Bonjour, cliquez-ici pour vous inscrire et participer au forum.
  • Login:



+ Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 15 sur 15

Question d'immunologie

  1. Fabian

    Date d'inscription
    octobre 2005
    Messages
    55

    Question d'immunologie

    Bonjour,

    En potassant mon cours d'immunologie, je me suis posé la question suivante: pourquoi le complexe majeur d'histocompatibilité de type I n'est-il pas exprimé à la surface des érythrocytes, des neurones et des spermatozoïdes alors qu'il est présent à la surface de toutes les autres cellules somatiques? Est-ce le résultat d'une pression évolutive? (simple hypothèse de ma part) Si oui, pour quelle raison?

    Merci d'avance pour vos réponses éclairées.


     


    • Publicité



  2. Guillmot

    Date d'inscription
    mai 2003
    Localisation
    Post-doc marin :)
    Âge
    31
    Messages
    1 383

    Re : Question d'immunologie

    Salut,

    Hum bizarre le CMH 1 n'est-il pas exprimé par toute cellule nucléée ?

    GuiL
    "Un sot savant est sot plus qu’un sot ignorant." Molière
     

  3. Jean-Luc P

    Date d'inscription
    septembre 2005
    Localisation
    Troyes
    Âge
    34
    Messages
    1 621

    Re : Question d'immunologie

    Citation Envoyé par Fabian
    pourquoi le complexe majeur d'histocompatibilité de type I n'est-il pas exprimé à la surface des érythrocytes, des neurones et des spermatozoïdes ?

    Bizarre, pour moi il y en a dans les neurones...
    http://edchimbio.univ-nantes.fr/Suje..._central_1.doc

    Les spermatozoïde c'est assez spécial par contre, il n'y a pas de phénomènes de compaction et une relative pauvreté des protéines membrannaires, il me semble...
    Jean-Luc
    La violence est le dernier refuge de l'incompétence.
    Salvor Hardin
     

  4. Spliceosome

    Date d'inscription
    mai 2004
    Messages
    108

    Re : Question d'immunologie

    Bonjour,

    Il n'y ait pas de CMHI sur les neurones car cela pourrait avoir des conséquences fatales pour notre organisme en cas d'infection (le cerveau: il n'y a jamais de phénomène d'inflammation en cas de méningite).

    De plus, saviez-vous que notre propre cornée nous est immunogène ? Ainsi, si on nous injecte par intraveineuse notre cornée ou notre propre sperme, notre système immunitaire réagirait en induisant une réponse immunitaire ! (car la sélection négative n'est pas complète comme on a coutume de le penser, aucun antigène de spermatozoîde n'est présent dans le thymus (enfin je ne suis pas spécialiste)

    Dernière modification par Spliceosome ; 20/01/2006 à 21h55.
     

  5. Fabian

    Date d'inscription
    octobre 2005
    Messages
    55

    Re : Question d'immunologie

    Bonsoir,

    Merci pour ce premier jet de réponses. Concernant les neurones, l'explication de Spliceosome me paraissait assez tentante et cohérente mais le document fourni par Jean-Luc P semble prouver qu'il y aurait quand même la présence de CMH I au niveau des neurones. J'avoue que j'ignorais totalement que cela existait. Néanmoins, d'après ce que j'ai pu comprendre, cette information serait à mettre au conditionnel puisqu'il semble qu'il s'agit à l'heure actuelle d'un projet de recherche (à moins que le document ne date pas d'une période récente). Merci à toi Jean-Luc de nous éclairer à ce sujet. Pour ce qui est des spermatozoïdes, si cela est bien dû à une relative pauvreté en protéines membranaires comme l'affirme Jean-Luc, j'ai envie de poser la question suivante: mais alors, pourquoi cette pauvreté en protéines membranaires? (désolé d'être insistant Enfin, concernant les globules rouges, si quelqu'un a une idée... Bref, comme il semble y avoir des avis contradictoires et comme il manque encore certains éléments de réponses, je me permets à nouveau de solliciter vos compétences d'immunologistes éclairés!
    Merci à vous d'avance.
     


