Bonjour, cliquez-ici pour vous inscrire et participer au forum.
  • Login:



+ Répondre à la discussion
Page 2 sur 2 PremièrePremière 2
Affichage des résultats 16 à 30 sur 30

[Bio] [TS] Immunologie-SIDA (peut être trop difficile)

  1. Tiscarab

    Date d'inscription
    juillet 2005
    Localisation
    Toulouse
    Âge
    47
    Messages
    152

    Re : [Bio] [TermS] Immunologie-SIDA (peut être trop difficile)

    Bonjour
    Juste une petite précision
    Pour les TEST ELISA HIV il y a ceux de 3e génération qui permettent de rechercher les anticorps anti-HIV du patient. Donc on fixe au fond des plaques des Antigène de HIV, puis on ajoute le sérum du patient dont les Ac anti HIV (si séropositif) se fixent sur les Antigène. Ces anticorps ansi fixés sont révélés après lavage par des anticorps anti anticorps humains couplés à une enzyme qui produira un produit coloré.

    Les tests de quatrième génération combinent aussi la détection de l'antigène p24 dans le sang du patient. Ce qui permet de dépister plus rapidement après contamination, avant que le patient ait fait les anticorps.

    -----

     


    • Publicité



  2. Lucette

    Date d'inscription
    mai 2006
    Âge
    31
    Messages
    82

    Re : [Bio] [TermS] Immunologie-SIDA (peut être trop difficile)

    En terminale S, on ne voit pas les anticorps mononucléaux et polynucléaux, donc...je ne sais répondre à cette question.

    Sinon le reste, je vais plancher dessus.
    Merci, ça m'est utile aussi!
     

  3. wolfgangouille

    Date d'inscription
    mai 2005
    Localisation
    Ipswich, MA
    Âge
    29
    Messages
    829

    Re : [Bio][TS] Immunologie-SIDA (peut être trop difficile)

    Ceci n'est pas vraiment une réponse.

    La définition du virus est assez vague. En fait l'entité, le virion, n'est qu'un assemblage de molécules ; un acide nucléique qui renferme son génome et une capside protéique qui lui sert de protection lorsqu'il est hors de son hôte. Certains virus possèdent également une membrane. Ainsi le virion est inerte, pas de métabolisme. Contrairement aux cellules vivantes, le virus, pour se multiplier ne se divise pas, il se réplique. Comme il n'a pas le matériel adéquat, il utilise celui des cellules qu'il infecte : la contamination passe par l'injection unique de l'information génétique, voir par l'entrée complète du virus. Et c'est en utilisant l'energie et les enzymes des cellules que chaque constituant du virus est répliqué (suit un auto-assemblage). Ainsi si l'on considère le virus comme "détournement de la machinerie cellulaire", c'est à dire la cellule infectée dans son ensemble, alors là le virus est vivant.

    Pour s'éloigner un peu du sujet, je ne pense pas que le fait d'être vivant où non joue un rôle. Je pense que la théorie du gène égoïste est plus que jamais d'actualité. Dans le vivant, si on a l'impression que chaque espèce tente de se propager, ce n'est pas par dessein, c'est une conséquence de leurs caractères. A ce moment là les premiers "organismes" n'étaient sans doute que des brins d'arn qui ont eu l'opportunité de se répliquer et de se répendre tout simplement. Et donc pour conclure, la vie ne serait qu'un moyen parmi d'autre de répliquer des molécules. Nous ne sommes qu'une enveloppe nécessaire à la multiplication et à la propagation des acides nucléiques se trouvant dans nos cellules. Vu comme ça, c'est destabilisant.
    Mais vaut-il mieux être un porc heureux ou un Socrate malheureux ? C'est un autre problème.

