Bonjour, cliquez-ici pour vous inscrire et participer au forum.
  • Login:



+ Répondre à la discussion
Page 4 sur 5 PremièrePremière 4 DernièreDernière
Affichage des résultats 46 à 60 sur 74

Energies renouvelables et industrie lourde

  1. denis05

    Date d'inscription
    novembre 2011
    Messages
    58

    Re : Energies renouvelables et industrie lourde

    Bonjour,
    Je parlais de faire un branchement sauvage,sans rien dire,et si on produit plus,le compteur tourne à l'envers.Ca marche avec un compteur à disque,mais avec les compteurs électroniques,je n'ai pas essayé.Il se peut que l'énergie reparte sur le réseau,mais sans que le compteur décompte,évidemment,mais il se peut aussi qu'il signale un défaut si de la puissance "négative" est enregistrée.Un peu comme lorsqu'on ouvre un tel compteur.Ca m'est arrivé... J'ai voulu le changer de place moi même (alors qu'ils sont plombé avec interdiction de les ouvrir) et une fois la manip réalisée,tout marchait bien sauf qu'une heure plus tard un type de l'edf s'est pointé . Un signal les avertit en cas d'ouverture .
    L'éolienne qui est en photo plus haut,était raccordée au réseau edf (tri) avec une génératrice asynchrone (le fonctionnement était tout un bins,démarrage,couplage,etc... ) de façon tout à fait sauvage,et ça n'a jamais posé de pb (quand ça marchait car on arrêtait pas de se prendre la foudre...)
    Les onduleurs grid inverter sont prévus pour se raccorder à un réseau (ils font glisser la fréquence pour la faire coincider) et si celui ci disparait ,ils ont une fonction "anti ilotage" qui les fait se déconnecter(pour la sécurité) .Mais encore faut il que ça fonctionne! et si c'est du chinois ...
    C'est nécessaire car les onduleurs sont capables d'alimenter un réseau isolé,alors qu'un génératrice asynchrone ne peut pas le faire (sauf cas précis) et l'éolienne s'emballe,c'est tout.
    Denis

    -----

     


    • Publicité



  2. lolincolc

    Date d'inscription
    décembre 2011
    Messages
    36

    Re : Energies renouvelables et industrie lourde

    je suis d'accord pour les lumière allumé dans les bureau le nuit alors qu'ils sont fermés je ne voit pas à quoi sa sert!!!
     

  3. denis05

    Date d'inscription
    novembre 2011
    Messages
    58

    Re : Energies renouvelables et industrie lourde

    Bonsoir,
    Merci VINCE44, très intéressant ce lien :
    http://www.manicore.com/documentation/esclaves.html
     

  4. f6bes

    Date d'inscription
    février 2005
    Localisation
    Nimes Age: 73000 millions de kms autour du soleil !!
    Messages
    51 519

    Re : Energies renouvelables et industrie lourde

    Citation Envoyé par denis05 Voir le message
    tout marchait bien sauf qu'une heure plus tard un type de l'edf s'est pointé . Un signal les avertit en cas d'ouverture .
    Bjr à toi,
    NON il n'y a pas de "retour d'info" (pour l'instant) vers EDF.
    A EDF il n'y a pas un écran qui leur dit " Mr..x à traficoter son compteur".
    Si un agent EDF est passé, c'est certainement fortuit...
    Pour l'instant à EDF ils ne sont pas devin.

    A+
    Ce fut la goutte d'eau de trop qui mit le feu aux poudres!
     

  5. Vince44

    Date d'inscription
    novembre 2005
    Localisation
    Tarn
    Messages
    2 205

    Re : Energies renouvelables et industrie lourde

    Citation Envoyé par denis05 Voir le message
    Bonsoir,
    Merci VINCE44, très intéressant ce lien :
    http://www.manicore.com/documentation/esclaves.html
    Avec plaisir, fais tourner!

    Tu peux aller voir aussi ses articles sur la fin du pétrole et du gaz facilement disponible à court terme, et ça te fais comprendre qu'on aurait intérêt à rrévolutionner la société à partir de.... il y a 10 ans! Mais bon, à défaut, demain ....
     


