Bonjour, cliquez-ici pour vous inscrire et participer au forum.
  • Login:



+ Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 11 sur 11

Tentative de protection de "néons" LED d'éclairage en 230 V, suite à un grillage par court-circuit

  1. Elhora

    Date d'inscription
    janvier 2018
    Âge
    31
    Messages
    5

    Unhappy Tentative de protection de "néons" LED d'éclairage en 230 V, suite à un grillage par court-circuit

    Bonjour à vous,


    J'ai cherché dans les sujets antérieurs et je n'ai pas trouvé de thématiques approchantes déjà traitées.

    Exposé du problème : Travaux dans une cave, éclairées par des réglettes LED étanches, longueur de chaque tube : 120 cm, 18 watts unitaire, format de brochage : T8 G13, chaque rampe étanche continent un tube Led de 1800 lumens. Référence LeroyMerlin 73226706, à 26 euros pièce. Visible ici :


    Panne : Grillage de 4 tubes d'éclairage montés en parallèle, simultanément à un court-circuit dû à une meuleuse. J'ai testé les tubes, les 4 sont morts.

    Contexte : Utilisation d'une meuleuse dont les balais en graphite se sont raccourcis au point de mettre en court-circuit le neutre et la phase. La meuleuse était montée en dérivation sur le circuit d'éclairage.


    En démontant l'un des tubes LED, j'ai vu un petit circuit imprimé, comportant quelques composants traversants (3 condensateurs électrochimiques à 400 Volts, 2 inductances, un fusible qui semble fonctionnel) et des CMS : une diode, et un petit boitier CMS 8 broches "SOP8" qui contient un MOSFET construit pour commuter jusqu'à 500 Volts, de type BP2832A, dont la datasheet en anglais est consultable ici :


    J'ai compté 84 leds dans chaque tube, en deux groupes de 42 leds chacun, montés en parallèle. La tension aux bornes de la barrette d'époxy est de 94 Volts continus, ce qui fait 2,23 Volts pour chaque led CMS, il n'y a aucune résistance de montée sur la partie époxy servant de support aux Leds...

    Mon objectif est le suivant :
    - Pouvez-vous m'aider à trouver un moyen de protéger ces luminaires ?
    Car il y aura d'autres risques de court-circuits par la suite, ...et je me vois pas rester dans le noir à 100 euros le tir.

    - Pour maintenant, je vais aussi devoir racheter des tubes LEDs de remplacement, LeroyMerlin en vend à 22 euros pièce, c'est ...juste du vol.
    Donc je vais miser sur d'autres tubes LED moins chers, dans les 8/9 euros pièce, mais comme les même causes produisent les mêmes effets... je doute qu'un tube à 8 € ait plus de protections intégrées qu'une arnaque à 22...

    Le démontage d'un tube Led rend très difficile sa réutilisation : pour libérer les picots de contact il faut briser le plastique du culot, qui est collé au tube en polycarbonate dépoli avec un joint de silicone transparent.
    Chaque coffret étanche ne continent qu'un fusible monté sur la phase, il fond une fois dépassé les 0.75 Ampères, les miens sont intacts, mais ils n'ont pas protégés les tubes !!!

    Photos détaillées sur simple demande.

    Je pense installer un auto-transformateur de 100 watts par là, pour isoler galvaniquement les tubes à LEDs, et monter un disjoncteur en amont à l'autotransformateur.
    Est-ce une bonne idée que de procéder ainsi ?

    A vous lire !

    -----

     


    • Publicité



  2. Elhora

    Date d'inscription
    janvier 2018
    Âge
    31
    Messages
    5

    Re : Tentative de protection de "néons" LED d'éclairage en 230 V, suite à un grillage par court-circ

    Re-bonjour,

    J'ai compris la panne.
    Par extraordinaire, j'ai voulu tenter de rebrancher le circuit "à l'air", juste en branchant le neutre dénudé d'un câble d'alimentation sur la borne du circuit imprimé correspondante, la phase dénudée de ce même câble sur le circuit imprimé

    ...et le néon à led s'est rallumé directement.
    Oui, la manipe est extrêmement risquée car les deux terminaisons sous 230 Volts sont "volantes, et à l'air"... donc j'ai pris les précautions qui s'imposent : gants d'électricien, multiprise à interrupteur, fils raides qui ne se promènent pas.


