Bonjour, cliquez-ici pour vous inscrire et participer au forum.
  • Login:



Page 1 sur 8 12 3 4 5 6 7 DernièreDernière
Affichage des résultats 1 à 15 sur 110

L'éducation : quels buts ? quelles méthodes ?

  1. shokin

    Date d'inscription
    mars 2004
    Localisation
    Suisse
    Âge
    32
    Messages
    10 543

    L'éducation : quels buts ? quelles méthodes ?

    Salut à toutes et à tous,

    Suite à une discussion animée sur les droits de l'humain et les impératifs de l'espèce, je propose celle sur l'éducation :

    -qu'est-ce que l'éducation ?
    -que devrait-elle être ?
    -quels devraient être ses buts ? ses critères ?
    -comment se répartit-elle entre les différents acteurs ?
    -quelles méthodes ou trucastuces pour améliorer celle-ci ?

    Shokin

    -----

    Pardon, humilité, humour, hasard, tolérance, partage, curiosité et diversité => liberté et sérénité.
     


    • Publicité



  2. Jarod

    Date d'inscription
    janvier 2003
    Messages
    839

    Re : L'éducation : quels buts ? quelles méthodes ?

    En très court : http://www.infomysteres.com/evopers/evopers1.htm

    Peu importe d'ou ça vient apres tout nan.. ?
    Moins d'énergie, moins de pollution et du mieux vivre avec negawatt dans google...
     

  3. shokin

    Date d'inscription
    mars 2004
    Localisation
    Suisse
    Âge
    32
    Messages
    10 543

    Re : L'éducation : quels buts ? quelles méthodes ?

    Je préfère une discussion entre intervenants.

    Ceci dit, merci pour le lien !

    Shokin
    Pardon, humilité, humour, hasard, tolérance, partage, curiosité et diversité => liberté et sérénité.
     

  4. Madarion

    Date d'inscription
    septembre 2004
    Localisation
    Perpignan
    Âge
    43
    Messages
    1 171

    Cool Re : L'éducation : quels buts ? quelles méthodes ?

    Je n’ai pas trop le temps là,
    mais je peut dire quelques trucs :

    Qu'est-ce que l'éducation ?
    . Une méthode de transmission du savoir.

    Que devrait-elle être ?
    . La meilleure façon d'apprendre.

    Quels devraient être ses buts ?
    . Fournir des outils pour la vie.

    Quels devraient être ces critères ?
    . Le meilleur résultat obtenu.

    Comment se répartit-elle entre les différents acteurs ?
    . Cela dépens, de quelle éducation tu parle ?
    . Précise.

    Quelles méthodes pour améliorer celle-ci ?
    . Montrer avant tout pourquoi apprendre.
    . Puis apprendre à apprendre tout seul.
    . Et enfin répondre aux vrais besoins de "nourriture".

    Amicalement !
    Dernière modification par Madarion ; 20/12/2004 à 09h41.
     

  5. paulb

    Date d'inscription
    janvier 2004
    Localisation
    17220 St. VIVIEN
    Messages
    1 728

    Re : L'éducation : quels buts ? quelles méthodes ?

    Cher Shokin,
    Ta question embrasse un trop vaste domaine, ce qui risque de donner lieu aux divagations habituelles de certains participants. Je te propose donc de la "saucissonner" et commencer par exemple par l'enseignement de l'écriture, qui actuellement pose problème.
    Si je te propose ce thème, c'est parce que je suis surpris par l'orthographe lamentable de beaucoup de participants à ce forum. Je croyais jusqu'ici que c'était seulement en France que les méthodes d'enseignement de l'écriture avaient perdu l'efficacité requise en partie à cause d'inventions pédagogiques douteuses comme la "méthode globale", mais je dois constater, en lisant certains messages, que c'est un phénomène largement répandu, au moins dans les pays francophones et peut-être ailleurs.
    Il ne s'agit pas seulement de la grammaire, mais aussi de la syntaxe, de la sémantique et jusqu'à la sémiotique. On finit par sauter les messages de certains participants, faute de pouvoir démêler quelque signification que ce soit dans leurs textes.
    C'est d'autant plus ennuyeux, qu'il s'agit de personnes sachant se servir d'un ordinateur et d'Internet, ce qui dénote un certain degré d'instruction.
    Il n'y a guère que deux moyens pour transmettre des connaissances et des idées, la parole et l'écrit. On a l'impression que ces deux moyens d'acquisition du savoir s'abâtardissent progressivement, privant les jeunes de sources de savoir fiables. Les paroles des professeurs passent à côté de leurs oreilles, beaucoup plus gourmandes des inepties déversées par les médias. Il y a de moins en moins d'enfants qui lisent encore autre chose que les onomatopées imbéciles des bandes dessinées.
    Je parle là du grand nombre. Heureusement il y a encore des gosses, dans tous les milieux, qui d'eux-mêmes ou sous la pression de leurs parents, font l'effort nécessaire pour acquérir les connaissances et les moyens d'expression indispensables si l'on veut "percer" dans une société de plus en plus exigeante. Mais les laissés pour compte sont légion et, au lieu de se reconnaître responsables de leurs échecs, ils en accusent la société qui, il faut l'avouer, en a sa part.
    Une certaine prise de conscience de ces faits se dessine, mais se heurte d'une part à la permissivité des parents, héritée de 68 et d'autre part à la résistance des enseignants, qui préfèrent éviter des corvées comme la dictée ou la table de multiplication, pourtant indispensables à l'apprentissage.
    Dans l'ensemble, il souffle une petite brise de décadence qui peut nous mener loin.
    Amicalement paulb.
     


