Bonjour, cliquez-ici pour vous inscrire et participer au forum.
  • Login:



+ Répondre à la discussion
Page 2 sur 3 PremièrePremière 2 DernièreDernière
Affichage des résultats 31 à 60 sur 63

Problème (encore!) avec l'ascenseur spatial

  1. noir_ecaille

    Date d'inscription
    novembre 2009
    Localisation
    Dijon (21)
    Messages
    9 758

    Re : Problème (encore!) avec l'ascenseur spatial

    @ saint.112

    Un coup énergétique ça doit secouer mais un coût énergétique ça coûte éventuellement cher

    -----

    Dernière modification par noir_ecaille ; 27/06/2014 à 21h46.
    "Deviens ce que tu es", Friedrich W. Nietzsche
     


    • Publicité



  2. saint.112

    Date d'inscription
    mai 2014
    Localisation
    Lyon
    Messages
    2 285

    Re : Problème (encore!) avec l'ascenseur spatial

    [QUOTE=noir_ecaille;4885860Un coup énergétique ça doit secouer mais un coût énergétique ça coûte éventuellement cher [/QUOTE]
    Je n’avais pas repéré le mot en gras et que ça représentait la version corrigée. En effet, quelle fôte ! Mais il te sera beaucoup pardonné parce que tu as beaucoup péché…
    Cela dit, quand on voit le niveau général, sur ce forum comme sur d’autres, ce n’est pas pour un petit lapsus calami de temps à autres qu’on va chier une pendule.

    Nico
     

  3. noureddine2

    Date d'inscription
    janvier 2011
    Localisation
    maroc
    Messages
    1 623

    Re : Problème (encore!) avec l'ascenseur spatial

    Citation Envoyé par Olivzzz Voir le message
    Vous voyez sans doute venir ma question : Comment cette chère cargaison va-t-elle être accélérée de plus de 4'500 km/h perpendiculairement aux 2 seuls forces en présence dans l'ascenseur ? Sans "propulsion" horizontale, la cargaison va ralentir la rotation du câble et tout le bingz va nous retomber sur la tronche.

    Il suffit du coup d'attacher un système propulsif à la cargaison et vu la vitesse à gagner un tout petit moteur spatial fera l'affaire... mais il faut le faire et je n'ai pas vu ce point seulement mentionné dans une publication sur ce thème ou représenté sur une des nombreuses vues d'artistes existantes.
    salut , le câble est accroché à la terre , donc le câble est tiré par la rotation de la terre , ce qui crée la force centrifuge dans le contre poids .
    donc pas besoin d'un moteur pour la vitesse horizontal , puisque la rotation de la terre s'en occupe .
     

  4. saint.112

    Date d'inscription
    mai 2014
    Localisation
    Lyon
    Messages
    2 285

    Re : Problème (encore!) avec l'ascenseur spatial

    Citation Envoyé par noureddine2 Voir le message
    salut , le câble est accroché à la terre , donc le câble est tiré par la rotation de la terre , ce qui crée la force centrifuge dans le contre poids .
    donc pas besoin d'un moteur pour la vitesse horizontal , puisque la rotation de la terre s'en occupe .
    Voilà bien un mode de pensée typiquement SF, qui fait fi des contraintes de la simple physique.
    Ce n’est pas comme s’il s’agissait des fondations d’un bâtiment ou d’un ouvrage d’art avec des charges verticales ou transversales. La force d’arrachement se compterait certainement au bas en millions de tonnes. On ne sait même pas s’il y aura dans le futur un matériau capable de résister ne serait-ce qu’à son propre poids avec une marge de sécurité suffisante, alors si ajoutes une contrainte supplémentaire, le poids de la Terre elle-même, ça va casser.
    De plus, le principe de l’ascenseur spatial est de maintenir un équilibre entre les deux brins par rapport à la station en GEO. Si tu fixes le bas du câble tu romps cet équilibre :
    * si la station dérive par rapport au point fixe sur la terre elle sera tirée vers le bas et tout se casse la gueule,
    * quand le câble se dilate ou se rétracte, soit sous l’effet de la température soit du fait de son élasticité (même le matériau le plus rigide qui soit comme le carbone a une élasticité et même un changement de longueur de moins de 1% se compte en centaines de kilomètres), s’il est fixé à la Terre, il tirera aussi la station vers le bas en se rétractant et quand il s’allongera il trainera par terre (et ce sur des centaines de kilomètres !).

