Bonjour, cliquez-ici pour vous inscrire et participer au forum.
  • Login:



Affichage des résultats 1 à 10 sur 10

[Exemple] [Biologie] L'homme est la meilleure centrale solaire

  1. Yoyo

    Date d'inscription
    janvier 2003
    Messages
    15 863

    [Exemple] [Biologie] L'homme est la meilleure centrale solaire

    [note de la modération : nous rappelons aux lecteurs de ce fil que les propositions qui sont faites ici sont des jeux intellectuels amusants ; les auteurs ne croient pas une seconde à ce qu'ils proposent ]

    L'Homme est capable d'absorber la chaleur du soleil pour la transformer en énergie chimique. En effet vous avez tous remarqué comme en hiver on est plus fréquemment malade et que notre moral (voir notre libido) sont en berne. En effet en hiver nous captons moins d'énergie lumineuse ce qui a pour conséquence de diminuer notre production d'ATP (énergie des cellules). Les organes principaux sont alimentés en premier lieu, vient ensuite les organes périphériques. D'où cette sensation de faiblesse et la baisse d'immunité qui caractérisent la période hivernale. Nos amis les ours ont bien compris l'avantage qu'il y avait à hiberner durant l'hiver.

    Un remède à ce mal a récemment été proposé sous le terme de photothérapie, où l'on expose les personnes à une intensité lumineuse équivalente à celle qu'on reçoit en été pendant plusieurs séances. Les résultats semblent prometteurs puisque la grande majorité des personnes disent se sentir en pleine forme après ces séances.

    -----

    Dernière modification par deep_turtle ; 24/03/2006 à 12h34.
     


    • Publicité



  2. Eurole

    Date d'inscription
    février 2006
    Localisation
    17120 mortagne sur gironde
    Âge
    84
    Messages
    2 188

    Re : [Exemple] [Biologie] L'homme est la meilleure centrale solaire

    Citation Envoyé par Yoyo
    L'Homme est capable d'absorber la chaleur du soleil pour la transformer en énergie chimique. En effet vous avez tous remarqué comme en hiver on est plus fréquemment malade et que notre moral (voir notre libido) sont en berne. En effet en hiver nous captons moins d'énergie lumineuse ce qui a pour conséquence de diminuer notre production d'ATP (énergie des cellules). Les organes principaux sont alimentés en premier lieu, vient ensuite les organes périphériques. D'où cette sensation de faiblesse et la baisse d'immunité qui caractérisent la période hivernale. Nos amis les ours ont bien compris l'avantage qu'il y avait à hiberner durant l'hiver.

    Un remède à ce mal a récemment été proposé sous le terme de photothérapie, où l'on expose les personnes à une intensité lumineuse équivalente à celle qu'on reçoit en été pendant plusieurs séances. Les résultats semblent prometteurs puisque la grande majorité des personnes disent se sentir en pleine forme après ces séances.

    Bonjour Yoyo.

    Si les ours ont compris, je peux essayer.

    Qu’entends-tu par « organes centraux » et « organes périphériques » ?

    Un usage inconsidéré de la « photothérapie » n’est sans doute pas sans dangers.
    C’est une forme de dopage.
    L’homme est aussi une « machine » très équilibrée.
    Le déséquilibre s’appelle maladie, accident, ...
    La fatigue humaine a de multiples causes
    Mais parfois l’homme ne veut pas les voir.

    Qu’en sera-t-il quand « hiberner durant l'hiver » ne sera plus un pléonasme ?

    .
     

  3. Yoyo

    Date d'inscription
    janvier 2003
    Messages
    15 863

    Re : [Exemple] [Biologie] L'homme est la meilleure centrale solaire

    Salut

    Les organes peripheriques sont par exemples la peau, alors que les organes internes sont le coeur, les poumons, le cerveau etc....

    POur ce qui est de l'usage inconsidéré, en effet comme en toute chose il est bon de rester raisonable et de ne pas en abuser. Il a d'ailleur ete rapporté dans le dernier numero de "health and sleep" qu'une exposition prolongée avait entrainé chez certain sujet un etat d'exitation ayant provoqué quelques insomnies.