    • Publicité



  6. shokin

    Date d'inscription
    mars 2004
    Localisation
    Suisse
    Âge
    32
    Messages
    10 543

    Re : L'éducation : quels buts ? quelles méthodes ?

    Citation Envoyé par paulb
    Ta question embrasse un trop vaste domaine, ce qui risque de donner lieu aux divagations habituelles de certains participants. Je te propose donc de la "saucissonner" et commencer par exemple par l'enseignement de l'écriture, qui actuellement pose problème.
    En effet ! quel vaste sujet intéressant et préoccupant ! Nous allons donc l'émincer, puis commencer par la tranche de porc (mauvaise écriture) que tu viens de proposer. Bonne idée ! (mais d'autres idées suivront, tant préoccupantes !)

    Citation Envoyé par paulb
    Si je te propose ce thème, c'est parce que je suis surpris par l'orthographe lamentable de beaucoup de participants à ce forum. Je croyais jusqu'ici que c'était seulement en France que les méthodes d'enseignement de l'écriture avaient perdu l'efficacité requise en partie à cause d'inventions pédagogiques douteuses comme la "méthode globale", mais je dois constater, en lisant certains messages, que c'est un phénomène largement répandu, au moins dans les pays francophones et peut-être ailleurs.
    C'est vrai que c'est effarant ! nous nous devons de réagir !

    Les méthodes globales sont, il me semble, reconnues actuellement comme mauvaises par la plupart des enseignant(e)s et logopédistes. Toutefois, beaucoup semblent d'accord sur la nécessité d'un compromis entre méthode globale et méthode syllabique (mais quel compromis ?).

    Je crois que le phénomène est également présent dans les autres langues (allemand et anglais, et sûrement d'autres).

    Je n'associerais ce problème non pas en premier aux méthodes globales, mais à ce que j'appelle l'illusion (ou l'idéologie) du "ici et maintenant" (hic et nunc) renforcée par le progrès technologique dans les télécommunications (media et transports), cette illusion suivie de la fausse nécessité d'écrire, de répondre le plus vite possible (quasi instantanément) sans toujours réfléchir à ce que l'on dit et à comment l'on l'écrit. [web (chat, forum), mobile (textos), mais aussi les voitures (où l'on veut quand l'on veut, sauf soûl).]

    Citation Envoyé par paulb
    On finit par sauter les messages de certains participants, faute de pouvoir démêler quelque signification que ce soit dans leurs textes.
    C'est vrai que quand c'est vraiment mal écrit, j'essaie de comprendre, mais je n'y réponds pas (même si j'ai fini par comprendre). Je demande simplement de faire un effort d'écriture, de relecture, de prendre le temps d'écrire un message.

    Citation Envoyé par paulb
    Il n'y a guère que deux moyens pour transmettre des connaissances et des idées, la parole et l'écrit. On a l'impression que ces deux moyens d'acquisition du savoir s'abâtardissent progressivement, privant les jeunes de sources de savoir fiables.
    Je trouve aussi mauvaise la philosophie du "vivre et laisser vivre" (accorder trop de libertés, laisser transgresser les libertés). Ainsi que celle du "du moment qu'on s'comprend".

    Les media (le pire fléau à mon goût, notamment la télévision) sont une cause non négligeable de cette paresse quant à la réceptivité (l'écoute, le regard). Notamment la télévision : l'on dit que c'est le top, il y a des images mouvantes et du son qui bouge. Mais pour moi, c'est justement (entre autres) cette "mouvance" qui incite, l'air de rien, à la paresse de réceptivité. Et le fait de n'écouter, de ne regarder que ce qui nous plaît. De plus, le plus souvent, nous sommes réellement passifs face à la télé (à moins de repasser ou de faire à manger en même temps). Il y a malheureusement également la "ciné-dépendance" (qui pourrait relever d'une dépendance sociale, faire comme les autres), mais là je dévie.