    Il ne faut perdre de vue la question de la non-symétrie d’échelle.
    Si par exemple tu prends un objet de 1m de côté et que tu multiplies sa dimension par 2, tu augmentes son volume, et donc sa masse, d’un facteur 8 (soit 2^3), si tu multiplies sa dimension par 10, tu as un facteur 1000 pour la masse, etc.
    Si, pour l’ascenseur spatial, tu raisonnes à partir du cas d’un ascenseur d’immeuble ou d’une grue de chantier avec des longueur de câbles de l’ordre de la centaine de mètres et que tu extrapoles à un câble d’une longueur de 36000 km, soit grosso modo un facteur multiplicateur de longueur de l’ordre 10^5 voire 10^6, ça te donne un facteur multiplicateur de masse de l’ordre de 10^15 à 10^18.
    Tu fais exploser toutes les contraintes.

    Nico
     

  5. noureddine2

    Date d'inscription
    janvier 2011
    Localisation
    maroc
    Messages
    1 623

    Re : Problème (encore!) avec l'ascenseur spatial

    Citation Envoyé par saint.112 Voir le message
    Voilà bien un mode de pensée typiquement SF, qui fait fi des contraintes de la simple physique.
    salut , le plus simple c'est d'utiliser une fusée à Tuyere orientable pour moteur fusée http://www.google.com/patents/EP1529163B1?cl=fr
    le moteur de l'ascenseur doit changer son orientation pour suivre la courbure du câble de l’ascenseur .
     


    • Publicité



  6. triall

    Date d'inscription
    juin 2006
    Localisation
    Chomérac 07
    Âge
    63
    Messages
    1 940

    Re : Problème (encore!) avec l'ascenseur spatial

    Je reviens à l'origine de la discussion .
    Supposons donc que l'on ait pu tendre un câble avec vers un satellite , à disons 200 km de hauteur c'est vrai que le système semble bon, et qu'un quidam, par exemple, puisse monter, tranquillement sur le câble jusqu'au satellite , avec bien sûr une réserve d'oxygène .

    Je ne vois pas de problème physique, autre que le moment total étant conservé, la Terre avec ce système accroché tournera un "poil" moins vite , trois fois pas grand chose ! Non ?
    1max2mov
     

  7. noureddine2

    Date d'inscription
    janvier 2011
    Localisation
    maroc
    Messages
    1 623

    Re : Problème (encore!) avec l'ascenseur spatial

    Citation Envoyé par triall Voir le message
    Je reviens à l'origine de la discussion .
    Supposons donc que l'on ait pu tendre un câble avec vers un satellite , à disons 200 km de hauteur c'est vrai que le système semble bon, et qu'un quidam, par exemple, puisse monter, tranquillement sur le câble jusqu'au satellite , avec bien sûr une réserve d'oxygène .
    salut , le câble tourne autour de la terre 1 tour par jour
    la partie du câble inférieur à 36 000 km (orbite GEO) va tomber sur terre .force centripète majoritaire .
    la partie du câble supérieur à 36 000 km (orbite GEO) va s'enfuir vers l'espace .force centrifuge majoritaire .
    pour que le câble reste en équilibre , la force centripète de la partie inférieur doit être égal à la force centrifuge de la partie supérieur .
    Je ne vois pas de problème physique, autre que le moment total étant conservé, la Terre avec ce système accroché tournera un "poil" moins vite , trois fois pas grand chose ! Non ?
    la terre sera freinée par cet ascenseur , mais j’espère de façon négligeable .
     

  8. saint.112

    Date d'inscription
    mai 2014
    Localisation
    Lyon
    Messages
    2 285

    Re : Problème (encore!) avec l'ascenseur spatial

    Citation Envoyé par triall Voir le message
    Supposons donc que l'on ait pu tendre un câble avec vers un satellite , à disons 200 km de hauteur c'est vrai que le système semble bon, et qu'un quidam, par exemple, puisse monter, tranquillement sur le câble jusqu'au satellite , avec bien sûr une réserve d'oxygène .
    Je ne vois pas de problème physique, autre que le moment total étant conservé, la Terre avec ce système accroché tournera un "poil" moins vite , trois fois pas grand chose ! Non ?
    Je ne voudrais pas me montrer désagréable (ce n’est pas mon genre ) ni condescendant mais, pour quelqu’un qui prétend apporter des solutions, il y a quand même des limites à l’ignorance en matière de physique élémentaire et de ce qu’on appelle la mécanique céleste. Si tu « ne vois pas de problème physique » c’est que tu as besoin de revoir les bases même de la physique. Ce n’est pas le lieu pour faire un cours.

