Bonjour, cliquez-ici pour vous inscrire et participer au forum.
  • Login:



+ Répondre à la discussion
Page 1 sur 3 12 DernièreDernière
Affichage des résultats 1 à 15 sur 31

Rentrée atmosphérique en Soyouz (video)

  1. Carcharodon

    Date d'inscription
    juillet 2008
    Localisation
    Paris
    Âge
    49
    Messages
    5 586

    Rentrée atmosphérique en Soyouz (video)

    Salut a tous,

    Par hasard, je viens de mettre la main sur un petit bijou : un film de l'ESA qui décrit la rentrée atmosphérique d'une capsule Soyouz habitée.
    Il y a plein de choses intéressantes a discuter dessus et je suis sur que ça va susciter des questions.
    Vraiment un excellent film, très riche sur le sujet.

    https://www.youtube.com/watch?v=-l7MM9yoxII

    -----

    Restons superficiel pour ne pas fâcher
     


    • Publicité



  2. Geocroiseur63

    Date d'inscription
    février 2008
    Âge
    72
    Messages
    3 151

    Re : Rentrée atmosphérique en Soyouz (video)

    Bonjour,

    Merci à Carcharodon pour son lien ... Un excellent documentaire sur une phase d'un vol spatial.

    A voir absolument...

    Géocroiseur63.
     

  3. Moinsdewatt

    Date d'inscription
    janvier 2007
    Âge
    57
    Messages
    2 082

    Re : Rentrée atmosphérique en Soyouz (video)

    Merci beaucoup pour ce lien.
    Passionnant. Ca doit étre quand même très stressant à vivre.
     

  4. trebor

    Date d'inscription
    février 2005
    Localisation
    En Wallonie ( Hainaut Belgique )
    Âge
    64
    Messages
    10 899

    Re : Rentrée atmosphérique en Soyouz (video)

    Bonsoir à tous,

    Merci, ce fut un beau voyage mais sans risque pour moi, mais pas un peu pour eux .

    J'ai relevé une erreur à 9'4" du document, il donne une vitesse de 120 m/s pour la rentrée dans l'atmosphère, ce qui fait 432 km/h alors que la vitesse à 10500 m d'altitude est de 800 km/h et 9 G qu'ils doivent supporter

    Bonne soirée à tous
    Nos avis mêmes contradictoires enrichissent nos connaissances
     

  5. Carcharodon

    Date d'inscription
    juillet 2008
    Localisation
    Paris
    Âge
    49
    Messages
    5 586

    Re : Rentrée atmosphérique en Soyouz (video)

    Citation Envoyé par trebor Voir le message
    J'ai relevé une erreur à 9'4" du document, il donne une vitesse de 120 m/s pour la rentrée dans l'atmosphère, ce qui fait 432 km/h alors que la vitesse à 10500 m d'altitude est de 800 km/h et 9 G qu'ils doivent supporter
    Attention, il ne dit pas ça trebor : il dit qu'il suffit de mettre 120 m/s d'impulsion retrograde (donc dans le sens inverse de la marche) pour provoquer la rentrée atmosphérique.
    Et que pour mettre ces 120 m/s d'impulsion "négative" ça prend 4mn 45sec d'allumage des moteurs du Soyouz.
    Et c'est la qu'on voit que ces moteurs de modules spatiaux (pas de fusée hein !) sont trèèès poussifs : 0.42 m/s² d'impulsion seulement dans le vide, la ou c'est pourtant le plus facile a pousser !
    Si on compare au 9.81 m/s² de la gravitation, ça fait pas lourd !
    En fait ça fait moins de 1/20ème de g.
    Ils ne doivent quasiment rien sentir lors de cette poussée.

