Bonjour, cliquez-ici pour vous inscrire et participer au forum.
  • Login:



+ Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 12 sur 12

Techno en 2018 ?

  1. fafa6431

    Date d'inscription
    février 2018
    Âge
    45
    Messages
    2

    Techno en 2018 ?

    Bonjour,

    Je me suis un peu éloigné pendant plusieurs années de l'électronique et je souhaitais de nouveau faire chauffer mon fer à souder.

    J'ai constaté que de nombreux site de vente de composants en ligne et magazine électronique (Selectronic) avaient mis la clez sous la porte (Sélectronic, Electronique Pratique...), et
    je me demandais ou nous en étions en terme de microprocesseur / environnement de développement et technologie en général.

    Avez vous des magazines / sites à me recommander qui me permettrait d'avoir une vision rapide de ce que l'on fait maintenant en 2018 ?

    Par avance merci.

    Fafa

    -----

     


    • Publicité



  2. Vincent PETIT

    Date d'inscription
    juin 2010
    Localisation
    Pas de Calais
    Âge
    36
    Messages
    374

    Re : Techno en 2018 ?

    Salut,
    En effet certaines grandes boutiques d'électroniques sont en replies ou elles changent tout simplement de stratégie comme Electronique Diffusion qui s'est nettement tourné vers le rachat de vieux stock (composants mais aussi machines et instruments) pour les revendre aux détails des années plus tard et à un prix de dingue ! Même si cette pratique en elle même n'est pas récente, ceux sont certains acteurs qui le sont et au détriment de leur coeur de métier historique.

    En techno des micros, je ne peux rien dire tellement c'est vaste (et je n'ai pas envie de déclencher énième guerre des µC) et en plus on ne sait pas depuis combien de temps tu as décroché ? Peut être que tu le sais déjà mais Microchip a racheté Atmel, Analog Devices a racheté Linear Technology... des trucs comme ça.

    En revue/magazine, c'est plutôt triste. Il ne reste guère que Elektor, c'est celui que je trouve le plus sérieux à ce jour mais il a bien changé, si comme moi tu as connu ceux qui ont 20 ans, ça va te faire drôle car le niveau à bien baissé !



    Sinon de manière générale et c'est bien triste, l'électronique amateur ou en loisir est entrain de se résumer à :
    - Rechercher une carte électronique (nommé shield) a connecter sur ton micro.
    - Sortir ton porte monnaie pour l'acheter sur Aliexpress/ebay & Co.
    - Copier/Coller l'exemple et la bibliothèque du soft fournie par le vendeur du shield, dans le micro.
    - Et tu te retrouves avec un jolie projet ! Et quand je dis jolie projet, je parle d'un serveur web embarqué ou un microcontrôleur en Wifi... des trucs comme ça !

    Ce phénomène, décrit au dessus, ne concerne pas qu'une seule plateforme mais beaucoup d'autres et ça s'étale chez de grands fabricants !

    Pour moi qui ait été professionnel dans une autre carrière, c'est comme avoir réduit l'art de la cuisine à un simple plat préparé. Et ça fait fureur visiblement puisque j'ai su que dans des écoles on apprend ça aussi
    Là où il n'y a pas de solution, il n'y a pas de problème.
     

  3. antek

    Date d'inscription
    février 2015
    Messages
    8 937

    Re : Techno en 2018 ?

    Les bidouillages "soft" ont pris de l'importance.
    Il y a quelques années je trouvais Open Silicium intéressant.
    Mourru en 2017 . . .
    J'ai l'impression que tout ce qui demande un peu d'effort et d'apprentissage se vend mal !
     

  4. Chtulhu

    Date d'inscription
    novembre 2017
    Messages
    775

    Re : Techno en 2018 ?

    Bonjour,

    le simulateur a remplacé le fer à souder, là est une partie du problème avec les nouvelles générations qui se privent de l'observation et perdent le sens du concret et de l'influence de l'imperfection qu'impose le réel.
    L'immédiateté d'un résultat est incompatible avec l'apprentissage des fondamentaux, les erreurs commises pour un débutant sont toujours formatrices et le temps pour acquérir est un ciment nécessaire et incontournable.
    Tout ça a été perdu de vue depuis longtemps.
    Je ne parlerais pas des contenus d'apprentissages (notamment des µC) qui relèvent plus du bricolage de légo que de l'enseignement durable et pérenne, Vincent PETIT l'a très bien décrit.

    Aujourd'hui il y a de gros trous dans la raquette coté contenus technologiques, théoriques et surtout pratiques.
    Il y a une vraie désynchronisation, pour ne pas dire rupture, entre les besoins et les ressources (humaines).

