Bonjour, cliquez-ici pour vous inscrire et participer au forum.
  • Login:



Discussion fermée
Affichage des résultats 1 à 12 sur 12

GAZ principe de fonctionnement du thermocouple

  1. jack333

    Date d'inscription
    mai 2007
    Âge
    63
    Messages
    1

    GAZ principe de fonctionnement du thermocouple

    Bonjour,

    Une chaudière gaz dispose d'une sécurité par thermocouple.
    Comment la différence de potentiel est elle utilisée par la vanne gaz ? Je pensais que seul un courant alternatif pouvait s'utiliser pour maintenir armé un dispositif mécanique ??

    A+ et merci


     


    • Publicité



  2. Hobbyelec

    Date d'inscription
    novembre 2004
    Âge
    63
    Messages
    3 733

    Re : GAZ thermocouple principe

    Salut

    On parle souvent de thermocouple et en fait 9 fois sur 10 il s'agit d'un système mécanique.

    Un petit tuyau va de la veilleuse à un petit piston qui libère une sécurité. Ce petit tuyau contient un produit qui monte en pression sous l'effet de la chaleur et donc actionne le piston.

    Quand la veilleuse est soufflée (ou coupure gaz) l'absence de chaleur fait que le piston revient en position de sécurité sous l'action d'un ressort, le même qu'il faut comprimer et maintenir quelques secondes à l'allumage.

    A+
     

  3. spoltibrun

    Date d'inscription
    décembre 2006
    Âge
    43
    Messages
    2 193

    Re : GAZ thermocouple principe

    Hum hum .....
    Les thermocouples de securité de chaudières sont des systèmes utilisant la particularité qu'ont deux metaux soudés ensemble de fournir un courant continu quand ils sont chauffés
    Le principe est de maintenir un electro aimant "collé" par le courant tant que la flamme chauffe le thermocouple
    Quand on réarme la securité en fait on "colle" manuellement la bobine en attendant que le courrant soit assez fort pour la maintenir d'elle meme
    Jamais vu de securité gaz basée sur la dilatation de fluide en 20 ans
    Il existait des bilames qui se tordaient sous l'effet de la chaleur mais ils sont interdits depuis bien longtemps
     

  4. Hobbyelec

    Date d'inscription
    novembre 2004
    Âge
    63
    Messages
    3 733

    Re : GAZ thermocouple principe

    Salut,

    Citation Envoyé par spoltibrun Voir le message
    Hum hum .....
    Les thermocouples de securité de chaudières sont des systèmes utilisant la particularité qu'ont deux metaux soudés ensemble de fournir un courant continu quand ils sont chauffés
    Le principe est de maintenir un electro aimant "collé" par le courant tant que la flamme chauffe le thermocouple..
    Je comprends que tu sois dubitatif d'autant que je ne suis pas pro dans cette partie.

    Donc un thermo couple délivrerait une puissance telle qu'il pourrait actionner DIRECTEMENT une bobine !
    Sur ma vieille SD220F (remplacée depuis par une controle par électrode d'ionisation) le controle de la veilleuse me semblait bien n'être que mécanique (mais je n'en suis plus trop sûr) , d'ailleurs sur ces modèles l'électronique se réduisait à fabriquer du 24v continu et une ou deux CTN de régulation.

    Sur d'autres marques il y a probablement eu des VRAIS thermo couples.

    A+
     

  5. richard 31

    Date d'inscription
    mai 2005
    Localisation
    region toulousaine
    Âge
    70
    Messages
    37 563

