Bonjour, cliquez-ici pour vous inscrire et participer au forum.
  • Login:



+ Répondre à la discussion
Page 1 sur 5 12 3 4 DernièreDernière
Affichage des résultats 1 à 15 sur 61

Calorimètre électronique

  1. graounet

    Date d'inscription
    mars 2007
    Âge
    45
    Messages
    471

    Calorimètre électronique

    Bonjour,
    je vais avoir la charge d'un nouvel appartement et les charges de chauffage sont très élevées (collective donc gaspillage et si je veux bien isoler, je veux en avoir les fruits) En lisant ici et là j'ai vu l'existence de calorimètres électroniques.

    - Est-ce fiable ?
    - Peut-on obliger une copropriété à investir dedans ?
    - Quels sont les couts de ce genre d'installation si chaque radiateur doit être équipé ?

    Sinon peut-on légalement se séparer du chauffage collectif d'une coprpriété et passer en individuel ?


    Dernière modification par graounet ; 22/01/2008 à 17h48.
     


    • Publicité



  2. etpourquoipas

    Date d'inscription
    décembre 2007
    Messages
    608

    Re : Calorimètre électronique

    oubliez les calorimètres à mettre sur chaque radiateur, c'est de la camelotte.
    Mettez UN calorimètre pour UN appartement.
    Ca vaut dans les 150 euros, neuf sur ebay.de, cherchez "wärmezähler", ou alors quelques centaines d'euros neuf en France.
    C'est ultra précis, c'est un appareil calibré.
    Ca responsabilise les consommateurs et vous pouvez espérer une réduction de 20% de la facture de chauffage(valeur moyenne constatée lorsqu'on équipe un HLM).
     

  3. chatelot16

    Date d'inscription
    juin 2007
    Localisation
    angouleme france
    Âge
    55
    Messages
    10 537

    Re : Calorimètre électronique

    je pense que pour etre valable sans litiges dans une copropriété , les compteurs de chaleur doivent etre instalé et géré par la societé qui fait l'exploitation de la chaudiere

    si il n'y a que 4 coproprietaires volontaires sur 20 pourquoi ne pouraient il pas le faire en etant que 4 a payer l'instalation : en mettant un compteur general a la sortie de la chaudiere : ceux qui ont des compteur payent la consomation reele et le reste est partagé pour ceux qui ne veulent pas de compteur
     

  4. DavidDB

    Date d'inscription
    juillet 2004
    Messages
    1 203

    Re : Calorimètre électronique

    Citation Envoyé par etpourquoipas Voir le message
    oubliez les calorimètres à mettre sur chaque radiateur, c'est de la camelotte.
    Salut,

    Ah bon...

    Cela fait plus de trente ans que l'on utilise cette solution pour un immeuble de cinq appartements et cela fonctionne très bien pour une répartition équitable des frais de chauffage dans les appartements...

    David.
     

  5. etpourquoipas

    Date d'inscription
    décembre 2007
    Messages
    608

    Re : Calorimètre électronique

    la puissance énergétique fournie par un radiateur se mesure par la multiplication du débit de l'eau qui le traverse par la différence de température de l'eau entre l'entrée et la sortie. Evidemment celà requiert la pose d'une mesure de débit et donc c'est "un peu" plus compliqué à poser puisqu'il faut ouvrir le circuit d'eau.
    Les calorimètres qu'on pose sur un radiateur ne mesurent pas le débit d'eau qui circule dans le radiateur. Ils mesurent simplement la température du radiateur, c'est donc une mesure approximative. Certains sont encore plus approximatifs puisqu'ils sont basés sur la mesure d'une quantité de liquide évaporé(évidemment en été l'évaporation ne s'arrète pas...). Ces calorimètres "camelotte" sont facile à poser et requierent moins de main d'oeuvre. Essayez voir d'observer ce qui se passe en été si un rayon de soleil vient taper ce type de calorimètre...il va comptabiliser des calories qui se retrouveront sur votre facture alors que votre chauffage est coupé!
     