    • Publicité



  6. homersimpson62

    Date d'inscription
    juin 2008
    Localisation
    montendre
    Âge
    62
    Messages
    417

    Re : Energies renouvelables et industrie lourde

    bonjour
    il faudrait commencer par arreter l esclave qui pedale pour alimenter lePC / la box / le centrale telephonique / les serveurs / le boulot qui n est pas fait pendant qu on tchat a l ecran etc.... a c est vrai ... c est la pour la bonne cause mon dieu comme lla fin du 19° et debut du 20° devaient etre idilique sans toute cette energie perdu et sans pollution...
    comme YAB et Nicolas avec leurs avions et helicos pour filmer les ravages de la pollution petroliere...
     

  7. verdifre

    Date d'inscription
    mai 2006
    Localisation
    thiembronne 62560
    Âge
    55
    Messages
    8 418

    Re : Energies renouvelables et industrie lourde

    Bonjour,
    Bonsoir,
    Merci VINCE44, très intéressant ce lien :
    http://www.manicore.com/documentation/esclaves.html
    les raisonnements sur ce site sont seduisants, cependant quand on creuse un peu, les calculs de coin de table sont "orientés" et souvent simplistes, la conclusion est "hors du nucleaire point de salut"
    fred
    On ne vient pas de nulle part et il serait souhaitable qu'on n'aille pas n'importe où !
     

  8. denis05

    Date d'inscription
    novembre 2011
    Messages
    58

    Re : Energies renouvelables et industrie lourde

    Bonjour Homersimpson,
    Le vent ,le soleil, l'eau pédalent à ma place depuis longtemps...
    Mon boulot consiste à me promener avec ma burette d'huile(végétale?),et à changer un roulement à bille de temps en temps.Tous ces messages vous arrivent grace aux énergies renouvelables.
    Mon questionnement n'est pas de savoir si "ça fonctionne" .Mon questionnement est de savoir si c'est reproductible à une société toute entière.Et je n'en suis pas certain...
    Images attachées
     

  9. denis05

    Date d'inscription
    novembre 2011
    Messages
    58

    Re : Energies renouvelables et industrie lourde

    Bonjour F6BES,
    Un document joint pour toi(mais on s'éloigne du sujet)
    la doc comporte 27 pages!
    Images attachées
     

  10. Vince44

    Date d'inscription
    novembre 2005
    Localisation
    Tarn
    Messages
    2 205

    Re : Energies renouvelables et industrie lourde

    Salut Verdifre,

    Citation Envoyé par verdifre Voir le message
    Bonjour,

    les raisonnements sur ce site sont seduisants, cependant quand on creuse un peu, les calculs de coin de table sont "orientés" et souvent simplistes, la conclusion est "hors du nucleaire point de salut"
    fred
    L'auteur, comme tout le monde, ne détient pas la vérité absolue et a certainement son tropisme.

    Maintenant, même si les calculs sont orientés, je pense que c'est pour "transmettre" certains ordres de grandeurs. Quand par exemple, il explique que nos voitures de 80ch ont effectivement la puissance nominale de 80 bourrins comme ceux du tiercé (enfin, au moins des bons double poneys ) ça n'est pas exact car ça n'est pas les mêmes mouvements, que même avec 80 chevaux de 320 pattes et 160 oreilles , on roulera pas à 180km/h !

    Mais ça dit bien quand même les ordres de grandeur en place et combien notre société est dopée à l'énergie facile, notamment le pétrole et le gaz!

    Après, oui, il ne pense pas que le nucléaire civil soit inacceptable au niveau du risque, et ça, je ne le partage pas. Quand il oublie les réserves d'uraniumum faibles aussi et les problèmes géopolitiques associés (là où il y pense pour le pétrole) je pense aussi qu'il biaise.
    Maintenant, quand il dit que on ne peut décarboner rapidement l'énergie et supprimer le nucléaire: je suis d'accord. Non pas que techniquement ça ne soit pas possible, mais que en pratique, dans notre société, c'est inaccessible.
    D'ailleurs, même techniquement, la transformation de notre société en société "sobre" requiert un fort investissement énergétique même si le mentalités voulaient bien suivre et ça parait difficile en parallèle de se priver de 80% de notre production électrique et diviser par quatre nos émission de CO2. Et pourtant, tout ça est pour les 40 prochaines années....
    Sa conclusion est plutôt: "on doit d'abord se concentrer sur les économies d'énergie carbonée pour enrayer le réchauffement et se préparer à la pénurie, ensuite on verra pour le nucléaire."