    Mais a ce moment la, à l'extinction de ces moteurs après la poussée, ils sont encore a 7.5 km/s ! ni a 120 m/s ni a 800 km/h, mais a 28 000 km/h !!!
    Tu dois bien te douter qu'ils ne commencent pas a rentrer dans l'atmosphère a 430 km/h seulement (120m/s => 430 km/h)
    Il sont alors en chute libre (donc encore en impesanteur) vers le début des couches atmosphériques denses qui vont bientôt commencer à les freiner (~50 minutes entre la poussée retrograde et la fin du vol, et ~1/4 de circonférence terrestre parcourue au total).
    Les 9 g, d'ailleurs, c'est uniquement s'ils foirent leur rentrée (trop d'angle, mais ça n'arrive jamais, c'est facile a éviter, et la capsule contrôle toujours son altitude et sa trajectoire, comme il est précisé dans le documentaire, j'attendais plus de questions la dessus d'ailleurs, car c'est un truc étonnant quand on connait pas, je trouve), sinon c'est 3 ou 4 g pendant une petite poignée de minute.
    Pour comparaison, les rentrées Apollo montaient jusqu'a... 11g pendant quelques secondes !
    Avec un grooos épisode (plusieurs minutes) au dessus de 6g.
    Un truc pour les costauds...
    D'ailleurs les plus éprouvantes de l'histoire de l'astronautique, et les passagers ne pouvaient absolument rien faire pendant cet épisode, a part essayer de ne pas tomber dans les pommes.
    Evidemment, une rentrée atmosphérique directe en provenance de la Lune, c'est pas pareil, c'est forcément plus violent !
    La vitesse était alors de ~11 km/s (presque 40 000 km/h !!! ) au lieu de 7.7 km/s (28 000 km/h), et la rentrée se faisait a un angle un poil plus important pour éviter absolument tout problème de ricochet sur l'atmosphère (qui aurait condamné alors les astronautes d'Apollo a mourir dans l'espace).
    Mais du coup ils en prenaient plein la poire a bord.
    La, ce qu'ils n'ont pas dit, c'est que si la capsule soyouz ricoche, de toute façon elle rentre quand même dans l'atmosphère après son ricochet, a peu près 1/2 orbite plus tard (+ ou - 50 % de distance selon le ricochet), car elle ne possède plus la vitesse orbitale minimale et donc elle est de toute façon forcée de faire une rentrée atmosphérique dans l'orbite en cours, sans autre possibilité.
    Mais quand elle revient après un ricochet, alors c'est vraiment pas cool du tout, c'est même la grosse cata, car l'angle de rentrée devient bien trop important et risque a coup quasiment sûr de détruire l'engin.
    Sans compter qu'elle ne tombe alors plus du tout a l'endroit prévu (et la terre c'est grand quand même...).
    800 km/h, en fait, c'est la vitesse de chute après la rentrée atmosphérique, quand l'ionisation est terminée et que le premier parachute va bientôt se déployer, tout à la fin du voyage.

    C'est vraiment un documentaire absolument excellent et détaillé sur cet épisode d'un vol spatial, et je n'avais encore jamais vu un film aussi bien fait sur le sujet.
    Vous avez vu d'ailleurs comme ils sont faiblards a leur retour sur terre ?
    On les porte et ils restent assis, ils ne se lèvent pas, et ils décrivent a quel point c'est dur de retrouver la gravité terrestre.
    [HS]
    Or, c'est seulement après une poignée de mois de vol (3 ou 4), imaginez après les 30 mois d'un voyage martien... bonjour les légumes !
    Il faudra trouver des solutions pour ça, raccourcir le trajet ou procurer de la gravitation artificielle.
    Sinon c'est foutu.
    [/HS]

    Merci à Carcharodon pour son lien
    De rien, mon plaisir, merci surtout a l'ESA pour ce film si pédagogique et pourtant si détaillé !
    Moi je n'ai eu que la chance de tomber dessus, en constatant d'ailleurs qu'il y a plusieurs parties que je vais prochainement rechercher.
    Parce qu'une telle qualité de documentaire, c'est la première fois que je vois ça dans ce secteur.

