Bonjour, cliquez-ici pour vous inscrire et participer au forum.
  • Login:



+ Répondre à la discussion
Page 1 sur 2 1 DernièreDernière
Affichage des résultats 1 à 15 sur 28

Principe du puits canadien appliqué à une cave ?

  1. Mettero

    Date d'inscription
    juillet 2006
    Messages
    1 252

    Principe du puits canadien appliqué à une cave ?

    Bonjour

    Il y a déjà quelques mois, je pensais utiliser ma cave pour y aspirer l'air frais et refroidir tout ma maison mais beaucoup m'avait dit que j'allais réchauffer ma cave en quelques heures et que je pourrais jeter mon vin ... J'ai donc accepté et oublié cette idée
    Et ce matin au réveil, je me suis posé la question suivante :
    1) En partant du principe qu'un puits canadien, c'est 30 m de longs d'un PVC de 160 , ça fait une surface d'échange thermique de 2IIR x L , soit ici 2 x 3,14 x 0,08 x 30 = 15 m2 de surface d'échange
    2 ) Ma cave descendant à 2 m de profondeur et faisant au moins 30 m2 , rien qu'au sol (auquel je peux rajouter une partie des murs, soit pas loin de 50m2). Celle n'est pas du tout isolé, mais alors pas du tout. Terre à même le sol et parois en briques à même la terre


    Pourquoi ca ne pourrait donc pas marcher ?


    Merci

    -----

     


    • Publicité



  2. topsie

    Date d'inscription
    décembre 2006
    Messages
    123

    Re : Principe du puits canadien appliqué à une cave ?

    Bonjour
    Mais qu'y a t-il de changer depuis le réveil? L'air entrant en été dans la cave sera tourjours aussi chaud.
    Je suis en train de creuser ma cave mais pour faire un puits à galets à 2.5 m sous le niveau de la terre, isolé avec de l'extrudé en partie supérieure; http://forums.futura-sciences.com/thread126795.html
     

  3. Mettero

    Date d'inscription
    juillet 2006
    Messages
    1 252

    Re : Principe du puits canadien appliqué à une cave ?

    Bonjour

    Evidemment que l'air qui entre dans la cave est toujours aussi chaud, comme celui qui rentre dans la bouche d'entrée du tuyau PVC du puits canadien, sauf que j'ai une surface d'échange nettement plus importante !

    Mais au delà du réchauffement de ma cave, on m'a dit que je n'arriverai à rien refroidir par ce procédé ? Pourquoi ?
     

  4. remyb

    Date d'inscription
    juillet 2007
    Localisation
    IDF
    Âge
    45
    Messages
    1 503

    Re : Principe du puits canadien appliqué à une cave ?

    Citation Envoyé par Mettero Voir le message
    Mais au delà du réchauffement de ma cave, on m'a dit que je n'arriverai à rien refroidir par ce procédé ? Pourquoi ?
    Une fois que ta cave sera réchauffée, elle réchauffera la dalle qui est au dessus, et donc, indirectement ta maison.

    Le puit provencal (=puit canadien utilisé l'été) fonctione mieux car il se trouve en dehors de la maison, loin de celle-ci. Il n'y a pas de pont thermique entre les deux.

    Donc le rendement d'un puit provencal est meilleur. De plus, si les fluctuations de température ne sont pas bonne pour le vin, mais elles ne sont pas super pour les murs d'une cave...
     

  5. etpourquoipas

    Date d'inscription
    décembre 2007
    Messages
    608

    Re : Principe du puits canadien appliqué à une cave ?

    si la cave est bien enterrée dans le terre plein,
    ET
    si vous ne chauffez pas la cave
    ET
    si la dalle du rez de chaussée est bien isolée (R=2 mini)

    Alors, si vous avez une VMC SF, il suffit de faire un trou dans la porte de la cave au rez de chaussée et vous avez une espèce de "puits canadien du pauvre"...ça sera toujours mieux que d'aspirer l'air froid par les ouvertures des caissons de fenètres.

    Mais attention aux effets indésirables:
    - qu'avez vous dans votre cave? Des produits d'entretient toxiques...une voiture qui recrache ses gaz d'échappements au démarrage...
    - si la porte de la cave est proche du canapé, pas top le courant d'air.
     


    • Publicité



  6. Mettero

    Date d'inscription
    juillet 2006
    Messages
    1 252

    Re : Principe du puits canadien appliqué à une cave ?

    Citation Envoyé par remyb Voir le message
    Une fois que ta cave sera réchauffée, elle réchauffera la dalle qui est au dessus, et donc, indirectement ta maison.

    Le puit provencal (=puit canadien utilisé l'été) fonctione mieux car il se trouve en dehors de la maison, loin de celle-ci. Il n'y a pas de pont thermique entre les deux.