    Renaud
    Renaud
     

  4. Namsam

    Date d'inscription
    novembre 2005
    Messages
    112

    Re : [Bio] [TS] Immunologie-SIDA (peut être trop difficile)

    Les termes d'anticorps monoclonaux et polyclonaux ne sont en effet pas du programmes de Terminale S.
    Je n'ai aucune idée de la définition mais je pense que les anticorps monoclonaux sont des anticorps qui ne peuvent agir que sur un antigène donné et polyclonaux sur plusieurs... Mais cela serait contre l'idée qu'un anticorps spécifique peut agir sur un antigène donné...
    Cela peut donc être le fait que plusieurs anticorps peuvent agir sur un antigène donné: on dit qu'ils sont polyclonaux?

    Sinon pour la derniere question,
    3. Le patient est positif pour l'un des ELISA et négatif pour le second. On effectue le westernblot et le test se révele négatif pour les proteines de l'enveloppe.
    On préscrit un nouveau test sérologique 15 jours à 1 mois plus tard.
    Expliquez pourquoi.
    on pourrait penser que lors du premier test ELISA, un anticorps anti-VIH aurait pu être présent dans le sérum ( pourquoi? Je ne sais pas du tout) et aurait réagi formant un complexe immun et rendant positif le test mais comme cela n'a marché que pour le premier test, on s'assure que les anticorps ne sont pas présent en attendant que leur nombre se multiplie.

    Vous homettez de dire que au fond de la boite se trouve des anticorps qui capturent les antigènes que vous voulez identifier.
    Ensuite vous vous perdez dans des détails.
    Vous êtes sur que ce ne sont pas des antigènes ( dans ce cas des particules de VIH) que nous placons au fond de la boite?
     

  5. ALMOCORIS

    Date d'inscription
    mars 2007
    Localisation
    sur terre--->enfin je crois
    Âge
    28
    Messages
    99

    Unhappy Re : [Bio] [TS] Immunologie-SIDA (peut être trop difficile)

    Bonsoir a tous

    voila il reste presque rien pour le debut du bac

    et je suis etremement stresser

    voila je fait des exos d'immunologie et je comprend RIEN


    je vous pose mes questions !!



    est ce que les antigénes et les anticorps sont la meme chose??

    quelle sont leur fonctions??

    qu'est que le GP120 ET LES CD4 CD3 CD8 pourquoi sont il la??

    est ce qu'ils sont contre le virus ou est ce qu'ils aide le virus a s'integres??

    une bacterie c'est comme le virus??


    j'espere avoir une reponse je suis completememt a al'ouest !!

    je vous remercie d'avance

    amicalemeent
     


    • Publicité



  6. Keith75008

    Date d'inscription
    mai 2007
    Messages
    3

    Re : [Bio] [TS] Immunologie-SIDA (peut être trop difficile)

    Citation Envoyé par ALMOCORIS Voir le message
    Bonsoir a tous

    voila il reste presque rien pour le debut du bac

    et je suis etremement stresser

    voila je fait des exos d'immunologie et je comprend RIEN


    je vous pose mes questions !!



    est ce que les antigénes et les anticorps sont la meme chose??

    quelle sont leur fonctions??

    qu'est que le GP120 ET LES CD4 CD3 CD8 pourquoi sont il la??

    est ce qu'ils sont contre le virus ou est ce qu'ils aide le virus a s'integres??

    une bacterie c'est comme le virus??


    j'espere avoir une reponse je suis completememt a al'ouest !!

    je vous remercie d'avance

    amicalemeent
    Non, les anticorps et antigènes sont totalement différents, ce sont des assemblages de protéines (pas seulement pour les antigènes je crois). Les antigènes se trouvent à la surface des virus (entre autres) et permettent à notre corps de les reconnaitre via les anticorps qui possèdent une partie réceptrice variable et complémentaire d'un antigène. Les anticorps permettent la formation de complexes immuns et "désactivent" les cellules qu'ils fixent, cela aide aussi beaucoup la phagocytose.

    Les noms que tu cites sont des protéines de surface (GP120 = à la surface du VIH, cette protéine se fixe aux récepteurs CD4 présents sur les LT4 notamment). Le SIDA n'infecte que les cellules présentant des récepteurs CD4.