    En tout cas je suis ravi de voir que certains ont trouvé ce film aussi admirable que je l'ai trouvé.
    J'ai meme appris des trucs très interessants, comme la procédure exacte entre le largage soyouz de l'ISS et le début de la rentrée.
    Des trucs aussi comme éviter d'arroser l'ISS avec les résidus de propulsion, ou bien la manœuvre très spécifique d'évitement de l'ISS (magnifiquement illustrée par des schémas très clairs).
    Je vais avoir le plaisir d'adapter désormais mes procédures sur Orbiter pour qu'elles soient absolument identiques, car jusqu'a maintenant, j'improvisais ces aspects.
    Ça fonctionnait très bien, mais c'était pas comme ils font eux (je vais pas vous saouler avec la description, rassurez vous ).

    Bon j'espère qu'il y aura des curieux sur tel ou tel truc, parce que je vous le dit, il y a à manger là ! pleins de trucs très précis pour aider a comprendre pas mal d'aspects techniques d'un vol spatial.
    La synchro d'orbite aussi est bien illustrée (passage devant ou derrière l'ISS) et c'est exactement comme ça qu'on créé un rdv... ou qu'on évite un rdv (dans le cas de la video, le but est d'éviter d'avoir une intersection d'orbite avec l'ISS -sinon risque de collision- après la mise a feu retrograde).
    Ce genre de trucs est infaisable sans calculateur, mais les calculateurs s'en sortent très bien.
    Sur Orbiter ils sont très pointus, précis... mais un peu compliqués au début
    Ça permet néanmoins de refaire exactement les mêmes procédures qu'eux, au détail près, à des non matheux comme moi, une fois qu'on a pigé comment il fonctionnent ET qu'on a bien assimilés les manœuvres spatiales qu'on veut faire.


    ... si je fais pas une petite pub orbiter de temps en temps, ça me manque
    Restons superficiel pour ne pas fâcher
     


    • Publicité



  6. Carcharodon

    Date d'inscription
    juillet 2008
    Localisation
    Paris
    Âge
    49
    Messages
    5 586

    Re : Rentrée atmosphérique en Soyouz (video)

    ha ! j'adore comment ils décrivent deux trucs aussi, qui sont violents mais très brefs :
    l'ouverture du premier parachute et le posé au sol.
    "j'avais l'impression qu'une petite voiture rencontrait un camion, et bien sur, j'étais dans la petite voiture".
    Restons superficiel pour ne pas fâcher
     

  7. Carcharodon

    Date d'inscription
    juillet 2008
    Localisation
    Paris
    Âge
    49
    Messages
    5 586

    Re : Rentrée atmosphérique en Soyouz (video)

    ok, j'ai mis la main sur les deux premiers de la série... mais uniquement en anglais pas sous titré

    http://www.esa.int/spaceinvideos/Vid...ence_explained

    http://www.esa.int/spaceinvideos/Vid...king_explained

    fantastiques ces images embarquées... on est au cœur de l'action pour une fois.

    edit : les images faites avec orbiter sont plus jolies que leurs animations
    Dernière modification par Carcharodon ; 11/05/2015 à 05h08.
    Restons superficiel pour ne pas fâcher
     

  8. Mct92mct

    Date d'inscription
    juin 2012
    Localisation
    région parisienne
    Messages
    640

    Re : Rentrée atmosphérique en Soyouz (video)

    Citation Envoyé par Carcharodon Voir le message
    ha ! j'adore comment ils décrivent deux trucs aussi, qui sont violents mais très brefs :
    l'ouverture du premier parachute et le posé au sol.
    "j'avais l'impression qu'une petite voiture rencontrait un camion, et bien sur, j'étais dans la petite voiture".
    D'un autre coté a t'on les statistiques du nombre de camions qu'il a heurté avec sa voiture ce mec?
    Dernière modification par Mct92mct ; 15/05/2015 à 21h26.
     