    Donc le rendement d'un puit provencal est meilleur. De plus, si les fluctuations de température ne sont pas bonne pour le vin, mais elles ne sont pas super pour les murs d'une cave...
    Bah je vois pas comment avec une telle surface d'échange thermique, elle peut se réchauffer ma cave. Idem pour les murs, comment l'aspiration de l'air chaud peut elle réchauffer des murs qui sont en contact permanent et sans la moindre isolation avec des m3 de terre donc la t°c ne bougera pas
     

  7. Mettero

    Date d'inscription
    juillet 2006
    Messages
    1 252

    Re : Principe du puits canadien appliqué à une cave ?

    Citation Envoyé par etpourquoipas Voir le message
    si la cave est bien enterrée dans le terre plein,
    ET
    si vous ne chauffez pas la cave
    ET
    si la dalle du rez de chaussée est bien isolée (R=2 mini)

    Alors, si vous avez une VMC SF, il suffit de faire un trou dans la porte de la cave au rez de chaussée et vous avez une espèce de "puits canadien du pauvre"...ça sera toujours mieux que d'aspirer l'air froid par les ouvertures des caissons de fenètres.

    Mais attention aux effets indésirables:
    - qu'avez vous dans votre cave? Des produits d'entretient toxiques...une voiture qui recrache ses gaz d'échappements au démarrage...
    - si la porte de la cave est proche du canapé, pas top le courant d'air.

    C'est une cave vouté en briques, enterré, non chauffée, mais absolument pas isolée du RDC. Dans la cave, y'a rien du tout. Pas de bagnoles, à 2M sous terre, sol de terre battue et murs en briques. Cave de 1865
     

  8. etpourquoipas

    Date d'inscription
    décembre 2007
    Messages
    608

    Re : Principe du puits canadien appliqué à une cave ?

    si ce n'est que pour rafraichir en été, alors vous pouvez faire un essai en été: par exemple avec une vmc posée au sol de la cave qui refoule l'air frais vers le ou les étages.
    Il faudra laisser une entrée d'air à la cave à l'opposé de l'endroit où vous aspirez. Surveillez bien la modifiation de température dans la cave.
     

  9. fred.fr

    Date d'inscription
    janvier 2008
    Âge
    57
    Messages
    2

    Re : Principe du puits canadien appliqué à une cave ?

    je trouve cela une super idée. Attention au gaz Radon.

    Ensuite je l'appellerai plutot puit méditeraneen car elle est concue pour refroidir (le canadien rechauffe).

    Ensuite l'objectif est de ventiler la cave nuit et jour, le jour elle se rechauffe et refroidit la maison....et la nuit elle se refroidit.

    En forçant la circulation d'air on augmente le phénomène. Et en humidifiant l'atmosphère on provoque l'évaporation qui fait baisser la température....

    En tout cas les variations brusques de températures sont mauvaises pour le vin.
     

  10. Mettero

    Date d'inscription
    juillet 2006
    Messages
    1 252

    Re : Principe du puits canadien appliqué à une cave ?

    J'avais déjà regardé. Il n'y a pas ou si peu de Radon dans l'eure. Sinon quant à l'humidification, c'est une cave déjà bien humide mais effectivement il faudra que je vois ce que ça donne comme hausse de t°c cet été
     

  11. remyb

    Date d'inscription
    juillet 2007
    Localisation
    IDF
    Âge
    45
    Messages
    1 503

    Re : Principe du puits canadien appliqué à une cave ?

    Citation Envoyé par Mettero Voir le message
    1) En partant du principe qu'un puits canadien, c'est 30 m de longs d'un PVC de 160 , ça fait une surface d'échange thermique de 2IIR x L , soit ici 2 x 3,14 x 0,08 x 30 = 15 m2 de surface d'échange
    2 ) Ma cave descendant à 2 m de profondeur et faisant au moins 30 m2 , rien qu'au sol (auquel je peux rajouter une partie des murs, soit pas loin de 50m2).
    A mon avis, ce n'est pas un problème de surface d'échange, mais un problème de masse de terre qui entoure l'échangueur.

    Or, si on compte la terre à moins d'un mêtre du conduit d'un puit provencal de 0.16m, on obtient : 3.14x(1.08-0.08)x(1.08-0.08)x30 = 109 m3
    Alors que les 30m2 de la cave ne sont en contact qu'avec gere plus de 30m3 de terre...
     

  12. lolodecarvin

    Date d'inscription
    novembre 2007
    Âge
    36
    Messages
    923

    Re : Principe du puits canadien appliqué à une cave ?

    Citation Envoyé par remyb Voir le message
    A mon avis, ce n'est pas un problème de surface d'échange, mais un problème de masse de terre qui entoure l'échangueur.

    Or, si on compte la terre à moins d'un mêtre du conduit d'un puit provencal de 0.16m, on obtient : 3.14x(1.08-0.08)x(1.08-0.08)x30 = 109 m3
    Alors que les 30m2 de la cave ne sont en contact qu'avec gere plus de 30m3 de terre...
    Biensur, la logique est la. Bravo remyb!

