Bonjour, cliquez-ici pour vous inscrire et participer au forum.
  • Login:



+ Répondre à la discussion
Page 5 sur 6 PremièrePremière 5 DernièreDernière
Affichage des résultats 61 à 75 sur 82

RT2012 : incompréhension sur un investissement chauffage

  1. sdovic43

    Date d'inscription
    février 2013
    Messages
    5

    Re : RT2012 : incompréhension sur un investissement chauffage

    MAIS tout cela se calcule. Sans un minimum de calculs, c'est du pifomètre.
    Ben entre le prix de la chaudière, son installation, le cout du plancher chauffant par rapport à une dalle classique et les 4000 euros du poêle installé, il n'y a pas photo. Mais reste l'incertitude du réel confort du poêle vis à vis de celui du plancher chauffant.




     


    • Publicité



  2. yoyo1

    Date d'inscription
    avril 2010
    Messages
    982

    Re : RT2012 : incompréhension sur un investissement chauffage

    Citation Envoyé par Galuz31 Voir le message


    Ah bon?
    Z'êtes sûr?
    Moi pas...

    (j'ai pris trois images au pif dans gogole...)
    en effet il y énormément de fenêtre cela doit pas facile à meubler.
     

  3. yoyo1

    Date d'inscription
    avril 2010
    Messages
    982

    Re : RT2012 : incompréhension sur un investissement chauffage

    Citation Envoyé par Galuz31 Voir le message
    Bonjour.

    A priori, le poêle suffira à vous chauffer si vous êtes bien isolés. L'avantage du poêle à granulés est qu'il est très contrôlable (par rapport à un poêle à bois), ce qui est plutôt bien vu l'amplitude de température à l'extérieur.
    MAIS tout cela se calcule. Sans un minimum de calculs, c'est du pifomètre.
    c'est vrai que les poeles a pellet ont l'avantage d'être modulable, mais ce qui m'intrigues comment est ce qu'avec un seule point de chauffe peut on arrivé a avoir une température homogène dans toutes les pièces.
    cela dit le poele a d'autre inconvéniant le bruit et le fait qui brasse de l'air.
     

  4. barda

    Date d'inscription
    novembre 2007
    Messages
    1 791

    Re : RT2012 : incompréhension sur un investissement chauffage

    Citation Envoyé par sdovic43 Voir le message
    Un intérêt possible serait l'utilisation d'une énergie encore inconnue à ce jour ( même si je ne vois pas laquelle ) et qui serait adaptable à un chauffage central.
    En ce qui concerne l'installation du poêle à granulés elle se fera avec un professionnel à partir des plans de la maison afin de profiter au mieux de la chaleur.
    Nous avons vu des poêles harman qui ont l'avantage d'être étanches mais ne sont pas canalisables. ( le revendeur et installateur me dit que bien situé il n'y a pas besoin de canalisation pour que la chaleur se diffuse bien dans toute la maison si on laisse les portes entrouvertes )
    D'autres marques sont canalisables mais pas étanches. Donc je cherche toujours vers quelle marque m'orienter.
    Pour info on installera aussi une VMC double flux.
    Même si cette "énergie inconnue" était gratuite, compte-tenu du très faible niveau de dépense annuelle, la dépense d'un circuit de chauffage central ne serait pas amortissable... et pour le moment, aucune énergie n'impose un réseau de chauffage central pour être utilisable...
    Le seul vrai problème me semble celui soulevé par yoyo1: le bruit et le risque de température peu homogène dans la maison... le bruit demande une sélection très sérieuse entre les différentes marques, l'homogénéité du chauffage se travaille par le positionnement du poêle par rapport aux refends, aux différentes pièces (les chambres peuvent être un peu moins chaudes), les apports gratuits (cuisine), la vmc df (qui répartit la chaleur) et par l'apport de 1 ou 2 radiateurs électriques ( sèche serviette dans les sdb)...

    le principal problème sera le choix du poêle, de puissance suffisamment faible pour convenir, et avec un niveau de bruit acceptable; là aussi, compte tenu de la faible consommation, la question de l'autonomie de chargement ne devrait poser aucun problème... avec une isolation rt2012, nombre de problèmes de chauffage ne sont plus des problèmes...
     

  5. yoyo1

    Date d'inscription
    avril 2010
    Messages
    982

    Re : RT2012 : incompréhension sur un investissement chauffage

    je veux bien que dans une maison rt2012 les déperdition sont minimes, mais dans des regions froide comme l'est de la France après quelques jours avec -15 les murs seront froid et il faudra bien les chauffés.
    alors d'un coté on pénalise le chauffage électriques par rapport au gaz et là finalement le chauffage idéale serait le chauffage électrique car facilement amortissable.

    le poele c'est bien jusqu'au jour ou tu en auras marre de la corvée et là le chauffage électrique tournera à 100%.
     