    • Publicité



  6. graounet

    Date d'inscription
    mars 2007
    Âge
    45
    Messages
    471

    Re : Calorimètre électronique

    Oui je pense à un apapreil mesurant le débit et le delta T pour obtenir la chaleur fournie. J'ai lu que c'était obligatoire (décret) si la somme payé dépassait un taux de l'ordre de 8 euros/m2 ... C'est plus que le cas !!!!

    A priori c'est obligatoire. M^me un calorimètre approximatif serait mieux que rien. Mais il est clair que l'amortissement sera immédiat parce que 680 euros de chauffage au fuel pour un studio par l'ancien proprio ça me fait haluciner !
     

  7. etpourquoipas

    Date d'inscription
    décembre 2007
    Messages
    608

    Re : Calorimètre électronique

    exemple: 150 euros + port avec kit de montage inclus
    http://cgi.ebay.de/WARMEZAHLER-VoluM...QQcmdZViewItem

    vous voyez sur la photo une sonde de température. Il y en a deux plus le débitmètre. Une sonde est à brancher sur le doigt de gant de l'arrivée et l'autre sur le doigt de gant de retour pour un appartement entier.
    L'appareil mesure Debit*DeltaT (puissance instantanée W) et fait la somme sur le temps(énergie calorifique J).
     

  8. jer75

    Date d'inscription
    septembre 2005
    Messages
    456

    Re : Calorimètre électronique

    Bonjour

    L'individualisation des frais de chauffage est obligatoire dans les copros depuis 1974.
    C'est le boulot de sociétés spécialisées

    voir ici:
    http://forums.futura-sciences.com/post1503321-29.html.
     

  9. graounet

    Date d'inscription
    mars 2007
    Âge
    45
    Messages
    471

    Re : Calorimètre électronique

     

  10. jer75

    Date d'inscription
    septembre 2005
    Messages
    456

    Re : Calorimètre électronique

    pas mal
    R131-18 on peut même lire qu'une installation supérieure à 30 kW doit comporter une régulation.Bon la définition de régulation est un peu trop succincte, mais quand même: ça en fait un paquet des copropriétés qui sont hors la loi.
     

  11. graounet

    Date d'inscription
    mars 2007
    Âge
    45
    Messages
    471

    Re : Calorimètre électronique

    Oui c'est le problème.... Les lois sont là mais il faut les faire appliquer. Les syndics sont souvent des incapables. J'ai téléphoné aujorud'hui et il ne connaissait pas ces textes ( enfin c'est ce qu'il dit !). Je vais bien remuer tout ça et si il veut jouer au malin, je ferai voter des quantités importantes de motions à chaque AG si nécessaire..... Surtout q'uil risque gros de bien pas appliquer la loi au TGI.... Le problème c'est qu'on abandonne souvent car il faut engager des frais avec un avocat.

    Les copropriétaires sont en effet des gens peu informés et surtout ils payent sans compter !!! Se plaindre ne résout pas les problèmes....
     

  12. DavidDB

    Date d'inscription
    juillet 2004
    Messages
    1 203

    Re : Calorimètre électronique

    Citation Envoyé par etpourquoipas Voir le message
    la puissance énergétique fournie par un radiateur se mesure par la multiplication du débit de l'eau qui le traverse par la différence de température de l'eau entre l'entrée et la sortie. Evidemment celà requiert la pose d'une mesure de débit et donc c'est "un peu" plus compliqué à poser puisqu'il faut ouvrir le circuit d'eau.
    Les calorimètres qu'on pose sur un radiateur ne mesurent pas le débit d'eau qui circule dans le radiateur. Ils mesurent simplement la température du radiateur, c'est donc une mesure approximative. Certains sont encore plus approximatifs puisqu'ils sont basés sur la mesure d'une quantité de liquide évaporé(évidemment en été l'évaporation ne s'arrète pas...). Ces calorimètres "camelotte" sont facile à poser et requierent moins de main d'oeuvre. Essayez voir d'observer ce qui se passe en été si un rayon de soleil vient taper ce type de calorimètre...il va comptabiliser des calories qui se retrouveront sur votre facture alors que votre chauffage est coupé!
    Salut,