  9. EauPure

    Date d'inscription
    avril 2012
    Localisation
    Nîmes
    Messages
    5 089

    Re : Rentrée atmosphérique en Soyouz (video)

    Citation Envoyé par trebor Voir le message
    J'ai relevé une erreur à 9'4" du document, il donne une vitesse de 120 m/s pour la rentrée dans l'atmosphère, ce qui fait 432 km/h alors que la vitesse à 10500 m d'altitude est de 800 km/h et 9 G qu'ils doivent supporter
    Bonne soirée à tous
    C'est marrant ça, c'est exactement la vitesse que j'ai calculé pour Ariane 5 à 1000 mètre d'altitude
    La béatitude est l'attitude de l’abbé : la théorie bleue
     

  10. EauPure

    Date d'inscription
    avril 2012
    Localisation
    Nîmes
    Messages
    5 089

    Re : Rentrée atmosphérique en Soyouz (video)

    11 h 24 avant que je trouve la bonne réponse
    à cette question que je m’étais posé 6 jours plut tôt
    La béatitude est l'attitude de l’abbé : la théorie bleue
     

  11. saint.112

    Date d'inscription
    mai 2014
    Localisation
    Lyon
    Messages
    2 190

    Re : Rentrée atmosphérique en Soyouz (video)

    Bien vu, Carcha. On voit rarement des documentaires aussi bons : images à la fois spectaculaires et de qualité, commentaire pédagogique et clair, tout y est. J'ai appris plein de détails.

    Citation Envoyé par Carcharodon Voir le message
    ok, j'ai mis la main sur les deux premiers de la série... mais uniquement en anglais pas sous titré
    http://www.esa.int/spaceinvideos/Vid...ence_explained
    J'ai trouvé celui-ci moins intéressant et plus “publicitaire“ mais quand même pas mal.
    Tu as remarqué dans les crédits qu'ils remercient Martin Schweiger pour l'utilisation d'Orbiter ?

    Citation Envoyé par Carcharodon Voir le message
    http://www.esa.int/spaceinvideos/Vid...king_explained
    fantastiques ces images embarquées... on est au cœur de l'action pour une fois.
    Aussi bon que le premier. Formidable. J'archive les liens de ces vidéos.
    Nico
    Travailler dur n'a jamais tué personne, mais je préfère ne pas prendre de risques.
     

  12. Carcharodon

    Date d'inscription
    juillet 2008
    Localisation
    Paris
    Âge
    49
    Messages
    5 586

    Re : Rentrée atmosphérique en Soyouz (video)

    Citation Envoyé par saint.112 Voir le message
    J'ai appris plein de détails.
    Pareil, je suis même franchement surpris d'avoir appris sur autant de détails, y a la procédure complète d'un tir Soyouz vers ISS aller retour là.
    point par point, dans le détail quasi complet des manœuvres.


    J'ai trouvé celui-ci moins intéressant et plus “publicitaire“ mais quand même pas mal.
    On dirait qu'ils ont commencé la série "normalement" (le premier reste un très bon docu quand même), puis que dès le deuxième épisode, qui concerne le docking, qu'ils se sont dit : allez, on va faire le meilleur documentaire de l'histoire spatiale pendant qu'on y est
    j'ai eu la même impression que toi avec le 1, mais j'avais déjà vu le 3 aussi... il aurait fallu les voir dans l'ordre et on aurait certainement pas eu cette impression.