    Citation Envoyé par paulb
    Une certaine prise de conscience de ces faits se dessine, mais se heurte d'une part à la permissivité des parents, héritée de 68 et d'autre part à la résistance des enseignants, qui préfèrent éviter des corvées comme la dictée ou la table de multiplication, pourtant indispensables à l'apprentissage.
    Je trouve qu'actuellement, trop de personnes n'ont pas conscience qu'elles vont transmettre (ou est-ce encore la paresse ?) ce qu'elles ont appris, et qu'elles ne se préparent pas assez (pas du tout parfois) à devenir "enseignantes". Il n'y a pas que lesdites enseignantes et enseignants qui transmettent leur savoir ainsi que leur expérience. Ce à quoi devrait chaque personne être préparée, mais aussi se préparer ! c'est justement à transmettre, exprimer, expliquer son savoir, ses connaissances (peu importe le fait de passer pour un enseignant). Non seulement les enseignants à leurs élèves le font, mais aussi les parents à leurs enfants, les employeurs (ou chefs de groupe) à leurs employés et aux apprentis, les habitants aux touristes, etc.

    Shokin
    Pardon, humilité, humour, hasard, tolérance, partage, curiosité et diversité => liberté et sérénité.
     

  7. jcm

    Date d'inscription
    novembre 2004
    Messages
    113

    Re : L'éducation : quels buts ? quelles méthodes ?

    Education : ex-duquere
    délivrer l'enfant de ses instincts pour qu'il concentre son énergie et ses facultées sur l'apprentissage.
    Apprendre en jouant : belle illusion, etc....

    Mais que nos parents ont-ils appris dans leur enfance : la liste des départements et des préfectures par coeur, une Histoire de france très orientée, très limitée, lacunaire. 90% des contenus enseignés à l'école ne servent à rien. le théorème de Pythagore : à quoi bon ?
    Savoir l'orthographe et ignorer 1 ver de racine, encore mieux ne pas savoir lire ni écrire pour ignorer ce que l'on a manqué.

    *************

    Parce qu'on aura beau dire, reprendre en main les têtes blondes qui n'en font qu'à leur tête, l'éducation ne marche plus.
    "hey, teacher, leave the kids alone" : ça, c'est pas fini, loin de là.

    Sans aucun doute, il faut recentrer sur l'écrit et les lettres, mais il faudra obligatoirement tenir compte davantage de la personnalité de l'élève, orienter plus tôt. Et ne jamais perdre de vue que l'éducation, loin de nous élever, nous tire autant hors de nous-mêmes en nous conditionnant, tandis quelle prétend nous élever. Ex-duquere : effectivement ! C'est très louche l'éducation. Tant qu'il y aura des programmes scolaires, il n'y aura jamais d'instruction et acquisition d'autonomie véritable.
     

  8. shokin

    Date d'inscription
    mars 2004
    Localisation
    Suisse
    Âge
    32
    Messages
    10 543

    Re : L'éducation : quels buts ? quelles méthodes ?

    Dis, Jcm, tu ne voudrais tout de même pas supprimer les programmes scolaires ?

    Shokin
    Pardon, humilité, humour, hasard, tolérance, partage, curiosité et diversité => liberté et sérénité.
     

  9. Madarion

    Date d'inscription
    septembre 2004
    Localisation
    Perpignan
    Âge
    43
    Messages
    1 171

    Cool Re : L'éducation : quels buts ? quelles méthodes ?

    bonjours,

    Apparemment il faudrait faire le juste milieu :
    Garder les acquis de l'éducation actuelle et changer ce qui ne va pas.
    Tous cela mène a faire en gros des recadrages.
    Celon JCM et PaulB il est primordial de recentrer sur l'écriture.

    Mais a mon avis, ceci a déjà était fait mainte et mainte fois sans grand sucé.
     

  10. martini_bird

    Date d'inscription
    octobre 2004
    Localisation
    Paris
    Âge
    36
    Messages
    6 910

    Re : L'éducation : quels buts ? quelles méthodes ?

    Citation Envoyé par Madarion
    Celon JCM et PaulB il est primordial de recentrer sur l'écriture.

    Mais a mon avis, ceci a déjà était fait mainte et mainte fois sans grand sucé.
    Effectivement!
     

  11. shokin

    Date d'inscription
    mars 2004
    Localisation
    Suisse
    Âge
    32
    Messages
    10 543

    Re : L'éducation : quels buts ? quelles méthodes ?

    Et si ce n'est sur l'écriture ? sur quel point voudriez-vous en venir ?