    Or, quand on démonte l'extrémité "opposée" à celle qui reçoit l'alimentation, on tombe sur ...ce qui apparaît comme un shunt. Aucun fil ne part vers la barrette d'époxy.

    En fait, ce que j'ai pris comme étant visuellement un shunt, c'est en fait un fusible, qui est DANS le tube, et qui requiert pour un accès ...un démontage qui a tendance à fusiller le tube à led.

    Je crois que des photos s'impose pour mieux comprendre comment un tel article est vendu, avec les vices qui vont sciemment avec...

    Car enfin, monter un fusible DANS un tube pas prévu pour le démontage, c'est ...de l'obsolescence programmée ??


    En mettant un shunt de cuivre dans le bornier tournant opposé à l'alimentation de la réglette, le tube à led s'allume ...alors qu'il n'est alimenté que d'un seul côté du tube !!


    Il y a donc TROIS fusibles dans ces réglettes :
    - Un qui est accessible par l'utilisateur,
    - Un qui est à "l'extrémité inactive", et qui nécessite un démontage OU un shunt du connecteur quart-de-tour,
    - Et un qui est à l'extrémité contenant le circuit imprimé, sur lequel il est soudé à l'arrivée de la phase !

    Grrrrr...

    Donc ma question reste d'actualité ?
    Comment protéger pareil système ?
     

  3. BOB92

    Date d'inscription
    septembre 2007
    Messages
    1 997

    Re : Tentative de protection de "néons" LED d'éclairage en 230 V, suite à un grillage par court-circ

    Bonjour

    Si j'ai bien compris, tu as monté des tubes LED dans une réglette étanche, initialement prévue pour des tubes fluorescents ....
    Si oui, comment était elle équipée, et qu'as-tu fait comme modif de câblage ... ?

    Le fait qu'il y ait un fusible intégré (non accessible) dans le tube est tout à fait logique .
    Il y en avait d'ailleurs, sans que ce soit beaucoup publié dans les ampoules 230V à filament B22, E14 et E27.
    C'est à mon avis important en terme de sécurité.

    Cordialement
     

  4. Elhora

    Date d'inscription
    janvier 2018
    Âge
    31
    Messages
    5

    Unhappy Re : Tentative de protection de "néons" LED d'éclairage en 230 V, obsolescence prog. inside

    Rebonsoir,

    En fait je voulais éditer mes messages car les liens ne sont pas apparu et ma formulation aurait pu être plus claire.

    Je reprends brièvement.
    Ne voulant pas installer des tubes fluorescent à vapeur de mercure, souhaitant faire des économies d'énergie, ne pas percevoir de scintillement (j'emploie des moteurs électriques et l'effet stroboscopique apparaît souvent, c'est usant), j'ai voulu installer des réglettes étanches mais comportant des Leds, donc LeroyMerlin vend des réglettes Leds, de 18 watts pour 1800 lumens restitués.

    En occasionnant un court-circuit sur l'alimentation de ces réglettes, elles se sont toutes éteintes en même temps.

    J'ai voulu comprendre l'origine de la panne et en faisant un essai croisé avec une autre réglette fonctionnelle, mes 4 tubes à leds sont morts.

    J'en ai démonté un, et je viens de me rendre compte que 2 fusibles sont installés dans CHAQUE tube à led :
    - un à une extrémité qui ...ne sert à rien, sinon à renvoyer la phase vers l'autre extrémité (qui contient le circuit imprimé),
    - un autre fusible est serti/brasé sur le circuit imprimé.

    Parce que, pour un montage avec tube fluorescent, tu crées un plasma entre les deux extrémités de ton tube en verre. Avant de me pencher sur cette panne, je ne comprenais pas pourquoi la phase était envoyé à l'autre bout du tube à led, pour finalement rentrer dans l'extrémité qui contient le redresseur...

    En ne branchant mon neutre et ma phase sur l'extrémité réellement utile, mon tube qui ne s'allumait plus sur mon installation d'éclairage d'origine ...a fonctionné de nouveau.

