 5
    Dernier message: 11/04/2006, 19h00