    Citation Envoyé par noureddine2 Voir le message
    salut , le câble tourne autour de la terre 1 tour par jour
    la partie du câble inférieur à 36 000 km (orbite GEO) va tomber sur terre .force centripète majoritaire .
    la partie du câble supérieur à 36 000 km (orbite GEO) va s'enfuir vers l'espace .force centrifuge majoritaire .
    pour que le câble reste en équilibre , la force centripète de la partie inférieur doit être égal à la force centrifuge de la partie supérieur .
    la terre sera freinée par cet ascenseur , mais j’espère de façon négligeable .
    Idem : dans le cas présent il n’y a pas de force centripète mais la gravité (OK, elle est centripète).

    Vos interventions ont un petit parfum de mouvement perpétuel : vous avez trouvé la solution à des problèmes sur lesquels de doctes scientifiques et ingénieurs se sont penchés… sans trouver.

    Le fait que ni la NASA, ni l’ESA, ni les Russes, ni les Chinois n’ont de projets dans ce sens ne vous interpelle pas ? Et pourtant est-ce que ce ne serait pas une formidable “New Frontier“, peut-être même une belle coopération internationale à mettre sur pied, pour un programme grandiose pour soulager les souffrances de l’humanité ? Est-ce que ce ne serait pas potentiellement vachement utile pour les programmes lunaires, martiens et autres ? L’entité qui l’exploiterait pourrait se faire des fortunes en péages.
    Comment se fait-il que le complexe spatio-industriel (comme il y a un complexe militaro-industriel) ne fasse pas un lobbying d’enfer pour que le gouvernement américain lance au moins des études de faisabilité ? Il y aurait des marché juteux à la clé ne serait-ce que sur cette phase.

    Depuis que ce concept a été proposé il est resté comme une curiosité de l’histoire des techniques mais n’a jamais vu l’ombre d’un chouïa de soupçon de tentative de pré-étude. C’est que tout le monde est d’accord : en 2’35“ n’importe quel ingénieur voit tout de suite le degré de faisabilité. Il est égal à zéro.
    Pardon, je corrige : il reste tout à fait faisable en science-fiction, dans le monde du voyage supra-luminique, de la téléportation, de l’établissement de colonies sur la Lune et sur Mars et de la terraformation, etc.
    Mais c’est un autre monde… où les lois de la physique sont moins contraignantes que celles qui nous gouvernent ici-bas.

    Nico
     

  9. triall

    Date d'inscription
    juin 2006
    Localisation
    Chomérac 07
    Âge
    63
    Messages
    1 940

    Re : Problème (encore!) avec l'ascenseur spatial

    @saint112
    Je ne voudrais pas me montrer désagréable (ce n’est pas mon genre ) ni condescendant mais, pour quelqu’un qui prétend apporter des solutions, il y a quand même des limites à l’ignorance en matière de physique élémentaire et de ce qu’on appelle la mécanique céleste. Si tu « ne vois pas de problème physique » c’est que tu as besoin de revoir les bases même de la physique. Ce n’est pas le lieu pour faire un cours.
    Je n'aime pas votre mépris envers vos interlocuteurs, j'ai répondu rapidement , et je ne prétends pas avoir la science infuse, ni donner des leçons.
    je ponctue souvent mes affirmations,par "il me semble..." , "je crois ".... Et non "C'est comme ça point !" Tout le monde au moins de temps en temps dit des âneries, sur ce forum, même les plus performants !
    Je discute sur ce forum pour apprendre, et si le niveau de discussion ne vous convient pas, vous n'êtes pas obligé d'y rester !
    J'ai cru comprendre que Google s'intéressait à ce concept , qui , apparemment ,a comme problème la solidité du câble, et l'altitude de notre satellite .
    A la louche, au risque de dire (encore ) une bêtise, il semble que le centre de gravité du satellite/câble devrait se situer sur l'orbite géostationnaire, c'est à dire 36 km .Tout ce qui est en dessous de 36 km est attiré par la Terre, et au dessus la force "centrifuge" prend le dessus , non ?
    Je ne vois pas alors pour un satellite plus haut que 36 km , qui au final "tire" sur sa corde le problème pour un quidam de monter se satelliser à moindre frais, mais je peux me tromper !
    1max2mov
     

  10. noir_ecaille

    Date d'inscription
    novembre 2009
    Localisation
    Dijon (21)
    Messages
    9 758

    Re : Problème (encore!) avec l'ascenseur spatial

    Votre post # 36 ne contient pas de "il me semble" et avoisinants.