    Yoyo
     

  4. whirlwind

    Date d'inscription
    janvier 2006
    Localisation
    Angleterre
    Âge
    28
    Messages
    232

    Re : [Exemple] [Biologie] L'homme est la meilleure centrale solaire

    Moi je crois plutôt que c'est le froid qui provoque tous ces problèmes survenant en hiver et non le manque de lumière : par exemple à la montagne, il y a beaucoup de soleil, il n'empêche qu'on attrape "froid". Par ailleurs l'expression employée le montre bien en effet, la température du corps diminue et ça l'affaiblit...
    Non??
    Que dites vous de ce contrexemple??
    Dernière modification par whirlwind ; 26/03/2006 à 18h28. Motif: oubli
     

  5. Yoyo

    Date d'inscription
    janvier 2003
    Messages
    15 863

    Re : [Exemple] [Biologie] L'homme est la meilleure centrale solaire

    Bonsoir

    En effet c'est une bonne question. En fait malgre le fort ensoleillement qui existe a la montagne le corps recoit moins de lumiere qu'habituellement. En effet, justement a cause du froid on a tendance a se couvrir enormement, or tous ces vetements (nettement plus nombreux qu'en ville) empeche le corps de recevoir la lumiere du soleil.
    Ensuite il faut savoir que dans des conditions "normales" la temperature du corps ne varie que de quelques dixieme de degres.
    En plus la montagne est souvent le lieu d'excercices important, or le sport par l'intermediaire des muscles participe a "rechauffer" le corps.

    YOyo
     


    • Publicité



  6. Eurole

    Date d'inscription
    février 2006
    Localisation
    17120 mortagne sur gironde
    Âge
    84
    Messages
    2 188

    Re : [Exemple] [Biologie] L'homme est la meilleure centrale solaire

    Citation Envoyé par Yoyo
    Bonsoir

    En effet c'est une bonne question. En fait malgre le fort ensoleillement qui existe a la montagne le corps recoit moins de lumiere qu'habituellement. En effet, justement a cause du froid on a tendance a se couvrir enormement, or tous ces vetements (nettement plus nombreux qu'en ville) empeche le corps de recevoir la lumiere du soleil.
    Ensuite il faut savoir que dans des conditions "normales" la temperature du corps ne varie que de quelques dixieme de degres.
    En plus la montagne est souvent le lieu d'excercices important, or le sport par l'intermediaire des muscles participe a "rechauffer" le corps.

    YOyo
    Bonjour à tous.

    La discussion prend corps.
    On pourrait ajouter qu’en montagne l’air est différent.

    *

    Je rappelle
    que le thème de la discussion est
    L'homme est la meilleure centrale solaire.

    et que
    l’homme est un être vivant qui comme tel se nourrit.

    N’y a-t-il pas un lien entre les deux idées ?
    une identité ?

    Le repas que je vais manger ce soir est un produit indirect, plus ou moins, de l’énergie solaire.

    L’air que je respire en cet instant est un bol d’atmosphère, atmosphére générée par le soleil

    Les impressions dans lesquelles je baigne ou que j'émets en sont également une émanation plus ou moins directes.

    *

    Un autre thème de réflexion :
    Les flux solaires ne sont pas constants

    Hippocrate le savait déjà.
    Le Dr Paul Carton l’a développé en médecine au siècle passé.
    L’Observatoire Royal Belge publie chaque pour ces variations, dont l’intérêt est trop méconnu.

    Voici un fichier copié du site de l’Observatoire, montrant la variation cyclique des « taches solaires »


    La Terre baigne (nous baignons) cette année dans un flux minimum, mais ascendant.

    Voici l’adresse du site pour les jeunes et moins jeunes

    http://sidc.oma.be/index.php3

    .
     