    Re : GAZ thermocouple principe

    salut,
    Donc un thermo couple délivrerait une puissance telle qu'il pourrait actionner DIRECTEMENT une bobine !
    spoltibrun ne se trompe absolument pas en te corrigeant hobbyélec,
    un thermocouple fonctionne effectivement par le courant généré par la flamme en chauffant un métal isolé d'un autre dont la difference de potentiel ainsi crée suffit a alimenter une bobine ,
    ceci est un principe qui est (si l'on peut dire ainsi) a l'opposé d'une sonde d'ionisation,
    qui elle:
    fonctionne via un courant de fuite crée par la flamme(ionisation de l'air ambiant) cela en envoyant une tension (elle peut être de valeur différente suivant les constructeurs, la plus courante =220v) par la sonde (électrode avec un isolant céramique) la flamme en laisse passer une certaine intensité qui revient par la masse de la rampe et lue par le module en retour, son avantage est une sécurité totale et extinction complète de la rampe sans avoir a solliciter une veilleuse(tout en automatique, via un générateur d'étincelle), ce qui n'est pas le cas pour une sécurité par thermocouple dont une action de maintien manuel est indispensable pour l'enclencher, d'ou la nécéssitée d'une veilleuse en période de régulation,
    j'ai fait un descriptif simplifié, car il y a beaucoup a dire sur les différents principes,

    edit, sur une chaudière gaz, le thermocouple est un minimum de sécurité obligatoire sur de tels engins, cela ne peut pour l'instant qu'être remplacé par un principe plus performant qui est la sonde d'ionisation accompagné d'un module électronique(plus onéreux) , en cas de panne dans les 2 cas ,cela se traduit par absence d'ouverture vanne gaz, l'inverse est impossible (ce qui est le but recherché)

    re édit: que cela soit bien compris est important,

    car il en va de la vie des personnes ne jamais essayer de bloquer l'un ou l'autre de ces systèmes

    on ne plaisante pas avec cela
    Dernière modification par richard 31 ; 20/05/2007 à 17h07.
    cordialement
    richard31

    la nature nous a doté du meilleur outil "LE CERVEAU" (+ le net)
     


    • Publicité



  6. VincentTesla

    Date d'inscription
    février 2007
    Localisation
    Québec
    Messages
    199

    Re : GAZ thermocouple principe

    Citation Envoyé par jack333 Voir le message
    Bonjour,

    Une chaudière gaz dispose d'une sécurité par thermocouple.
    Comment la différence de potentiel est elle utilisée par la vanne gaz ? Je pensais que seul un courant alternatif pouvait s'utiliser pour maintenir armé un dispositif mécanique ??

    A+ et merci
    Bonjour à tous,
    bon je vais rajouter mon grain de sel puisque je répare souvent des appareils au gaz dans les restaurants qui sont tous munis de thermocouples ou de thermopiles.
    Si on regarde la flamme du pilote, on peut voir qu'elle touche une composante en métal, pièce que l'on nomme thermocouple ou thermopile selon sa nature. Cette pièce chauffée, dù au fait qu'elle est composée de deux métaux distinct ( http://fr.wikipedia.org/wiki/Thermocouple ) , génére un faible courant. Ce courant est utilisé pour actionner l'électrovalve (Normallement Fermée) qui permet d'allumer le pilote. D'habitude ça vient de vient de paire avec une high limit switch (je connais pas le therme français) c'est un thermocouples qui actionne cette fois-ci une électrovalve Normallement Ouverte. Cette valve s'actionne seulement quand la température atteint un trop haut seuil critique car le thermocouple utilisé dans ce cas là, se trouve être un thermocouple différent du premier utilisé (voir les différents Types de thermocouples).
    Voilà, j'espére avoir fait avancer le schmiblic.
    A+
     

  7. Hobbyelec

    Date d'inscription
    novembre 2004
    Âge
    63
    Messages
    3 733

    Re : GAZ thermocouple principe

    Salut

    Je suis bien content d'apprendre tout ça. Je n'ai jamais prétendu autre chose en employant d'ailleurs souvent le conditionnel.

    Je corrige donc mes connaisances en électricité manifestement perfectibles.....

    On est sur la même longueur d'onde pour l'aspect sécurité.

    A+

    PS: je viens de lire le lien de VincenTesla sur Wikipedia et j'y note entre autre que: "Les signaux électriques de ces sondes sont de l'ordre du microvolt au millivolt" ça doit peiner à chatoullier la moindre bobine non, mais bon OK.
    Dernière modification par Hobbyelec ; 20/05/2007 à 18h13.
     