    Faut arrêter les délires...
    En trente ans, je n'ai jamais vu de réclamation des locataires au niveau de l'utilisation des calorimètres à évaporation. Des explications avec preuves à l’appui, oui, mais des plaintes jamais…

    La mesure est précise et est loin d'être de la camelote!!!

    Le calcul est simple : il prend en compte la consommation énergétique globale de l’immeuble que l'on divise par le nombre d'unité évaporée sur la totalité du bâtiment pour avoir le coût par unité évaporée. Ensuite avec une simple règle de trois on retrouve la consommation exacte par appart.

    Concernant le soleil qui tronquerait les résultats de consommation, c'est encore un délire...
    C'est oublier que le bulbe de l'ampoule se trouve dans un boîtier isolé de l'air ambiant.
    La mesure exacte de température se fait au niveau du bulbe de l'ampoule calorimétrique.
    Donc, si le résultat était réellement tronqué par le soleil, cela reste totalement négligeable...
    J’ajoute que si ton radiateur est frappé par les rayons directs du soleil, il doit y avoir un gros problème car en principe, les radiateurs sont placés sous les ouvertures afin de « bloquer » le froid extérieur !!!
    De plus, c'est oublier la configuration du bâtiment qui va voir cette supposée évaporation supplémentaire (qui je le rappel n'intervient en rien sur la consommation réel d'énergie) va se retrouver d'une manière ou d'une autre sur tous les apparts.

    Sinon, même si les radiateurs sont coupés, il y a une évaporation naturelle, mais une fois de plus ce n'est pas pour cela que la facture énergétique va augmenter, vu que cette évaporation naturelle est présente au niveau de tous les calorimètres.
    Dans tous les cas, ce n’est pas du fait qu’un appart coupe ses radiateurs qu’il n’y a pas consommation d’énergie pour cette appart, vu que c’est collectif, même chauffage coupé il y a une part à facturer pour au minimum le maintient à température de l’installation (qui est équitablement répartie sur tous les apparts)

    Niveau de la mesure de débit, c’est moins fiable qu’un vulgaire calorimètre car il y a double sonde de température [B]et[/B mesure de débit (à multiplier par le nombre d’appart)…
    J’ai vu à plusieurs reprises (suite à des dépannages) ces débitmètres tomber en panne (et comme d’habitude on ne s’en rend compte que le jours du relevé), et c’est là que les problèmes débutent avec les locataires car, la consommation devient estimative et il devient quasiment impossible de justifier précisément la consommation de l’appart (l’erreur est au minimum de la consommation de maintient et se complique encore s’il y a chauffage des communs).
    Et je ne parle même pas des frais annuels de ce genre d’installation qui est demandé au locataire, qui reste exorbitant comparativement à une simple installation « calorimètre »…

    David.
     

  13. chatelot16

    Date d'inscription
    juin 2007
    Localisation
    angouleme france
    Âge
    55
    Messages
    10 537

    Re : Calorimètre électronique

    c'est bien ca le probleme des compteur : celuis qui veut mettre des debimetre sur ses radiateur pour analyser le chauffage de sa maison n'en fera pas une maladie si il y a un debit metre qui se bloque : il le reparera tout seul

    mais si un debitmetre se bloque chez un locataire il le signalera evidament le plus tard possible : on peut meme craindre que certain cherchent le moyen de le mettre en panne

    les calorimetre a evaporations son bon si tout les radiateur sont tous du meme type : mais je ne vois pas comment ca peut marcher avec des radiateur dont l'efficacité est completement differente ce qui peut etre le cas dans des batiments ancien ou les radiateurs sont d'origine differente

    je cherche une solution du genre capteur de debit et temperature sur chaque radiateur mais enregistrement centralisé pour un controle permanent de la validité des mesures : reste a savoir si des societé d'exploitation de chauffage savent le faire

    le debitmetre et thermometre est juste des l'instalation alors que le calorimetre a evapopration doit etre calculer avec les caracteristique exacte de chaque radiateur : et les moyen de ralentir l'evaporation sans empecher le radiateur de chauffer sont trop simple ...