    J'ai refait un essai de ce tube dans une réglette posée au sol, et je me suis rendu compte que le fusible monté à l'intérieur du culot "inutile" était fondu, et que ce fusible serti fond à ...500 milliampères.
    C'est ce culot là qui le contient :
    20180110_012204.jpg
    20180110_012128.jpg


    C'est pour cette raison que le fusible monté sur la rampe de led et accessible à l'utilisateur n'a lui pas fondu : il est prévu pour fondre à 1,6 ampères !
    On a donc un très beau cas d'obsolescence programmée :
    20180110_012848.jpg

    On te vend une réglette à led pour te motiver à faire des économies d'énergie, et à la première incartade, c'est le tube à led lui-même qui te lâche ...à cause d'un fusible judicieusement placé, parce qu'inaccessible.


    Au final : j'ai shunté ce fusible pervers et j'ai à nouveau de la lumière MAIS à la prochaine incartade, ce sera l'extrémité qui contient le circuit imprimé que je devrai désosser.
    Comme ceci pour le shunt, côté plafond :
    20180110_014223.jpg

    Et comme ça abîme beaucoup le plastique, si le fusible lâche sur ce circuit imprimé, ce sera dangereux de réparer et d'employer un tube à led vérolé comme celui-ci.
    20180110_013706.jpg

    Donc j'aimerais prévenir tout risque de voir le fusible du circuit imprimé fondre.
    Pour résumer, j'ai donc pas moins de 3 fusibles ...montés en série :

    - fusible utilisateur : modèle à 1,6 ampères, calibre 5 mm longueur 20 mm, enrobage céramique "aveugle" qui ne donne pas d'indice visuel.
    - fusible "pervers" : modèle en verre avec un "T" gravé dessus (est-ce un à déclenchement rapide ?), 500 mA 250 Volts, serti sur les broches de montage...
    - fusible du circuit imprimé : monté serti puis brasé, lui est en verre, serti/brasé sur l'époxy, gravé "T", 1 Ampère sous 250 Volts.

    Or je viens de m'apercevoir que les fusibles "cartouche" les plus faibles sont ceux à 1,6 Ampères : donc à priori je peux pas changer le fusible à 1,6 Ampère pour un calibrage plus faible, histoire de protéger l'autre fusible du circuit imprimé.

    En même temps, je ne peux pas me permettre de me retrouver sans lumière car j'ai des machines à bois et à métaux, c'est un coup à se tuer !!
    Tu te retrouves dans le noir avec des machines qui elles continuent à tourner vite et fort... rien que d'y penser je suis mal à l'aise.


    On se fout vraiment de nous !
    Elle a bon dos, l'écologie à ce niveau de gabegie pareil !!
     

  5. Elhora

    Date d'inscription
    janvier 2018
    Âge
    31
    Messages
    5

    Unhappy Re : Tentative de protection de "néons" LED d'éclairage en 230 V, obsolescence prog. inside

    Suite du message précédent, c'est la 6ème et dernière photo.

    Donc oui, Bob, mettre des fusibles moi je veux bien.
    Mais autant, en série, et aussi vicieusement placés ET dimensionnés, c'est de l'escroquerie.

    Et voici donc le 3ème fusible, côté circuit imprimé...
    Notez l'allure du capot en plastique éventré pour sortir ça, pas possible de faire autrement puisque les picots sont creux et servent de guide à une collerette qui s'expanse dans le capot plastique...
    20180110_022336.jpg


    Donc si quelqu'un a une technique pour une sorte de fusible réarmable ultra-rapide, qui déclenche à 700 mA par exemple, ça serait parfait.
    Ou mettre un auto-transformateur de 100 VA avec un disjoncteur en amont, et dédoubler l'éclairage avec un deuxième disjoncteur et un autre autotransformateur ?

    Pour rappel, une réglette à leds comme celle-ci consomme 140 mA nominalement.

    En tout cas, merci à tous pour vos ...lumières !
     


    • Publicité



  6. gienas

    Date d'inscription
    janvier 2005
    Messages
    28 927

    Re : Tentative de protection de "néons" LED d'éclairage en 230 V, suite à un grillage par court-circ

    Bonjour Elhora et tout le groupe

    Bienvenue sur les forums.

    Citation Envoyé par Elhora Voir le message
    ... J'ai cherché dans les sujets antérieurs et je n'ai pas trouvé de thématiques approchantes déjà traitées ...
    C’est parce que tu as mal cherché et que tu t’es trompé de thématique. Ce n’est pas du domaine de l’électronique:

    A lire avant de poster

    La discussion va être déplacée vers les connaisseurs.