    Les alimentations à découpage, la RF, l'hyper, l'énergie, les méthodes de conceptions hardware et software, la CEM, les techniques de routage (plus enseigné depuis longtemps) en gros tout ce qui touche à l'analogique, donc aux notions de physique fondamentales, qui est le coeur du métier d'électronicien je le rappelle, sont partis avec l'eau du bain.
    C'est la conséquence de l'époque où certains pensaient que le numérique serait la solution à tout, maintenant on assiste au rétro-pédalage pour mieux équilibrer mais il faudra beaucoup de temps pour cela, surtout quand rien ne change, bien au contraire le phénomène s'amplifie.
    Un électronicien n'est pas un informaticien et vice versa, rien que cela exprime la confusion générale qui s'est peu à peu installée dans notre métier, avec les conséquences désastreuses que l'on peut observer dans le monde du travail.
    Bref.
    Coté revues, il reste encore de bonnes choses mais en langue anglo-saxonne comme Nuts & Volts ou Silicon Chip online par exemple, à la portée des hobbystes passionnés avec des choses abordables, conçues simplement (si j'exclue tout ce qui est à la mode du moment et dont je ne citerai pas le nom^^).
    Elektor s'est un peu perdu en chemin à mon avis, même si ça reste globalement des articles de qualité, mais trop souvent hors de portée des débutants ayant peu de moyens.
    L'aspect business à pris le pas sur les articles généralistes de fond, on voit que certaines marques sponsorisent le magazine et orientent les contenus à grand renfort de pub (les 2/3 de la revue) on est très loin des années glorieuses du hobby électronique à la portée de tous et qui restait plutôt éloigné des marques ou solutions mono source, qui aujourd'hui sont récurrentes.
    On pouvait y voir et apprendre ce qu'est un transistor ou comprendre des fonctions élémentaires réalisées en composants discrets, la base en somme.
    Cette mutation liée à l'invasion d'internet n'est pas terminée, l'ère de la black box scinde le métier en deux parties, ceux qui savent encore comment ça fonctionne et concevoir et ceux qui assemblent des briques.
    C'est parce que nous n'osons pas suffisamment que les choses apparaissent difficiles.
     

  5. DAUDET78

    Date d'inscription
    septembre 2006
    Localisation
    Ile de France
    Âge
    75
    Messages
    63 985

    Re : Techno en 2018 ?

    Citation Envoyé par Chtulhu Voir le message
    le simulateur a remplacé le fer à souder......... ceux qui savent encore comment ça fonctionne et concevoir et ceux qui assemblent des briques.
    +1 et j'ajoute : sans savoir mettre du ciment !
    Dernière modification par DAUDET78 ; 14/02/2018 à 14h39.
    L'age n'est pas un handicap .... Encore faut-il arriver jusque là pour le constater !
     


    • Publicité



  6. USMC

    Date d'inscription
    octobre 2007
    Messages
    215

    Re : Techno en 2018 ?

    Bonjour,

    Je comprends la détresse et le ras-le-bol des professionnels, cette évolution doit être consternante à regarder.
    Malheureusement, je pense que cela n'ira pas en s’arrangeant.

    En BEP Electronique (passé il y a une dizaine d’année), les Mosfet n'était pas au programme.
    En DUT R&T, l’électronique est plus liée à l'analyse des signaux numériques qu'autre choses.

    Je plaints les futurs générations qui voudront en faire leur métier.
    En école d'ingénieur, ils vont leur sortir un arduino et quelques Led à faire clignoter et voila.

    Pour ma part, j'ai toujours aimé l’électronique mais je n'en ai pas fait mon métier.
    Le manque de pratique fait perdre l'expérience acquise, on se retrouve vite à poser des questions à la con
    Les briques à assembler me permettent de réaliser des petits trucs sans trop me prendre la tête, je ne m'en cache pas.

    Pour revenir aux questions de base;
    Est-ce qu'une visite sur le site de quelques grossistes ne serait pas une piste à suivre pour voir quel types de µC sont disponibles sur le marché ?
    Après, il me semble voir pas mal d'ARM sur les systèmes embarqués.

    Bonne journée à tous.
     

  7. sandrecarpe

    Date d'inscription
    décembre 2013
    Âge
    20
    Messages
    1 119

    Re : Techno en 2018 ?

    Citation Envoyé par USMC Voir le message
    Bonjour,

    En école d'ingénieur, ils vont leur sortir un arduino et quelques Led à faire clignoter et voila.
    Bonjour,
    Je confirme que pas du tout. Heureusement.
    En école d'ingé, chacun est un peu responsable de sa formation. Les assocs sont là pour ça
     

  8. penthode

    Date d'inscription
    juin 2017
    Messages
    2 060

    Re : Techno en 2018 ?

    je ne veux surtout pas (re)lancer un débat sur les micros

    toutefois , au niveau AMATEUR , donc en tenant compte de la disponibilité des circuits, des softs et des ouvrages ou tutos...
    le choix se resserre vite !

    il y a deux écoles : ATMEL ou PIC

    ce qui permet de mener n'importe quel projet
    en affaires, des canailles volent moins d'argent que les honnêtes gens ne vous en coûtent.
     