    le calorimetre a evaporation c'est bon pour motiver les locataires a faire des economie quand l'installation de chauffage est bien equilibré des le depart : mais ca ne fait pas une mesure exacte pour corriger les grosse erreur qui existent dans certaine copropriété
     

  14. DavidDB

    Date d'inscription
    juillet 2004
    Messages
    1 203

    Re : Calorimètre électronique

    Citation Envoyé par chatelot16 Voir le message

    les calorimetre a evaporations son bon si tout les radiateur sont tous du meme type : mais je ne vois pas comment ca peut marcher avec des radiateur dont l'efficacité est completement differente ce qui peut etre le cas dans des batiments ancien ou les radiateurs sont d'origine differente

    le debitmetre et thermometre est juste des l'instalation alors que le calorimetre a evapopration doit etre calculer avec les caracteristique exacte de chaque radiateur : et les moyen de ralentir l'evaporation sans empecher le radiateur de chauffer sont trop simple ...
    Salut,
    Dans mon cas, c'est cinq apparts identiques, donc configuration des radiateurs identiques, mais je ne pense pas que ce soit un problème.

    En fonction de la puissance "théorique" du radiateur (étude faite par la société qui pose et entretien le système à calorimètre), l'ampoule calorimétrique est différente afin d'obtenir une unité identique en fonction du radiateur...
    Dit autrement, sur un gros radiateur, l'évaporation sera plus importante que sur un petit.

    Concernant les moyens de frauder le système à calorimètre, c'est évident que c'est possible, mais ce n'est pas aussi simple que cela de bloquer l'évaporation...
    Bloquer son compteur EDF (modèle électronique ou mécanique) c'est aussi possible de le faire, mais ce n'est plus un fonctionnement "normal"
    Dans tous les cas, ce n'est pas le proprio qui paye la note de la fraude, mais bien les autres locataires du fait de la règle de trois...

    David.
     

  15. chatelot16

    Date d'inscription
    juin 2007
    Localisation
    angouleme france
    Âge
    55
    Messages
    10 537

    Re : Calorimètre électronique

    Salut,
    Dans mon cas, c'est cinq apparts identiques, donc configuration des radiateurs identiques, mais je ne pense pas que ce soit un problème.
    c'est bien ce que je veux dire : quand il y a un grand nombre d'appartement identique les trucs a evaporation sont bien suffisant

    mais dans les logement ancien ou chaque appartement est completement different , ou ceux qui feront des frais d'isolation espere faire des grosse economie de puissance de chauffage une methode de mesure exacte est la seule utile
     


    • Publicité




Poursuivez votre recherche :




Sur le même thème :




 

Discussions similaires

  1. détermination de la capacité d'un calorimètre
    Par Droledenom dans le forum Physique
    Réponses: 4
    Dernier message: 09/08/2007, 10h35
  2. Probleme calorimètre...
    Par Cpt.Blaster dans le forum Physique
    Réponses: 1
    Dernier message: 15/02/2007, 23h28
  3. electronique
    Par zozoo35 dans le forum Électronique
    Réponses: 1
    Dernier message: 09/02/2007, 21h26
  4. electronique
    Par cris_10 dans le forum TPE / TIPE et autres travaux
    Réponses: 0
    Dernier message: 23/12/2006, 13h48
  5. calorimètre?
    Par ockako dans le forum Chimie
    Réponses: 2
    Dernier message: 07/02/2005, 12h42