Bonjour, cliquez-ici pour vous inscrire et participer au forum.
  • Login:



+ Répondre à la discussion
Page 559 sur 559 PremièrePremière 559
Affichage des résultats 16 741 à 16 747 sur 16747

Retour d'expérience poêle de masse

  1. DiKaz

    Date d'inscription
    décembre 2017
    Messages
    7

    Re : Retour d'expérience poêle de masse

    Bonsoir Chataxe,

    Selon les recommandations du revendeur, j'ai déjà effectué deux feux. Mais chacun de 10 kg. Aucun changement notable avec les 20 kg en une fois.

    Je n'ai jamais tenté de faire 2 feux avec des quantités plus importantes dépassant les 20 kg quotidiens, puisque ce ne sont pas les indications.
    Faire 10 kg le matin puis 20 kg le soir (ou inversement) ne risque-t-il pas d'endommager le poêle?

    Donc selon toi, il aurait fallu un poêle plus puissant? Peut-on parler d'une mauvaise étude en amont, alors?

    -----

     


    • Publicité



  2. chataxe

    Date d'inscription
    octobre 2008
    Localisation
    Amplaing dans l'Ariège entre Foix et Tarascon
    Âge
    50
    Messages
    4 896

    Re : Retour d'expérience poêle de masse

    Bonjour,

    Peut-être une mauvaise étude, ou une mauvaise compréhension (de l’une ou de l’autre partie), ou toujours possible, un défaut d’isolation. Tu es dans quelle région ?

    Le poêle à été vendu pour chauffer toute la maison ? Comme chauffage principale ou comme appoint ? Que dit le devis ?
    Un poêle n’est qu’un point de chauffe (comme un gros radiateur) donc difficile de chauffer les pièces éloignée sans système de diffusion d’air chaud. La VMC peut aider à aspirer l’air chaud si par exemple la SdB est à l’opposé du poêle.

    Attention à la température que donne le thermomètre, si ton poêle rayonne et que tes murs sont par exemple à 22°, tu peux avoir chaud même à 17° de température d’air (et inversement tu auras froid). Donc as-tu froid et quelle température aimes-tu ?
    A quelle température est la surface du poêle (regarder à plusieurs endroits)

    Tu pèse ton bois ? et à quelle degré d’humidité est t’il exactement?
    Il m’est arrivé à quelques reprise d’aller chez des clients avec mon bois et de faire le feu pour leurs démontrer qu’un poêle fonctionnais bien……
    Avec cette période de froid, je conseillerais effectivement de bruler 20+10kg par jour, sauf si la notice constructeur dit l’interdit, et demande confirmation à ton installateur.
    A+
     

  3. Philou67

    Date d'inscription
    janvier 2006
    Localisation
    Krùmm Elsàss
    Âge
    52
    Messages
    20 836

    Re : Retour d'expérience poêle de masse

    DiKaz, quel est le cycle de ton poêle ? 8h ou 12h ? (c'est normalement écrit dans la notice ou dans le catalogue des modèles si c'est un T*). Si le cycle est de 8h, tu peux en théorie faire 3x10kg par 24h. Je suis comme chataxe, dubitatif sur le retrait des isolants, sauf si tu as trop de perte par le conduit : tu fermes bien le clapet de cheminée en fin de flambée ? (en plus des deux arrivées d'air).
    :'( Plus j'apprends, et plus je mesure mon ignorance
     

  4. DiKaz

    Date d'inscription
    décembre 2017
    Messages
    7

    Re : Retour d'expérience poêle de masse

    Citation Envoyé par chataxe Voir le message
    Bonjour,

    Peut-être une mauvaise étude, ou une mauvaise compréhension (de l’une ou de l’autre partie), ou toujours possible, un défaut d’isolation. Tu es dans quelle région ?

    Le poêle à été vendu pour chauffer toute la maison ? Comme chauffage principale ou comme appoint ? Que dit le devis ?
    Un poêle n’est qu’un point de chauffe (comme un gros radiateur) donc difficile de chauffer les pièces éloignée sans système de diffusion d’air chaud. La VMC peut aider à aspirer l’air chaud si par exemple la SdB est à l’opposé du poêle.
    Oui, le poêle m'a été vendu pour chauffer tout le RDC, comme chauffage principal, mais rien n'est écrit sur le devis. Je dispose des convecteurs si besoin. Mais à la vente, on m'a présenté le poêle comme suffisant pour chauffer tout mon RDC (et ma mezzanine (fermée désormais!) sans convecteurs en plus.


    Citation Envoyé par chataxe Voir le message
    Attention à la température que donne le thermomètre, si ton poêle rayonne et que tes murs sont par exemple à 22°, tu peux avoir chaud même à 17° de température d’air (et inversement tu auras froid). Donc as-tu froid et quelle température aimes-tu ?
    A quelle température est la surface du poêle (regarder à plusieurs endroits)
    Mes murs sont à 17° ... et la température d'air est à 1° de plus, le plus souvent. Pour la surface du poêle, je ne sais pas quelle est la température ...
    Je n'aime pas avoir trop chaud. Toutefois, 17°, c'est bien juste ... A plus de 21°, je n'aime pas.