    Vous ne prétendez pas donner des leçons triall ?
    Citation Envoyé par triall Voir le message
    Je reviens à l'origine de la discussion.
    (...)
    Je ne vois pas de problème physique (...)
    trois fois pas grand chose ! Non ?
    C'est un peu condescendant comme expressions, non ? D'autant que vous ne complétez par aucun jugement de vos propres capacités
    Dernière modification par noir_ecaille ; 03/07/2014 à 16h16.
    "Deviens ce que tu es", Friedrich W. Nietzsche
     

  11. triall

    Date d'inscription
    juin 2006
    Localisation
    Chomérac 07
    Âge
    63
    Messages
    1 940

    Re : Problème (encore!) avec l'ascenseur spatial

    Votre post # 36 ne contient pas de "il me semble" et avoisinants.
    Si, si noir_écaille quand j'écris:
    "Je ne vois pas de problème physique, autre que le moment total étant conservé, "
    Je ne vois pas ,cela veut dire que je ne vois pas , c'est du pareil au même , qu'"il me semble", ou plutôt qu'"il ne me semble pas" ici :et que je ne demande qu'à ce que l'on m'éclaire pour me faire voir et m'expliquer autre chose, je ne demande que ça !
    J'ai posté entre temps avec la position du satellite , essayez de répondre pédagogiquement sur cette intervention, de ma part; qui n'est pas la sciences infuse, je ne sais ce qui vous fait penser que j'ai cela dans mon esprit (donner des leçons à tout le monde)!J'ai un niveau d'étude deug ,2ème année, bien inférieur à la plupart des intervenants ...Par contre, sans me vanter, je crois être bon en géométrie euclidienne ,malheureusement elle ne sert plus trop !
    1max2mov
     

  12. noir_ecaille

    Date d'inscription
    novembre 2009
    Localisation
    Dijon (21)
    Messages
    9 758

    Re : Problème (encore!) avec l'ascenseur spatial

    Problème de perception, triall, dans chaque aspects :
    • humain (on n'est pas dans votre tête et certaines formulations peuvent occasionner une perception contraire de ce que vous croyez induire dans le regard d'autrui)
    • logique (ce n'est pas parce que vous ne percevez pas certains problèmes qu'il n'existerait aucun problème, même et surtout si c'est une question de connaissances et lacunes dans un domaine donné)
    • physique (même d'un point de vue euclydien ou plutôt newtonien, il y a certains problèmes évoqués comme l'élasticité, l'équilibre des forces et le travail des forces, qui mettent par terre ce concept utopique car uniquement modélisable mais pas réalisable/faisable du fait des contraintes évoquées non résolvables dans l'application réelle)
    Dernière modification par noir_ecaille ; 03/07/2014 à 17h13.
    "Deviens ce que tu es", Friedrich W. Nietzsche
     

  13. saint.112

    Date d'inscription
    mai 2014
    Localisation
    Lyon
    Messages
    2 285

    Re : Problème (encore!) avec l'ascenseur spatial

    Citation Envoyé par triall Voir le message
    Supposons donc que l'on ait pu tendre un câble avec vers un satellite , à disons 200 km de hauteur c'est vrai que le système semble bon
    Bon, on va monter à 400km parce que 200km ce n’est pas une altitude pour se satelliser, l’atmosphère est encore trop dense et ralentit rapidement tout satellite.
    À 400 km la période de révolution est d’environ 90 mn, soit, au niveau du plancher des vaches, une vitesse de l’ordre de 27000 km/h, sachant que la vitesse de satellisation est de 7,9 km/s. Il me semble que si tu laisses trainer un câble il fondra avant même d’atteindre les couches un peu denses de l’atmosphère. Il suffit de voir ce qui arrive quand une navette rentre de mission, quand une météorite entre dans l’atmosphère, etc.

    Les lois de la physique sont dures mais ce sont les lois.

    Dans On a marché sur la Lune la fusée du Pr. Tournesol décolle et fonce tout droit sur la Lune avec le moteur allumé à plein pot (pour maintenir une gravité artificielle de 1g dans la fusée) et elle se pose verticalement dessus. Pour le retour, même topo : elle arrive sur Terre et elle se pose gentiment tout droit.
    La question de l’atmosphère ? Quoi l’atmosphère ?
    Si on examine la fusée attentivement, le moteur doit avoir la taille d’un moteur de tondeuse à gazon et les réservoirs celle d’un dé à coudre.
    Dans Star Treck ils passent régulièrement en vitesse supraluminique et il est tout le temps question de mettre le niveau d’énergie à son maximum (ce qui laisse entendre que leur ressource en énergie est illimitée).
    Il y a des tas gens qui ne voient pas où tout ça cloche sur le plan physique.