    Bacterie et virus sont différents :http://www.medecine-et-sante.com/mal...ieouvirus.html

    Voila, je ne suis pas prof d'SVT, donc c'est à confirmer..
     

  7. piwi

    Date d'inscription
    janvier 2005
    Localisation
    Strasbourg
    Âge
    40
    Messages
    7 852

    Re : [Bio] [TS] Immunologie-SIDA (peut être trop difficile)

    Bonjour Almocoris.

    Voyons un peu les notions que vous ne comprenez pas.
    est ce que les antigénes et les anticorps sont la meme chose??

    quelle sont leur fonctions??

    qu'est que le GP120 ET LES CD4 CD3 CD8 pourquoi sont il la??

    est ce qu'ils sont contre le virus ou est ce qu'ils aide le virus a s'integres??

    une bacterie c'est comme le virus??
    Première question:
    Non, antigènes et anticorps ne sont pas la même chose. Les anticorps sont des protéines appartenant à une classe bien précise appellées immunoglobuline. Elles ont pour caractère remarquable de posseder une partie dite variable car différente selon les anticorps. Cette partie variable que l'on nomme Fab (pour fraction antibody) possède une très forte affinité pour différentes cibles (protéines, glucides complexes) variant logiquement d'un anticorps à l'autre. On a donc, un type d'anticorps, une cible. Enfin, chaque type d'anticorps est produit par un clone de plasmocytes (forme active des lymphocytes B). Les cibles des anticorps sont les antigènes.

    On voit donc ici que les anticorps sont des protéines pouvant être très finement caractérisées alors que les antigènes sont de nature variable et ne se définissent que par rapport aux anticorps. Les anticorps sont une famille protéique, l'antigène est une notion.

    La fonction de l'anticorps est double:
    La première est de neutraliser les éléments du non-soit.
    La seconde est de participer à l'opsonisation en facilitant la présentation des éléments du non-soit aux macrophages afin de permettre la reconnaissance de ces éléments par le système immunitaire.

    CD4/CD8.
    Pour qu'un lymphocyte T reconnaisse un antigène, il doit être présenté par des cellules sur des molécules du CMH (HLA). Cette molécule existe sous deux formes CMH I qui présente des antigènes issus de la cellule. Le CMH II qui présente des antigènes issus de la phagocytoses effectuées par les cellules. Chacune de ces molécules est formée par une partie propre est constante et une partie variable qui porte l'antigène.
    Le lymphocyte reconnait ceci grace Aux CD4/8 qui reconnaissent les parties constantes des CMH II et des CMH I respectivement et au TcR qui reconnait les parties variables du CMH.

    CD3 est retrouvé sur les lymphocytes immatures au cours de la selection thymique.

    GP120 est une glycoprotéine de l'envoloppe du virus HIV qui interagit assez spécifique avec CD4 et provoque l'adhésion du virus à la paroi du lymphocyte. C'est ainsi que que le virus exploite le mécanisme de défense (CD4/TcR) afin de pénétrer la cellule. Donc CD4/TcR est bel est bien un outil de l'organisme pour lutter contre les invasions microbiennes mais il est exploité par le VIH pour lui permettre de se propager.

    Une bactérie est ce comme un virus?
    Non!
    Très rapidement:
    Une bactérie est autonome et peut exploiter le milieu environnant, peut se multiplier.
    Un virus ne peut pas exploiter le milieu environnant et est dépendant d'un hote pour pouvoir répliquer son materiel génétique et se multiplier.


    Voilà, j'espère avoir répondu à tes questions.

    Cordialement,
    piwi
     

  8. ALMOCORIS

    Date d'inscription
    mars 2007
    Localisation
    sur terre--->enfin je crois
    Âge
    28
    Messages
    99

    Re : [Bio] [TS] Immunologie-SIDA (peut être trop difficile)

    Citation Envoyé par piwi Voir le message
    Bonjour Almocoris.

    Voyons un peu les notions que vous ne comprenez pas.