    Ça n'empêche pas le premier aussi d'être assez complet sur son sujet et il présente presque toute la procédure de tir d'un Soyuz vers l'ISS.
    Le truc qui manque quand même (au moins en citation), c'est la correction d'inclinaison relative qui suit la mise en orbite.
    Un truc un peu a cheval entre le docu 1 et 2 en fait.
    Il faut savoir qu'une erreur de 1 seul degré sur le tir le condamne a ne pas pouvoir rejoindre l'ISS.
    Car la correction d'inclinaison en orbite basse est extrêmement couteuse en dv.
    Donc le tir initial doit être effectué non seulement au bon moment (celui ou l'orbite de l'ISS passe au dessus de Baikonour, voir les rares moments ou, en plus, l'ISS précède légèrement la base au moment du tir, pour les fameux "nouveaux tirs directs" de 6 heures effectués par soyouz depuis quelques temps) mais aussi avec un angle très précis.
    Généralement ils sont précis a moins de 0.1° près sur la mise en orbite finale, car c'est un point très sensible qui peut condamner a lui seul la mission entière.
    Impressionnant toutes les précautions prises afin d'éviter absolument toute collision, hein ?
    Ca c'est des trucs qu'on zappe systématiquement sur orbiter (ou les collisions entre vaisseaux ne sont pas gérées, sauf les docking) alors qu'eux, c'est quand même le cœur de toutes leurs opérations...
    Mais je vais me mettre à jour sur leurs procédures, si bien décrites.

    Tu as remarqué dans les crédits qu'ils remercient Martin Schweiger pour l'utilisation d'Orbiter ?
    j'avais pas vu mais c'est clair que j'ai reconnu des images.
    Ils ont pas installés les plus beaux addons par contre, sur soyouz / proton, dommage, mais pur détail.
    pour vous donner une idée, y a 6 pages d'addons concernant seulement la famille soyouz, sur Orbiter =>
    http://www.orbithangar.com/search_qu...x=0&submit.y=0
    dont les plus beaux et complet fait par des français, comme sur ariane et le splendide site de kourou (cocoricoooo lol)
    => http://www.orbithangar.com/search_qu...x=0&submit.y=0
    Leur Baikonour (texture au sol) est plus beau que le mien par contre !
    Mais effectivement, pourquoi réinventer la poudre au lieu de se servir du logiciel civil de simulation spatiale le plus pointu, précis et réaliste pour montrer tout ça.
    D'autant qu'il est gratuit.
    Des équipages du Shuttle avaient aussi emporté un orbiter en orbite pour rendre hommage a Martin.
    Et moi j'avais laissé une copie DVD d'un orbiter assez complet (que j'avais mis des heures et des heures a compiler) a Kourou lorsque j'avais été visiter le site, en 2008.
    A cette époque, les présentateurs de l'époque en connaissaient moins que moi sur les procédure Ariane, c'était des commerciaux et non pas des techniciens, j'avais été un peu déçu par leur discours (mais certainement pas par la visite de 3 heures de tout le site qui était carrément géniale), et carrément personne sur le site n'imaginait qu'un truc comme orbiter existait déjà (en version 2006).
    Je me souviens que j'avais raté le tir du premier ATV de 4 jours car je ne pouvais pas rester sur place, alors que j'aurais pu le voir de la mer (j'étais en transit de voilier vers Surinam) et ça m'a très fortement contrarié a l'époque (j'en ai voulu au chef de bord trop pressé de rater le plus fabuleux spectacle visuel et sonore qui existe...).
    Et en 4 jours, on taille trop vite en catamaran pour être encore a portée visuelle d'un tel truc.
    sniff... donc j'ai jamais vu un décollage de fusée en vrai.

    Aussi bon que le premier. Formidable.
    ouaip, les 2 et 3 c'est des œuvres d'art de documentaire, vraiment content de pouvoir vous faire partager ces petits trésors, après être tombé dessus totalement par hasard.
    Restons superficiel pour ne pas fâcher
     

  13. saint.112

    Date d'inscription
    mai 2014
    Localisation
    Lyon
    Messages
    2 190

    Re : Rentrée atmosphérique en Soyouz (video)

    Je n'avais jamais été émerveillé par les docus de l'ESA jusqu'à présent. Mais là ils ont fait très fort.
    Dans tout ce que j'avais lu ou vu sur la question on zappait toujours sur les détails d'exécution comme par exemple les manœuvres des séparation d'avec l'ISS, or ces détails sont très importants et ces docus montrent tout de A à Z. Et c'est fort bien expliqué.
    Il y a par contre un détail qui est occulté c'est le fait que les Soyouz sont assemblés et transportés sur le pas tir à l'horizontale puis relevés, ce qui est fort spectaculaire. J'avais déjà vu ça il y a longtemps dans un docu (en N&B, probablement soviétique).
    Nico
    Travailler dur n'a jamais tué personne, mais je préfère ne pas prendre de risques.
     