    • Publicité



  6. Meningo

    Date d'inscription
    mars 2004
    Localisation
    Nouvelle-Calédonie
    Âge
    36
    Messages
    297

    Re : Question d'immunologie

    J'ai divorcé avec l'immuno il y a quelques temps, donc focément ça s'oublie... Je me permets juste d'intervenir concernant ce qui a été dit :

    le cerveau: il n'y a jamais de phénomène d'inflammation en cas de méningite
    Non. Et heureusement d'ailleurs. Au passage, le suffixe "-ite" veut dire inflammation (dans de nombreux cas), et dans ce cas c'est inflammation des méninges. Mais méninges et neurones, ce n'est pas du tout la même chose.

    Ainsi, si on nous injecte par intraveineuse notre cornée ou notre propre sperme, notre système immunitaire réagirait en induisant une réponse immunitaire !
    Avec un peu de chance peut-être. La voie intra-veineuse n'est pas la plus immunogène.

    Et pour la question principale :
    pourquoi le complexe majeur d'histocompatibilité de type I n'est-il pas exprimé à la surface des érythrocytes, des neurones et des spermatozoïdes alors qu'il est présent à la surface de toutes les autres cellules somatiques?
    Parce que.
     

  7. Fabian

    Date d'inscription
    octobre 2005
    Messages
    55

    Re : Question d'immunologie

    Merci à toi Méningo pour cette réponse qui ne manque aucunement de rigueur scientifique Malheureusement, je m'attendais à quelque chose de plus....élaboré dirons nous! Mais bon, c'est déjà pas mal... Merci quand même.
     

  8. piwi

    Date d'inscription
    janvier 2005
    Localisation
    Strasbourg
    Âge
    37
    Messages
    7 857

    Re : Question d'immunologie

    La faible expression des molécucles de présentation des antigènes (CMH) dans le SN est un phénomène actif
    Un système nerveux sain n'exprime que peu de CMH class I et II. Les neurones électriquement actifs (vivants) down-régulent l'expression des molécules de classe I et II sur les cellules gliales environnantes.

    http://virologie.free.fr/10-NeuroImm...gie_virale.htm
     

  9. Meningo

    Date d'inscription
    mars 2004
    Localisation
    Nouvelle-Calédonie
    Âge
    36
    Messages
    297

    Re : Question d'immunologie

    Citation Envoyé par piwi
    La faible expression des molécucles de présentation des antigènes (CMH) dans le SN est un phénomène actif
    Un système nerveux sain n'exprime que peu de CMH class I et II. Les neurones électriquement actifs (vivants) down-régulent l'expression des molécules de classe I et II sur les cellules gliales environnantes.
    Oui...mais pourquoi ? Apparemment, c'est cette question que se pose Fabian.

    Concernant les neurones, je pense que spliceosome doit être pas loin de la réponse (s'il y en a une), bien que l'exemple des méningites soit mal choisi. Dans le SNC, il y aurait un état de "tolérance" pour empêcher les conséquences néfastes d'une hyperactivité du système immunitaire.

    Quant aux hématies, j'ai pensé aux hématies parasitées par les Plasmodium, où pourtant il existe bien une immunité (cellulaire). J'ai cherché rapidement, et en fait, la réponse immunitaire est initiée lors du cycle hépatique du parasite...donc quand il n'est plus dans les hématies mais dans les hépatocytes....loupé...
     

  10. piwi

    Date d'inscription
    janvier 2005
    Localisation
    Strasbourg
    Âge
    37
    Messages
    7 857

    Re : Question d'immunologie

    se poser la question de la finalité en science c'est un peu se poser la question de l'oeuf ou la poule....

    On s'en sort pas ^_^
     

  11. Fabian

    Date d'inscription
    octobre 2005
    Messages
    55

    Re : Question d'immunologie

    Citation Envoyé par piwi
    se poser la question de la finalité en science c'est un peu se poser la question de l'oeuf ou la poule....

    On s'en sort pas ^_^
    Oui, j'admets que ma question est très finaliste et qu'elle est peut-être mal posée. Je la reformule donc autrement: quel(s) est (sont) le(s) processus (autrement dit: COMMENT, et non POURQUOI) par le(s)quel(s) certaines cellules comme les neurones, les spermatozoïdes et les hématies n'expriment que peu ou pas de CMH I?