  6. sdovic43

    Date d'inscription
    février 2013
    Messages
    5

    Re : RT2012 : incompréhension sur un investissement chauffage

    Merci ça me conforte dans mon choix. Juste bien penser l'installation
     

  7. yoyo1

    Date d'inscription
    avril 2010
    Messages
    982

    Re : RT2012 : incompréhension sur un investissement chauffage

    un petit lien qui dit que l'électricité à été détrôné par le gaz
     

  8. Galuz31

    Date d'inscription
    août 2012
    Messages
    388

    Re : RT2012 : incompréhension sur un investissement chauffage

    Citation Envoyé par sdovic43 Voir le message
    Ben entre le prix de la chaudière, son installation, le cout du plancher chauffant par rapport à une dalle classique et les 4000 euros du poêle installé, il n'y a pas photo. Mais reste l'incertitude du réel confort du poêle vis à vis de celui du plancher chauffant.
    En effet, il n'y a pas photo, ça va vous coûter cher. Vous pouvez aussi ajouter une chaudière, des murs rayonnants et un poêle de masse... Les calculs ont aussi pour but d'économiser des sous. Le plancher est peut-être nécessaire, mais... peut-être.


    Citation Envoyé par yoyo1 Voir le message
    c'est vrai que les poeles a pellet ont l'avantage d'être modulable, mais ce qui m'intrigues comment est ce qu'avec un seule point de chauffe peut on arrivé a avoir une température homogène dans toutes les pièces.
    Si la DF est bien pensée (et bien réglée), la répartition se fera correctement. Il y aura tout de même des différences, obligatoirement, et la position du poêle doit tenir compte de l'architecture (en général, on veut plus frais dans les chambres par exemple).

    Citation Envoyé par yoyo1 Voir le message
    cela dit le poele a d'autre inconvéniant le bruit et le fait qui brasse de l'air.
    Je n'avais pas pensé au bruit. J'ai un doute, surtout s'il est étanche. Et il n'est pas censé tourner 24/24, donc bon.
    S'il est étanche, il ne brasse pas d'air intérieur

    Citation Envoyé par yoyo1 Voir le message
    je veux bien que dans une maison rt2012 les déperdition sont minimes, mais dans des regions froide comme l'est de la France après quelques jours avec -15 les murs seront froid et il faudra bien les chauffés.
    alors d'un coté on pénalise le chauffage électriques par rapport au gaz et là finalement le chauffage idéale serait le chauffage électrique car facilement amortissable.

    le poele c'est bien jusqu'au jour ou tu en auras marre de la corvée et là le chauffage électrique tournera à 100%.
    D'où les calculs thermiques. S'ils montrent que tu devras charger la mule 300 jours par an, tu le sauras et tu choisiras en conséquence. Pour ma part, le poêle sera un appoint (et normalement rien d'autre). Je ne compte pas devenir bûcheron!
     

  9. yoyo1

    Date d'inscription
    avril 2010
    Messages
    982

    Re : RT2012 : incompréhension sur un investissement chauffage

    c'est quoi ton chauffage principale ?
    quand je disais que le poêle brasse de l'air, c'est que le poele soufle de l'air, donc c'est pas forcément agréable.
     

  10. yoyo1

    Date d'inscription
    avril 2010
    Messages
    982

    Re : RT2012 : incompréhension sur un investissement chauffage

    Avec la RT2012 le chauffage électriques est a proscrire, mais le chauffage central ne sera jamais amortissable, le choix va être très limité.
     

  11. Galuz31

    Date d'inscription
    août 2012
    Messages
    388

    Re : RT2012 : incompréhension sur un investissement chauffage

    Citation Envoyé par yoyo1 Voir le message
    c'est quoi ton chauffage principale ?
    Si ce'st à moi que tu t'adresses, pour l'instant je n'envisage rien à part le poêle. L'étude thermique et le calcul phpp infirmera ou non.

    Citation Envoyé par yoyo1 Voir le message
    quand je disais que le poêle brasse de l'air, c'est que le poele soufle de l'air, donc c'est pas forcément agréable.
    Pas pour un poêle étanche (sauf s'il a 2 circuits d'air).
     

  12. yoyo1

    Date d'inscription
    avril 2010
    Messages
    982

    Re : RT2012 : incompréhension sur un investissement chauffage

    je parlais des poeles a pellet puisqu'il souffle de l'air chaud.

    tu prévois pas des radiateurs électriques pour faire l'appoint.
     