  8. richard 31

    Date d'inscription
    mai 2005
    Localisation
    region toulousaine
    Âge
    70
    Messages
    37 563

    Re : GAZ thermocouple principe

    re,

    D'habitude ça vient de vient de paire avec une high limit switch (je connais pas le therme français)
    traduction=limiteur de sécurité totale,
    on retrouve ceci sur les chaudières, placés sur les corps de chauffe et interposé entre le thermocouple et la bobine (ne jamais les court circuiter), mais pas sur les cuisinières ni les fours domestiques grand public (je parle de la France),
    reste que les thermocouples ne peuvent êtres utilisés sur des chaudières de grande puissance,
    vu le retard malgré tout provoqué par le temps de latence a l'extinction avant décrochage de la bobine de la vanne gaz,
    seule dans ces cas, une sonde d'ionisation permet une coupure instantanée, donc plus sécurisante,
    par contre un système géré via vanne ouverte au repos, je connais pas, et cela ne me rassure pas, mais bon!! on est sur un autre continent
    suis perso particulièrement sensible a tout ce qui touche au gaz, (mauvais souvenir durant ma prime jeunesse, j'ai subi, pas crée la cause) aussi je me suis documenté par la suite (jamais 2 fois, une me suffit)

    tu as bien fait d'en parler hobbyélec, ce sujet devais être soulevé sur le forum,
    nombreux sont ceux qui interprètent mal le fonctionnement d'un thermocouple,
    ne t'en sent pas gêné, bien au contraire,
    je ne cherche pas a étaler ma science,(c'est pas de la confiture) mais vu le contexte, cela doit être développé, tu as eu au moins le mérite de le lancer,
    perso je crois que l'on doit t'en remercier
    édit: le lien parle des mesureurs de température,
    je n'ai rien trouvé dans l'article concernant les sécu gaz,
    juste a préciser qu'il n'y a aucun module électronique dans la chaine d'un thermocouple pour ce qui concerne le gaz en mode chauffage classique, (ne pas mal interpreter l'article)
    mais cela existe malgré tout dans certaines variantes plus complexes en matériel très haut de gamme tel que quelques rares plaques de cuisson et autres produits, mais c'est un autre sujet
    Dernière modification par richard 31 ; 20/05/2007 à 20h00.
    cordialement
    richard31

    la nature nous a doté du meilleur outil "LE CERVEAU" (+ le net)
     

  9. Hobbyelec

    Date d'inscription
    novembre 2004
    Âge
    63
    Messages
    3 733

    Re : GAZ thermocouple principe

    Salut,

    Citation Envoyé par jack333 Voir le message
    ..Une chaudière gaz dispose d'une sécurité par thermocouple.
    Comment la différence de potentiel est elle utilisée par la vanne gaz ? Je pensais que seul un courant alternatif pouvait s'utiliser pour maintenir armé un dispositif mécanique ..
    J'ignore si nous avons répondu à l'ami Jack333.

    Je m'autorise à interpréter ses questions.

    Quelle tension délivre un thermocouple ?
    A vide ?
    Relié à une charge selfique ?
    Quelle puissance ?
    Nécessité d'une interface électronique ?

    A+
     

  10. richard 31

    Date d'inscription
    mai 2005
    Localisation
    region toulousaine
    Âge
    70
    Messages
    37 563

    Re : GAZ thermocouple principe

    re,

    une réponse:

    juste a préciser qu'il n'y a aucun module électronique dans la chaine d'un thermocouple pour ce qui concerne le gaz en mode chauffage classique, (ne pas mal interpreter l'article)
    la seconde:
    les valeurs en tension que j'ai eu l'occasion de mesurer, sont de quelques milivolts, voire un peu plus (plus en tête)
    l'intensité : j'ai jamais mesuré
    voir la bobine: on a l'impression de voir une bobine de cellule photovoltaique tellement elle est fine, c'est impressionnant , mais c'est efficace et rassurant de simplicité
    une sécurité gaz par thermocouple a ceci d'avantageux, est le fait qu'elle ne demande aucune présence d'électricité autre que celle qu'il génère
    Dernière modification par richard 31 ; 20/05/2007 à 20h51.
    cordialement
    richard31

    la nature nous a doté du meilleur outil "LE CERVEAU" (+ le net)
     