    Si tu ne voies pas où tes propositions clochent sur le plan physique c’est qu’il te reste un certain boulot pour en apprendre les bases : les forces, l’énergie, les masses et l’inertie, etc.
    J’avais bien dit que je serais désagréable.

    Nico
     

  14. triall

    Date d'inscription
    juin 2006
    Localisation
    Chomérac 07
    Âge
    63
    Messages
    1 940

    Re : Problème (encore!) avec l'ascenseur spatial

    @saint112
    Je parlais d'un satellite géostationnaire à 36000 km et non 36 km; ou 200, vous auriez mieux fait de noter cette erreur plutôt que d'élucubrer . Il faudrait que ce soit le centre de gravité de l'ensemble câble /satellite qui soit à 36000 km (à la louche)
    Pas de vitesse par rapport en l'air, en ce cas .

    Si vous préférez , il s'agirait de créer une tour Eiffel de cette hauteur ; et j'indiquais que dans ce cas, rien n’empêche à quiconque de monter tout en haut, dans l'espace à moindre frais, je n'ai pas, si vous savez lire , indiqué que le câble, ou que cette tour était faisable ; apparemment ce n'est pas le cas , encore !
    Dernière modification par triall ; 03/07/2014 à 21h46.
    1max2mov
     

  15. noir_ecaille

    Date d'inscription
    novembre 2009
    Localisation
    Dijon (21)
    Messages
    9 758

    Re : Problème (encore!) avec l'ascenseur spatial

    Apparemment triall est encore méprisant, encore !

    Construire une tour Eiffel de cette hauteur implique non seulement un travail du poids (sans même inclure les contraintes climatiques ou sismiques !), mais encore une accélération engulaire au fur et à mesure qu'on s'élève vers le point géostationnaire. J'imagine même pas en combien de morceaux ça pèterait
    Dernière modification par noir_ecaille ; 03/07/2014 à 23h13.
    "Deviens ce que tu es", Friedrich W. Nietzsche
     

  16. triall

    Date d'inscription
    juin 2006
    Localisation
    Chomérac 07
    Âge
    63
    Messages
    1 940

    Re : Problème (encore!) avec l'ascenseur spatial

    Bonjour, j'ai indiqué dans mes posts, qu'au cas où une telle construction serait possible (tour ou câble) , rien n’empêcherait à un quidam de monter se satelliser à moindre frais . Je n'ai pas dit à aucun moment que cette construction est possible actuellement!
    La différence, à ce niveau ,entre tour et câble , étant très tenue , car un câble devrait sans doute commencer , en basse altitude par une base conséquente .
    Au risque de vous surprendre, je ne vois pas non plus , de possibilité technologique actuelle(nanotubes..) de construire un tel système, mais sait-on jamais ?
    1max2mov
     

  17. saint.112

    Date d'inscription
    mai 2014
    Localisation
    Lyon
    Messages
    2 285

    Re : Problème (encore!) avec l'ascenseur spatial

    Citation Envoyé par triall Voir le message
    @saint112
    Je parlais d'un satellite géostationnaire à 36000 km et non 36 km; ou 200, vous auriez mieux fait de noter cette erreur plutôt que d'élucubrer . Il faudrait que ce soit le centre de gravité de l'ensemble câble /satellite qui soit à 36000 km (à la louche)
    OK, mais ton expression portait à confusion.
    Bref, je quitte cette conversation de salon que je trouve fort peu intéressante.
    Caio

    Nico
     

  18. JA571996

    Date d'inscription
    janvier 2015
    Localisation
    Villars-sur-Glâne
    Messages
    17

    Re : Problème (encore!) avec l'ascenseur spatial

    Citation Envoyé par Carcharodon Voir le message
    et voila, très bien résumé.
    Et le premier étage c'est l'étage GEO.
    Tout ce qu'on lache en dessous sans lui donner d'impulsion va avoir un problème, en tout cas ne pourra pas tomber dans une orbite circulaire.

    Dans l'exemple que j'ai pris, qui est la fourniture de CU a LEO (orbite basse en dessous de 1000 km), c'est même la garantie assurée que la CU va s'écraser au sol direct, un poil plus loin que la base de l'ascenseur.
    Dans le cas d'une livraison de matos a l'ISS par exemple, arrivé a 400 km d'altitude, il manquera 25 000 km/h sur les 27 000 km/h total pour se mettre en orbite, excusez du peu.
    On aurait donc construit un ascenseur de 400 km pour ne gagner que 6 ou 7% de la vitesse qu'il faut atteindre : simplement ridicule.