  7. whirlwind

    Date d'inscription
    janvier 2006
    Localisation
    Angleterre
    Âge
    28
    Messages
    232

    Re : [Exemple] [Biologie] L'homme est la meilleure centrale solaire

    Citation Envoyé par Yoyo

    En fait malgre le fort ensoleillement qui existe a la montagne le corps recoit moins de lumiere qu'habituellement. En effet, justement a cause du froid on a tendance a se couvrir enormement, or tous ces vetements (nettement plus nombreux qu'en ville) empeche le corps de recevoir la lumiere du soleil.


    YOyo
    D'accord mais dans ce cas cela signifierait que plus les gens habitent près de l'équateur, plus ils sont en bonne santé ??!!
    Citation Envoyé par Eurole
    On pourrait ajouter qu’en montagne l’air est différent.
    Quel est le rapport entre l'air et la lumière ??
     

  8. Etile

    Date d'inscription
    décembre 2005
    Localisation
    Lyon
    Messages
    656

    Re : [Exemple] [Biologie] L'homme est la meilleure centrale solaire

    Mais alors, ca voudrait dire que les esquimaux ont trouvé ce remède depuis déjà des millainaires ?
    Comme quoi !
     

  9. Eurole

    Date d'inscription
    février 2006
    Localisation
    17120 mortagne sur gironde
    Âge
    84
    Messages
    2 188

    Re : [Exemple] [Biologie] L'homme est la meilleure centrale solaire

    Citation Envoyé par whirlwind
    Quel est le rapport entre l'air et la lumière ??
    Question "ontologique" ou "théologique" ou "scientifique": je ne me lancerai pas dans une réponse.

    Mais question de bons sens:
    Que serait la Terre sans son atmosphère ?


    .
     

  10. verdy_p

    Date d'inscription
    juillet 2006
    Âge
    50
    Messages
    29

    Re : [Exemple] [Biologie] L'homme est la meilleure centrale solaire

    Le corps ne fonctionne bien qu'à certaines températures. Au delà, il produit trop d'énergie calorifique et la synthèse d'éléments chimiques se fait mal (les grosses molécules sont cassées et désordonnées avant de pouvoir se stabiliser et se former), en dessous, les interactions ioniques sont trop fortes pour faciliter les échanges gazeux.

    Le corps doit donc sans cesse chercher à réguler sa température, ce qui mobilise aussi les muscles (y compris le coeur et ceux qui contractent ou étendent les vaisseaux sanguins).

    En hiver, au froid, on perd trop d'énergie par circulation à la surface de la peau et dans les muscles périphériques, l'activité musculaire des gros muscles doit augmenter pour maintenir la température et on prive le cerveau d'un partie de son énergie: on se ramollit et on a tendance à s'endormir. Même chose en été quand il faut trop chaud: il faut augmenter considérablement la circulation sanguine pour avacuer la chaleur, mais aussi produire la sueur pour que sa vaporisation refroidisse le corps, on consomme donc de l'énergie chimique au détriment du cerveau (qui lui aussi produit trop de chaleur, et doit ralentir son activité): on se ramollit autant.

    L'action du soleil n'est pas du tout productrice d'énergie pour le corps (l'énergie vient de l'ATP et la peau n'en produit pas sous l'action du soleil ni même de la température absorbée).

    Le soleil n'intervient que dans la synthèse de quelques susbtances photosensibles complexes comme la mélatonine, qui, dissoute dans le sang, a un effet sur la production de diverses hormones anti-dépressives dans le cerveau. De même l'exposition à la lumière sollicite davantage certaines zones du cerveau et cette augmentation d'actrivité sollicite la production d'hormone de veille, et ralentit celle d'hormones du sommeil, d'où une sensation euphorique qui favorise aussi l'excitation sexuelle et la recherche de plaisir (c'est bien connu que toutes les espèces vivantes ont une activité sexuelle décuplée dès les premiers beaux jours, et l'excitation sexuelle est le meilleur anti-dépresseur, d'autant que les corps se dénudent plus facilement avec la chaleur, ainsi que la production de sueur chargée en hormones qui sensibilisent les capteurs sexuels et augmente l'excitation, et permet une activité supérieure).