    De plus, une cave est rarement constituée de terremais essentiellement de beton, brique, parpaing, bref, que des materiaux un minimum isolant!!

    Les calories que l'on prendra avec cette methode, ce seront celle de l'habitation, et non celles de la terre
     

  13. Mettero

    Date d'inscription
    juillet 2006
    Messages
    1 252

    Re : Principe du puits canadien appliqué à une cave ?

    En admettant que ma cave fait 8 x 4. sur 2 m de haut. Et en ne prenant que le mètre inférieure de la cave (en hauteur) comme surface d'échange, j'ai 32 m2 au sol + 8 + 8 + 4 + 4 = 56 m2, soit 56 m3 de surface d'échange. Donc effectivement moitié moins, que le puits canadien. Néanmoins, une bonne partie est à 2 m de fond, le sol mais oublions ce détail.

    Pour le reste, je dois fort mais alors très fort, que de la brique directement en contact avec la terre ait la moindre capacité d'isolation. Qu'il y en ait un peu avec l'air pourquoi pas, mais avec de la terre de surcroit humide en permanence par chez moi, vraiment là je doute
     

  14. remyb

    Date d'inscription
    juillet 2007
    Localisation
    IDF
    Âge
    45
    Messages
    1 503

    Re : Principe du puits canadien appliqué à une cave ?

    Citation Envoyé par Mettero Voir le message
    Pour le reste, je dois fort mais alors très fort, que de la brique directement en contact avec la terre ait la moindre capacité d'isolation. Qu'il y en ait un peu avec l'air pourquoi pas, mais avec de la terre de surcroit humide en permanence par chez moi, vraiment là je doute
    Si tu considéres que le mur est un conducteur thermique, une partie de la fraicheur de la cave et déjà transmise à la maison par les murs et la dalle.
    Je pense que, même au milieu de l'été, si tu marche pieds nues sur la dalle elle doit être bien fraiche...
    Citation Envoyé par lolodecarvin Voir le message
    Les calories que l'on prendra avec cette methode, ce seront celle de l'habitation, et non celles de la terre
    Quand même, c'est sans doute un peu des deux...
    Et, avec l'inertie (cave + terre) et le déphasage de la dalle, les calories arriveront dans la maison avec quelques jours de décalage.
    Donc, le système est assez performant sur quelques jours. Il peut donc permettre de limiter le pic de chaleur de l'été.
    Mais est-ce que ça vaut le coûts de rendre sa cave inutilisable toute l'année, pour gagner dans sa maison pendant quelques jours ?

    Cette solution est, par exemple, a comparer avec mettre son congélateur dans la cave : on économise la chaleur qu'il produit dans la maison. En plus, étant dans un local plus frais, il consommera moins d'énergie...
     

  15. BoB82

    Date d'inscription
    avril 2007
    Âge
    41
    Messages
    28

    Re : Principe du puits canadien appliqué à une cave ?

    Bonjour et meilleurs voeux,

    si je peux me permettre de m'incruster dans votre conversation, pour évaluer un échange thermique il ne faut pas que considérer la surface d'échange, car oui la surface d'échange de la cave est importante comparée à celle du puits mais l'écoulement d'air dans la cave est très différent de celle d'un puits. Le rapport surface d'échange, volume d'air est très différent aussi entre les deux configurations.

    L'air n'ira pas s'amuser à lécher les murs pour échanger, à moins de le forcer, donc au bout d'un certain temps, dépendant du débit, l'air de la cave sera rénouveler et chaud et il faudra un certain temps pour qu'il se redroidisse.

    En gros, une fois l'air frais de la cave envoyée dans la maison, la cave sera pleine d'air chaud qu'il faudra refroidir par échange au paroi et ca ne se fera pas sans mouvement d'air.

    Pour que ca marche un peu, je verrais bien un fonctionnement du type, j'aspire l'air de la cave pendant X temps tant que la température de cette air n'éxède pas celle de la maison, ensuite je coupe et je mets en marche un ventilo de plafond dans la cave qui crée un mouvement d'air et augmente l'échange avec les parois. Une fois l'air de la cave redoidit, je l'aspire dans la maison.

    Mais v'là pas l'usine à gaz pour un rendement certaienement pas terrible.

    Je sais pas si je délire mais c'est comme cela que je le ressens.

    A+

    Olivier
     


    • Publicité







Sur le même thème :





 

Discussions similaires

  1. Puits canadien ?
    Par popo dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 1328
    Dernier message: 21/02/2015, 14h02
  2. Puits canadien
    Par claude27 dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 64
    Dernier message: 04/01/2010, 12h11
  3. Puits canadien en Savoie
    Par Jolène dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 6
    Dernier message: 13/11/2006, 13h25
  4. UV pour puits canadien
    Par seizetheday dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 0
    Dernier message: 16/03/2006, 16h31
  5. Puits canadien?
    Par USSOA dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 2
    Dernier message: 09/02/2006, 16h30