  11. james1er

    Date d'inscription
    mars 2008
    Âge
    69
    Messages
    3

    Re : GAZ thermocouple principe

    Le solenoid de securité gaz, du bloc gaz, a une résistance d'environ 25milliohms.Il a besoin de 100milliampères pour rester fermé soit 2,5 millivolts (V = RxI) et autoriser le passage du gaz (bruleur principal et veilleuse).Le thermocouple à proximité de la flamme délivre 25 millivolts environ.Cette tension est ramenée à 12 millivolts à l'entrée du bloc gaz suite aux pertes ohmiques des conducteurs,voire plus si te thermostat de sécurité est branché en série dans cette boucle.Il est essentiel d'avoir les meilleurs contacts possible et de fortes sections de cable.
    Ceci dit la durée de vie d'un thermocouple varie de 1 à 3 ans fonction de sa construction et durée continue ou non dans la flamme.
    En fonctionnement,la plus faible tension disponible à l'entrée du bloc gaz est lorsque le corps du thermocouple est chaud (du fonctionnement précédent) et l'arrivée du gaz et air frais pour la nouvelle séquence de chauffe qui refroidit la pointe du thermocouple.L'arrêt se produit généralement quelques secondes après ce démarrage car la tension d'environ 12mv en bon état chute aux environs de 6mv avant de remonter à 12mv;alors un thermocouple au bout du rouleau!!
    Bon bricolage James
     

  12. Dynam

    Date d'inscription
    mars 2008
    Âge
    70
    Messages
    8

    Re : GAZ thermocouple principe

    Citation Envoyé par Hobbyelec Voir le message
    Salut

    On parle souvent de thermocouple et en fait 9 fois sur 10 il s'agit d'un système mécanique.

    Un petit tuyau va de la veilleuse à un petit piston qui libère une sécurité. Ce petit tuyau contient un produit qui monte en pression sous l'effet de la chaleur et donc actionne le piston.

    Quand la veilleuse est soufflée (ou coupure gaz) l'absence de chaleur fait que le piston revient en position de sécurité sous l'action d'un ressort, le même qu'il faut comprimer et maintenir quelques secondes à l'allumage.

    A+
    Bonjour,

    Sur les appareils de chauffage à radiants infra-rouge de chantier, de marché, de plein air on voit maintenant des accessoires en laiton et tube cuivre interposés entre alimentation et injecteur.

    S'agit-il de la sécurité ci-dessus désignée ???
    Dans l'affirmative, sachant que le débit de ces appareils est de 300 à 360 g/h de gaz,
    Existe t'il des réferences pour des débits plus importants ???

    Merci d'avance pour une réponse attendue.

    Cordialement
     


    • Publicité





 

Discussions similaires

  1. Caméra IP; principe et fonctionnement
    Par checklist dans le forum Matériel - Hardware
    Réponses: 14
    Dernier message: 21/08/2008, 14h02
  2. [Thermique] Raccordement sécurité thermocouple bloc gaz Nova Sit : [résolu]
    Par cd59 dans le forum Dépannage
    Réponses: 4
    Dernier message: 13/03/2008, 19h48
  3. [Blanc] Brandt alliance four gaz pb thermocouple ?
    Par stsd dans le forum Dépannage
    Réponses: 19
    Dernier message: 28/02/2008, 15h42
  4. Principe de fonctionnement de la Résistance
    Par l.chouaib dans le forum Physique
    Réponses: 5
    Dernier message: 10/01/2008, 13h32
  5. Principe de fonctionnement du chauffage gaz
    Par TREGAREC dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 3
    Dernier message: 23/01/2007, 20h23

Les tags pour cette discussion