  13. yoyo1

    Date d'inscription
    avril 2010
    Messages
    982

    Re : RT2012 : incompréhension sur un investissement chauffage

    Citation Envoyé par barda Voir le message
    - pour une conso de 102 kwh, le chauffage pèsera 102- 35= 67 kwh (soit 4 fois à 5 fois plus ) et pour une maison de 100 m2, la conso annuelle consacrée au chauffage passe à 6700kwh; on n'est plus à moins de 200€, on est à près de 1000€ de conso annuelle.
    .
    comment ventiles tu la consommation entre le chauffage et l'ECS et électricité courante.

    si je prend un cas concrets la plus défavorable car tout électrique de mon étude thermique cela nous donne :


    chauffage 2703 kwh/an soit 61 kwhep/an/m2
    ecs 3288 soit 74 kwhep/an/m2
    électricité courante 3586 kwh/an soit 79 kwhep/an/m2

    donc si je prend ton analyse dans une tel situation le choix d'un chauffage peut être discutable financièrement, mais si on se base sur la consommation d'énergie primaire, on s'aperçoit que cette solution tout électrique est la plus énergivore, malgrès une isolation renforcé par rapport à une solution mixte elect/poele pellet ou chauffage central gaz.
     

  14. Galuz31

    Date d'inscription
    août 2012
    Messages
    388

    Re : RT2012 : incompréhension sur un investissement chauffage

    Citation Envoyé par yoyo1 Voir le message
    je parlais des poeles a pellet puisqu'il souffle de l'air chaud.
    Ok.

    Citation Envoyé par yoyo1 Voir le message
    tu prévois pas des radiateurs électriques pour faire l'appoint.
    Je prévoirai les prises au cas où (on n'est jamais à l'abri d'une erreur de calcul...) mais j'espère bien ne pas en mettre. Grosse isolation, forte inertie, grands vitrages, bonne df, poêle, en théorie, ça devrait suffire. Si vraiment il y a un pb, quelques radiants basiques mais j'aimerais éviter.
    L'esprit est de bien isoler et d'accumuler, et donc de ne pas investir dans un coûteux système de chauffage. Les coûts se retrouvent dans la DF, l'isolation et les vitrages. C'est un choix.
    Dernière modification par Galuz31 ; 11/02/2013 à 11h33.
     

  15. barda

    Date d'inscription
    novembre 2007
    Messages
    1 791

    Re : RT2012 : incompréhension sur un investissement chauffage

    Citation Envoyé par Galuz31 Voir le message
    Ok.


    Je prévoirai les prises au cas où (on n'est jamais à l'abri d'une erreur de calcul...) mais j'espère bien ne pas en mettre. Grosse isolation, forte inertie, grands vitrages, bonne df, poêle, en théorie, ça devrait suffire. Si vraiment il y a un pb, quelques radiants basiques mais j'aimerais éviter.
    L'esprit est de bien isoler et d'accumuler, et donc de ne pas investir dans un coûteux système de chauffage. Les coûts se retrouvent dans la DF, l'isolation et les vitrages. C'est un choix.
    entièrement d'accord avec ta démarche,

    je rajouterai quelques réflexions:
    - aucun chauffage (sauf pompe à chaleur) n'est plus énergivore qu'un autre; seul le prix de cette énergie est différent, mais la consommation énoncée en kwh est toujours la même; dans le cas d'une maison rt2012, cette consommation est ridiculement faible, et c'est cela qui rend aberrant un investissement important dans l'installation de chauffage; après, peu importe l'énergie, l'important étant que l'investissement dans l'installation soit le plus faible possible; évidemment sur ce point, l'électricité est bien placée
    - mais une autre source est tout à fait possible: un "poêle" à gaz, ou au mazout, cela existe, pas très cher, et remet la maison dans les clous (rt2012) vis à vis de la production de co2; dans certaines régions, une simple pac air-air conviendra parfaitement
    - enfin, si complément électrique il doit y avoir, cela concernera des puissances extrêmement faibles (moins de 2 ou 300 w pour une chambre, ou une sdb), et pour des consommations annuelles à peine mesurables; la seule difficulté sera de trouver des radiateurs d'aussi faible puissance...

    et si le poêle central ne suffit pas, c'est que l'isolation, l'étanchéité ou la ventilation n'auront pas été traitées correctement...
    Dernière modification par barda ; 11/02/2013 à 14h03.
     


    • Publicité




Poursuivez votre recherche :




Sur le même thème :




 

Discussions similaires

  1. Investissement pour reduire cout de chauffage
    Par moulinsart dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 3
    Dernier message: 17/02/2013, 16h16
  2. incompréhension chauffage bois electricité RT2012
    Par KroM67 dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 24
    Dernier message: 05/05/2011, 18h49
  3. Retour sur investissement isolation
    Par ju35 dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 12
    Dernier message: 13/11/2008, 10h04
  4. Retour sur investissement + augmentation annuelle
    Par lawachekyry dans le forum Mathématiques du collège et du lycée
    Réponses: 1
    Dernier message: 30/09/2008, 14h02