    Première question:
    Non, antigènes et anticorps ne sont pas la même chose. Les anticorps sont des protéines appartenant à une classe bien précise appellées immunoglobuline. Elles ont pour caractère remarquable de posseder une partie dite variable car différente selon les anticorps. Cette partie variable que l'on nomme Fab (pour fraction antibody) possède une très forte affinité pour différentes cibles (protéines, glucides complexes) variant logiquement d'un anticorps à l'autre. On a donc, un type d'anticorps, une cible. Enfin, chaque type d'anticorps est produit par un clone de plasmocytes (forme active des lymphocytes B). Les cibles des anticorps sont les antigènes.

    On voit donc ici que les anticorps sont des protéines pouvant être très finement caractérisées alors que les antigènes sont de nature variable et ne se définissent que par rapport aux anticorps. Les anticorps sont une famille protéique, l'antigène est une notion.

    La fonction de l'anticorps est double:
    La première est de neutraliser les éléments du non-soit.
    La seconde est de participer à l'opsonisation en facilitant la présentation des éléments du non-soit aux macrophages afin de permettre la reconnaissance de ces éléments par le système immunitaire.

    CD4/CD8.
    Pour qu'un lymphocyte T reconnaisse un antigène, il doit être présenté par des cellules sur des molécules du CMH (HLA). Cette molécule existe sous deux formes CMH I qui présente des antigènes issus de la cellule. Le CMH II qui présente des antigènes issus de la phagocytoses effectuées par les cellules. Chacune de ces molécules est formée par une partie propre est constante et une partie variable qui porte l'antigène.
    Le lymphocyte reconnait ceci grace Aux CD4/8 qui reconnaissent les parties constantes des CMH II et des CMH I respectivement et au TcR qui reconnait les parties variables du CMH.

    CD3 est retrouvé sur les lymphocytes immatures au cours de la selection thymique.

    GP120 est une glycoprotéine de l'envoloppe du virus HIV qui interagit assez spécifique avec CD4 et provoque l'adhésion du virus à la paroi du lymphocyte. C'est ainsi que que le virus exploite le mécanisme de défense (CD4/TcR) afin de pénétrer la cellule. Donc CD4/TcR est bel est bien un outil de l'organisme pour lutter contre les invasions microbiennes mais il est exploité par le VIH pour lui permettre de se propager.

    Une bactérie est ce comme un virus?
    Non!
    Très rapidement:
    Une bactérie est autonome et peut exploiter le milieu environnant, peut se multiplier.
    Un virus ne peut pas exploiter le milieu environnant et est dépendant d'un hote pour pouvoir répliquer son materiel génétique et se multiplier.


    Voilà, j'espère avoir répondu à tes questions.

    Cordialement,
    piwi


    bonsoir piwi merci pour ta reponse ah c enfin clair
    euh juste pour les CD4 pourquoi une fois que c'est encontacte avecle virus aide le virus a rentre dans l'organisme , et ne le lutte pas contre pourtant les CD4 sont issu des lymphycytes non??


    merci d'avance
    amicalement ALMOCORIS
     

  9. Mousso

    Date d'inscription
    octobre 2005
    Messages
    6

    Re : [Bio] [TS] Immunologie-SIDA (peut être trop difficile)

    Les CD4 n'aide et ne luttent en rien contre le virus. Ce ne sont que des épitopes de cellules immunitaires. Elles ne servent qu'à reconnaître les antigènes, ou être reconnues par eux (cf. le VIH).
     

  10. ALMOCORIS

    Date d'inscription
    mars 2007
    Localisation
    sur terre--->enfin je crois
    Âge
    28
    Messages
    99

    Re : [Bio] [TS] Immunologie-SIDA (peut être trop difficile)

    Citation Envoyé par Mousso Voir le message
    Les CD4 n'aide et ne luttent en rien contre le virus. Ce ne sont que des épitopes de cellules immunitaires. Elles ne servent qu'à reconnaître les antigènes, ou être reconnues par eux (cf. le VIH).
    Bonsoir mousso je te remercie pour ta reponse

    si jai bien compris je ne dois pas chercher d'explications

    on me dis cela je l'applique un point c'est tous

    merci encore

    bonne soirée
     

  11. piwi

    Date d'inscription
    janvier 2005
    Localisation
    Strasbourg
    Âge
    40
    Messages
    7 852