    Maintenant imaginons un instant qu'on puisse construire un ascenseur géostationnaire.
    question : comme il lui faut un contrepoids, qu'est qui va arriver a ce contrepoids ?
    Croyez vous qu'il va rester sagement aligné avec l'axe de l'ascenseur alors qu'il est censé tourner considérablement moins vite qu'il ne devrait le faire a cette altitude orbitale ?
    Imaginez un instant les contraintes latérales monstrueuses et l'impossibilité de le maintenir droit.
    A ~70 000 km, a la fin du contrepoids la vitesse orbitale n'est pas du tout d'un tour par jour mais beaucoup moins.
    L'ascenseur est immédiatement condamné a subir de forces qui le réduisent en miette.

    donc en dessous de l'altitude GEO, ça sert a rien et pour l'altitude GEO, ça oblige a construire un ascenseur qui ne peut que se détruire très rapidement tout seul, avant même de réussir a envoyer la première CU par ce biais.

    concept même de la fausse bonne idée scientifique, l'ascenseur spatial est juste un truc totalement absurde qui ne verra jamais le jour.
    pas seulement en raison d'un cout pharaonique, mais surtout parce que ça ne sert a rien pour les orbites en dessous de GEO, et qu'a GEO, il ne peut "vivre" une seule journée.
    Tu oublies que c'est sans contrepoids qu'il aurait une telle longueur. Avec un contrepoids suffisamment grand la différance de vitesse orbitale (Absolue!) est petite, car on le fait juste au-dessus de l'orbite géostationnaire qui est à 35'786 km de la surface de la terre. En plus ces la vitesse angulaire qui joue un rôle (Relative!) et elle est partout la même et surtout la même que celle de la terre. Les nanotubes de carbone peuvent justement résister aux contraintes des forces opposés de la base terrestre et de la station spatiale.
     

  19. Tawahi-Kiwi

    Date d'inscription
    novembre 2005
    Localisation
    อาณาจักรล้านนา
    Âge
    36
    Messages
    8 712

    Re : Problème (encore!) avec l'ascenseur spatial

    Citation Envoyé par JA571996 Voir le message
    Avec un contrepoids suffisamment grand la différance de vitesse orbitale (Absolue!) est petite, car on le fait juste au-dessus de l'orbite géostationnaire qui est à 35'786 km de la surface de la terre.
    Tout depend de la masse de ton contrepoids. Plus il est proche de la GEO, plus il devra etre massif. Il y a donc certainement des configurations plus pratiques que d'autres.

    Citation Envoyé par JA571996 Voir le message
    Les nanotubes de carbone peuvent justement résister aux contraintes des forces opposés de la base terrestre et de la station spatiale.
    On en sait rien. Un truc pareil sera sans doute plein de phenomenes de resonance qui devront etre supprimes par de multiples artifices (stations intermediaires, tension dans le cable, etc.).
    Comme l'ecrit Clarke dans les fontaines du paradis, un ascenseur spatial pourrait etre le plus grand pont de Tacoma jamais construit...

    T-K
    Dernière modification par Tawahi-Kiwi ; 01/02/2015 à 05h38.
    If you open your mind too much, your brain will fall out (T.Minchin)
     

  20. JA571996

    Date d'inscription
    janvier 2015
    Localisation
    Villars-sur-Glâne
    Messages
    17

    Re : Problème (encore!) avec l'ascenseur spatial

    Citation Envoyé par Tawahi-Kiwi Voir le message
    Tout depend de la masse de ton contrepoids. Plus il est proche de la GEO, plus il devra etre massif. Il y a donc certainement des configurations plus pratiques que d'autres.


    On en sait rien. Un truc pareil sera sans doute plein de phenomenes de resonance qui devront etre supprimes par de multiples artifices (stations intermediaires, tension dans le cable, etc.).
    Comme l'ecrit Clarke dans les fontaines du paradis, un ascenseur spatial pourrait etre le plus grand pont de Tacoma jamais construit...

    T-K
    Justement à propos des nanotubes de carbone: Les propriétés connus des nanotubes de carbone sont-ils d'origine théorique ou pratique?
     

