Bonjour, cliquez-ici pour vous inscrire et participer au forum.
  • Login:



+ Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 4 sur 4

[SVT] [TS] Concours général 2000

  1. piwi

    Date d'inscription
    janvier 2005
    Localisation
    Strasbourg
    Âge
    40
    Messages
    7 852

    [SVT] [TS] Concours général 2000

    Voici un lien vers le sujet.
    La composition est à rendre en 6 heures.
    http://www2.ac-lyon.fr/enseigne/biol.../cg2000_1.html

    On voit immédiatement que l'idée est de taper extremement large en imposant toutes sortes de documents afin que les candidats soient obligés de diversifier les entrées du programme.

    Il est evident que l'on ne va pas rédiger une telle copie ici, mais en revanche, vous pouvez proposer un plan détaillé en indiquant où vous inserer les documents et comment vous comptez les exploiter.


    Cordialement,
    piwi

    -----

     


    • Publicité



  2. piwi

    Date d'inscription
    janvier 2005
    Localisation
    Strasbourg
    Âge
    40
    Messages
    7 852

    Re : [TermS][SVT]concours général 2000

    La source du lien n'étant manifestement pas très stable, j'uploade le document sur le serveur de futura-sciences sous le format PDF.

    piwi
    Fichiers attachés
     

  3. ZenOli

    Date d'inscription
    février 2009
    Messages
    17

    Re : [SVT] [TS] Concours général 2000

    Bonjour,

    Je me permet de remonter cette discussion, j'espère que ça ne dérangera personne.
    J'ai essayé de me confronter à ce sujet, parce que il me paraissait accessible avec mes connaissances (je suis en TS et nous n'avons pas encore terminé le chapitre sur la méiose/fécondation)

    Enfin bref, j'aimerais poster ici quelques unes de mes interprétations et questions en espérant que vous pourrez me guider un peu pour compléter mes réponses ; je n'ai pas encore commencer à me poser la question de la rédaction du sujet, ça représente tout de même une grande quantité de travail.


    Globalement, je pense qu'on peut dire que le document 1 traite de manière privilégiée le brassage inter et intra chromosomique à l'origine du polymorphisme tandis que les trois autres documents mettent davantage en avant son intérêt.

    Document 1
    • 1er croisement: on peut à partir de ce croisement déterminé le caractère récessif ou dominant des allèles des gènes étudiés. Ainsi, l'allèle codant pour les ailes longues (vg+) et l'allèle codant pour le corps noir (je l'ai appelé n+ mais il me semble qu'on à affaire au gène b+) sont dominants. C'est donc de leur expression que résulte le phénotype des individus de la génération F1 (doubles hétérozygotes)
    • 2eme croisement: back cross, les proportions sont très éloignées de celles que l'on pourrait attendre théoriquement à la suite d'un tel croisement (4x 25%). On peut donc en déduire que les loci des gènes codant pour les deux caractères étudiés sont situés sur un même chromosome, et que les "phénotypes hybrides" (corps noirs et ailes longues ; corps gris et ailes vestigiales) résultent de l'expression de génotypes obtenus à la suite de crossing-over.
    • 3eme croisement: il n'y a pas ici de "phénotypes hybrides", les crossing-overs ne s'effectuent pas en prophase de méiose chez le drosophiles mâle.
    • Quelle est ici l'importance de ce troisième croisement dans le sujet ? Est-ce que cette "défaillance" en crossing-overs a une importance dans le polymorphisme ?

    Document 2:
    • Graphe d'évolution du nombre d'individus de chaque souche en fonction du temps dans l'enceinte.
      Introduites en proportions semblables, les individus de la souche hybrides semblent s'imposer au bout de 5 générations (une centaine de jours (génération=490/25=19,jours)). Au bout de 490 jours, la population d'hybrides a crû de 230% environ, contre 38 pour la population provenant d'une même souche.
      Dans un milieu compétitif (en espace et nourriture), la population hybride à une meilleure résistance que l'autre population.
      Cela nous montre ici un intérêt du polymorphisme génétique, qui permet ici une meilleure adaptabilité et résistance en milieu compétitif.

    Document 3:
    • ce gel électrophorétique nous permet de mettre en évidence un polymorphisme enzymatique.
      Pour 10 des mouches étudiées, on a la combinaison RR, pour 7 autre un hybridisme RL.
      Seules trois mouches possède la combinaison LL, ce qui semble indiquer que celle-ci sont plus difficilement viable ce qui entrainerait des difficultés de survies chez les individus concernés (l'enzyme intervenant dans le métabolisme respiratoire, on peut supposer qu'un défaut au niveau de celle-ci aurait d'importantes conséquences).
      La population sur laquelle est basée l'expérience est assez faible, mais je pense qu'on peut tout de même en tirer d'aussi larges conclusions.
      Il est ici mis en évidence différents phénotypes plus ou moins viables en fonction du patrimoine génétique des individus, on s'intéresse à un polymorphisme ayant des conséquences sur la viabilité.

    Document 4:
    • Répartition dans la population humaine de différents allèles d'un même gène
      Ce document est celui qui m'a posé le plus de problème, mes souvenirs d'immunologie du collège étant assez faibles... Cependant, je vais tout de même tenter d'en tirer quelque chose.
      On est donc bien ici dans un cas polymorphisme. Les proportions de présence des différents allèles varient énormément en fonction de la situation géographique des populations étudiées. On peut ici essayé de mettre en relation le document avec le développement du polymorphisme et la notion d'avantages sélectifs, avec la mise en valeur au cours des générations des allèles permettant une meilleur adaptabilité au milieu (je pense ici en me référant au cas de la drépanocytose avec l'augmentation de la fréquence d'hétérozygote (sauvage/morbide) en Afrique, qui offre une meilleure protection face au paludisme). Ainsi, pour le cas de l'allèle A11 par exemple, qui disparaît chez les population YANOMAMIS, on pourrait dire que cet allèle n'était pas viable dans le milieu de vie de cette population ce qui justifierait le non développement de cet allèle (forêts tropicales du Brésil/Vénézuela, population indigène).
      Ce document se rapproche du précédent, mettant en avant l'intérêt du polyallélisme survie dans des milieux différents.

    Voilà voilà, d'avance merci à qui aura eu le courge de me lire.

    Olivier
     

  4. ZenOli

    Date d'inscription
    février 2009
    Messages
    17

    Re : [SVT] [TS] Concours général 2000

    Personne ne peut m'aider ?
    Merci
     


    • Publicité







Sur le même thème :





 

Discussions similaires

  1. [SVT] [TS] Concours général 2006
    Par piwi dans le forum Exercices pour les concours et examens
    Réponses: 16
    Dernier message: 02/05/2009, 18h57
  2. Concours général
    Par soucou dans le forum Électronique
    Réponses: 6
    Dernier message: 29/05/2007, 21h55
  3. [SVT] [TS] Concours général 2004
    Par piwi dans le forum Exercices pour les concours et examens
    Réponses: 1
    Dernier message: 23/01/2007, 23h25
  4. [SVT] [TS] Concours général 2001
    Par piwi dans le forum Exercices pour les concours et examens
    Réponses: 1
    Dernier message: 22/01/2007, 21h28
  5. concours general
    Par planck dans le forum Mathématiques du supérieur
    Réponses: 28
    Dernier message: 20/03/2005, 11h42