    Re : [Bio] [TS] Immunologie-SIDA (peut être trop difficile)

    euh juste pour les CD4 pourquoi une fois que c'est encontacte avecle virus aide le virus a rentre dans l'organisme , et ne le lutte pas contre pourtant les CD4 sont issu des lymphycytes non??
    Bonjour.
    A lire votre question on dirait qu'il reste encore des confusions. Qu'entendez vous exactement par CD4 ici. Parlez vous des lymphocytes CD4 (Lymphocytes T) ou de la molécule CD4?
    Quoi qu'il en soit, si le virus entre en contact avec un CD4 (quel que soit ce que l'on met derrière le mot) c'est qu'il est déjà dans l'organisme. Donc le CD4 n'est pas une porte d'entrée dans l'organisme pour le virus.
    Les lymphocytes CD4 sont sont encore appellés lymphocytes Helper. Ceci car ils permettent à la réaction immunitaire aqcuise de se développer. Sans eux, elle n'a absolument pas l'amplitude nécessaire à lutter contre l'infection.
    Il se trouve que la cible du VIH est ce lymphocyte T4, CD4, ou encore helper. Le virus pénètre dans ces cellules et les détruit. Ce faisant l'organisme n'a plus la possibilité de développer de l'immunité acquise efficace.
    Alors vous me demandez pourquoi il ne lutte pas contre le virus. Mais le lymphocyte lutte contre les ennemis exterieurs, or il se trouve que le VIH pénètre dans la cellule, donc pour imager, il se cache dans le fusil.
    Pour pouvoir pénétrer spécifiquement dans les lymphocytes T il faut que le virus reconnaisse un élément caractéristique de cette cellule: il s'agit du co-récepteur CD4.
    Donc le virus reconnait le CD4 sur les membranes des lymphocytes T4, pénètre dans la cellule qui dés lors ne peut plus lutter contre. S'y multiplie puis la fait exploser libérant de nouveaux virus. Cette destruction a pour conséquence secondaire d'affaiblir considérablement le système immunitaire acquit.
     

  12. KindHummingbird

    Date d'inscription
    juin 2007
    Messages
    3

    Re : [Bio] [TS] Immunologie-SIDA (peut être trop difficile)

    . Le virus.
    1. Voilà la definition pour un exam de bac selon moi, la plus concrete Un virus est une particule parasite intracellulaire obligatoire
    2. Le VIH est un retro virus.
    -Le VIH "s'accroche " à ces cellules cibles (a savoir les macrophages et les LT4 principalement) par l'intermediare des marqueurs cd4 et ccr5 presente sur ces cellules,
    -Apres son ammarage les membranes du virus et de la cellule cible fusionnent (la cellule cible devient alors une CPA ou cellule presentatrice d'antigene)
    -La capsidre ou proteine gp41 penetre alors dans la CPA.
    -C'est alors que la transcription de l'arn viral en adn viral s'oppere grâce a la transcriptase inverse.
    - Il y a ensuite l'incorporation de l'ADN viral au genome
    - suivie de la transcription et de la traduction des ARn messager en proteines
    -puis d'un assemblage et de bourgeonnement
    -enfin la cellule infecté libere de multiple virus.

    Ainsi le VIH est un retro virus ou un virus a ARn.

    3.
    Pour ce qui est des anticorps momoclonaux je dirais que ce sont des cellules qui appartiennent a un meme clone cellulaire
    Pourquoi utilise t on deux tests différents pour poser le diagnostic?
    Alors là je dirais pour eviter les erreurs et une trop grande inquietude pour le patient apres un diagnostique trop precoce.

    b. J'utilise un temoin qui presente les anticorps membranaires du retrovirus du sida, si le test montre pour mon patient les memes migrations colorés, et presente plus de 3 proteines viral, l'individu est declaré seropositif pour le sida.
    En disposant de sang on peut aussi verifier la teneur en anticorps anti VIH, leur presence atteste de la seropositivité du patient.
     