  14. EauPure

    Date d'inscription
    avril 2012
    Localisation
    Nîmes
    Messages
    5 089

    Re : Rentrée atmosphérique en Soyouz (video)

    Citation Envoyé par saint.112 Voir le message
    Il y a par contre un détail qui est occulté c'est le fait que les Soyouz sont assemblés et transportés sur le pas tir à l'horizontale puis relevés, ce qui est fort spectaculaire. J'avais déjà vu ça il y a longtemps dans un docu (en N&B, probablement soviétique).
    Nico
    Bonjour,

    On le voit sur la 2emme vidéo donnée par Carcharodon (car le chat ronronne
    ce qui m'étonne c'est d'y avoir vue la neige car il me semble que Baïkonour est proche de l'équateur pour profiter de la fronde dut à la rotation de la terre et propice à l'installation d'une cheminée solaire
    La béatitude est l'attitude de l’abbé : la théorie bleue
     

  15. saint.112

    Date d'inscription
    mai 2014
    Localisation
    Lyon
    Messages
    2 190

    Re : Rentrée atmosphérique en Soyouz (video)

    Citation Envoyé par EauPure Voir le message
    On le voit sur la 2emme vidéo donnée par Carcharodon
    On voit rapidement un convoi mais on ne voit ni l'assemblage ni le relevage, si ma mémoire ne me trompe pas.

    Citation Envoyé par EauPure Voir le message
    ce qui m'étonne c'est d'y avoir vue la neige car il me semble que Baïkonour est proche de l'équateur pour profiter de la fronde dut à la rotation de la terre et propice à l'installation d'une cheminée solaire
    Au contraire il est situé à environ 45° N, au milieu de steppes d'Asie centrale, voir Baikonur Cosmodrome. Il présente d'ailleurs plusieurs inconvénients majeurs :
    • Il est loin de l'équateur.
    • Il est au milieu des terres et donc il y a eu des cas de chute d'objets sur des zones habitées, certes peu… et puis les soviétiques s'en foutaient.
    • Il n'a d'accès que ferroviaire et routier ce qui, contrairement à Kennedy et Kourou, accessibles par la mer et par canal, ne permet pas d'y apporter des éléments pré-assemblés de grande dimension. Cela aurait été un des facteurs de l'échec du programme N1.
    • Le climat n'est pas favorable du tout.
    En fait l'URSS (et moins encore la Russie) ne disposait d'aucun site vraiment propice sur son territoire.

    Nico
    Travailler dur n'a jamais tué personne, mais je préfère ne pas prendre de risques.
     


    • Publicité







Sur le même thème :





 

Discussions similaires

  1. Rentrée atmosphérique
    Par Vador59 dans le forum Matériel astronomique et photos d'amateurs
    Réponses: 9
    Dernier message: 26/12/2011, 09h01
  2. Rentrée atmosphérique
    Par cloriphine dans le forum Astronautique
    Réponses: 8
    Dernier message: 01/04/2011, 13h08
  3. Actu - Rentrée de Soyouz : on a frôlé la catastrophe !
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 1
    Dernier message: 23/04/2008, 17h59
  4. En vidéo : spectaculaire rentrée atmosphérique du lanceur de CoRoT
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 0
    Dernier message: 05/01/2007, 12h20
  5. Rentrée atmosphérique
    Par Arvel dans le forum Astronautique
    Réponses: 5
    Dernier message: 07/09/2006, 09h48