  21. Tawahi-Kiwi

    Date d'inscription
    novembre 2005
    Localisation
    อาณาจักรล้านนา
    Âge
    36
    Messages
    8 712

    Re : Problème (encore!) avec l'ascenseur spatial

    Citation Envoyé par JA571996 Voir le message
    Justement à propos des nanotubes de carbone: Les propriétés connus des nanotubes de carbone sont-ils d'origine théorique ou pratique?
    Les deux. Les types de liaisons presentes dans ces allotropes du carbone ne sont pas tres differentes des autres forment de carbone (graphite/graphene, lonsdaleite et diamant). Il ne faut donc pas trop d'imagination pour avoir une idee des proprietes physiques d'un fullerene.
    Il y a neanmoins pas mal de publications de mesures physiques sur les proprietes mecaniques des fullerenes. J'arrete de donner des liens, j'ai l'impression de faire le travail a ta place.

    T-K
    If you open your mind too much, your brain will fall out (T.Minchin)
     

  22. noureddine2

    Date d'inscription
    janvier 2011
    Localisation
    maroc
    Messages
    1 623

    Re : Problème (encore!) avec l'ascenseur spatial

    Citation Envoyé par JA571996 Voir le message
    Justement à propos des nanotubes de carbone: Les propriétés connus des nanotubes de carbone sont-ils d'origine théorique ou pratique?
    salut , je pense que d'abord c’était théorique , en comparant le nanotube au diamant , et aujourd'hui on peut faire des essais pour vérifier si le calcul théorique colle avec l’expérience .
    http://fr.wikipedia.org/wiki/Nanotube_de_carbone
    Les nanotubes de carbone sont une forme allotropique du carbone appartenant à la famille des fullerènes. Ce sont les matériaux les plus résistants et durs ; la théorie leur prédit une conductivité électrique et une conductivité thermique remarquablement élevées. Ce sont les premiers produits industriels issus des nanotechnologies.
    la théorie fait des prédictions .
    un lien pdf sur les propriétés mécaniques des nanotubes https://tel.archives-ouvertes.fr/tel-00250046/document
     

  23. Moinsdewatt

    Date d'inscription
    janvier 2007
    Âge
    57
    Messages
    2 143

    Re : Problème (encore!) avec l'ascenseur spatial

    Encore plus débile que l' ascenseur spatial :

    A 20-mile long 'spacescraper' dangling from an asteroid: Could it work?
    BREAKING BARRIERS Realizing an architectural firm's dream of a record-setting skyscraper hanging from an asteroid would be a tall order.


    http://www.csmonitor.com/Science/201...-Could-it-work
     

  24. saint.112

    Date d'inscription
    mai 2014
    Localisation
    Lyon
    Messages
    2 285

    Re : Problème (encore!) avec l'ascenseur spatial

    Citation Envoyé par Moinsdewatt Voir le message
    Encore plus débile que l' ascenseur spatial
    Très fort ! On s'y voit déjà.
    Nico
    Travailler dur n'a jamais tué personne, mais je préfère ne pas prendre de risques.
     

  25. Amanuensis

    Date d'inscription
    septembre 2010
    Messages
    22 024

    Re : Problème (encore!) avec l'ascenseur spatial

    Citation Envoyé par Moinsdewatt Voir le message
    Encore plus débile que l' ascenseur spatial
    Pourquoi "débile"? Et pourquoi "plus débile", alors que c'est essentiellement la même chose?

    Quelle est l'utilité de jugements de valeur ainsi assenés?
    Pour toute question, il y a une réponse simple, évidente, et fausse.
     

  26. Carcharodon

    Date d'inscription
    juillet 2008
    Localisation
    Paris
    Âge
    49
    Messages
    5 586

    Re : Problème (encore!) avec l'ascenseur spatial

    ben la on a en plus un truc qui frotte les couches atmosphériques sans prendre appui au sol.
    C'est effectivement encore plus improbable, il va perdre de l'altitude en permanence a cause de ça.
    Restons superficiel pour ne pas fâcher
     

  27. Moinsdewatt

    Date d'inscription
    janvier 2007
    Âge
    57
    Messages
    2 143

    Re : Problème (encore!) avec l'ascenseur spatial

    Citation Envoyé par Amanuensis Voir le message
    Pourquoi "débile"? Et pourquoi "plus débile", alors que c'est essentiellement la même chose?

    Quelle est l'utilité de jugements de valeur ainsi assenés?
    Parce que le cout probable de l' ascenceur spatial ou de ceci dépasse la centaine de milliard de $.

    Ce que fait le cabinet d'architecture c'est juste un buzz pour faire parler d'eux.
    De la publicité en somme.
     