    L'activité toutefois produit toutes sortes de toxiques qui doivent être éliminés, d'où la sensation de fatigue: des capteurs de toxiques favorisent la production d'hormones du sommeil, de même que l'absence de production d'hormones d'éveil dans le cerveau par la détection de lumière (source d'information). Le coprs est bien adapté pour suivre l'alternance jour-nuit qui maintient les équilibres chimiques.

    Le sommeil (quand le cerveau n'a plus à s'occuper de maintenir l'équilibre ou une respiration forte pour l'activité musculaire, ou de rester en veille des informations extérieures pour les analyser) répare en arrêtant l'activité musculaire, ce qui réduit le besoin en énergie périphérique, diminue la température produite par les muscles, favorise la dissipation des toxiques dissous dans les muscles et la graisse périphérique, et c'est le cerveau qui bénéficie le plus de toute l'énergie et va produire les hormones les plus complexes, ou synthétiser l'information dans la formation de connexions synaptiques stables, processus qui demande beaucoup d'énergie (et participe aux rêves du sommeil paradoxal, avec une activité intense du cerveau, et quelques mouvements désordonnés du corps).

    Autre facteur: en hivers, le besoin en énergie est augmenté, et on doit manger plus; hors la digestion consomme au départ beaucoup plus d'énergie qu'elle n'en apporte. On a davantage sommeil car moins d'énergie est disponible pour les muscles: le corps doit économiser ses ressources pour pouvoir digérer correctement.

    Mais dire que le soleil apporte de l'énergie est faux. Seule l'énergie chimique synthétisée par la transformation du glycogène produit l'ATP utilisé par les cellules (et produit essentiellement dans un micro-organisme vivant en symbiose semi-parasitaire dans chacune de nos cellules, les mitochondries qui ont leur propre matériel génétique et leur propre reproduction contrôlée: nos cellules leur donne les nutriments, les mitochondries synthétisent l'ATP qui est bien plus efficace pour transporter l'énergie que les autres composés chimiques à action très lente que produisent les cellules animales).

    L'oxygène qu'on respire sert avant tout à nourrir les mitochondries, mais est toxique pour la cellule: il faut absolument que l'action des mitochondries soit efficace pour absorber au maximum l'oxygène produit qui sinon oxyderait les protéines complexes en cours de formation lente dans les cellules de notre corps. La protection contre l'oxygène est la surface lipidique interne des vaisseaux sanguins qui peuvent ainsi répartir cet oxygène. Mais la circulation est essentielle pour que la concentration ne devienne pas trop importante. l'hémoglobine transporte l'oxygène dans une coque protectrice contenant un noyau de fer, l'oxide de carbone est lui dissous et acidifie le plasma qui doit donc garder un pH basique pour éviter de détruire les vaisseaux et membranes cellulaires (notamment les ponts de souffre qui collent les molécules).

    A tout point de vue, le soleil est toxique pour la peau (il casse les ponts lipidiques, assèche les cellules, brule) et le corps s'en protège avec les mélanocites (pour éviter que les rayons ne pénètrent profondément, le colorant "bronzant" produit se diffusant à la surface dans la couche cornée morte de la peau, et dans les poils et cheveux eux aussi protecteurs, constitués de membranes de cellules déjà mortes et asséchées).
     


    • Publicité







Sur le même thème :





 

Discussions similaires

  1. Quelle est la meilleure façon d'apprendre ?
    Par vin's dans le forum Débats scientifiques
    Réponses: 53
    Dernier message: 10/12/2008, 22h30
  2. Quelle est la meilleure voie pour un master génie civil ?
    Par kronox1 dans le forum Orientation après le BAC
    Réponses: 3
    Dernier message: 09/04/2008, 09h00
  3. L'homme est il un danger pour l'Homme ?
    Par hiram dans le forum [ARCHIVE] Philosophie
    Réponses: 19
    Dernier message: 30/08/2004, 11h23
  4. Si l'homme est sociable,est-il necessaire de recourir o droi
    Par Scar dans le forum [ARCHIVE] Philosophie
    Réponses: 6
    Dernier message: 03/03/2004, 08h45