    Perso je n'aime pas du tout le nucléaire, mais je crains qu'il faille faire avec le temps de solder nos autres conneries.

    Par contre, contrairement à lui, je mettrais bien ça comme chantier structurant à partir de 2050. Mais à la limite, ce qu'il faudra faire une fois qu'on sera vertueux au niveau carbone (mais qu'on devra quand même faire avec les conséquences des émissions accumulées) et qu'on ne sera plus dépendant du pétrole/gaz disponible en masse, si on y arrive, ça sera le choix et le chantier de nos ((arrières)-petits-)enfants!
    Dernière modification par Vince44 ; 02/12/2011 à 15h10.
     

  11. f6bes

    Date d'inscription
    février 2005
    Localisation
    Nimes Age: 73000 millions de kms autour du soleil !!
    Messages
    51 519

    Re : Energies renouvelables et industrie lourde

    Bjr à toi,
    Hum le téléreport NECESSITE la présence d'un agent EDF sur les lieux.
    N'est en AUCUN cas relié à l'administration EDF.
    Un boitier téléreport ne sert qu'à EVITER de devoir PENETRER chez le particulier (pas toujours là).
    Ce boitier se trouve placé de façon ACCESSIBLE depuis le domaine public.
    Il permets à l'agent qui fait les relevés,à l'aide d'une "sonde", d'interroger ton compteur à distance entre le boitier et le compteur.
    C'est tout: il n'y a donc pas de liaison PERMANENTE entre ton compteur et les locaux EDF.
    A+
    Ce fut la goutte d'eau de trop qui mit le feu aux poudres!
     

  12. denis05

    Date d'inscription
    novembre 2011
    Messages
    58

    Re : Energies renouvelables et industrie lourde

    Rebonjour F6BES,
    Oui,tu as raison pour le téléreport.Ca fonctionne comme tu dis.
    Je vais essayer de comprendre comment ça a été possible,car le gars m'avait bien remonté les bretelles,sans plus.Il a vu que je n'avais pas triché sur la conso,mais simplement déplacé le compteur(je l'ai transféré de l'appart dans les communs,pourqu'ils puissent justement faire leurs relevés plus facilement).Il a remis les plombs sur le capot supérieur et est reparti sans rien faire d'autre.
     

  13. denis05

    Date d'inscription
    novembre 2011
    Messages
    58

    Re : Energies renouvelables et industrie lourde

    Bonjour,
    Si le pétrole n'avait jamais existé ,l'humanité se serait éteinte vous croyez ? Il me semble qu'elle s'en est toujours sorti jusqu'à sa découverte (et surtout à son utilisation intensive),bon an mal an .On a fait,grace à lui , un sacré bond en avant,certes.On pourra repasser de 180km/h comme dit vince à 50km/h ?Ca me semble pas si terrible,ça.
    Le pb c'est qu'on remet dans l'atmosphère en quelques siècles tout ce carbone que la nature avait éliminé en plusieurs millions d'années.
    Les espèces qui durent le plus dans le temps sont celles qui interfèrent le moins avec leur environnement.On fait exactement tout le contraire.
    J'entends souvent "il faut sauver la planète" .Ca me fait rire... La planète ne risque rien.C'est nous qu'il faut sauver...
    On peut se dire aussi,à l'instar des dinosaures et des mammifères ,que tant qu'on est là,Autre chose ne peut pas se développer,qui sera,peut être,plus intelligent que nous.
    Bonne soirée,bravo et merci de vous impliquer dans ces débats,
    Denis
     

  14. clmm2012

    Date d'inscription
    février 2009
    Localisation
    Eure et loir
    Âge
    58
    Messages
    552

    Re : Energies renouvelables et industrie lourde

    Bonjour à tous,

    Économiser un tant soit peu d'énergie reste toujours une question d’échelle de valeur: 1%, que ce soit pour un particulier ou pour une entreprise (quelque soit sa taille) reste 1%. Le raisonnement aussi reste le même.