  28. saint.112

    Date d'inscription
    mai 2014
    Localisation
    Lyon
    Messages
    2 285

    Re : Problème (encore!) avec l'ascenseur spatial

    Citation Envoyé par Amanuensis Voir le message
    Pourquoi "débile"? Et pourquoi "plus débile", alors que c'est essentiellement la même chose?
    Quelle est l'utilité de jugements de valeur ainsi assenés?
    Déjà qu'on ne connait aucun matériau, même les fibres de carbone les plus pointues, pour supporter la charge d'un ascenseur spatial à partir d'une station en GEO, alors supporter un immeuble à partir d'un astéroïde… je ne sais pas comment dire… je cherche… allez, pour rester poli, disons que c'est de la foutaise.
    L'hypothèse du simple buzz me parait tout à fait crédible.
    Nico
    Travailler dur n'a jamais tué personne, mais je préfère ne pas prendre de risques.
     

  29. LeMulet

    Date d'inscription
    septembre 2016
    Âge
    50
    Messages
    998

    Re : Problème (encore!) avec l'ascenseur spatial

    Oui, mais pour que ça fonctionne bien, il va falloir accrocher le building à une masse énorme.
    Un astéroide me parait un peu petit et probablement qu'une petite planète pourrait faire l'affaire, comme précisé par exemple par le cosmologiste Anton Kadowan.
    Il est proposé de faire appel à la petite planète, découverte dernièrement dans notre système solaire (je ne sais plus trop le nom, il me semble que c'est quelque-chose comme "pesce"), qui a d'ailleurs la bonne idée de présenter une période de rotation d'un an.

    Sinon, et c'est là la nouveauté, il semblerait que la technique de l'ascenseur spatial puisse ne pas être aussi utopique qu'elle n'y parait.
    Du moins pour d'hypothétiques civilisations dans l'univers.
    En effet, si on considère le nombre de géantes liquides dans l'univers, et la possibilité que le niveau des océans puisse monter très haut, jusque dans l'espace en somme (une planète liquide), on peut imaginer l'avantage qu'une espèce s'étant développée sur ce type de planète aurait pour atteindre l'espace.
    Bonjour, et Merci.
     

  30. Amanuensis

    Date d'inscription
    septembre 2010
    Messages
    22 024

    Re : Problème (encore!) avec l'ascenseur spatial

    Citation Envoyé par saint.112 Voir le message
    Déjà qu'on ne connait aucun matériau, même les fibres de carbone les plus pointues, pour supporter la charge d'un ascenseur spatial à partir d'une station en GEO, alors supporter un immeuble à partir d'un astéroïde… je ne sais pas comment dire… je cherche… allez, pour rester poli, disons que c'est de la foutaise.
    J'imagine assez bien un parallèle avec ce qui se disait sur le vol de plus lourd que l'air au milieu du XIXe. Il y a dû en avoir des discours avec "foutaise", "débile", ou qualificatifs de même farine.

    --------

    Pour répondre à la partie rationnelle du message, faudrait calculer la résistance à la traction demandée par le cas "ascenseur" et voir l'effet du rajout d'une masse en partie inférieure. Si c'est quelques pourcents de plus, l'argument est caduque.

    Je n'ai pas fait le calcul, mais j'aurais tendance à penser que cela ne fait pas une grande différence. Je peux me tromper, bien sûr.

    Calcul à faire, donc.

    [Au passage, je comprends l'idée avec l'astéroïde étant en orbite terrestre, GEO ou proche. C'est évidemment débile si on imagine l'astéroïde en orbite solaire à 2 ou 3 UA du Soleil (par exemple). Mais je ne vois pas pourquoi faudrait choisir une interprétation rendant l'idée débile s'il y a une autre interprétation.]
    Dernière modification par Amanuensis ; 03/04/2017 à 13h00.
    Pour toute question, il y a une réponse simple, évidente, et fausse.
     


    • Publicité







Sur le même thème :





 

Discussions similaires

  1. Ascenseur spatial
    Par oOPtiluOo dans le forum Astronautique
    Réponses: 73
    Dernier message: 08/04/2015, 15h43
  2. Ascenseur spatial - Problème de physique
    Par Camillo1981 dans le forum Astronautique
    Réponses: 1
    Dernier message: 14/08/2012, 15h09
  3. [exo] ascenseur spatial
    Par 'Jey dans le forum Physique
    Réponses: 3
    Dernier message: 16/05/2011, 15h20
  4. Ascenseur spatial
    Par _Goel_ dans le forum Technologies
    Réponses: 50
    Dernier message: 22/01/2010, 14h07
  5. Ascenseur spatial
    Par titan481 dans le forum Physique
    Réponses: 5
    Dernier message: 07/09/2007, 18h07