  13. sosso972

    Date d'inscription
    juin 2007
    Localisation
    martinique, guadeloupe
    Âge
    29
    Messages
    62

    Re : [Bio] [TS] Immunologie-SIDA (peut être trop difficile)

    je me lance
    :

    1. Donnez une définition générale des virus.
    Les virus sont des organismes, non cellulaires, parasites obligatoires des cellules procaryotes et eucaryotes.
    Ils ont une structure très simple et constituent des particules appelées virions.

    -ne contient qu’ un seul type d’acide nucléique : ADN ou ARN
    -est incapable de croître ou de se diviser.
    Il se reproduit à partir de son seul acide nucléique
    -ne possède pas dans son génome les informations pour la synthèse de métabolites. Il les trouve dans les cellules qu’il infecte en détournant à son profit le métabolisme cellulaire .
    C’est un parasite intracellulaire obligatoire.

    une structure définie à symétrie:
    -cubique
    -hélicoïdale
    -combinée

     

  14. invite765432345678
    Invité

    Re : [Bio] [TermS] Immunologie-SIDA (peut être trop difficile)

    Citation Envoyé par piwi Voir le message
    Je dirais que de l'ensemble il y a du bon même si la formulation laisse franchement à désirer. De la même façon que Vinc j'ajouterai que je ne vois pas pourquoi limiter le champ de la definition aux virus à ARN (dont font effectivement partie les VIHs).
    Même si le critère de taille pourrait être interessant je ne le mettrais pas dans la definition. La raison en est assez simple dans le fond. Connaissez vous une entité de la taille d'une bactérie ou d'une cellule qui se comporterait comme un virus? Donc il n'y a pas d'exclusion par le critère de taille, du coup le mentionner est facultatif.


    Dans le principe c'est cela même si la question appelle une réponse plus détaillée

    note: j'avais pas bien lu le coup du tour de taille du virus. Pas mal.... non en fait, excellent.
    C'est vraiment une saleté ces virus. Ils arrivent sous forme d'ARN, donc personne ne se méfie, puis brusquement ils boivent un peu de jus de protéine, se transforme en ADN et hop investissent la cellule !
     

  15. Pierrot-BBC

    Date d'inscription
    novembre 2009
    Localisation
    Cergy
    Messages
    14

    Re : [Bio][TS] Immunologie-SIDA (peut être trop difficile)

    Les anticorps (Ac) monoclonaux sont des Ac dirigés contre un même épitope d'une molécule. Ils sont secretés par un même type de plasmocytes.
    A l'inverse les anticorps polyclonaux sont des Ac différents, dirigés contre des épitopes différents d'une même molécule. Ils sont secretés par des plasmocytes différents.
    Pour séparer des Ac monoclonaux c'est la galère. Si je me souviens bien, on aligne les tests (ELISAs?) dans plusieurs puits, et on ne conserve que les plasmocytes correspondants aux puits qui nous intéressent.
     


    • Publicité







Sur le même thème :





 

Discussions similaires

  1. TIPE est-ce un sujet trop difficile ?
    Par wallywow dans le forum TPE / TIPE et autres travaux
    Réponses: 0
    Dernier message: 18/11/2007, 14h18
  2. réaction très surprenante...peut-etre meme trop.
    Par boardingman dans le forum Chimie
    Réponses: 16
    Dernier message: 18/01/2007, 17h25
  3. Peut-on être en cité U sans être boursier ?
    Par Temtem71 dans le forum Orientation après le BAC
    Réponses: 7
    Dernier message: 20/12/2006, 12h23
  4. peut étre la fin du sida?????
    Par soulie dans le forum Actualités
    Réponses: 34
    Dernier message: 15/09/2006, 11h19
  5. [Bio] [Lycée, Bac] Immunologie : un pauvre lapin
    Par piwi dans le forum Exercices pour les concours et examens
    Réponses: 7
    Dernier message: 13/05/2006, 12h02