    Acheteur dans un grand groupe industriel (~100 sites en Europe), j’essaie de faire passer l'idée consistant à remplacer les tubes fluos actuels par des tubes leds. L'économie théorique devrait être de plus de 50% de par le fait que la consommation serait 50% inférieure à celles des tubes actuels et que cela élimine complètement l'énergie consommée par les ballastes. Même si l'énergie servant à l'éclairage ne représente pas grand chose au regard de celle servant à la production al question reste toujours la même: c'est quoi le temps de retour sur investissement?
    - 1 an? on fait de suite,
    - 3 ans? bonne idée, on en reparlera... plus tard... peut être...
    - 5 ans? ben... t'as pas une autre idée?..

    Dans le cas des chaudières, c'est pareil: remplacer une chaudière âgée dépend principalement du résultat des contrôles règlementaires. tant qu'elle produit l'énergie nécessaire on la garde, même si son rendement n'est pas au top.

    Pour la production de froid c'est pareil. Il aura fallu que l'interdiction d'usage de certains gaz tel que le fréon oblige les industriels à moderniser leurs équipements. Pareil pour les tours de refroidissement: c'est le risque légionelle... sauf que là c'est surtout la publicité négative qui a contraint l'industrie.

    Les investissements vont principalement dans les amélioration du rendement de production ou d'image de marque et les consommations énergétiques sont que très rarement des priorités.

    Tout cela n'est pas nouveau. Lors de la première crise du pétrole on avait dit qu'il fallait économiser l'énergie. Soit: on a appris à éteindre la lumière en partant. Ensuite on s'est aperçu que l'éteindre, puis la rallumer, puis la ré éteindre, puis la ré allumer, puis (on peut continuer ce cycle perpétuel longtemps), ça coutait trop cher en tubes néons... et en consommation. C'est pareil aujourd'hui pour le particulier avec ses lampes à basses (bof...) consommations.

    Après, il y a d'autres facteurs à prendre en compte. Quand on parle consommation éclairage, on parle beaucoup trop de puissance consommée (en watts) et pas assez en lumens (énergie restituée, donc "rendement"). Et là c'est un grand débat...

    Au fait, c'est quoi une ampoule dite "basse consommation"? Des gaz polluants, des métaux lourds... qu'il faut recycler en fin de vie. Comment? avec de l'énergie. Question: quel est le véritable bilan énergétique de cette "avancée"? Je ne suis pas certain qu'on puisse me DÉMONTRER factuellement (les convictions n'engagent que ceux qui les affirment) qu'il soit aussi positif que cela.

    A bientôt sur ce post ou sur d'autres, par exemple sur le bilan économique d'un éolienne, de sa construction jusqu'à son démantèlement.
     

  15. denis05

    Date d'inscription
    novembre 2011
    Messages
    58

    Re : Energies renouvelables et industrie lourde

    Bonsoir,
    Il s'avère qu'en effet,le résidentiel et les services consomment plus du double d'énergie que le secteur industriel,y compris sidérurgique.
    Et les transports sont pas loin de consommer autant que le résidentiel.
    Donc c'est bien sur le résidentiel et les transports qu'il faut orienter les efforts.
    Les parcs éoliens en service en France produisent autour de 9,6Twh/an,contre 408Twh/an pour le nucléaire(chiffres 2010,wikipédia).C'est dans un rapport de 40.Ca me paraît pas si terrible que ça ...
    Les moulins à vent... ça fait longtemps que ça existe ça ... ça serait marrant qu'on y revienne ...
    Moi,j'aimerais ouvrir un blog sur le bilan économique des postes de télévision ,ou des téléphones portables
     


    • Publicité




 

Discussions similaires

  1. énergies renouvelables
    Par Cécile dans le forum Environnement, développement durable et écologie
    Réponses: 177
    Dernier message: 21/08/2010, 18h33
  2. Energies renouvelables
    Par shiryu2 dans le forum Chimie
    Réponses: 2
    Dernier message: 26/09/2009, 15h24
  3. Dm Energies Renouvelables
    Par charlotte jml dans le forum TPE / TIPE et autres travaux
    Réponses: 5
    Dernier message: 12/06/2008, 15h27
  4. Énergies renouvelables, politique sur les énergies, avenir....
    Par marc80 dans le forum Environnement, développement durable et écologie
    Réponses: 10
    Dernier message: 02/12/2006, 18h42