     

  7. BOB92

    Date d'inscription
    septembre 2007
    Messages
    1 997

    Re : Tentative de protection de "néons" LED d'éclairage en 230 V, suite à un grillage par court-circ

    Bonjour

    Je répètes, cette protection "série' interne au tube est tout à fait logique, et existante dans tous les tubes.
    Il vaut vieux cela qu'un tube qui explose.

    Par contre, si l'on veut des produits fiables, utiliser des produits de design technologique éprouvé : Philips ou Osram pour les ampoules ... par opposition à des marques de grande surface (je ne cites pas de nom .... ). Dans ce type de luminaire, le tube est alimenté directement par le réseau 230V.

    Pour ce qui est de l'incident qui s'est produit, il faut plutôt son origine lié à une forte surtension (car tu parles d'un court-circuit, à l'origine de ce pb ) causée par des composants selfiques et peut-être à l'organisation de la distribution électrique depuis le "DISJONCTEUR DE BRANCHEMENT" ...

    Donc 2 actions :
    - utiliser des tubes dignes de ce nom ...
    - une vérification de la bonne conception de la distribution électrique.

    Cordialement
     

  8. BLI06

    Date d'inscription
    février 2015
    Messages
    257

    Re : Tentative de protection de "néons" LED d'éclairage en 230 V, suite à un grillage par court-circ

    Bonjour
    Un tube fluo est associé à un ballast inductif destiné à créer une surtension
    Est-ce que ce dispositif à été déposé avant le montage de tube à LEDs ?
    Cdt
     

  9. Elhora

    Date d'inscription
    janvier 2018
    Âge
    31
    Messages
    5

    Lightbulb Re : Tentative de protection de "néons" LED d'éclairage en 230 V, suite à un grillage par court-circ

    Bonjour Bli06 et merci pour ton message,

    Les réglettes étanches sont prévues pour être montées directement, le tube à leds est déjà dedans, il n'y a plus de ballast ni de starter fournis.
    Il faut juste câbler et fixer la réglette. A l'intérieur, il y a juste du câble qui passe par ces 3 fusibles.

    Actuellement, j'ai shunté là où les fusibles dans les 4 tubes ont grillés pour que je puisse continuer à m'éclairer, je pense trouver des fusibles cylindres en 5x20 pour y mettre le plus vite possible des calibres à 0,37 Ampère, histoire d'en avoir d'avance et continuer à ne plus faire brûler les fusibles inamovibles de 0,5 A contenus dans la partie non active de chaque tube à led.

    L'idée étant que le fusible "d'ultime protection" est lui très difficile et dangereux d'accès.. étant calibré à 1 ampère ne fonde jamais.

    Bien à toi.
     

  10. BLI06

    Date d'inscription
    février 2015
    Messages
    257

    Re : Tentative de protection de "néons" LED d'éclairage en 230 V, suite à un grillage par court-circ

    Bonjour
    Pour éviter les surtensions sur le 220,V,voir prises surtension sur conrad.fr
    ou autre fournisseur
    Cdt
     

  11. BLI06

    Date d'inscription
    février 2015
    Messages
    257

    Re : Tentative de protection de "néons" LED d'éclairage en 230 V, suite à un grillage par court-circ

    Bonjour
    Pour éviter les surtensions sur le 220,V,voir prises surtension sur conrad.fr
    ou autre fournisseur. C'est souvent l'électronique qui protège le fusible
    Plutôt que l'inverse !
    Cdt
     


    • Publicité







Sur le même thème :





 

Discussions similaires

  1. Comment "superposer 2 signaux" sans avoir d'effet court circuit ?
    Par Montd'est dans le forum Électronique
    Réponses: 15
    Dernier message: 11/12/2014, 20h48
  2. Réponses: 36
    Dernier message: 02/07/2012, 17h49
  3. [Brun] "Court Circuit Antenne" Metronic Touchbox 5
    Par Mutten-Roshi dans le forum Dépannage
    Réponses: 0
    Dernier message: 28/04/2010, 11h43
  4. infos sur les "néons classiques" et les tables à induction
    Par petercorsica dans le forum Technologies
    Réponses: 3
    Dernier message: 28/01/2008, 20h47
  5. [Génétique] explication "differential RNA display" et "protection assay"
    Par princessederien dans le forum Biologie
    Réponses: 1
    Dernier message: 18/11/2007, 14h39