Bonjour, cliquez-ici pour vous inscrire et participer au forum.
  • Login:



+ Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 11 sur 11

la différence entre l'échantillonnage et la quantification d'un signal

  1. hindou90

    Date d'inscription
    novembre 2008
    Messages
    156

    la différence entre l'échantillonnage et la quantification d'un signal

    Bonsoir les amis,
    Je n'arrive pas vraiment de faire la distinction entre les deux opérations à savoir : l'échantillonnage et la quantification.
    Est ce que quelqu'un pourrait m’éclaircir l'image ?

    Merci


     


    • Publicité



  2. b@z66

    Date d'inscription
    août 2005
    Localisation
    Grenoble
    Âge
    35
    Messages
    3 030

    Re : la différence entre l'échantillonnage et la quantification d'un signal

    Citation Envoyé par hindou90 Voir le message
    Bonsoir les amis,
    Je n'arrive pas vraiment de faire la distinction entre les deux opérations à savoir : l'échantillonnage et la quantification.
    Est ce que quelqu'un pourrait m’éclaircir l'image ?

    Merci
    L’échantillonnage, c'est prendre un échantillon à intervalle de temps régulier. La quantification d'un échantillon, c'est ensuite approximer l'amplitude de l'échantillon par un nombre limité de niveaux distincts représentant une image "discrète" de l'amplitude. L'échantillonnage touche donc plus au temps et la quantification à l'amplitude.
    La curiosité est un très beau défaut.
     

  3. Jack

    Date d'inscription
    avril 2003
    Localisation
    Metz
    Messages
    13 431

    Re : la différence entre l'échantillonnage et la quantification d'un signal

    D'accord dans l'ensemble avec b@z66, mais pour moi, échantillonnage et quantification ont tous deux rapport avec l'amplitude du signal. L'échantillonnage est encore du domaine de l'analogique alors que le résultat de la quantification est du domaine du numérique.

    A+
     

  4. Tropique

    Date d'inscription
    juin 2005
    Localisation
    Entre Groland-Du-Haut et BXL-capitale
    Messages
    13 421

    Re : la différence entre l'échantillonnage et la quantification d'un signal

    Et pour compléter le tableau, je ne suis d'accord avec personne:
    L'échantillonnage consiste à acquérir la valeur d'un signal à un instant donné.
    Cela n'a pas besoin d'être régulier, même si c'est un cas souvent traité dans la théorie et les théorèmes: il peut régulier ou non, synchrone ou asynchrone d'un processus, pseudo-aléatoire, ou même unique (à l'échelle du processus).
    La quantification est souvent associée à la numérisation, mais ce n'est absolument pas obligatoire, même si actuellement, c'est presque toujours le cas.
    Dans les premiers temps du PCM, cela aussi était dissocié.
    Pas de complexes: je suis comme toi. Juste mieux.
     

  5. zhal

    Date d'inscription
    juin 2010
    Messages
    946

    Re : la différence entre l'échantillonnage et la quantification d'un signal

    Je partage l'avis de tropique pour l'echantillonnage il n'est pas obligatoire qu'il soit regulier un echantillon après tout c'est une valeur a un instant t.

    La quantification pour moi a toujours rapport a une transposition. La quantification d'un signal analogique en numerique peut être radicalement différente, et fonction du quantum ou d'une resolution par exemple

    Ps : il est vrai que ces notions ne sont pas facile a expliquer
     


    • Publicité



  6. Jack

    Date d'inscription
    avril 2003
    Localisation
    Metz
    Messages
    13 431

    Re : la différence entre l'échantillonnage et la quantification d'un signal

    vous avez surement raison, cependant hindou90 doit se poser maintenant encore plus de question. Je pense que ses questions concernent un cas typique.