    Citation Envoyé par chataxe Voir le message
    Tu pèse ton bois ? et à quelle degré d’humidité est t’il exactement?
    Il m’est arrivé à quelques reprise d’aller chez des clients avec mon bois et de faire le feu pour leurs démontrer qu’un poêle fonctionnais bien……
    Avec cette période de froid, je conseillerais effectivement de bruler 20+10kg par jour, sauf si la notice constructeur dit l’interdit, et demande confirmation à ton installateur.
    A+
    Je pèse mon bois, oui. J'attends aussi une nouvelle livraison ... Pour essayer, encore une fois, avec un autre bois, d'un autre fournisseur ... Je ne connais pas le taux d'humidité de mon bois actuel mais il est vraiment très sec au toucher et léger au poids ... Mon installateur l'a vu et m'a dit que, pour lui, le problème ne venait pas du bois.
    Il m'a dit que je pouvais essayer 10 kg le matin et 20 kg le soir, par temps froid, en respectant un délai de 8 heures entre chaque flambée. Pas facile à respecter ... Au moment où le poêle est complètement fermé, compter 8h m'emmène jusqu'à point d'heure le soir ... J'essaie aujourd'hui. 16° ce matin ... Il a gelé fort sur le matin. Je suis passée de 18,5° hier soir à 16° ce matin ...
    Dernière modification par DiKaz ; 28/12/2017 à 08h23.
     

  5. DiKaz

    Date d'inscription
    décembre 2017
    Messages
    7

    Re : Retour d'expérience poêle de masse

    Citation Envoyé par Philou67 Voir le message
    DiKaz, quel est le cycle de ton poêle ? 8h ou 12h ? (c'est normalement écrit dans la notice ou dans le catalogue des modèles si c'est un T*). Si le cycle est de 8h, tu peux en théorie faire 3x10kg par 24h. Je suis comme chataxe, dubitatif sur le retrait des isolants, sauf si tu as trop de perte par le conduit : tu fermes bien le clapet de cheminée en fin de flambée ? (en plus des deux arrivées d'air).
    Je dois respecter un délai de 8h entre chaque flambée.
    L'installateur m'a dit d'essayer 10 kg le matin et 20 kg le soir, comme dit plus haut, par temps froid. Ce qui me dérange, c'est qu'au moment de la vente, j'ai été très claire sur le fait que je n'avais pas le temps de faire une flambée le matin lorsque je travaillais. Il n'était pas question, à ce moment, de devoir faire (presque nécessairement, à priori, maintenant) 2 flambées par jour, par temps froid. Je n'imagine même pas une semaine complète (ou plus!) de gel lorsque je travaille!

    Oui, je ferme bien tout en fin de flambée.

    Pour l'isolant, l'installateur n'a pas réussi à le retirer. Il devait revenir avec un outillage différent pour le faire, mais je ne suis pas tout à fait d'accord. Car à mon sens, le produit étant vendu de la sorte, il n'y a pas de raison d'en retirer un composant ... J'ai du mal à penser que cela puisse tout changer et tout résoudre ... Mais bon ...
    J'essaie donc un nouveau bois dans quelques jours, et on verra si cela apporte une différence ... Très honnêtement, j'en doute ...
     


    • Publicité



  6. DiKaz

    Date d'inscription
    décembre 2017
    Messages
    7

    Re : Retour d'expérience poêle de masse

    Une étude thermique doit-elle être réalisée avant la pose d'un PDM?

    Merci.
     

  7. chataxe

    Date d'inscription
    octobre 2008
    Localisation
    Amplaing dans l'Ariège entre Foix et Tarascon
    Âge
    50
    Messages
    4 896

    Re : Retour d'expérience poêle de masse

    Bonjour,
    Que ce soit pour un PDM ou un poêle ordinaire mais aussi pour un radiateur, une chaudière….on doit savoir quelle puissance a besoin la pièce ou la maison.
    Avec un poêle à bois ordinaire, c’est surtout le risque de surpuissance qu’il faut éviter.
    Avec un poêle de masse, le risque est surtout l’inverse, car s’il est trop puissant on pourra espacer les flamber. Par contre plus il est puissant et plus il coute cher et plus il faut un gros et/ou haut conduit de fumée…

    Pour déterminer la puissance on n’a pas besoin d’une étude thermique très poussé (la façon de faire le feu, l’humidité du bois….. font varier le rendement et donc la puissance restituée)
    Qualibois préconise la méthode du « G » qui est coefficient déterminé en gros par l’isolation murs/plancher/toitures multiplié par le volume à chauffer et le delta de température (intérieur/ extérieur).
    Cette étude n’est pas aussi précise que celles faites par le thermiciens (elle ne prend pas en compte les apports solaires, l’épaisseur exacte d’isolation, le type de VMC) mais les résultats sont proches et très suffisants pour déterminer la puissance du poêle.
    Par expérience on peut aussi déterminer cette puissance

    Le plus compliqué est de savoir quelle surface vat pouvoir chauffer le poêle car une VMC, une petite fuite d’air….. peuvent faire varier le flux d’air chaud.

    Quant je fais un devis pour un poêle comme chauffage « principal », je précise ce que pourra chauffer le poêle en précisant que la température ne sera pas uniforme. Je donne la quantité de bois à brûler par jour à différentes températures extérieures et enfin la quantité de bois par an (avec les DJU, donc la conso est souvent moindre).

    A+
     


    • Publicité







Sur le même thème :