  9. chimere322

    Date d'inscription
    janvier 2011
    Localisation
    55170 Cousances les Forges-Meuse
    Âge
    62
    Messages
    565

    Re : Techno en 2018 ?

    il y a deux écoles : ATMEL ou PIC
    Ben non il y en a d'autres, et prendre autre chose que le duino machin;
    Bien cordialement Jean Claude.
     

  10. fafa6431

    Date d'inscription
    février 2018
    Âge
    45
    Messages
    2

    Re : Techno en 2018 ?

    Merci pour vos nombreux retours.

    Je me suis éloigné de électronique au sens composant, ou conception de carte électronique pour faire de la conception de systèmes RF sur un marché de niche.
    Mais on ne fait qu'assembler des équipements et faire des analyses systémes bout en bout, qui se résume bien souvent à additionner des dB.

    Côté micro, je m'étais arrêté au 68HC11 et PIC16C84.

    Mais quand je vois le prix des certaines cartes électronique avec quelques, condos, diodes, resistance, transitors ... je me dis que je vais faire rechauffer le fer à souder.

    Pour les magazines je vais donc aller faire un tour du côté d'Elektor et autres revues anglaises que vous avez cité. On reconnait dans ce que vous dites, une fois de plus le pragmatisme
    des anglais.

    Et pour ce qui est des sites de vente de composant, j'en ai vu tout un tas. Lequel se rapprocherait le plus de la boutique de quartier ou on pouvez acheter nos composant à des
    prix raisonnables ?

    Fafa.
     

  11. Chtulhu

    Date d'inscription
    novembre 2017
    Messages
    775

    Re : Techno en 2018 ?

    Je me souviens, et je ne suis sans doute pas le seul ici, de l'époque pas si lointaine où il y avait pas mal de magasins sur Paris, radio MJ, radio relais, Saint quentin radio (qui existe encore je crois), etc.
    Il y avait le mot radio souvent associé, le mot qui faisait rêver tant il y avait de mystères là dessous.
    On bavait devant l'oscillo tektro dans la vitrine et on ramait bien pour pouvoir s'acheter un multimètre à aiguille Métrix (que j'ai toujours )
    On allait y chercher LE composant en farfouillant des heures parfois pour trouver le Graal qui allait permettre d'émettre, si on avait pas fait trop de con...es, tard dans la nuit bien souvent.
    On pouvait poser des questions aux vendeurs qui savaient répondre ou nous trouver un équivalent de transistor, voir nous faire un bout de schéma d'adaptation sur le coin du comptoir.
    On en discutait entre nous, on faisait du troc, on dépouillait tout ce qui traînait pour en extraire quelques "précieuses" pièces, résistances, transistors, circuits intégrés.
    On en a bouffé des vapeurs de soudure, dépanné des télés, pris de belles châtaignes, fait des décodeurs à la brouette

    Tous ces cheminements ont construit la passion jour après jour, qui un jour s'est transformé en vocation avec la soif d'en savoir encore plus.
    C'était une belle époque.
    Je suis certain que les jeunes générations éprouvent toujours de la passion, l'histoire est juste différente, les chemins qui y mène aussi.

    On a juste pas supporté de rester sur notre premier kit, qui une fois le plaisir passé de le voir fonctionner, on voulait savoir comment tout ça fonctionnait dans les moindres détails pour pouvoir avancer vers d'autres plaisirs dont nous serions cette fois les créateurs.
    Je crois qu'il n'y a pas plus grand plaisir d'électronicien que d'entendre un jour une voix inconnue sortir du HP d'un récepteur que vous avez vous même conçu composant après composant et mis des mois à mettre au point, tourner le bouton et avoir le sentiment de voyager à travers le monde et entendre son chuchotement.
    C'est parce que nous n'osons pas suffisamment que les choses apparaissent difficiles.
     

  12. penthode

    Date d'inscription
    juin 2017
    Messages
    2 060

    Re : Techno en 2018 ?

    Si tous les gâââââârs du monnnnnnnnnnnnde .........
    en affaires, des canailles volent moins d'argent que les honnêtes gens ne vous en coûtent.
     


    • Publicité







Sur le même thème :





 

Discussions similaires

  1. VPN de 2018
    Par Paul Gabriel dans le forum Internet - Réseau - Sécurité générale
    Réponses: 5
    Dernier message: 13/01/2018, 16h56
  2. 2018, le nombre
    Par CM63 dans le forum Science ludique : la science en s'amusant
    Réponses: 11
    Dernier message: 06/01/2018, 14h17
  3. Bonjour je prépare le bac 2018 en candidat libre Il y aura des changement en 2018
    Par Feunix dans le forum Renseignements sur les concours et examens
    Réponses: 0
    Dernier message: 31/03/2017, 22h03
  4. Canon IR 2018
    Par cabs dans le forum Matériel - Hardware
    Réponses: 1
    Dernier message: 24/10/2008, 15h21