    A+
     

  7. hindou90

    Date d'inscription
    novembre 2008
    Messages
    156

    Re : la différence entre l'échantillonnage et la quantification d'un signal

    Bonjour,
    Merci pour toues ces réponses très utiles mais ils m'ont perdues
    b@z66 ==> si j'ai bien compris votre réponse, l'echantillonage à une rapport avec le temps, par contre la quantification c'est par rapport à l'amplitude, mais la quantification complete l’échantillonnage pour avoir un signal numérique. C 'est à dire : Signal analogique + échantillonnage + qauntification = Signal numérique .
    est ce je raison ?
    Cela n'a pas besoin d'être régulier
    Tropique==> qu'est ce qui est régulier ??
    si c'est bien les dates de prélèvement, j'ai dans mon cours quelque chose qui le contredit :
    signal échantillonné: signal périodique que ses dates de prélèvement constituent une suite arithmétique de raison T=période
    Qu'en pensez vous ?


    Merci encore pour vos participations.
    donc
     

  8. Tropique

    Date d'inscription
    juin 2005
    Localisation
    Entre Groland-Du-Haut et BXL-capitale
    Messages
    13 421

    Re : la différence entre l'échantillonnage et la quantification d'un signal

    Dans ton contexte (signal, Nyquist/Shannon), l'échantillonnage est périodique.
    Pas de complexes: je suis comme toi. Juste mieux.
     

  9. hindou90

    Date d'inscription
    novembre 2008
    Messages
    156

    Re : la différence entre l'échantillonnage et la quantification d'un signal

    Dans ton contexte (signal, Nyquist/Shannon), l'échantillonnage est périodique.
    Ok, mais en général il peut ne pas être régulier c'est ça ?
    D'autre part, je ne comprends pas pourquoi la periode du signal échantillonné est au mois doublé pas rapport à celle su signa initial?
     

  10. Tropique

    Date d'inscription
    juin 2005
    Localisation
    Entre Groland-Du-Haut et BXL-capitale
    Messages
    13 421

    Re : la différence entre l'échantillonnage et la quantification d'un signal

    Citation Envoyé par hindou90 Voir le message
    Ok, mais en général il peut ne pas être régulier c'est ça ??
    Dans d'autres domaines, en acquisition de données ou en conversion A/D asynchrone p.ex., cela peut être irrégulier.

    D'autre part, je ne comprends pas pourquoi la periode du signal échantillonné est au mois doublé pas rapport à celle su signa initial
    Tu parles visiblement du théorème Nyquist/Shannon, mais pas de manière très claire.
    En résumé, pour pouvoir reconstruire exactement un signal comportant des fréquences s'étendant jusqu'à F, il faut l'échantillonner au minimum à une fréquence 2F.
    Pas de complexes: je suis comme toi. Juste mieux.
     

  11. zhal

    Date d'inscription
    juin 2010
    Messages
    946

    Re : la différence entre l'échantillonnage et la quantification d'un signal

    D'autre part, je ne comprends pas pourquoi la periode du signal échantillonné est au mois doublé pas rapport à celle su signa initial
    Cela provient du fait, que dans le cas par exemple d'un signal sinusoïdal, le nombre de points MINIMUM pour echantillonner convenablement le signal est de 2 Donc pour prendre deux points sur un signal de 10kHz il faut échantillonner a 20kHz. Après c'est une condition extreme, il faut travailler a un nombre de points plus important
     


    • Publicité




Poursuivez votre recherche :




Sur le même thème :




 

Discussions similaires

  1. différence entre équation paramétrique d'un segment et d'une droite
    Par m@nuela dans le forum Mathématiques du supérieur
    Réponses: 5
    Dernier message: 09/10/2010, 16h59
  2. Différence entre pression d'un gaz et d'un liquide
    Par Fp885 dans le forum Physique
    Réponses: 3
    Dernier message: 04/06/2010, 15h22
  3. quantification du signal
    Par spray_kim dans le forum Électronique
    Réponses: 3
    Dernier message: 19/10/2008, 21h19
  4. Réponses: 21
    Dernier message: 18/08/2008, 15h16
  5. Réponses: 2
    Dernier message: 01/12/2005, 17h12