    Sur le respect et la valorisation de chaque personne ?
    ...

    Shokin
    Pardon, humilité, humour, hasard, tolérance, partage, curiosité et diversité => liberté et sérénité.
     

  12. pi-r2

    Date d'inscription
    juillet 2004
    Âge
    49
    Messages
    2 114

    Re : L'éducation : quels buts ? quelles méthodes ?

    Bonjour,
    en faisant abstraction de tout aspect moral, la bonne gestion des ressources humaines d'une population voudrait que l'éducation soit orientée de manière à tirer le meilleur parti de chacun. C'est à dire développer chaque individu au mieux de ce qu'il peut apporter à la société.
    Comme en plus cette direction me parait aller dans le sens de la morale et être de nature à rendre les gens plus heureux, ça tombe bien !
    Or cet aspect est l'exact contraire de l'égalitarisme forcené auquel on assiste dans l'éducation nationale.
    La véritable égalité des chances passerait-elle par l'inégalité des traitements ?
    Les bonnes idées triomphent toujours... C'est à cela qu'on reconnait qu'elles étaient bonnes !
     

  13. Madarion

    Date d'inscription
    septembre 2004
    Localisation
    Perpignan
    Âge
    43
    Messages
    1 171

    Cool Re : L'éducation : quels buts ? quelles méthodes ?

    A priori, moi qui vois beaucoup de jeunes,
    la socialisation est vraiment un gros problème.

    Mais si tu me demandes un point clé pour commencer,
    je te répondrais qu'il faut d'abord leurs donner envies.
    Car tout part de là.
    Et ensuite répondre comme il le faut à leurs besoins.

    Pour ma part, je m’ennuyé a l’école primaire.
    Pas assez rapide et pas assez concret pour ma part.
    Bien sur j’étais trop petit pour me rendre compte des choses
    Mais c’est quand même une période clé le primaire non ?

    Développer chaque individu au mieux de ce qu'il peut apporter à la société.
    Intéressant
    Mais est ce que ce facteur ne varrit pas dans le temps ?
    et est ce que c'est pas ce qu'on fait déjas ?
    Dernière modification par Madarion ; 20/12/2004 à 16h25.
     

  14. pi-r2

    Date d'inscription
    juillet 2004
    Âge
    49
    Messages
    2 114

    Re : L'éducation : quels buts ? quelles méthodes ?

    Madarion , je te rejoins sur la question de l'envie et du plaisir d'apprendre. Il me semble exister chez tout le monde au départ. Puis les échecs et l'amour propre éloignent les élèves de cette voie.
    Je ne crois pas que la société soit déjà en mesure de développer chacun comme il le mérite. J'ai vu trop de personnes qui valent mieux que ce qu'elles sont / font. En particulier pour les jeuns d'ailleurs !
    Les bonnes idées triomphent toujours... C'est à cela qu'on reconnait qu'elles étaient bonnes !
     

  15. Madarion

    Date d'inscription
    septembre 2004
    Localisation
    Perpignan
    Âge
    43
    Messages
    1 171

    Cool Re : L'éducation : quels buts ? quelles méthodes ?

    Voila le point essentiel :
    Il me semble exister chez tout le monde au départ. Puis les échecs et l'amour propre éloignent les élèves de cette voie.
    J'ai vu trop de personnes qui valent mieux que ce qu'elles sont / font. En particulier pour les jeuns d'ailleurs !
    Oui c'est clair, moi aussi je voit cela.
    C'est dommage !
    c'est la société qui veut sa !
    Je pense que ce qui ont le pouvoir actuellement sont avare de leur acquis ! (si je me fait bien comprendre) Ou alors ils sont aveugles.
    Dernière modification par Madarion ; 20/12/2004 à 19h47.
     


    • Publicité




Poursuivez votre recherche :




Sur le même thème :




 
Page 1 sur 8 12 3 4 5 6 7 DernièreDernière

Discussions similaires

  1. quelles méthodes pour mesurer la fréquence?
    Par blinki974 dans le forum TPE / TIPE et autres travaux
    Réponses: 1
    Dernier message: 03/12/2007, 10h18
  2. Problème statistique: quelles méthodes???
    Par yoann_deygas dans le forum Mathématiques du supérieur
    Réponses: 2
    Dernier message: 24/04/2007, 01h16
  3. Econimies d'énergies : quelles actions pour quels effets
    Par Annaick_R dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 2
    Dernier message: 11/07/2006, 12h55
  4. Quels champs d'applications pour quels domaines des maths
    Par fractaz dans le forum Lectures scientifiques
    Réponses: 2
    Dernier message: 13/05/2006, 13h11