    Sur cette base de question, la réponse apportée par piwi concerant les neurones m'éclaire en effet. Merci. Néanmoins, il subsiste toujours un flou relatif concernant les hématies et les spermatozoïdes. A bon entendeur...
     

  12. dorlis

    Date d'inscription
    janvier 2006
    Âge
    30
    Messages
    10

    Wink Réponse d'immuno

    L'absence de CHM I sur les globules rouges est explicable par le fait que les globules rouges sont des cellules anuclées (sans noyau) et ne peuvent ainsi exprimer ces molécules codée par le génome. Les globules sont fabriquées à partir des cellules souches hématopoïétiques de la moelle osseuse et ne servent que de simples transporteurs d'O2. Ils ne portent que des Antigène qui sont les constituants de leur structure qui vont constituer les groupes sanguins et réshus. Ainsi, notre système immunitaire est déléter, par sélection négative, des LT et LB autoréactifs contre ces molécules.

    Pour le cerveau, les neurones possèdent effectivement des molécules de CHM I. Elles ne sont pas utiles pour le système immuntaire car de toute façon, le cerveau est organe immunologiquement privilégié : c'est à dire que le système immunitaire n'y pénètre pas à cause de la barrière des méninges. Notre système immunitaire ne connaît pas la présence des protéines du système nerveux et les lymphocytes autoréactifs ne sont même pas éliminés car de toute façon ils ne sont pas censés voir ces molécules.
    Ce phénomène de tolérance par barrière physiologique a été montré par une expérience chez la souris:
    On a injecté par intra-veineuse un protéine, la myéline, constituant de la gaine des nerfs, ce qui a provoqué une réponse du système immunitaire et une maladie auto-immune semblable à la sclérose en plaque.
    Pour ce qui est des spermatozoïde j'ai une idée mais je me rensiegne encore pour te donner une réponse claire !!
     

  13. Fabian

    Date d'inscription
    octobre 2005
    Messages
    55

    Re : Réponse d'immuno

    Un tout grand merci à toi dorlis pour cette réponse claire et précise, je n'en atendais pas tant...surtout que je commençais à désespérer de trouver une réponse définitive! Le suspens est à son comble pour les spermatozoïdes...
     

  14. Fabian

    Date d'inscription
    octobre 2005
    Messages
    55

    Re : Réponse d'immuno

    Encore une petite question en corollaire à ton post, dorlis: existe-t-il une maladie dans laquelle la barrière hémato-encéphalique est transgressée et où on assite alors à une réaction auto-immune dirigée contre le système nerveux central? (j'espère que ma question est claire...)
    Merci d'avance.
     

  15. dorlis

    Date d'inscription
    janvier 2006
    Âge
    30
    Messages
    10

    Thumbs up Re : Question d'immunologie

    Pour l'instant non ! Puisque même les recherches sur le sclérose en plaque n'on pas encore aboutit ! Le modèle de la souris n'est qu'un modèle expérimental qui peut nous aider à comprendre mais cela reste une maladie de type murin (symptômes propres à la souris) !

    Je ne connaît pas la dernière actualité de cette recherhce et il se peut que des découvertes plus récentes démontrent le contraire !
     


    • Publicité




Poursuivez votre recherche :




Sur le même thème :




 

Discussions similaires

  1. Livres d'immunologie
    Par Guillmot dans le forum Lectures scientifiques
    Réponses: 6
    Dernier message: 01/03/2011, 18h54
  2. Réponses: 3
    Dernier message: 27/02/2009, 20h07
  3. experience d'immunologie
    Par Moky dans le forum Biologie
    Réponses: 0
    Dernier message: 20/04/2006, 17h42
  4. Question sur VCO dans ce schéma (et autre question)
    Par freesbeep dans le forum Électronique
    Réponses: 0
    Dernier message: 09/12/2005, 00h01
  5. questions d'immunologie ( niveau Term )
    Par adrislas dans le forum Biologie
    Réponses: 2
    Dernier message: 21/03/2005, 18h59

Les tags pour cette discussion